Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Dôme des Ecrins > Traversée de la Brèche Lory > Sortie du 14 avril 2014
 Topo validé par la modération

4015 m Dôme des Ecrins, Traversée de la Brèche Lory

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Oisans
Orientation : T
Dénivelé : 2350 m.

Difficulté de montée [?] : AD
Difficulté ski [?] : 4.3 E4
Pente : 45° / 200m

Nb de jours : 2
Type : Traversée

Cartes : 3436ET

Matériel

Corde à simple 50m, crampons, piolet, casque, sangles, deux ou trois broches et deux friends (1 & 2) et deux lame.
Un réchaud pour la nuit au refuge de la Temple.


Départ/Accès

Départ : la Bérarde (1720 m) - Grenoble -> le Bourg d'Oisans -> St Christophe en Oisans -> Champhorent -> la Bérarde (Route ouverte en général fin mars à l'ouverture des refuges)

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

J1: Montée au refuge de Temple-Ecrins: D+: 700m, D-: 0
La Bérarde -> Plan du Carrelet. A 2000m, prendre direction NE pour rejoindre le refuge (souvent déneigé, sentier d'été).

J2: Dômes des Ecrins D+: 1650m, D-: 2350m
Du refuge, monter au NE en direction du col des avalanches. Rejoindre la rive gauche du glacier au pied de la face Nord-Ouest du pic Coolidge. Traverser vers le NW sous le col du Fifre.
Vers 3500m, on rejoint un replat au niveau du col des Avalanches. Contourner à gauche l’arête SW du pic Lory.
Remonter le glacier du vallon de la Pilate en direction de la face SW de la Barre. Repérer le couloir défendu par la rimaye, remonter sa rive D. Il vient buter sur une face rocheuse raide. Rejoindre à gauche une épaule neigeuse, la remonter. Traverser à l’horizontale à gauche par une bande de neige très aérienne (exposé) pour rejoindre un couloir caché en écharpe à gauche qui mène à une brèche à l’W de la brèche Lory. Rejoindre le Dôme facilement à l'W (5-7h).

Pour la descente :
Descendre en oblique à droite directement depuis le sommet ou traverser depuis la brèche Lory. Juste après la rimaye, faire une longue traversé à l’horizontale à droite sous la barre des Ecrins (3950m). Au bout de la traversée, s’engager entre deux zone de séracs. Descendre au plus facile entre les crevasses jusque vers 3700m. A partir de cette altitude, deux solutions:
- obliquer peu à peu sur la gauche pour rejoindre vers 3450m le rebord droit de la combe rive gauche du glacier, entre le rocher et une zone de séracs. Ce goulet est le réceptacle de la barre de séracs médiane du Dôme. Descendre donc le plus possible sur la droite jusqu’au replat du glacier Blanc que l’on traverse vite vers sa rive gauche à l’abri des séracs.
- Faire un crochet à gauche puis récupérer à droite un "couloir" parfois crevassé entrée notamment) qui descend droit sur le glacier Blanc. Plus raide mais beaucoup moins exposé aux séracs!
Par une courte remontée, accéder au col des Ecrins à l'W.
Descendre le couloir W du col des Ecrins: délicat, câbles en haut (rappels), puis il s'élargit en devenant potentiellement skiable mais reste exposé au dessus d'une barre. Il est possible selon l'enneigement de tirer des rappels sur les câbles tout le long.
Une fois sur le glacier de Bonne Pierre se laisser conduire par la pente jusqu'à la Bérarde.

Photos

Itinéraire
Itinéraire [par Yann]

Remarques/Variantes

Sous le Dôme, possibilité de rejoindre le refuge des Ecrins ou le Pré de Madame Carle selon les enchaînements prévus.


Refuge(s) associé(s) : Refuge de Temple Ecrins

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Dôme des écrins en traversée par la brèche Lory, la migration d'huguette la chouette [»] : Sortie du dimanche 13 au lundi 14 avril 2014 (2 jours) par rob

Participants : Line

Météo

Couvert et chaud le dimanche. Grand beau et plus frais le lundi, vent bien froid en altitude!

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking :

Conditions de neige

Montée à temple écrins: bon enneigement dans le vallon de la pilatte, environ 10mn à pieds. Enneigement moyen dans la montée mais descente qui passe à ski.
Jusqu'à la Rimaye: bonne neige de printemps, bon regel, peu de traces.

Brèche Lory: Conditions plutôt mauvaise. Rimaye "dégueulasse", très ouverte, surplombante, neige foireuse. Passe peut-être très excentré à droite mais plouf probable...
On est passé par la gauche en mixte casse-gueule heureusement protégé par un relais en sortie 10m à droite (friend + becquet moyen).
Jusqu'au gendarme, très sec, plusieurs passages mixte et neige glacée, assurage difficile à poser!
Traversée "à vaches" puis rampe de sortie sèche mais en neige facile à monter.

Dôme: bonne neige froide. Quelques passages limites sur ponts de neige et des séracs très fracturés!!

Col des Écrins: réputation tristement méritée :( 1 mort ce matin à ski. Neige de printemps. Rappels possibles sur les câbles en bricolant un peu, pratiquement jusqu'à la sortie de la zone expo. On a pas chaussé les skis et fait des rappels de 30m plus bricolage.

Bonne pierre: idem samedi, nickel!

Altitude de chaussage (montée) :
Altitude de déchaussage (descente) :

Activité avalancheuse observée :

Skiabilité [?] : ●●○○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Dôme des écrins en traversée par la brèche Lory, la migration d'huguette la chouette - Dénivelé réel effectué : 2500m

Line voulait découvrir les écrins (un gros baptême!), Huguette la chouette se sentait des envies migratoires en altitude (une n'imp chouette...), et moi j'avais un vieux but de 2009 à rattraper (famille de looser :D)! On est donc partit sur cette traversée vraiment classe hier/aujourd'hui, en conditions bien techniques :)

On a lancé les festivités en grande pompe le premier jour: arrivé 50m sous temple-écrins, par une chaleur intenable, j'ai découvert que je n'avais plus ma corde!! Oubliée au carrelet pendant la pause, pas bien envie de remonter dans le four :/ Donc les rappels de 60m au col des écrins, on oublie!!!
Quelques minutes plus tard voilà finalement le refuge, on va enfin se détendre! En plus la porte est entièrement dégagée, pas besoin de se contorsionner. Verdict de Line: fermée à clef, il faut grimper par l'ouverture d'hiver, et en chaussures de ski avec ma souplesse c'est la cata... Oui mais en fait il suffisait de pousser la porte, 1-1...
Tout ça est bien rattrapé par une aprem glande et un bon apéro: vin blanc, magret et caouètes!

Lundi, lever 4h (dommage on dormait bien avec 5 couvertures par personne et la doudoune!!) et départ à 5h (avec le second brin de corde, j'ai vérifié 5 fois...). Le lever du jour sur les rouies est toujours magique, la pleine lune nous a accompagné une partie de la montée et offert une vue extraordinaire sur la face S des écrins.

A partir du col des avalanches l'ambiance haute montagne s'installe définitivement: séracs, les sommets qui apparaissent, la face S imposante.
La rimaye aussi est bien imposante, très ouverte et surplombante, avec mon gros sac, mes gros skis et mon gros cul impossible de la passer, j’écroule toutes les "prises"...
Finalement je passe la rimaye à gauche par du mixte à la con, ça réveil de bon matin... 10m à droite je peux faire un bon relais sur becquet "soudé" et friend, que Line s'empresse de valider par une chute tête en bas au milieu du pas ;)
La pente qui suit est en neige propice au cancer du mollet, ça met une belle ambiance. On tire des longueurs de 60-80m grâce aux rares becquets exploitables, assurage seulement pour le second le leader ne doit pas chuter... Pas mal de rocher, de glace, la pente est très mal enneigée. Le niveau technique n'a rien à voir avec 2009 où on montait sans corde et la question ne se posait pas oO
Une belle mission alpi, mais Line a assuré en second sans jamais raler :)
Ensuite la traversée est à vache en neige transfo avec du relief, puis la rampe est aussi assez aisée.

Changement d'ambiance au dôme, déjà on retrouve le soleil... Et puis le niveau technique baisse de plusieurs tons! Par contre l'itinéraire n'est pas bien sain pour autant, les séracs sont très fracturés!! Le sérac pendouillant repéré samedi est tombé entre temps :/ La neige est plutôt bonne, le ski agréable mais pas détendu pour ne pas finir en compote ou dans un trou.

Et finalement se présente le dernier morceau qui m'enchantait moyennement (avec en plus un rappel diminué de moitié...), ça vaut sa triste réputation :(
On est descendu en misant tout sur la sécurité: enchainement de rappels (sur les câbles), quelques sections en désescalade (peu) et bricolage pour assurer Line. Ça se skie, mais le jeu n'en vaut pas la chandelle...

Pour finir le vallon de Bonnepierre en neige transfo lourde, pas si mal et puis c'est le seul moment de la journée où on a pu décompresser vraiment!

C'est vraiment une boucle superbe et complète, particulièrement technique dans les conditions actuelles (cotation PD mon *** :p), pas de doute on est en montagne :) Et puis les gros sacs et le manque d'acclimatation se font bien sentir!


Commentaires

» Par squal, le lundi 14 avril 2014 à 21:58

Belle balade ! J'ai fait un beau voyage.
Et finalement se présente le dernier morceau qui m'enchantait moyennement (avec en plus un rappel diminué de moitié...), ça vaut sa triste réputation :(
Tu ne penses pas si bien dire... Aujourd'hui encore un accident mortel au col des Ecrins www.ledauphine.com/isere-sud/2014/04/14/une-skieuse-de-randonnee-suisse-fait-une-chute-mortelle
Désolé de gâcher un peu ta sortie...

» Par JulBont, le lundi 14 avril 2014 à 22:09

Une traversée épique !! :ill:
Bravo pour votre persévérance ... :roll:

» Par rob, le lundi 14 avril 2014 à 22:17

Salut Squal,

on a appris ça par la gardienne du gite CAF de la bérarde après la bière, bien triste oui :(

» Par ThierryC, le lundi 14 avril 2014 à 22:20

ça c'est du ski-alpinisme!!
Bravo! super chouette!! :wink:

» Par Clément Pernet, le lundi 14 avril 2014 à 22:45

Salut Rob, merci pour ton récit qui me replonge aussi dans un bon vieux but de 2009 qui reste pourtant un de mes plus beaux souvenirs de course...
Quelle misère cette sécheresse ; ça ressemble plus aux conditions d'alpi que j'avais trouvée juillet de la même année où je l'avais refait en grosses, avec le même passage de rimaye, le pied gauche sur le caillou, l'autre sur la neige...
J'avais trouvé aussi la cotation PD un peu sèche.

» Par Marco, le lundi 14 avril 2014 à 22:59

Joli tout ça.
Pas les meilleures conditions pour faire tout ça. Belle persévérance.
Ne vas pas te tuer avant de m'avoir fait goûter ton rhum arrangé :wink:
Je ne suis pas retourné depuis un moment au col des Ecrins, à une époque je me faisait le dôme à la journée tous les ans, avec mon petit rappel sur décrocheur.
Depuis que j'ai vu aussi une skieuse se tuer sous mes yeux en 2008, ça m'a calmé, je n'y suit retourné qu'une fois.
Il faut dire que maintenant que j'ai des ptiots, je mets la barre (des Ecrins) plus bas :P Tu verras :wink:

» Par Toz, le lundi 14 avril 2014 à 23:08

un but conjuré pour nous 3 avec le frérot :wink:
on avait vraiment pas eu de bol :ill:

» Par rob, le lundi 14 avril 2014 à 23:13

@Toz: Ca aurait pu être pire, si on avait eu les même conditions dans la brèche en 2009 on aurait été obligé de plonger dans le brouillard en face nord :ill: :ill: Mais maintenant j'ai d'autres but à conjurer (des buts avec squal par exemple ;p)
@ Thierry: A vrai dire aujourd'hui on a surtout eu l'impression de faire de l'alpi plus que du ski :P Malgrè quelques passages sympa au dôme et le vallon de bonnepierre agréable :)
@ Clément: C'est déprimant de retourner voir les photos de 2009 :(
@ Marco: Aujourd'hui on a joué la sécurité tout le long, il faut parfois être un peu peureux :lost: :(

» Par squal, le lundi 14 avril 2014 à 23:45

rob a dit :des buts avec squal par exemple
Keuûwaaaahh ! Moi prendre des buts ? Jamais arrivé ça :P
Par contre j'en ai tellement pris que je vois pas lequel c'est avec toi :oops:

» Par rob, le lundi 14 avril 2014 à 23:54

Brèche Holmes et demi but à l'ailefroide dans le brouillard :P :cool:

» Par squal, le mardi 15 avril 2014 à 00:16

Ah ben oui ! La brèche Holmes... :roll:
Sinon l'Ailefroide on était au sommet ! C'est plus la vue qu'il nous a manqué :ill:

» Par ormelune, le mardi 15 avril 2014 à 15:51

La skieuse suisse était une sacrée contributrice de C2C...

» Par sagarmata, le mardi 15 avril 2014 à 21:07

Salut Line et Rob !
Nous nous sommes vu à la terrasse du CAF , bravo pour cette course , super photo , récit sympa , bravo également à Hugette :D !

» Par poudreuse38, le mercredi 16 avril 2014 à 00:25

Bravo Line & Rob pour cette belle énergie qui vous anime, quel talent !
Bien sympa notre entrevue à votre retour !
Et le bonjour à Huguette :D

» Par rob, le mercredi 16 avril 2014 à 00:50

Salut les "Hilairiens",
c'était un plaisir aussi :)
Une journée mémorable mais aujourd'hui j'étais vidé...
Comme après le décès d'Ivanouchka l'an dernier, le décès de Jacqueline ne laisse pas indifférent :(
La passion reste la même mais il fallait décompresser.... :lost:

» Par jb, le mercredi 16 avril 2014 à 15:35

Salut rob,pas le meme ressenti que toi sur les conditions pour la brèche,on est passés la veille,la rimaye passait "facilement" au centre (ou probablement tout a droite en traversée ascendante) étonnant que tu n'ais pas suivi nos traces.Dans la pente un peu de glace pas méchant en cherchant au max la neige(ta copine un peu "débutante" a moins du apprecier c'est sur)tout ça pour dire que ça passe encore plutot bien avec un peu d'expérience(surtout si il reneige d'ici la).Bonne fin de saison

» Par rob, le mercredi 16 avril 2014 à 15:45

Salut JB,

la rimaye je l'ai testée au centre, sur les deux traces précédentes: a chaque fois impossible, le piolet n'ancre pas dans du sucre regelé, les pieds s'écroulent sur le même sucre :P
A droite ça semblait passer mais pas envie d'aller voir si le pont de neige s'écroule :happy:
Dans la première pente ce n'est pas abominable mais franchement pas évident pour autant: pieds peu confortables et chute absolument interdite, rattrapage improbable...
En 2009 ça se skiait bien :x

J'ai un peu d'expérience pour dire que ce n'est pas franchement PD en ce moment... :wink:
Après le ressentit est aussi lié au rôle de leader avec un second pas autonome, j'aurais moins flippé à monter en solo qu'en tête en ce qui me concerne :wink: Pas forcément la même neige non plus vu la différence de météo :lost:

rob

» Par Jak, le jeudi 17 avril 2014 à 22:05

j ai suspendu la corde bleue dans le refuge du Carrelet à la patère à gauche en entrant ce dimanche soir
ce jeudi 17 avril elle t attendait encore

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne