Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Grand Pic de Belledonne > Grand tour de Freydane > Sortie du 20 mars 2015
 Topo validé par la modération

2977 m Grand Pic de Belledonne, Grand tour de Freydane

Splendide itinéraire Belledonnien de grande ampleur qui permet de voir le grand Pic sous toutes ses coutures. Première partie classique jusqu'au col de Belledonne ensuite l'itinéraire emprunte des vallons beaucoup moins parcourus.

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : T
Dénivelé : 2700 m.

Difficulté de montée [?] : PD+
Difficulté ski [?] : 4.1 E2
Pente : 40 (passage 45)

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3335OT

Matériel

Crampons et/ou piolet peuvent etre utiles en cas de neige dure dans la descente du col de la Balmette et la montée du col des Lances.

Départ/Accès

Départ : Freydières (1130 m) - Grenoble -> Revel -> Les Granges de Freydière.
Au retour de votre rando, n'hésitez pas à passer boire un coup ou à vous ravitailler à La Gélinotte, Nathalie et Frédy (du Ref du Promontoire) seront ravis de vous accueillir pour vous faire passer un bon moment.

Itinéraire

Freydières > Col de Belledonne (D+: 1650m ; D-: 0m)
De Freydières suivre l'itinéraire de la croix de Belledonne jusqu'au au col de Belledonne (2780).

Col de Belledonne > Col de la Balmette (D+: 550m ; D-: 700m)
Plonger dans la belle pente E jusqu'au lac de Belledonne (quelques petites barres facilement contournables). Repeauter à la pointe nord du lac et monter N en direction de la crête reliant les points 2404 et le col de la Balmette sur IGN. 2 possibilité pour passer cette crête : juste à l'W du point 2404 ou plus haut dans la combe. Dans les deux cas il faudra redescendre derrière sur environ 50m (éventuellement en peau) pour rejoindre le vallon de la Balmette. Monter alors au col de la Balmette et sortir le plus à gauche possible.

Col de la Balmette > Col des Lances (D+: 400m ; D-: 500m)
Descendre le col (sortie assez raide légèrement exposée), puis le glacier de Freydane en rive droite pour arriver au dessus du lac Blanc. Tirer alors à gauche en direction du col des Lances que l'on remonte (fin un peu plus raide à faire éventuellement à pied).

Col des lances > Col du Loup > Freydières (D+: 100m ; D-: 1500m)
Descendre 200m pour passer le verrou de la Sitre et juste après remettre les peaux pour 100m de dénivelée jusqu'au col du loup. Descendre alors la combe évidente jusqu'au lac du Crozet puis jusqu'à Freydières par l'itinéraire classique.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Attention au Col de Belledonne Versant E qui peut chauffer assez fort, surtout au printemps. Il conviendra de respecter les horaires.

Variantes :

» Tour du Grand Pic (D+ 2350m ; Ski 3.3 ; Orientation T)
Au col de la Balmette, au lieu de descendre le glacier de Freydane, on peut le longer sur la gauche pour remonter ensuite au col de Freydane (D+ :150m) et enchaîner avec le retour classique du col de Freydane. Cela réduit de 350m le dénivelé et évite la remontée raide au col des Lances. C'est le tour classique du Grand Pic.



Sommet(s) associé(s) : Croix de Belledonne

Refuge(s) associé(s) : Refuge de la Pra

Sortie(s) GPS associée(s) : 10.04.10

Photos

Accès au col de Belledonne (et a la Croix) par les lac des Doménons
Accès au col de Belledonne (et a la Croix) par les lac des Doménons [par Eric L]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Grand Pic de Belledonne, Grand tour de Freydane [»] : Sortie du vendredi 20 mars 2015 par rfg

Participants : -

Météo

Pluie au départ, voile pénible ensuite, presque beau au lac de belledonne, puis voilé lourd avec vent froid. Moite en fonds de vallées...

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking :

Conditions de neige

Freydiere-lac de belledonne: dure, descente du col très desagreable, enneigement correcte mais ski exposé au dessus des barres.
Lac-balmette: revenue, beau temps, les 2 brèches passent bien.
Balmete-au dessus du lac- col de freydane : dure, non decaillée au col, mieux dans le vallon.
Freydane-freydiere: moquette, plus agréable. Beaucoup de déchaussages sur la route, forêt ok.
Altitude de chaussage (montée) : voiture
Altitude de déchaussage (descente) :idem

Activité avalancheuse observée :

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Idem topo, retour par le col de freydane - Dénivelé réel effectué : 2400m

Belle et longue sortie, mais météo vraiment moyenne... Chaussures qui me peterons les pieds, cuisses qui flanchent, demi tour via freydane au dessus du lac sous le VNord du grand pic! La neige est de piètre qualité, mais je suis difficile, c'est pas avec une paire de skis aux pieds que je ferais des miracles! Aujourd'hui j'admire un peu plus les skieurs, en particulier les skieurs d'allumettes contreplaqué! Certes, on a rien aux pieds à la monté, mais bon dieu, vous faites fumer les cuisses a chaque descente!! Mettez vous au spliboard, bon, 1kg5 de plus par pied, c'est quoi?... Mais ce n'est pas la même glisse honnêtement!


Commentaires

» Par Nicolas, le vendredi 20 mars 2015 à 19:14

Quelques précisions de la part d'un collant pipette :)
Non, on ne se fait pas forcément fumer les cuisses à la descente, on adapte sa technique de ski à la légèreté des planches. Autrement dit, je pense que bien skier avec des allumettes dépend surtout du niveau du skieur.

Les skis sont plus étroits, cela veut aussi dire meilleur grip sur neiges dures de printemps... Les carres à la verticale du centre de gravité du skieur, ça change tout ! Et même pas besoin de couteaux, les carres font le job, si l'on a les bons bâtons qui vont avec.

Comme tu le dis, skis moins lourds (et chaussures aussi souvent), ça veut dire moins de fatigue à la montée et possibilité d'enchainer les montées, le dénivelé et donc de poursuivre le voyage... Sur des traversées de massifs entiers, parfois.

Bien sûr quand il est tombé 80cm de poudre dans la nuit, les allumettes "coulent" un peu, encore que... Les jours de grosse poudre, c'est presque le seul cas de figure où je vois un intérêt au skis larges.

Comme quoi le plaisir sur les skis est tout relatif, je prends énormément de plaisir à sortir avec des allumettes, même hors compétition, et même si physiquement je pourrais suivre, pour rien au monde je ne changerais pour des pelles à tarte :)

Vivement le printemps pour de belles et longues sorties en altitude... Equipé léger bien sûr !

Mais au final on s'en fiche, le principal c'est que chacun prenne du plaisir en montagne ! Bon ski à toi.

» Par rfg, le samedi 21 mars 2015 à 21:07

Salut Nicolas,

Wahou , quel commentaire!
Ce que je n'ai pas expliqué clairement, c.est que je suis aussi skieur, et que pour 2000 et plus je n'hésite pas a abandonner mon split! Et ce qui explique ce choix, n'est pas forcément une question de poid mais cette fameuse accroche en monté... Un split mesure plus de 120 au patin, je te laisse imaginer la galère !!
Ensuite, le snowboard est un sport de feignant A LA DESCENTE !! On a les 2 pied solidaires, et ce sont d'autres groupes musculaires mis en jeu, et autant te dire que ceux relatifs au skis sont en jachère pour ma part. Mais finalement, avec l'abandon de ma pratique du ski, je perds en aisance, en confiance aussi et en technique... D'où mon ''fumage'' de cuisses hier :D :D
Bonne fin de saison a toi aussi, courage avec ces conditions hum... Moyennes!!

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne