Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Grand Charnier d'Allevard > Face Nord > Sortie du 28 mars 2007
 Topo validé par la modération

2561 m Grand Charnier d'Allevard, Face Nord

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : N
Dénivelé : 1760 m.

Difficulté de montée [?] : AD
Difficulté ski [?] : 5.2 E3
Pente : 50° sur 80m puis 45° sur 400m

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour, Boucle

Cartes : 3433OT

Matériel

Crampons Piolet

Départ/Accès

Départ : Super Collet (1630 m) - Grenoble -> Allevard -> Collet d'Allevard -> Super Collet (12km d'Allevard)

Itinéraire

Remonter la piste jusqu'au sommet du télésiège des Plagnes. Continuer la ligne de crête des Plagnes plein S jusqu'au col de Claran (Il n'est pas nécessaire de dépeauter).
De là, monter au Petit Charnier, soit en suivant la ligne de crête, soit en gardant la courbe de niveau par l'W avant de remonter sa belle face W.
Au sommet, dépeauter et descendre en face E du Petit Charnier jusqu'à l'altitude 1800m. On est alors sous la face N du Grand Charnier.
Remonter la face dans son milieu, en repeautant au début puis ski sur le dos pour la face proprement dite. Il y a plusieurs barres à passer, le cheminement est assez sinueux dans l'ensemble mais assez logique.

Descente : par le même itinéraire jusqu'à l'altitude 1800m. A cette altitude, repeauter et monter au petit collet coté 2077 sur IGN à l'E du Petit Charnier. Dépeauter et descendre les pentes exposées au-dessus de la combe de Claran. Repeauter à nouveau pour remonter au col de Claran puis aux Plagnes. Descente sur les pistes du Collet d'Allevard pour finir.

Photos

Face Nord en noir, variantes possibles en gris. Face NE en rouge
Face Nord en noir, variantes possibles en gris. Face NE en rouge
[par Jeroen]
Trilogie du Bens : enchaînement Face N du Pic du Frêne, Face N du Grand Crozet, et tirage à flan pour rejoindre le Grand Charnier. [par Jeroen]
Trilogie du Bens : enchaînement Face N du Pic du Frêne, Face N du Grand Crozet, et tirage à flan pour rejoindre le Grand Charnier. [par Jeroen] [par Manu Arras]
Triologie du Bens
Triologie du Bens [par Etienne -H-]

Remarques/Variantes

- Attention c'est un itinéraire qui nécessite beaucoup de manipulation. 4 Dépeautages/Repeautages.
- D'autre part l'A/R sur les Plagnes est long. Ne pas le sous estimer.
- On peut gagner 430 m de D+ en empruntant le télésiège des Plagnes

Variantes même départ :
- En boucle Par le couloir NE de la Balme (2455 sur IGN) : Aprés la descente du petit Charnier, laisser la face N du grand Charnier main droite en repérant les conditions et l'itinéraire de la face pour la descente puis remonter la combe suivante jusqu'au col de la Balme (le couloir est évident au fond)
- En boucle en montant par l'Arête NO du Charnier (attention aux conditions dans ce cas).

Variantes au départ de St Hugon :
- En aller-retour : suivre l'itinéraire de la voie normale jusqu'à la baraque de Cohardin (1248) puis prendre la première piste à droite (alt. 1275) qui remonte en direction des Charniers.
- En boucle Par le couloir NE de la Balme (2455 sur IGN). Voir plus haut.
- En boucle en montant par la voie normale (attention aux conditions dans ce cas).

Pour tous les itinéraires en boucle : Attention le départ la face Nord n'est pas évident à trouver.

Variantes :

» Trilogie du Bens (D+ 2500m ; Ski 5.2 ; Orientation N ; Départ Saint Hugon)
Commencer par aller skier la Face N du Pic du Frêne que l'on enchaine avec la Face N du Grand Crozet. Au pied de la face, tirer immédiatement plein Ouest pour passer un premier collu vers 2300 m. Decendre dans le vallon et remonter au Grand Charnier par le col de la Bourbière. Descendre la Face N du grand Charnier jusqu'à la barraque de Cohardin puis rejoindre Saint Hugon par l'itinéraire de montée.
Merci au BLMS pour l'idée...

» Face NE (D+ 1650m ; Ski 4.3 ; Orientation NE)
Montée idem. Itinéraire principal.

Descente: depuis le sommet W (neigeux avec borne IGN) descendre directement dans la face NE évidente. Après ~250 de descente, avant que le couloir ne se transforme en goulotte infranchissable, tirer à droite pour franchir une crête neigeuse puis traverser pour rejoindre le bas de la face N et l'itinéraire principal.
4.3 E3 45°/300



Refuge(s) associé(s) : Refuge de la pierre du Carré

Voir aussi : Toponeige Belledonne

Sortie(s) GPS associée(s) : 21.03.12

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Grand Charnier d'Allevard, Face Nord [»] : Sortie du mercredi 28 mars 2007 par tatamix197

Participants : -

Météo

Grand beau, très chaud en versant sud

Conditions d'accès

Etat de la route : quelques partie encore enneigées (glace juste avant de redescendre au barage de St Bruno

Altitude du parking : 1000 m

Conditions de neige

Conditions de neige : gelée avec des grosses boules pour la montée rive droite jusqu'au lac des Férices, transfo ensuite jusqu'au sommet (versant est).
Poudreuse dans toute la face nord (dense quand on croise les 3 anciennes traces)
En dessous de la ruine de la Balme, c'est le printemps...

Altitude de chaussage (montée) : 1150 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1200 m

Skiabilité [?] : ●●●●●


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 1560m

J'étais parti pour le Frêne et le Crozet, mais comme les deux faces ont été ravagées, je me suis tourné vers la troisième... Montée par la combe est, sous la Grande Cristallière. Et puis de toute façon, c'était l'occasion de découvrir le vallon (et sa scéance de ski de fond de départ).
D'ailleurs, pas un chat aujourd'hui...
Pour l'accès, ça monte plus haut en voiture mais je n'ai pas été capable de passer le petit raidillon glacé (sortir une voiture du talu tout seul, c'est pas facile).


Commentaires

» Par Emmanuel ADAMI, le jeudi 29 mars 2007 à 18:07

Ces trois jours en Belledonne m'inspirent un petit commentaire un peu amère quant à l'agenda et son fonctionnement. Parce que aller skier en Belledonne, c'est à dire sortir de ma Haute-Savoie, c'était aussi et surtout l'occasion d'y rencontrer des personnes du coin, autres que mes compagnons de sorties habituels, je me suis aventuré à m'inscrire sur l'agenda en espérant ne pas être seul dans mes pérégrinations.
Première réflexion : parce que mes précédentes tentatives d'utilisation de l'agenda avaient été infructeuses (mais aussi parce que je voulais découvrir quelques belles pentes du massif), je me suis permis de rajouter la mention "pente raide". L'effet est déjà positif : j'ai eu des réponses sur internet, ce qui n'avait pas été le cas avant... à se demander si on devient fréquentable du moment qu'on tacquine le raide ??? 8O Soit !
Je me suis dit qu'au moins certains jours, je ne serais pas seul... et bien si : trois sorties, trois jours tout seul. Ce qui a plusieurs conséquences : d'une part, c'est un peu plus fatigant surtout quand il faut châler à la trace, d'autre part, c'est un peu moins sécurite et, enfin, ça enlève quelque chose à la beauté des lieux (puisque même ça, ou plutôt les émotions que cela procure, on ne peut pas les partager). Résultat, aujourd'hui je suis rentré chez moi, un peu démotivé...
Ce qui me consterne le plus dans l'affaire, c'est que les deux-trois personnes qui avaient pris contact avec moi via internet n'ont pas eu la décence de me rappeler sur mon portable (dont je leur avais transmis le numéro), ne serait-ce pour m'informer de leur indisponibilité. Cela m'aurait au moins permis de ne pas attendre et espérer une possible collaboration, et donc de m'organiser autrement.
Enfin, pour l'un d'entre eux, ne pas vouloir s'engager dans du 5.3 ou 5.4 dès la première sortie commune n'est pas l'aveu d'une quelconque limite de niveau de ski, mais par contre c'est un choix qui découle d'une réflexion sur le sens de la pratique de ce genre d'activité qu'est la pente raide. Je ne crois pas qu'on puisse s'engager sur ce genre d'itinéraire avec quelqu'un qu'on ne connait pas du tout, et cela quelque soit le niveau à ski et les réalisations de chacun. J'en parle parce que j'en ai fait l'expérience tant en ski qu'en alpinisme ; que même quand tout se passe bien, il manque quelque chose au niveau relationnel. Et puis malheureusement, j'ai trop vu de copains, des jeunes, se foutre en l'air à vouloir brûler les étapes ; et prendre le temps de se connaître avant de faire des "gros trucs" est une étape primordiale.
Sur ce, j'espère que la prochaine fois que j'irai en Belledonne ou ailleurs, mes tentatives de trouver des compagnons de sortie seront plus fructueuses... :roll:

P.S. : Quand je lis certains commentaires par rapport à des réalisations de haut niveau, ainsi que certains compte-rendus de sortie, ça me titille l'esprit parce qu'il me semble y retrouver un peu la même dérive (axée autour de la recherche d'une pseudo-reconnaissance) qu'il y a quelques années dans le milieu de l'alpinisme (messages à l'OHM de Chamonix...). J'espère me tromper...

» Par avrel, le vendredi 30 mars 2007 à 09:05

voila un commentaire qui n'a pas déclenché bcp de réponses...

je revendique ne pas avoir le niveau de faire du 5.x !! :P

pour le reste, j'aurais tendance à être assez d'accord :wink:

» Par Bruno Grenet, le vendredi 30 mars 2007 à 14:17

J'ai eu envie de te contacter pour Lundi dernier (il me semble que tu étais inscrit sur l'agenda), mais j'étais malade et n'ai pas skié...

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne