Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Grand Charnier d'Allevard > Couloir NE de la Balme > Sortie du 23 fevrier 2008
 Topo validé par la modération

2561 m Grand Charnier d'Allevard, Couloir NE de la Balme

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : NE
Dénivelé : 1850 m.

Difficulté de montée [?] : PD-
Difficulté ski [?] : 4.1 E1
Pente : 45° sur 70m, 40° sur 150m

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3433OT

Matériel

Crampons, piolet

Départ/Accès

Départ : Super Collet (1630 m) - Grenoble -> Allevard -> Collet d'Allevard -> Super Collet (12km d'Allevard)

Itinéraire

Remonter la piste jusqu'au sommet du télésiège des Plagnes. Continuer la ligne de crête des Plagnes plein S jusqu'au dessus du col de Claran.
Descendre versant Est, jusqu'à 1770m à hauteur du refuge de Claran.
Remettre les peaux et traverser vers le sud, l'arête descendant du Petit Charnier vers 1780m, garder les peaux et descendre la face Est en traversée jusqu'au grand replat au pied de la face Nord du Grand Charnier (~80m). Les vernes ont beaucoup poussé depuis la photo de la première édition du Toponeige Belledonne, qui proposait de traverser l'arête sans remettre les peaux jusqu'au grand replat.
Selon la neige, ce peut être délicat car pentu, préférer alors passer par le col du claran et remonter sous le petit charnier.
Du grand replat, environ 1670m, monter vers le SE dans la combe la plus à gauche, vers un gros rocher en forme de refuge. Poursuivre au dessus pour rejoindre une combe cachée et son couloir de la Balme. Le remonter à pieds, vu la faible largeur. Du sommet du couloir le sommet du Charnier n'est plus que 100m au dessus, par des pentes douces.
Descente par le même chemin.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

On gagne 430m en prenant le télésiège des Plagnes, ce qui ramène la sortie à un dénivelé abordable et enlève un peautage.

Sortie(s) GPS associée(s) : 05.12.19

Photos

Col de la Balme au Grand Charnier
Col de la Balme au Grand Charnier [par Cisou]
Le Couloir NE de La Balme depuis les crêtes de la Gde Moutonnière (Novembre 2010).
Le Couloir NE de La Balme depuis les crêtes de la Gde Moutonnière (Novembre 2010). [par Géraud °°°]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Grand Charnier d'Allevard, Couloir NE de la Balme [»] : Sortie du samedi 23 fevrier 2008 par rider_jojo

Participants : Loïc Gaudry

Météo

beau temps

Conditions d'accès

Etat de la route : ok

Altitude du parking : 1850

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
montéSW8h30Trafoléec'est la piste
montéN10h30Poudre tasséeon remonte la face N pour repérer les conditions
descenteSE10hTransfo lourdesur la fin, c'est crouté
descenteNE14hPoudre tassée
Altitude de chaussage (montée) : 1850m
Altitude de déchaussage (descente) :1850m
Voir les conditions de neige ci dessus qui reprennent les conditions de neige rencontrées à la monté et la descente
Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo

Grand Charnier d'Allevard en boucle par le petit Charnier d'Allevard face SE.

Nous étions parti pour faire le couloir NO du grand charnier, et finalement, en passant devant cette face N, nous nous sommes fait happer par sa grandeur et sa majesté. Nous avons mis 2h40 à monter la face pour connaître les conditions et repérer les passages.
Après un repas au sommet pour reprendre des forces, nous nous décidâmes à redescendre ce tas de cailloux de quelques mètres pour regagner nos skis. Et c'est là que je m'en suis mis une, je ne sais pas si on peut appeler ça s'en mettre une. J'avais les 2 pieds sur la neige et celle ci s'est dérobée sous mes pieds entre l'intervalle de vide qu'il y a toujours entre les rochers et la neige. On a remonté toute la face N sans une égratignure et sans chute (heureusement) et là je me retrouve "cul par dessus tête" en redescendant du pic nique !!!

Quand je suis tombé, j'ai juste senti un choc sur mon mollet, je me disais que j'étais bon pour un petit bleu : "Oui ca va pas de problème", mais quand j'ai regardé :"Heu... je suis pas sûr en fait". Je voyais une bonne petite taillade de 1,5 à 2cm cm de long et 5 mm de large, ma chair était coupée nette à cause de la pointe acérée de mes crampons, "pouf", je me suis senti pâlir, mais à la perspective de ne pas descendre dans le couloir qu'on s'est donné tant de mal à monter, une piqûre d'adrénaline, m'a fait juré intérieurement "et merde on va pas pouvoir descendre le couloir!!!", et m'a redonné des couleurs

On pouvait voir la graisse et les muscles, mais pas de gros saignement (je saurais plus tard aux urgences qu'une coupure nette et profonde permet au sans de coaguler plus vite et donc de ne pas saigner). Loic me paraissait stoïque et extrêmement lucide, et j'étais content de pouvoir me reposer sur lui. Il appela le 112, et c'était difficile aux secouristes de venir me chercher au sommet, donc ils nous ont demandé de descendre plus bas pour avoir une belle pate forme, mais avant il fallait voir si la blessure aller tenir le choc et ne pas se mettre à saigner. Pour instruction, le secouriste très pro nous à dit de faire un pansement de fortune avec un mouchoir et une sangle de chaussure qu'on scratcherait autour du mollet. J'ai marché un peu, puis fait 2,3 virage et finalement, je dis à Loic, aller vient, on fait la face N. Loic :" non !", bon alors le NW : "ok".

Heureusement qu'on ne l'a pas faite cette face N, car en bas du couloir NW, j'ai chanté, la douleur a commencé à faire son apparition et il fallait remonté ces 300 maudits mètres et redescendre derrière, les vibrations se répercutant dans mon mollet me faisaient un mal sourd.

Nous avons quand même réussi à retourner à la voiture et j'ai terminé aux urgences pour un malheureux point de suture sans anesthésie, la plaie étant trop vieille, il faut éviter de faire trop de point par risque d'infection, donc j'ai eu juste le droit à un point de rapprochement.

Au final, "tout s'est bien passé" et j'étais plus embêté pour Loic de l'avoir empêché de sauter dans le couloir, que pour moi et mon malheureux point. C'est grâce au soutien de Loic que tout s'est bien passé!


Commentaires

» Par Emmanuel Bernard, le dimanche 24 fevrier 2008 à 19:15

Putain Jolly vaz'y plus cool ! Bon salut les gars moi j'étais à l'Alpe d'Huez ce WE. EMMANUEL

» Par Loïc Gaudry, le dimanche 24 fevrier 2008 à 20:47

Tu as fais de la peaux à l'Alpe ou c'était pour usiner :wink:

» Par rider_jojo, le dimanche 24 fevrier 2008 à 20:47

@ Emmanuel : Au contraire, tant que je n'ai pas les skis aux pieds, je suis plus que prudent car je ne suis pas encore chevronné pour la monté. C'est vraiment le truc nul qui m'est arrivé :x
@ Loic, il a envoyé des gros 3,6!! faudra qu'il m'apprenne :wink:

» Par jib, le dimanche 24 fevrier 2008 à 21:50

Que de péripéties !
Ca ne fait que retarder l'échéance pour cette face N et pour le NO, ce qui me laisse encore une chance de la faire avec vous !

» Par Emmanuel Bernard, le lundi 25 fevrier 2008 à 19:24

Vouivoui usinage à l'Alpe d'Huez, enfin bon c'était que la 2ème fois de l'année ca reste encore raisonnable. Mais le couloir sous le télécabine des Marmottes 3 est quand même bien chaud pour moi !

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne