Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Grand Charnier d'Allemont > Couloir N par la Cabane du Chazeau > Sortie du 16 fevrier 2019
 Topo validé par la modération

2777 m Grand Charnier d'Allemont, Couloir N par la Cabane du Chazeau

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Oisans
Orientation : N
Dénivelé : 1530 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 4.2 E2
Pente : 45°/200m 40°/500m

Nb de jours : ½, 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Couteaux, crampons selon les conditions, éventuellement un piolet.

Départ/Accès

Départ : Allemont la Traverse (1110 m) - Grenoble -> Direction Bourg d'Oisans -> Rochetaillée -> Allemond -> La Traverse -> Route enneigée le plus haut possible (en hiver la route est bloquée juste aprés la traverse)

Itinéraire

De la Traverse, remonter la route enneigée jusqu'aux chalets de Coteyssart (possibilité de monter en voiture jusqu'à ce point en fin de saison ou par faible enneigement et avec une voiture équipée) et prendre le GR qui monte plein nord dans la foret jusqu'à la cabane (grand luxe) du Chazeau 1778, à la lisière de la foret. Traverser vers le nord sans prendre d'altitude dans un premier temps et rejoindre le pas du Bessey en contournant par la droite le rognon rocheux côté 1997. Traverser en direction du lac de Belledonne. Avant celui-ci, se diriger vers la gauche (Ouest) pour contourner le bas d'une arête rocheuse qui descend du Grand Charnier d'Allemont et trouver le superbe couloir qui la longe. Remonter le couloir qui débouche à 2650m sur une croupe beucoup moins pentue. Atteindre ensuite un petit couloir qui arrive peu à gauche du sommet.
Descente par le même itinéraire. Si la neige est agréable, descendre le plus bas possible vers une zone de blocs (1960m). Rephoquer pour remonter les 40m de dénivelé qui vous séparent du Pas du Bessey. Sinon, traverser à flanc à la sortie du couloir en perdant le moins d'altitude possible.

Photos

Grand Charnier d'Allemont, couloir nord
Grand Charnier d'Allemont, couloir nord [par Fch]

Remarques/Variantes

Remonter la route enneigée le plus haut possible jusqu'à un panneau sens interdit (route privée) si on en a la possibilité, ce qui évite une bonne bavante et une partie de pousse-bâton au retour.(Ajouter 170m de dénivelé pour un départ d'Allemont la traverse, + 1h).
L'itinéraire peut être fractionné en passant la nuit à la très agréable cabane du Chazeau (poël à bois, forêt pas loin s'il n'y a plus de bois).

Refuge(s) associé(s) : Cabane du Chazeau

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Grand Charnier d'Allemont, Couloir N par la Cabane du Chazeau [»] : Sortie du samedi 16 fevrier 2019 par ThibsR

Participants : Di., Ma., Ni.

Météo

Bleu, doux, presque pas de vent.

Conditions d'accès

Etat de la route : ras

Altitude du parking : 1140

Conditions de neige

On est essentiellement restés en orientation nord. Poudre travaillée par le vent au-dessus d'environ 2500, et poudres très bonnes à excellentes en dessous. Le haut Charnier Nord était en poudre bien tassée voir cartonnée, la suite fut une orgie...
Un peu aussi de poudre alourdie (haut du petit col pt.2281 des Ecus), ou de neiges dans leurs différents états de transformation sous le soleil entre le pas du Bessey et la cabane (même encore de la poudre par endroits).

Altitude de chaussage (montée) : 1140
Altitude de déchaussage (descente) : 1778

Activité avalancheuse observée : ras

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : La Traverse, Charnier N. en aller retour puis barre des Ecus pt.2281, cabane du Chazeau. - Dénivelé réel effectué : 1900m

Ma. avait eu une (nouvelle) bonne idée en nous embarquant par là. Un plan "1 sommet, 3jours/3faces/3potes". Avec Di. et Ni., ils avaient donc déjà donnée la veille avec le SE.
Je les rejoins au petit matin à la cabane du Chazeau, et nous voilà partis vers la face nord, tout en regardant largement la face nord-est prévue pour le lendemain.
Faut tracer (la face nord a été descendu la veille, pas remontée). Mais très vite dans le cône, puis encore dans le grand couloir, on se regarde, et on se répète : oh lalalala, ça va vraiment être très bon de descendre là-dedans...
La grande pente du haut et les deux petits couloirs qui l'encadrent sont un peu moins bons : le vent a soufflé, tassé ou sculpté. Mais tout cela passe bien. Quelques autres groupes profitent des belles pentes vierges de la zone, mais il y a largement de la place pour toutes les traces (col de Belledonne et du Charnier tracés dans la journée par exemple.)
Pour nous, on se répartit à la descente les deux grands couloirs, l'un à peine tracé, l'autre immaculé, et yahou yepa.
Difficile d'en rester là. Une trace monte au collet dans la barre des Ecus, on va en profiter...
Retour à la cabane magique, on a la banane.
Missions bois, eau. Et vite dodo, demain faut se lever : une pente finale orientée soleil levant nous attend, faudrait pas trop lambiner.


Commentaires

(pas de commentaires)» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne