Accueil > Topo Guide > Sommets > Préalpes de Digne > Dos de Chameau > versant NE en boucle > Sortie du 19 mars 2019
 Topo validé par la modération

2596 m Dos de Chameau, versant NE en boucle

Données techniques

Massif : Préalpes de Digne
Secteur : Ubaye
Orientation : T
Dénivelé : 1200 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.2 E1
Pente : 37° sur 150m

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3439ET

Matériel

Crampons parfois utiles pour le sommet.

Départ/Accès

Départ : Peynier (1420 m) - De Gap suivre la route de Barcelonnette. Au Martinet (6km après Le Lauzet-Ubaye) prendre à droite la route du vallon du Laverq. Après St Barthélémy, prendre encore à droite (scierie) la route forestière du Col la Pierre jusqu'à Peynier

Itinéraire

De Peynier suivre la route forestière du col la Pierre jusqu'à son extémité (~5km). Poursuivre dans le vallon, puis remonter en rive droite du torrent l'Essaleyret pour atteindre une zone plus plate à partir de 2050m.
Se diriger W-NW, et par une pente soutenue, rejoindre un collet (2434m) au pied de la Grande Barre. Suivre alors l'arête Est jusqu'au sommet.
On peut aussi rejoindre le sommet par le Col la Pierre et l'arête Sud.

Descendre le versant NE en se tenant à droite pour éviter les barres inferieures, puis rejoindre le vallon de de l'Encoungoura par lequel se fait le retour.


Photos

Face sud du Dos de Chameau (Grand Barre à droite)
Face sud du Dos de Chameau (Grand Barre à droite) [par Gregg]
Situation du sommet de la grand-Barre vu depuis le sommet du Pinet
Situation du sommet de la grand-Barre vu depuis le sommet du Pinet [par chris05]
Cheminement vu depuis le plateau à 2050 m environ.
Cheminement vu depuis le plateau à 2050 m environ. [par chris05]

Remarques/Variantes

Si la route de Peynier est impraticable, il est possible de partir du parking des Clariond:
Traverser le torrent, soit sur la passerelle en amont, soit au mieux à hauteur du parking, puis suivre un chemin en forêt jusqu'à Peynier.


Variantes :

» La Grand-Barre, Vallon Est (D+ 1091m ; Ski 2.2 ; Orientation E)
Même itinéraire que dos de Chameau jusqu'à 2050 m.
Prendre plein nord, traverser le plateau et monté sous la barre coté 2292 m. Puis les pentes s’ouvrent jusqu'au sommet.
Joli sommet dans une belle ambiance.
A faire aussi au passage de la boucle de Dos de Chameau + 400 m de déniv



Voir aussi : Toponeige Ubaye

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Skieuses à Dos de Chameau, une méharée ubayenne [»] : Sortie du mardi 19 mars 2019 par taramont

Participants : Denise, Marie

Météo

Quelques nuages au départ puis ciel bleu ubayen

Conditions d'accès

Etat de la route : la cata pour monter à Peynier : grandes plaques de glace vive - accès au Clariond : RAS

Altitude du parking : 1420m

Conditions de neige



Altitude de chaussage (montée) : 1650m
Altitude de déchaussage (descente) : 1600m (en y mettant de la bonne volonté et au prix de quelques courts déchaussages

Activité avalancheuse observée : RAS
Descente E du col juste transformée à point.
Jusqu'à la Grangette, encore assez dure mais agréable à skier.
Piste forestière skiable avec des rails.
Forêt : inskiable

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Clariond - la Grangette - col 2434 au SW de la Grande Barre en A/R - Dénivelé réel effectué : 1100m

Méharée oui, épopée aussi !

Décidément le hameau de Peynier a une dent - ou plutôt une patinoire – contre moi. Déjà l'année dernière pour aller au Col La Pierre, nous avons dû partir de la scierie ! Ce matin, la Volvo n'a pas mieux fait que la Peugeot : quand la patinoire s'est inclinée vers le haut, le véhicule s'est mis en position de rébellion, occupant toute la chaussée mais pas tout à fait le fossé. Quelques branches d'épicéas, des rochers bloquants, des couvertures, des cartons et des coups de piolet plus tard, il était à nouveau dans le sens de la descente et, après avoir effectué quelques méandres fort élégants, il a fini par s'immobiliser là où les freins avaient encore quelque pouvoir. Résultat des courses : une bonne petite heure de perdue et migration vers le Clariond.

Dès la descente vers la passerelle, on a vite compris que les skis auraient une session de repos, de durée indéfinissable, peinards, sur nos sacs. Le sentier d'été est bucolique, l'alternance « à sec/neige pourrie sous la croûte » diabolique. Pourtant, tout a une fin, même le purgatoire. A l'intersection avec la piste qui vient de Peynier, on peut enfin chausser. Ensuite, c'est pur bonheur des Grangettes au grand plateau d'où l'on voit le Dos de la bête.

Mais Grands Dieux, que c'est sec ! Le chameau a été tondu ! L'accès au col 2434 au SW de la Grande Barre paraît scabreuse de loin. Mais, vu l'heure, la pente commence aimablement à ramollir en surface alors que le dessous est ferme. Alors allons-y ! Pour se simplifier la vie, on finit par monter à pied sur la croupe déneigée et parsemée de plus de crottes de chamois que de chameau. Quant à la crête dénudée, elle est bien en phase avec notre méharée : un erg tout à fait adapté à la bête, mais pas à la saison.

Trop tard hélas pour poursuivre jusqu'au sommet. On s'arrête là où débouche l'itinéraire du vallon de l'Encoungoura. On savoure la vue sur l'Aiguillette. Puis, il ne reste plus qu'à descendre et après quelques virages tendus, c'est la joie. Notre méharée redevient randonnée pure puis, pour finir, excursion dans la jungle quand notre piste forestière se perd(ou qu'on la perd !) et qu'on à la fantaisie de tirer droit dans la pente, aimable parc d'agrément pentu, encombré de branches, de troncs, de rochers et de plaques de neige pourrie.

Au bord du Grand Riou de la Blanche, un dernier regard sur la Séolane et ainsi se clôt une magnifique journée dans le désert ubayen. Aucune rencontre à part le Chameau.


Commentaires

» Par rhododendron, le mercredi 20 mars 2019 à 06:18

Hé les filles,on a les mêmes à la maison! La neige en plus!
Bises à vous trois, de consolation ;-))

» Par Thierry38v, le mercredi 20 mars 2019 à 07:54

Bon, malgré tout, une belle traversée du désert Ubayen...Bonne continuation !

» Par Anaïs, le mercredi 20 mars 2019 à 17:14

Bravoo aux "Ubayennes", ici ils disent même " n'est pas Ubayen qui veut" :wink: On s'est fiche la montagne est à tout le monde et vous avez su vous réjouir de ces belles contrées sauvages ... et toujours avec le ciel bleu Ubaye :D

» Par jpc, le mercredi 20 mars 2019 à 22:00

Photo 10 : extra-ordinaire, bien vu !

» Par stfpetitcaillou, le jeudi 21 mars 2019 à 06:51

Dépaysant et très jolie ces montagnes pelées,
Mais... ce chameau ?
Et les filles, faut se méfier des chameaux ;)
Keep going, be happy !

» Par stfpetitcaillou, le jeudi 21 mars 2019 à 07:01

Je ne savais point...pour la méharée...mais taramont...c'est avec un dromadaire magnifique ta sortie.
#Le dromadaire méhari est l'animal noble par excellence. Il est de robe blanche, svelte, longiligne et d'allure altière.#
ce n'est pas une sortie pelée avec n'importe quel chameau ton affaire, Du premier choix !
La beauté cachée subtile des sorties de taramont... :)

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne