Accueil > Topo Guide > Sommets > Taillefer - Matheysine > Grand Galbert > Couloir de l'Infernet > Sortie du 08 mars 2020
 Topo validé par la modération

2561 m Grand Galbert, Couloir de l'Infernet

Données techniques

Massif : Taillefer - Matheysine
Secteur : Oisans
Orientation : N
Dénivelé : 1860 m.

Difficulté de montée [?] : D
Difficulté ski [?] : 5.3 E3
Pente : 50°

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour, Boucle

Cartes : 3335OT

Matériel

Piolets, crampons, Corde de 80m pour un rappel de 40m, sangle pour renforcer le relais et éventuellement pitons plats et broches.

Départ/Accès

Départ : Pont de la Véna (700 m) - Grenoble -> Vizille -> Livet -> Pont de la Véna

Itinéraire

Du parking, suivre le large chemin qui part nord-est puis qui revient sud-ouest. Prendre les quelques lacets et rejoindre le lit de l'Infernet vers 980 m. Ensuite remonter tout droit le couloir jusqu'à un ressaut rocheux vers 2200 m. Au départ du ressaut, il y a un relais. Ce ressaut se remonte grâce aux assez bonnes prises. En haut du ressaut, bien repérer le relais en rive gauche pour la descente.
Au-dessus du ressaut, on arrive dans une grande pente 45 à 50°) d'où partent deux branches : celle de droite en montant est la classique et la plus facile (des passages à 50°, 4-5 m de large quand même) ; celle de gauche est plus étroite et présente quelques ressauts rocheux.
Arrivé à la crête, il ne reste plus qu'à monter NE vers le sommet.

Descente par le même itinéraire.
Position des rappels (en cas de descente à vue):
Lorsque le couloir débouche sur un large cirque, où se joint la branche de droite, rester dans l'axe (rive droite). Un premier relais sur béquet se trouve rive droite (mais par bonne neige, continuer de skier jusqu'au relais suivant, en haut de la goulotte). Là, le relais (4 pitons) se situe à main gauche du skieur. 2x40m pour le premier rappel sur becquet; 2x30m pour le rappel du bas (désescalade de la goulotte possible avec deux bons piolets).

Photos

Au dessus du rappel, la branche de droite et celle de gauche.
Au dessus du rappel, la branche de droite et celle de gauche. [par Louis Grenet]
Infernet
Infernet [par Etienne -H-]
Entrée de la branche originale (celle 'de gauche') vu de la crete NE du galbert
Entrée de la branche originale (celle 'de gauche') vu de la crete NE du galbert [par alainlo]

Remarques/Variantes

On peut aussi le faire à vue moyennant une petite manip de voiture en montant depuis Oulles
Attention tout de même, le "à vue" nécessite plus de prudence que lorsqu'on a remonté le couloir. La difficulté marche passe à F (pour l'utilisation du matos d'alpinisme lors du rappel).
Bien tenir un horaire et viser un iso 0°C bas, car l'Infernet capte tous les spindrifts, coulées, etc., quand le vent ou le soleil donnent.

Sortie(s) GPS associée(s) : 08.03.20 23.02.18

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Grand Galbert, Couloir de l'Infernet [»] : Sortie du dimanche 08 mars 2020 par alainlo

Participants : aurélia
Membres associés : Boris Pivaudran

Météo

Beau, voile nuageux parfois. Froid.
iso 0°C annoncé à 2100m, dernière chute jeudi.

Conditions d'accès

Etat de la route : noire

Altitude du parking : 1400

Conditions de neige

Montée E transfo avec poudre parfois.
Couloir :
- haut poudre 30 à 40cm travaillée par le vent, plaquée.
Suite : poudre très travaillée par le vent, croutée parfois.
Boules sur la fin.

Altitude de chaussage (montée) : 1400
Altitude de déchaussage (descente) : 1700

Activité avalancheuse observée : très plaqué (20cm) en rive gauche partie haute.
A 11h, énorme spindrift qui est parti des faces entourant après la goulotte, on était après et ça faisait un énorme nuage qui a empli tout le couloir, mais au final pas très fort courant.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 1100m

Un très joli couloir esthétique, et que l'on regardait depuis bien longtemps.
Conditions correctes sans être folles, le haut très bon mais plaqué, la suite correcte, pas mal de portage au final.
Afficher/Masquer la vidéo ou Lien direct (Youtube)

Départ à 7h10, (rétrospectivement) c'est trop tard pour envisager sereinement la descente (spindrifts quand ça réchauffe).
Attaque à 9h30, 30min de retard...
Première partie en excellente neige et remplissage, mais après 100m, gros plaquage en rive gauche, 2 plaques déclenchées dont une un peu grosse. Relais pas évident, bien descendre bas à l'entrée de la goulotte.
Rappel : 60m pas suffisant, il faut 64m je dirais. Petit desescalade du coup.
La suite est correcte, mais bien soufflée avec des passages cartons.
Puis c'est de pire en pire, boulettes, fond dur, carton etc.
On cramponne vers 1500m ? jusqu'à la piste à 1000m.
3h30 de descente.

Ca doit être bien dur de trouver tout ça en bonne neige...


Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

» Par cassien, le dimanche 08 mars 2020 à 19:42

Encore une sortie bien régale, avec toujours de belles photos en prime . Une fois de plus, bravo !! :wink:

» Par JulBont, le dimanche 08 mars 2020 à 20:38

Dommage pour le bas... Et chapeau à toi, Aurélia ! :roll:

» Par henyan, le dimanche 08 mars 2020 à 20:52

Bien la vidéo, ca met tout de suite dans l'ambiance et pas toujours évident d'aller déminer un couloir à risque, il y a toujours une part aléatoire avec la nivologie :cool: :)

» Par Boris Pivaudran, le dimanche 08 mars 2020 à 21:38

Je rajoute qqes photos ;). Remercions l'accueil super chaleureux à la buvette d'Oulles -le "Oullala"- par les locaux. Chouette coin qui mérite d'y revenir ! (Pas pour skier les boules du bas de l'Infernet par contre :lol: )

» Par taramont, le dimanche 08 mars 2020 à 22:29

Bravo, bravo ! (je ne dis pas "bonne nuit", c'est sans doute inutile :)

» Par frankycham, le lundi 09 mars 2020 à 00:34

Chapeau les artistes

» Par arobledano, le lundi 09 mars 2020 à 07:31

Au top !! Bravo

» Par alainlo, le lundi 09 mars 2020 à 08:24

@cassien merci, très esthétique, et avec le grand photographe boris, c'est facile...
@julbont aurélia est à l'aise dans le 50° :OO:
@henyan merci, pas facile car à l'entrée on avait peu de signes du travail du vent.
@taramont oh on a réussi à tenir debout jusqu'à 21h30 :cool: :cool:
@franckycham yes, tu as vu on a meme pas trouvé de vernes à skier :P :P mais les boules :oops:
@arobledano merci

» Par alainlo, le lundi 09 mars 2020 à 08:25

@Boris Pivaudran merci encore pour ce super we. Tu peux modifier le cr si j'ai oublié qqc.

» Par HDlameije, le lundi 09 mars 2020 à 09:31

Ce n'était pas le jour :lol: Mais quelle ambiance que les photos retransmettent bien :D

» Par jpc, le lundi 09 mars 2020 à 10:14

Bon, "c'est fait" :wink: , mais je vous souhaite d'y retourner cool dans de meilleures conditions :cool: . Et avec un meilleur remplissage, aussi :( .

» Par Geoff, le lundi 09 mars 2020 à 10:51

Du coup si c'est pas skié intégralement c'est un but non... ?
Ahah je rigole !! :P Bravo pour cette descente mythique !

» Par alainlo, le lundi 09 mars 2020 à 11:29

@jpc oui en effet, mais pas sur que ce dégueuloir nous accueille à nouveau :lost:
@HDlameije grosse ambiance en effet, plus que le ski en tout cas sur la bas

» Par alainlo, le lundi 09 mars 2020 à 11:30

@Geoff j'ajouterais meme que c'est un double but puisque nous ne sommes pas sortis au sommet !! :lol: :oops: :wink:

» Par Em42, le lundi 09 mars 2020 à 16:37

Bien joli, tu as fini par le faire :).
Mais il faudra revenir avec un hiver plus en neige ;)

» Par Toz, le lundi 09 mars 2020 à 20:18

Perso, en lieu et place de ces commentaires dithyrambiques, et à la vue de la vidéo, j'aurais plutot tendance à dire : "un joker de grillé... et c'est pas le premier..."
Gaffe, on n'en a pas 50 dans une vie....

» Par alainlo, le lundi 09 mars 2020 à 22:22

"Louange enthousiaste et, le plus souvent, démesurée, exagérée ; panégyrique." je ne sais pas comment les auteurs des commentaires le ressentent, mais je trouve l'adjectif un peu blessant.

» Par manu, le lundi 09 mars 2020 à 23:00

gaffe Alain, çà rigole pas une chute comme la tienne dans ce type de pente, çà aurait pu finir plus que mal... :lost:
bonne fin de saison

» Par alainlo, le mardi 10 mars 2020 à 07:45

@manu bien sur, je n'ai jamais dit que c'est bénin, j'étais conscient du danger. Je suis bien content de l'issue de ma bataille avec la plaque.

» Par alainlo, le mardi 10 mars 2020 à 09:50

Ah ben sur je dis pas! Mais BERA 2, 3 jours de tassement apres la chute, pas de signes à l'entrée, rien d'alarmant au franchissement de la goulotte. Je ne peux pas non plus faire mieux, en tout cas aucun signe qui nous pousse à remonter le couloir. J'ai consulté pas mal d'amis qui ne voyaient pas d'objection à y aller ce jour. Quelle conduite auriez vous donc adoptée ?
Ce week potentiellement ?

» Par Monsieur hauser, le mardi 10 mars 2020 à 10:36

Je ne critique pas le choix de courses, qui ne semble pas délirant. Mais les commentaires élogieux des followers laissent en effet songeurs.

Toi aussi alain, tu en parles à peine dans le CR "2 plaques déclenchées dont une un peu grosse". Mouais, tu as failli y rester si on réfléchit froidement, non ?

» Par alainlo, le mardi 10 mars 2020 à 10:48

Followers ?
C'est vrai je ne m'étends pas dessus, ce n'est pas un rapport d'accident non plus (ça existe sur c2c https://www.camptocamp.org/xreports/1192866/fr/plaque-dans-le-couloir-de-l-infernet-grand-galbert).
A part pour les personnes friandes de ce genre d'évènements, pas grand chose à dire à part que ça part sous tes pieds, tu te bats pour rester debout et atteindre la rive pour sortir du flux.
Volume pas grand donc pas horrible de s'en sortir.
Pour le fait d'y rester dur de dire, mais j'allais bien m'arreter car pas de propagation en dessous donc le volume diminue au cours de la chute et donc l'enrayage devient plus aisé. La suite est une goulotte et non une barre de 100m, c'est pas non plus E4.

» Par steve'o, le mardi 10 mars 2020 à 12:25

C'est sur que c'est facile de donner des conseils à travers un écran. Mais bon là quand meme, c'est parfaitement ridicule les gens qui te félicite. On fait tous des erreurs et j'espère que ça te feras évoluer dans ta pratique. T'as eu un sacré bol. Bonne journée.

» Par Etienne -H-, le mardi 10 mars 2020 à 14:58

"Pour le fait d'y rester dur de dire, mais j'allais bien m'arreter car pas de propagation en dessous donc le volume diminue au cours de la chute et donc l'enrayage devient plus aisé. La suite est une goulotte et non une barre de 100m, c'est pas non plus E4."

Se mettre en danger est constitutif de l'activité alpiniste et en particulier en pente raide. Par contre ne pas avoir conscience de ce danger est problématique. Croire que si tu te fais embarquer dans la goulotte ca craint pas grand chose car pas E4, c'est se faire des illusions.

» Par Clems, le mardi 10 mars 2020 à 18:56

En fait cet exemple est très pédagogique.
1- Le contexte. Cette course s’inscrit comme un objectif pour l’auteur.
2- Les condi. Le remplissage est surement bon suite aux récentes chutes de neige.
3- Le jour « J » avec le timing, pas déconnant. Quoique comme dit par l’auteur, un peu tardif après réflexion.
4- L’itinéraire. L’entrée dans le couloir se teste, on le voit bien sur la vidéo. C’est accu mais justement très tassé. Du coup c’est plutôt rassurant.
5- L’enchainement. On a l’impression que lors de cette descente, le temps est un peu trop pris à flâner dans ce coupe gorge. On filme par ici, une photo par là… La confiance gagne, l’assurance grandit. On est bien confiné, c’est beau, la neige est bonne.
6- Le manque de vigilance. Sur la vidéo, on voit clairement l’accumulation qui est malheureusement skiée sans méfiance. Le danger était pourtant bien visible sur ce coup mais l’assurance à vraisemblablement ôté toute vigilance.
7- Le retour de la course. Au final on met une croix, on balance le CR et la vidéo et on attend les com. Les premiers valideront la sortie et entérineront le hold up du jour.

Ce qui est dommage : pas de retour d’expérience si ce n’est l’horaire un peu tardif de 30 min.
Il y a quand même eu une glissade dans une pente à 40°/45° au-dessous d’un bon rappel. Heureusement qu’il n’y avait pas une plaque de glace (relativement fréquente ces derniers temps) qui n’ait fait prendre un chouille plus de vitesse.

» Par alainlo, le mardi 10 mars 2020 à 23:41

Quasi totalement d'accord, sauf
5- ce n'est pas de la flanerie mais de la sécu, chacun skie à tour de rôle et se met à l'abri, ca laisse le temps d'en profiter entre.
6- je ne vois pas clairement l'accu. Seulement la goulotte centrale est très marquée à cet endroit et donne l'impression d'une accu plus forte qu'ailleurs, mais la couche était la meme tout le long de la partie haute.

» Par David Zijp, le jeudi 12 mars 2020 à 07:35

Je reste coi devant vos commentaires les gars. Y'a Boris, alors faut dire wesh les gros, voire excellent les gars, bien joué ?
@Boris : taing les condis sont encore très moyennes, peu safe même, et c'est grave pas rempli, + le bas est sur merdique (j'y suis passé au pied le jour même et me suis dit que c'était vraiment pas en condition cette année ...). Bref, je fais peut être mon vieux avec des enneigements qui ont pu être bien meilleurs par le passé, peut être. Mais là quand même. Je ne parle pas de l'acharnement, parce que je comprends qu'on puisse y buter 1, 2, 3 fois. Mais du coup quand enfin on se lance, je pense que ça doit être bien mieux que ça ! Nan ? Bref, des fois, un peu de patience, c'est bien :-). Take care :)

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne