Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Crête de la Marmottane > en aller-retour par la combe de la Croix > Sortie du 29 janvier 2011
 Topo validé par la modération

2657 m Crête de la Marmottane, en aller-retour par la combe de la Croix

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Maurienne
Orientation : E
Dénivelé : 1086 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : passage à 30°

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Sous le col d'en bas (1650 m) - Prendre la route du col du Glandon

Itinéraire

Remonter la combe de la Croix jusqu'à 2200m puis contourner le verrou rocheux par l'W et remonter le vallon en direction de la brèche de l'Argentière. Gagner au plus pratique la crête située entre la brèche de la Marmottane et celle de l'Argentière.

Photos

Plateau supérieur d'Argentière, et les Crêtes de la Marmottane en vis-à-vis
Plateau supérieur d'Argentière, et les Crêtes de la Marmottane en vis-à-vis [par Pja]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Crête de la Marmottane, en aller-retour par la combe de la Croix [»] : Sortie du samedi 29 janvier 2011 par Pja

Participants : Christopo

Météo

Grand beau, mais très froid sous l'ombre des Aiguilles d'Argentière

Conditions d'accès

Etat de la route : déneigée jusqu'à St-Col

Altitude du parking :
1208

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Sous le Col1634-1964E10hPoudre tasséedans orientationsN, sinon transfo en cours
Combe de la Croix1964-2400NE12hVitrifiéeCroute vitrifiée dominant
Combe supérieure2400-2737NE14hCroutée finPetites combes en grésil, sinon crouté
Cf. description ci-dessus, le manteau a connu une évolution très étrange au dessus de 2000m, comme si le massif avait été pris dans une forte nébulosité, ayant déposé au dessus de 2.400, un grésil fin dans les combes. Mais toutes les autres croupes, pentes continues... ont été vitrifiées. A l'approche du sommet, la croute vitrifiée est fine, elle part en éclat avec fissures de ruptures sur de grandes plaques (stables) comme de la vitre brisée. Etrange à la montée, mais flippant à la descente sur les passages obligés à 35/40° vitrifiés durs. La prochaine chute de neige a tout ce qu'il faut de plan dur pour être "recue"...

Altitude de chaussage (montée) :
Altitude de déchaussage (descente) :

Activité avalancheuse observée :

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Crêtes de la Marmottane, AR combe de la Croix, depuis St-Colomban. - Dénivelé réel effectué : 1650m

La météo 74 + 73 + 05 avait annoncé les proximités Aoste / Piémont a éviter, et jour blanc... Il n'en fut rien. Le retour stratégique à Belledonne s'est réalisé dans le très grand beau temps, soutenu par un souffle d'altitude froid, et des périodes de grand frigo dans la Combe de la Croix, totalement à l'ombre en Janvier (-15° mini de température ressentie).
Après la longue et réflexive remontée de la route du Glandon, avec Christopo, nouveau venu au ski de randonnée (mais pas aux franchissements des cols alpins en vélo...), les choses sérieuses commencent dans l'accès à la Combe de la Croix, puis dans l'accès au plateau supérieur des Aiguilles d'Argentière. Ce dernier est atteint en remontant, skis sur le sac, le goulet central du torrent d'Argentière taillé à la scie dans les schistes granitiques de Belledonne. Magique. Puis ensuite, accès au sommet, en remontant au maximum par les petites combes recouvertes de neige douce (grésil), et en visitant la combe supérieure proche de la Brêche de la Marmottane (histoire de prendre un peu de soleil). Arrivée au sommet vers 14h, dans une lumière étincelante, vent et températures moins rudes, clarté jusqu'au Grand-Combin.
La grande surprise de la journée - outre la forme et l'apprentissage rapide de Christopo - fut la consistance de la neige... alternant des moments de grâce (petites combes en grésil) et des moments de flip intense, comme le verrou de passage entre le plateau supérieur et la basse combe où l'on rejoint les itinéraires d'arrivée de la Sambuis SUD, où le 35/40° vitrifié donne des globules. La cotation débonaire 2.2 de l'itinéraire avait de quoi voler en éclats... Et elle vola carrément!
Au global, "vive la montagne", car une journée d'mmersion dans ses conditions, c'est en quelque sorte une réhabilitation du coeur, du corps... et souhaitons le éventuellement, de l'intelligence. Et une aventure partagée.


Commentaires

» Par Manux, le dimanche 30 janvier 2011 à 11:36

Il est sympa, ce compte-rendu!
Nous avons vu les mêmes fissures de ruptures sous le sommet du Rocher Blanc la semaine dernière avec une neige vitrifiée et inskiable.

» Par Pja, le dimanche 30 janvier 2011 à 11:47

Merci Manu de tes remarques encourageantes. Tes CR ne manquent pas d'humour et d'expertise... la vitre cassante avait déjà été posée par le fabriquant (St-Gobain???) en Belledonne il y a une semaine... et tu n'avais pas manqué de la signaler! :wink: Configuration tout de même à identifier. Semaine dernière en Oisans me concernant, mais rien de comparable à ce que nous avons noté sur le secteur Olle / Glandon. :lost: Je serais assez intéressé de comprendre ce qui a pu provoquer une évolution de ce type? :evil:

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne