Accueil > Topo Guide > Sommets > Valais E - Alpes Pennines E > Dufourspitze > Les 4000m de Zermatt > Sortie du 01 juin 2019
 Topo validé par la modération

4634 m Dufourspitze, Les 4000m de Zermatt

Données techniques

Massif : Valais E - Alpes Pennines E
Secteur : Haut Valais Val d'Aoste
Orientation : T
Dénivelé : 4000 m.

Difficulté de montée [?] : AD
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 40-45 max

Nb de jours : 3, 4
Type : Boucle

Cartes : 1348 ESC08

Matériel

Tout le matos de glacier


Départ/Accès

Départ : Zermatt (Klein Matterhorn) (3815 m) - Zermatt n'est accessible qu'en train depuis la gare Täsch, elle-même accessible depuis la gare de Visp (Viège). Tous les horaires sur le site des CFF (Chemins de Fer Fédéraux).

À Zermatt téléphérique jusqu'au Klein Matterhorn en passant par le Trockener Steg.

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Jour 1 : Klein Matterhorn -> Breithorn -> Refuge Guide d'Ayas
Pour l'accès au Breithorn voir le topo existant
Pour rejoindre le refuge depuis le Breithornpass traverser à flanc sous le Breithorn jusqu'au Schwarztor. Atteindre le pied de l'arête SW du Pollux vers 3800 m. Traverser encore 50 m puis descendre à droite sur le Grande Ghiacciaio di Vera. Le refuge est sur un éperon en rive gauche à 3400 m.

Jour 2 : Refuge Guide d'Ayas -> Monte Rosahütte (avec ascension du Castor et Pollux)
Rejoindre le Passo di Verra, de là monter en direction du Castor, en rejoignant son épaule (près d’un bastion rocheux).
La rimaye est 30m sous l’arrete, le final est assez aérien et souvent en glace.
De là redescendre jusqu’au Passo di verra.
Rejoindre le Schwarztor, de là gravir le couloir évident (40/45°) qui débouche sur un mixte facile. Un dernier bastion vous barre le chemin, équipé d’une chaîne (III+), arrivé à la vierge il faut continuer jusqu’au sommet, par une arrête facile.
Pour redescendre le mieux est de prendre le couloir orienté Ouest (40 ° ?)
Ensuite plonger dans le glacier du Schwarztor, le plus compliqué est de sortir du labyrinthe de séracs et de crevasses.
L’option de descendre direct sous le Passo di Verra est envisageable si bonnes conditions de remplissage (voir remarque et photos)
Reprendre pied sur le glacier du Gornergletscher, et rejoindre la Monte Rosahütte.

Jour 3 : Monte Rosahütte -> Pointe Dufour -> Zermatt
Pour la montée à la Dufourspitze, voir le topo existant
Ne pas sous estimer la longueur de l’arête à pied (c’est pas juste 30m de couloir et trois pas d’escalade).
Retournez au refuge, puis reprendre pied sur le Gornergletscher, en prenant un peu d’élan pas trop besoin de pousser.
Arrivé au niveau de la gorge, la traverser au mieux (passages équipés). Attention c'est assez expo aux chutes de pierres, et on est souvent sur des ponts de neige, ou de glace mince. Ce passage peut ne pas passer en fin de saison (se renseigner), si c'est le cas, sortir du glacier par le Pt 2649 en rive droite du Gornergletscher sous le Gornergrat et remonter le sentier de Rotenboden (150m. de D+).


Photos

Accès Monte Rosa Hütte depuis le Passo di Verra (Zwillingsjoch) - juin 2018
Accès Monte Rosa Hütte depuis le Passo di Verra (Zwillingsjoch) - juin 2018 [par Antoine DUNOD]
Passo di Verra - Zwillingsjoch
Serrer main droite (sous le lyskamm) en descendant. 40° max
Passo di Verra - Zwillingsjoch
Serrer main droite (sous le lyskamm) en descendant. 40° max [par Antoine DUNOD]

Remarques/Variantes

Une jolie boucle sur 3 jours, possibilité de la réduire à 2 en n'allant pas au Breithorn/Castor/Pollux.
Tous les sommets sont optionnels, les difficultés se concentrent sur leur ascension.
Sans les sommets le raid passe à 3.1/PD/2 (l'expo est surtout due aux séracs)

EDIT 2018 : Le Passo di Verra (Zwillingsjoch) passe à skis et évite un détour considérable par le bas du Schwarztor, surtout en fin de saison quand celui ci est déneigé (et dangereux). Le Passo peut présenter une petite corniche coté Monte Rosa Hütte et une rimaye à mi pente, bien se renseigner sur les conditions (le gardien du refuge peut le voir à la jumelle pour info). Sinon ça passe globalement bien, plutôt en main droite en venant serrer sous le Lyskamm. Voir la photo çi jointe (juin 2018)

Variantes :

» Jägerhorn, Les 4000m de Zermatt + Jägerhorn (D+ 1500m ; Orientation W)
Possibilité de faire rallonger d'un jour le raid.
Jour 4: de la cabane, descendre direction N jusque vers 2500. Remonter alors le Gornergletscher direction générale SE jusqu'au Jägerhorn.

Descente: idem sans repasser à la cabane et en descendant sur Zermatt ou en remontant sur Rotenboden.



Sommet(s) associé(s) : Breithorn

Refuge(s) associé(s) : Refuge Guide d'Ayas Monte Rosahütte

Sortie(s) GPS associée(s) : 04.05.09 10.04.07

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

3 jours au refuge guide d'Ayas [»] : Sortie du jeudi 30 mai au samedi 01 juin 2019 (3 jours) par Guitou Guitou

Participants : Gabouf, Igor, giacomo, Amélie, olivier, Marion

Météo

Beau, froid puis très chaud

Conditions d'accès

Etat de la route : ok

Altitude du parking : 1400m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
schwarzor3600N10hMoquette
Altitude de chaussage (montée) : 3882m en arrivant en bulle à Kleinmatterhorn
Altitude de déchaussage (descente) : 2350m dans le dédale du gornegletscher

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Zermatt, Klein mattehorn, Breithorn , Castor, Pollux, Schwarztor, gornegletscher, furi, Zermatt - Dénivelé réel effectué : 2000m

Mini raid en étoile de 3j depuis le refuge guide d'Ayas.

J1 : Toute une aventure de se rendre à Zematt sans vignette en partant à 6h de Grenoble pour arriver à temps au train... Parking obligatoire à Tasch puis train pour Zermatt. Très jolie village, loin des idées que plusieurs d'entre nous c'était fait sans venir. Montée à Klein Matterhorn.
Ascension du Breithorn. Mal de tête généralisé pour finir la montée : les bulles toutes neuves "pinifarina", ça monte trop vite, pas la temps de s'acclimater !
Neige croûtée pas bonne du tout. Descente vers guide d'Ayas, puis longue traversée, et il faut remettre les peaux pour 100m de d+ pour passer à ras Pollux et éviter la barrière de Sérac inférieur. Refuge d'hiver complet : 18 sur 16 places...

J2 : Enchaînement Castor puis Pollux. Nous n'avons pas tous skié Castor : neige très croûtée, difficilement skiable. Nous avons mis moins de temps à monter descendre que certains skieurs (pour se faire une idée de la neige)...
Pollux par le couloir puis cheminée équipée de chaines. La descente en sud ouest est très bonne par contre : poudre tassée un peu humidifiée.

J3 : gros débat dans le groupe pour savoir comment rentrer : par les pistes ou par le Schwarztor. Sachant que personne ne connait la descente sur la 2eme option et que la gorge en bas du gornergletscher est sèche. Mais elle promet bien plus de souvenirs que les pistes. Après 3 changement d'avis et des informations glanées autour d'un maximum de personnes rencontrées (et surtout l'avis de nos 2 locaux : Marion et olivier), on file sur Schwarztor.
Pas de regret au final, c'est une belle descente au pays des glaciers et des séracs. bonne neige transformée vers 10h.
Le glacier terminal est un peu chaotique, nous avons cherché un peu notre cheminement. D'abord rive gauche puis traversée à la fin du glacier rive droite pour franchir le torrent et atteindre la moraine et les blocs laissés par la glacier.
La sortie de cette impasse se fait en suivant des cairns qui permettent de surmonter la gorge. Il faut remonter 150m de d+ et passer les dalles moutonnées. Il faut quand même compter un peu de temps pour tout ça...
De l'autre côté : un chemin descend sur la prise d'eau au dessus de gletschergarten. Et retour à la civilisation.
Traversée triomphale de Zermatt avec nos skis sur le sac au milieu des touristes en short et t-shirt... ;-)


Commentaires

(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne