Accueil > Topo Guide > Sommets > Devoluy > Grand Ferrand > voie du Chourum Olympique > Sortie du 01 avril 2017
 Topo validé par la modération

2758 m Grand Ferrand, voie du Chourum Olympique

Données techniques

Massif : Devoluy
Secteur : Devoluy
Orientation : T
Dénivelé : 1600 m.

Difficulté de montée [?] : AD+
Difficulté ski [?] : 5.2 E4
Pente : entre 45°et 55° sur 300m

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3337OT

Matériel

Piolets traction / crampons / casque / corde 40/50m pour le rappel sur maillons du chourum du haut (20m suffisent si vous ne faites qu'y monter) / 1 piton éventuellement (pour rappel à l'entrée du chourum du bas)


Départ/Accès

Départ : Le Grand Villard (épingle 1207 m) (1207 m) - Grenoble > La Mure > Corps > St Didier > Le Grand Villard > Lacet de la D217 juste après.

Itinéraire

Du départ (1207m), rejoindre le pied de la Crête de l'Etoile et effectuer une grande traversée ascendante plein Sud pour atteindre le Vallon du Grand Villard. Le remonter jusqu'au Creux du Goutourier (2174m) où la suite de l'itinéraire apparait.
Traverser au-dessus du creux et rejoindre l'entrée (bien visible, gros surplomb) du Chourum Olympique par une pente se raidissant progressivement. Skis sur le sac, s'engager dans le Chourum ; on aperçoit assez vite la lumière de la sortie. La pente se fait plus forte, ça tourne un peu et on en sort par une pente à 50° exposée Sud (cordes et spits pour protéger au besoin, présence de glace parfois).
Vous voilà maintenant sur la "Vire Olympique". Se diriger droit sur la falaise surplombante au-dessus par une belle pente de neige. Suivre le long de cette falaise vers le Sud pour arriver sur une nouvelle entrée de grotte. La pente est à nouveau très forte et c'est assez étroit. On bute vite sur un ressaut mixte de 5 à 10m suivant l'enneigement. Au-dessus de votre tête, vous pourrez voir un système de double arche en forme d'araignée très caractéristique!
Franchir le ressaut au mieux (mixte roche / neige / glace). Pas de possibilités d'assurer le premier mais il trouvera deux spits non reliés + maillon dans la roche 10m au-dessus du ressaut pour assurer les suivants.
Contourner ensuite les rochers par la droite puis à gauche par une pente raide qui amène rapidement sur l'arête finale menant au Grand Ferrand. Variante : mini chourum à gauche qui sort plus directement.

nb : il est aussi possible de partir du Grand villard même (point côté 1216), de remonter la piste forestière jusqu'à la source puis la cabanne pastorale côtée 1515m : on se trouve juste sous la vallon du grand villard que l'on atteint après avoir passé facilement la barre des fontaines. Ce départ est facile à trouver de nuit et le cheminement sur la route forestière est bien aisé également de nuit !

Descente: idem

Photos

Montée par Chourum Olympique
Montée par Chourum Olympique [par Yann]
La partie sommitale après la sortie du Chourum Olympique
La partie sommitale après la sortie du Chourum Olympique [par PatdeGap]
Les doubles arches au-dessus de la vire Olympique
Les doubles arches au-dessus de la vire Olympique [par jeanpitre]
Brèche Ferrand/Etoile, versant SE
Brèche Ferrand/Etoile, versant SE [par PatdeGap]

Remarques/Variantes

Itinéraire majestueux, vraiment unique de par ses 2 grottes à remonter !!
Par enneigement moyen à correct, le second chourum présente un ressaut mixte de 5 à 10m. Il y a de quoi relayer dans le rocher 10/15m plus haut pour assurer le second.
Possibilité d'emprunter le troisième tunnel, tout de suite à gauche de la sortie du second, si la corniche de sortie n'est pas trop menaçante. Ca évite en plus le petit crochet par la droite. Ca passe avec les skis sur le sac, juste en baissant un peu la tête!
La montée plein Est chauffe très vite et fort, attention à l'horaire.

Eventuellement un court rappel à la descente (selon enneigement). Attention également aux éventuels copains encore dans l'itinéraire de montée !

Variantes :

» boucle par Chourum Olympique et Pas de la Cloche (D+ 1800m ; Ski 4.1 ; Orientation T)
Montée au Grand Ferrand: idem itinéraire principal

Descente: 100 premiers mètres à pieds par la voie "normale" (rochers) puis pente suspendue à 40/45° plein sud jusqu'à un replat sous le Pas de la Cloche (2150m).
Soit repeauter pour monter au Pas de la Cloche (montée aisée) et retour au point de départ par le versant Nord qui ramène sur le Vallon du Grand Villard et l'itinéraire de montée,
Soit se laisser descendre en main gauche (et profiter des belles pentes juste revenues) jusque vers 2200m puis rejoindre l'itinéraire de montée facilement par "la baume fromagère"

4.1 E4 40/45° sur 150m

» Crête Ferrand/Etoile (brèche 2550m), versant SE (D+ 1500m ; Ski 4.2 ; Orientation SE)
Suivre l'itinéraire du Chourum Olympique jusqu'à la dépression du Gouturier puis remonter à droite le couloir Sud permettant d'atteindre l'extrémité NE de la Vire Olympique.
Monter ensuite en direction du rognon rocheux coté 2588m et le contourner par la gauche pour gagner la crête (~2550m)
~40° sur 200m - E4



Refuge(s) associé(s) : Gîte de St Disdier en Dévoluy

Sortie(s) GPS associée(s) : 22.03.16 19.03.09

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Grand Ferrand, boucle par Chourum Olympique et Pas de la Cloche [»] : Sortie du samedi 01 avril 2017 par magadoum

Participants : papydoum, Gaëtan

Météo

Chutes de neige éparses en matinée au dessus de 2000m avec quelques rayons de soleil. Neige beaucoup plus abondante à la mi journée

Conditions d'accès

Etat de la route :
Déneigée
Altitude du parking : 1228m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Pentes sous Le Pas La Coche2200SE9hDureTrès bonne accroche du lac du Lauzon au Pas La Cloche. Couteaux de rigueur
Pentes nord Pas la Cloche2300N9h20Poudre tasséeMéfiance à la descente. Quelques beaux cumuls restent.
Pentes sous Le premier chourum2400E9h30DurePente bien stabilisée. Traces d'anciennes purges.
Premier chourum2450E10h00IrrégulièrePoudre tassée ou trafolee alternent avec de quelques portions de croûtée fine
Vire olympique2500E10h30TrafoléeTrès bonnes conditions. On fait la trace facilement malgré qqs portions béton
2eme chourum2600E11h15Poudre tasséeUne grosse partie est en glace vive. Broches obligatoires
Sommet et voie normale descent2700S13h00IrrégulièreNeige fraîche à tous les étages
Altitude de chaussage (montée) :1260m lac du Lauzon
Altitude de déchaussage (descente) :1260m Lac du Lauzon

Activité avalancheuse observée : très bonnes conditions à la montée pentes stabilisées et bonne accroche dans les 2 chourums sauf grosse partie en glace dans le 2ème trou. Toutefois, dès la sortie du 2ème chourum, les chutes de neige et le vent ont déjà bien travaillé dès le milieu de matinée la portion qui mène aux arêtes et au sommet. Cumuls importants sur fond peu dur contrairement au reste de l'ascension. Cette partie restera délicate dans les prochains jours. Avons constaté qqs petites coulées de neige fraichement tombée sous le Charnier à la descente dues à l'humidificateur du manteau à cette altitude.

Skiabilité [?] : ●●○○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Départ de Saboyer_cabane du Fleyrard_Col de Charnier_Pas la cloche _Chourum olympique_GrandFerrand_Col du Charnier_Saboyer - Dénivelé réel effectué : 1700m

La sortie "chourum" avait été annulée la semaine dernière à cause du mauvais temps prévu...tant pis...on l'a reportée et on décide de la maintenir sachant que la pluie est au rdv,que la neige est inexistante dans le secteur d'après les on dits....tant pis. Ce sera l'occasion de passer deux jours au camping Champ la chèvre et de faire un coucou aux adorables deux gérants, de s'aérer la tête et d'emmener Gaëtan voir le monstre du Gd Ferrand.....Y a pas d'neige y paraît? Et ben on va la trouver?
Les chutes de neige annoncées ne rendront pas la sortie possible sur
Dimanche. Nous voilà dc levés à4h samedi...départ 5h....skis aux pieds....ça c'est pour le rêve.....car à 5h nous partons non pas skis aux pieds mais avec des sacs de plus de 10 kilos chacun.....et pourtant on a limité le poids! Mais faire l'impasse sur la corde, le bling bling métallique sur le baudard, le casque, les piolets traction ou les broches à glace n'est pas conseillé quand on s'attaque au chourum. Nous voilà donc partis, écrasés sous le poids des sacs, partis pour 800m de dénivelé jusqu'au Lac du Lauzon où nous trouverons enfin la neige...les 800m les pires de la saison....pas que 800m portage ça fasse peur....Mais 800 avec ces fichus crampons qui ont trouvé le moyen de tourner et venir sadiquement me lacérer le bas du dos à travers le sac, ça ça agace! Et pas envie d'aller réorganiser le fond du sac aussi. Le jour se lève lorsque nous atteignons le lac et la neige est plus que suffisante pour chausser. Les conditions sont celles d'un beau printemps avec un bon regel et des pentes stabilisées. Quelques petites averses de neige et quelques clins d'oeil du soleil viennent ponctuer notre ascension. Doum s'arrêtera au Col du Charnier.
Le Pas La Cloche manque de neige mais sa face nord nous permet de gagner l'entrée du chourum sans difficultés. Le secteur est désert...pour une fois! Bonnes conditions dans la 1ère grotte à l'entrée de laquelle on trouve un bâton de ski...celui qui l'a perdu là haut pourra le récupérer en nous contactant rapidement....
Vire olympique parfaite et toujours aussi impressionnante!
Et c'est là qu'on attaque la 2eme grotte toujours aussi majestueuse avec ses arches et sa sortie qui ressemble à une tête d'alien! En parlant de sortie.....C'est là que les choses se compliquent et que je me dis que c'est vraiment trop cool d'avoir aussi des super alpinistes en ski de rando! Montée nickel dans un super neige...Mais arrivée à 20m de la sortie, je réalise alors que le pire cauchemard de tout olympique chourumiste va nous arriver....en fait MON pire cauchemard, celui que je redoute à chaque rando dans le chourum.....la GLACE! Et elle est belle celle là...lisse, bombée, pulpeuse, charnue de ses rondeurs BLEUES! Et elle ne fait pas 2m cette langue de glace, mais toute la pente de sortie (10m)de la grotte! Je ne veux pas y croire même si je m'en doutais un peu....et c'est là que Gaëtan entre en jeu, lui avec ses crampons acier (moi avec mes alu.....) et son expérience d'alpiniste....2 broches et une dégaine posée sur le bout de main courante qui n'est pas pris dans la glace lui suffiront à passer l'obstacle... Je l'assure du bas en évitant les éclats de glace qui pleuvent à chacun de ses coups de piolet et j'angoisse en pensant que si j'étais à sa place et bien je serai aussi bleue que la glace...
Il trouve de quoi faire un relai et m'annonce la terrible nouvelle, c'est à moi de grimper.....l'horreur!
La montée ne se fera pas sans mal avec les frissons du passage vertical où les crampons alu ne sont vraiment pas adaptés(inutile d'en rajouter, je les ai oubliés!), les sueurs froides au moment de défaire les points d'ancrage et libérer une des deux mains qui tiennent les piolets tractions..et l'énergie énorme dépensée à frapper 10 fois au même endroit pour être vraiment sûre de la tenue des piolets....Je voulais tester la cascade de glace....C'est fait....et un grand merci à Gaëtan pour avoir sorti ce passage et m'avoir permis de le suivre en toute sécurité. Merci aussi au gros éclat qui est sorti sous mes coups acharnés dans la glace et qui me permettra d'avoir des lèvres gonflées à la Pamela Anderson pendant quelques jours!

Le haut de pente est moins sympathique.....il est 12h30 et la tempête s'est levée....vent et neige ont du mal à s'entendre...
Le passage en traversée qui mène aux arêtes du Ferrand commence à se charger et la sous couche semble peu fiable. On ne tarde donc pas trop au sommet....un brouillard dense nous attend au et nous ne reverrons clair qu'en arrivant au Col du Charnier....la descente à ski est trop aléatoire avec le manque de visu. Après la glace, les crampons vont tester le mixte....
La neige a bien recouvert la face sud et l'accroche est bonne. On chausse en bas de pente et M. GPS va nous être bien utile car on ne voit pas à 3 m....
S'en suit un pique nique rapide sous le col du Charnier suivi des abominables 800m de descente....
Nous sommes cuits, cramés, douloureux, courbatus mais heureux d'avoir encore pu gravir se sommet magnifique par cette voie qui mérite sa place parmi les plus magiques du Dévoluy.







Commentaires

» Par mick38, le dimanche 02 avril 2017 à 00:47

Bon j'ai cru au poisson :P ! Motivés par ces conditions, mais utiles les skis? Les crampons alu! :OO:

» Par magadoum, le dimanche 02 avril 2017 à 07:48

Ben non...c'était pas un poisson d'avril! Pour les skis, si la visu est bonne ils sont justifiés sur une bonne partie de la voie normale du Grand Ferrand jusqu'au Lac du Crozon. Ça fait quand même du dénivelé gagné à la descente. Il est clair qu'en dessous de 2000 faut pas trop compter skier.mais au dessus, il en est encore tombé pas mal cette nuit.

» Par magadoum, le dimanche 02 avril 2017 à 07:52

Pour les crampons alu...Je me suis assez fait moquer hier....j'ai oublié les autres à la casa....

» Par 04Vince, le dimanche 02 avril 2017 à 11:02

Belle aventure alpine! nous on était sur le plateau de Bure, grimpe en ski par la combe Ratin, et vers 12H 00 gros brouillard, on a cherché 30 min le point de départ de la combe qui était 200 m plus au nord!
Chapeau pour le retour ça devait pas être facile

» Par latrace, le dimanche 02 avril 2017 à 21:14

04Vince, ça donne quoi au niveau portage la combe Ratin?

» Par 04Vince, le dimanche 02 avril 2017 à 21:35

latrace, salut!
Nous avons chaussé et déchaussé au point 1536m coté en bout de route, sous les cables du télèbenne, au niveau de la combe de corne, tout le reste se fait en ski nickel, bon ça va pas trainer à fondre surtout en bas ou il en reste une petite langue de neige en bord de route :wink:

» Par magadoum, le dimanche 02 avril 2017 à 21:53

Salut 04Vince, on s'est peut être vus ce matin car on est parti de l'Enclus histoire de se dérouiller les jambes après le chourum de samedi. On est arrivés sous la combe Ratin avec un beau soleil au moment où plusieurs groupes s'y suivaient. Le groupe du traceur semblait marcher sur des oeufs dans la montée sous Plate longe...peu engageant....pente chargée...une belle purge est partie sur les pentes Est du vallon de Corne au moment où nous arrivions...on a dc opté pour un petit tour du côté du vallon d'âne mais comme tu le dis, on s'est pris un tel brouillard....qu'on a opté pour un retour voiture...au GPS! La descente par le vallon entre le sommet de Corne et Coste Belle était top!

» Par latrace, le dimanche 02 avril 2017 à 21:54

OK, Merci! :wink:

» Par magadoum, le dimanche 02 avril 2017 à 21:55

J'allais répondre à Latrace...et ben tu l'as fait!

» Par 04Vince, le dimanche 02 avril 2017 à 22:06

Les infos que j'ai donné correspondent à samedi 1er avril, aujourd'hui je ne sais pas. La purge était déjà présente samedi, et nous avons grimpé en plein dedans, les grosses boules de glace étaient stables parfois sur 3 metre la neige était un peu plus dure, mais sinon des superbes marche ont été crées par nos soins :wink: tout le long du couloir. La purge qu vous décrivez s'est faite sous vos yeux? Je pense qu'aujourd'hui il faisait plus chaud donc peut être que c'est parti. Vers 13h20 il faisait 2-3 deg ou nous avions mis la voiture

» Par magadoum, le dimanche 02 avril 2017 à 22:27

Il a beaucoup neigé dans la nuit de samedi. Les gars venant du vallon de Corne ont du retracer tout le long...dommage pour le boulot fait hier!

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne