Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Dôme des Ecrins > par le Col des Ecrins > Sortie du 12 mai 2018
 Topo validé par la modération

4015 m Dôme des Ecrins, par le Col des Ecrins

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Oisans
Orientation : NW
Dénivelé : 2350 m.

Difficulté de montée [?] : PD+
Difficulté ski [?] : 4.3 E3
Pente : 45° sur 200m

Nb de jours : 1, 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3436ET

Matériel

Casque, matériel de sécurité sur glacier.
Eventuellement de quoi faire un rappel au col des Ecrins.

Départ/Accès

Départ : la Bérarde (1720 m) - Grenoble -> le Bourg d'Oisans -> St Christophe en Oisans -> Champhorent -> la Bérarde (Route ouverte en général fin mars à l'ouverture des refuges)

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

De la Bérarde, partir NE puis E et remonter le long vallon de Bonne Pierre.
Au fond du vallon, contourner la barre par la gauche et rejoindre la base du couloir d'accès au col par une traversée ascendante vers la droite (très exposé).
Remonter le couloir (généralement rocheux - cables / voir commentaire ci-dessous) et franchir l'échancrure du col pour prendre pied sur le Glacier Blanc.
On retrouve ici l'itinéraire classique du versant Nord que l'on suit jusqu'au sommet.

Photos

Col des Ecrins coté Bonnepierre. Il fait pas rire...
Col des Ecrins coté Bonnepierre. Il fait pas rire... [par Jeroen]
Itinéraire entre le Col des Ecrins et le Dôme
Itinéraire entre le Col des Ecrins et le Dôme [par Jeroen]
Roche Faurio, par le Col des Ecrins (photo dargaud)
Roche Faurio, par le Col des Ecrins (photo dargaud) [par axar]

Remarques/Variantes

Parc national des Ecrins, chiens interdits

Attention: la principale difficulté de la course est le couloir menant au col des Ecrins.
- Il est raide (45° sur 200m, presque 50° sur 50m) et les câbles ne couvrent en hiver que la partie rocheuse du haut.
- les chutes de pierres sont fréquentes, nombreux accidents mortels.
- Mieux vaut prévoir de le descendre en rappel => rappel de 50 m obligatoire
- Pour le descendre à skis, il est important de l'avoir bien repéré à la montée et/ou d'être certain de sa technique. La barre du bas ne pardonnera aucune erreur.
Si le col des Ecrins n'est pas skié, la difficulté passe alors à 3.3

Possibilité de le fractionnner en deux en faisant étape au refuge des Ecrins.

Variantes :

» Roche Faurio, par le Col des Ecrins (D+ 2200m ; Ski 4.3 ; Orientation T)
Une alternative consiste à atteindre Roche Faurio plutôt que le Dôme: itinéraire non exposé aux séracs, et présentant une vue magique sur Barre/Dôme, mais aussi Grande Ruine, Agneaux, etc...
De la Bérarde, suivre l'itinéraire du Col des Ecrins (voir ci-dessous). Une fois débouché au Col, ne pas se diriger vers le Dôme mais plutôt à main gauche vers Roche Faurio. Contourner pour cela un éperon rocheux, et s'engager dans les grandes pentes SE de Roche Faurio, ou par son arête S (nécessite un déchaussage pour un ressaut plus raide). On peut atteindre le point 3715m, antécime de Roche Faurio moyennant un court passage à pied.
Difficulté ski 3.3 si on ne skie pas le Col des Ecrins.



Sommet(s) associé(s) : Roche Faurio

Refuge(s) associé(s) : Refuge des Ecrins

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Dôme des Ecrins, par le Col des Ecrins [»] : Sortie du vendredi 11 au samedi 12 mai 2018 (2 jours) par Boris Pivaudran

Participants : -

Météo

Belles éclaircies les deux matins

Conditions d'accès

Etat de la route : OK

Altitude du parking : Bérarde

Conditions de neige

20/30cm de poudre tassée sur le Dôme ****
col des Ecrins versant nord en neige dure avec du grip ***
vallon de Bonnepierre en transfo lourde sur le haut **, neige de névé sur le bas ***

Altitude de chaussage (montée) : 1940
Altitude de déchaussage (descente) : 1940

Activité avalancheuse observée : purges dans les versants ensoleillés

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : J1 : Bérarde > col des Ecrins > refuge > AR col de la Grande Sagne > refuge / J2 : refuge > Dôme > col des Ecrins > Bérarde - Dénivelé réel effectué : 3150m

Avec la météo prévue le dimanche, il valait mieux décaler le week-end sur vendredi-samedi ! Le jeudi soir nous montons dormir au refuge d'hiver de la Bérarde, afin d'attaquer le lendemain matin la longue montée du vallon de Bonnepierre vers le col des Ecrins. 4 autres personnes partent vers le couloir nord de Pié Bérarde, qui a l'air bien rempli. On chausse encore assez bas, sous les 2000m.

Le regel est bon et la montée est plutôt efficace sur la neige dure. Au col des Ecrins nous croisons un groupe qui fait demi tour au col et un autre qui descend en rappels. Un snowboardeur loupe son premier virage et perd l'équilibre. Tout le monde retient son souffle. Il parvient heureusement à enrayer sa glissade avant la barre. Soulagement.

Avec la miss nous choisissons de monter par la petite goulotte à droite des câbles, histoire de jouer du piolet. La neige est inconsistante et le rocher friable. Au col notre petit groupe se laisse filer jusqu'au pied du refuge où nous montons nous poser au soleil. Mais il est encore tôt, nous hésitons entre aller visiter le couloir sud de Roche Paillon et le col de la Grande Sagne versant nord. La chaleur et la lourdeur de la neige côté sud nous font opter pour la deuxième option. Bonne pioche : petite poudre tassée en grandes courbes !

Beaucoup de monde au refuge, mais les gens ne s'y sont pas trompés : le Dôme des Ecrins est en excellente condition. Nous choisissons le réveil "tardif" pour ne pas être dans la cohue du matin. Malgré les nombreux passages, nous trouvons encore de quoi laisser nos traces.

Nous désescaladons le col par les câbles, avec un petit bout de corde pour assurer les premiers mètres en ski. La neige est dure mais les carres mordent, et tout le monde descend sans encombre.

Dans le vallon nous skions en suivant la moraine rive droite, avec quelques portions de pousse-bâtons. Nous profitons du dernier rayon de soleil avec une bière en terrasse à la Bérarde, juste avant que n'arrive la pluie.

Un bel itinéraire au coeur des Ecrins !


Commentaires

» Par ghyslain, le dimanche 13 mai 2018 à 16:16

Super pour le Dôme les copains!!! Bravo à tous!

» Par trane, le dimanche 13 mai 2018 à 17:54

Bonjour,
Peux-tu me dire si la rimaye se passe facilement pour le dôme des Ecrins?
Merci bcp.
Trane

» Par Boris Pivaudran, le dimanche 13 mai 2018 à 23:59

@ghys : merci copain!
@trane : pas de rimaye

» Par Antoine DUNOD, le lundi 14 mai 2018 à 15:28

Salut !

Je suis un membre du groupe de qui descendait en rappel sous les câbles lorsque vous montiez, et je réitère mon message ici au vu de ton commentaire sur la sortie :evil: :
"Avec la miss nous choisissons de monter par la petite goulotte à droite des câbles, histoire de jouer du piolet. La neige est inconsistante et le rocher friable."

Il y a des câbles dans le rocher (en bon état puisque remplacés récemment), avec des échelons en prime. Ils étaient dégagés ce jour et présentent la solution la plus sûre pour sortir au col POUR TOUT LE MONDE. En effet la goulotte c'est gentil mais ça envoie de la glace et potentiellement de la caillasse sur les mecs qui descendent dans l'axe, comme je te l'ai indiqué de vive voix sur le coup ! La sortie par les câbles est saine et parpine bien moins que le fond de la goulotte, d'autant qu'avec déjà plusieurs passages le matin il n'y avait même plus de neige à faire tomber sur nos petites têtes !

Pas de polémique ni d'attaque personnelle, mais un rappel qui peut être bon à tout le monde. Ce col est suffisamment dangereux (preuve en est encore ce jour), pour qu'on s'évite les uns les autres de s'envoyer des glaçons et des caillasses dessus alors qu'on est en train de chausser en bout de rappel dans du 50° un peu glacé. Quand il n'y a pas le choix, la question ne se pose pas, mais ici la solution existe donc autant l'utiliser, pour le bien de tous, merci. Ou alors attendre qu'il n'y ai plus personne dans l'axe de purge avant de s'adonner aux joies du piochon ...

Bien joué pour votre sortie dans tout les cas, j'éspère que vous avez bien profité de la peuf ! :wink:

» Par Yann Morello, le lundi 14 mai 2018 à 16:23

Toujours au top Boris !

» Par Boris Pivaudran, le mardi 15 mai 2018 à 17:24

Salut Antoine. Désolé pour les débris de neige que je vous ai envoyés. J'ai stoppé lorsque tu nous en as fait part, et nous avons attendu que vous soyez descendus pour continuer.

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne