Accueil > Topo Guide > Sommets > Zaiyliskiy Alatau (Kazakhstan) > Conus > Depuis la vallée de Turgen > Sortie du 01 mars 2018
 En attente de modération

2624 m Conus, Depuis la vallée de Turgen

Premier sommet de la chaîne des Monts Karash. Très belle vue sur le reste du massif et de bonnes possibilités de descente par les couloirs où les épaules

Données techniques

Massif : Zaiyliskiy Alatau (Kazakhstan)
Orientation : N
Dénivelé : 1150 m.

Difficulté de montée [?] : PD-
Difficulté ski [?] : 3.1 E1
Pente : 35-40 selon la voie de descente

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : Kazakhstan

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Vallée de Turgen (1500 m) - Depuis Almaty, suivre Talgar. A Talgar prendre en direction du Nord vers Azat et Iessik. Suivre la route principale direction Turgen. Traverser Turgen en direction de l’Est, passer un grand pont et prendre rapidement à droite.
Suivre la route jusqu’à une intersection. Prendre à gauche et monter jusqu’à l’entrée du parc et jusqu’à où le 4x4 peut vous emmener car la route peut être très enneigée.

Comme c’est un parc, il faut de tte façon réserver sur le site internet qui gère la yourte. Normalement dans le prix, le transfert en 4x4 est compris, mais rien ne vous empêche d’y aller par vos propres moyen. C’est ce qu’on a fait... mais la réservation est tt de même obligatoire.

Itinéraire

Depuis la vallée suivre la piste qui mène à une grande étendue presque plate, avec la yourte, posée à 1780m. Depuis la yourte, continuer tout droit en suivant un talweg. Au pied des pentes bifurquer à droite en prenant la direction d’un petit col. Ne pas rejoindre se col mais traverser avant sur la gauche pour rejoindre une crête. Suivre la crête jusqu’au sommet. Le cheminement est évident jusqu’à la crête sommitale qu’on traverse de droite à gauche.

Pour la desce, on peut soit partir dans la combe de droit, soit droit dans la forêt ou encore rebrousser chemin et partir dans la combe de gauche ou sur l’épaule de montée... les possibilités sont multiples et il y a généralement de la place pour tout le monde!!

Remarques/Variantes

Variantes :

» Kuiyk, Par la crête (D+ 1400m ; Ski 3.1 ; Orientation N)
Depuis le Conus, on peut aussi suivre la crête jusqu’à un sommet plus haut, qui culmine à 2800m.
Pas de difficulté particulière, il faut descendre sur la droite depuis le sommet du Conus et tracer en suivant l’arete.
Pour la descente, là encore, choisir entre les combes et les épaules dans la forêt, en fonction des conditions.

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Kuiyk, Par la crête [»] : Sortie du mercredi 28 fevrier au jeudi 01 mars 2018 (2 jours) par Arno74

Participants : DLE, Marc Médot

Météo

Beau temps avec des passages nuageux les deux jours

Conditions d'accès

Etat de la route : Dégagée jusqu’au début de la route de montagne... pas mal de neige ensuite... 4x4 obligatoire

Altitude du parking :
1500m

Conditions de neige

Neige croutée puis lourde avec le soleil dans les parties autour de la yourte ainsi qu’au départ
Les combes et les épaules dans la forêt sont gavées d’une grosse quantité de poudreuse 5*
Crêtes en neige cartonnée

Altitude de chaussage (montée) : 1500m
Altitude de déchaussage (descente) : 1500m

Activité avalancheuse observée : 2-3 coulées qui mobilisent la dernière couche de neige à la faveur d’un virage mais qui s’arrêtent vite sous leur propre poids

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : 1er Jour: Conus depuis la vallée - remontée sur la crête - nuit à la yourte 2ème jour: Conus - Kuiyk par la crête - Conus - retour voiture - Dénivelé réel effectué : 3250m

Rendez vous ce mercredi matin avec Evgueniy à un carrefour de Talgar en vue de faire le trajet jusqu’au départ de la course qui nous emmènera vers la yourte et plus haut encore.
Au départ nous devions suivre Evgueniy qui lui emmènent un groupe de tchèques mais une incompréhension au moment de la réservation, nous oblige à nous séparer pour que nous puissions acheter à manger pour le soir... car le plan c’est bel et bien de passer une nuit en yourte au milieu de deux jours de ski, dans un coin ultra sauvage !

Nous faisons donc route vers Turgen avec notre propre 4x4, comme prévu. Pas de souci sur la route, jusqu’à ce qu’on prenne la route de montagne, de plus en plus enneigée... vu nos récents déboires du côté d’Akbulak et étant donné qu’apparemment on n’a pas le buggy de Schlessel, on s’attend au pire!
Finalement ça ne se passe pas si mal... jusqu’à 500m du point de rdv où une grosse ornière planté le 4x4. Maintenant qu’on est rodés on sort les pelles, on terrasse 5 minutes, on retente... ça passe!
On arrive à un petit col. Le point de rdv se trouve en bas de la descente mais vu la tronche de la descente on décide de sortir les pelles pour se faire une petite place de parking au dessus et de descendre à ski.

Et c’est donc comme ça qu’on laisse le 4x4 direction la yourte, 3km plus loin.
On rejoint donc rapidement les tchèques qui nous avaient précédés ainsi qu’Igor le tenancier de la yourte. On fait un rapide tour du propriétaire pour constater que c’est spartiate mais fonctionnel et que ça correspond plutôt à ce qu’on imaginait !
On prend un rapide pique-nique et on attaque les choses sérieuses en chaussant les skis.
On est dans le bain direct... gros cagnard et trace à faire... d’abord dans une belle croûte lourde puis dans une neige plus changeante, tantôt carton, tantôt poudre en fonction de l’orientation de la crête... et pour les 300 derniers mètres autant dire que c’est bien orienté et que du coup ça brasse sévère... heureusement qu’on arrive à détecter une ancienne trace de montée tassée qui limite un peu le mode tranchées ;-)

On atteint donc le sommet du Conus peu avant les tchèques qui ont profité de notre trace... les petits veinards !
Le paysage au sommet est très beau et on profite du coin sauvage avant de s’atteler à la descente. Pour ça on ne se pose pas de question et on file droit dans les sapins... et qu’est ce que c’est bon! Une bonne session de grosse poudre au milieu des sapins et des arbustes! Il doit y avoir 40-45° de pente mais il faut bien ça pour ne pas se laisser engloutir par la poudre! On déguste, on profite...
Tellement bon qu’on décide de remettre les peaux pour viser un couloir qu’on avait laissé de côté à la montée.
Malheureusement la visibilité a pris une claque et l’heure tourne... Marc et moi stoppons pendant que Did ajoute quelques mètres de D+ pour pouvoir entrer dans le couloir.
Et c’est par cette nouvelle descente de bonne facture que nous rejoignons la yourte pour y passer la soirée.

Et une soirée de haute volée, entre les tchèques, un diplomate letton basé au Soudan et son ami allemand vivant au Kazakhstan et parlant très bien français... tout ça arrosé (forcément) de vin rouge français acheté à Talgar, de vodka ukrainienne et d’Armagnac arménien... authentique... atypique... une fois de plus on est gâtés !!
Mais forcément après tout ca, le réveil pique un peu! On met le temps à se lever mais on est motivés ! Surtout que la météo semble meilleure que prévu !
Doc direction le second haut sommet de la chaîne : le Kuiyk, à 2800m. Les tchèques partent devant et nous, nous les suivons... de loin.
On monte donc déjà au Conus par la même voie que la veille. La trace étant faite, ça va donc beaucoup mieux!

Instant contemplation au sommet, avant de suivre la trace des tchèques. Direction la combe de droite du Conus... ou du moins le début, que Did et moi descendons en petite godille tandis que Marc garde les peaux. La combe toute entière nous fait de le l’oeil mais ce ne serait pas raisonnable... la trace à faire dans le volume de neige qu’il y a risque de nous cramer. On préfère donc prendre celle déjà faite par les tchèques (chacun son tour ;-) ) et se concentrer sur l’objectif du jour.
Objectif qu’on atteint environ 1h30 plus tard, alors que le groupe tchèque attaque sa descente.
Pique nique au sommet puis c’est à notre tour. Le soleil jouant à cache cache avec les nuages on décide d’assurer le truc en suivant leurs traces... d’autant plus qu’on ne connaît pas franchement le coin.
C’est donc de nouveau une session poudreuse en forêt juste exceptionnelle de haut en bas... on profite de chaque virage!
Bien sûr à la fin sur le plateau on retrouve la croûte, mais ça n’entame pas notre enthousiasme !

Avec Did on décide donc de remonter tandis que Marc rentre à la yourte. On se donne une grosse heure et demi, histoire de ne pas rejoindre la voiture trop tard.
On remonte donc en direction du Conus en se disant qu’on verra bien où sera lorsque l’heure et demi aura sonné... de toute façon il y a pas mal de possibilités pour descendre tout au long de l’itinéraire !
Au final, comme on en avait encore apparemment sous le pied, on atteint le sommet du Conus juste avant l’heure et demi! Parfait! On décide donc de plonger dans cette combe de droite qui nous faisait de l’œil tout à l’heure.
La encore descente juste parfaite dans la combe et même dans le petit goulet qui la termine ! Encore une descente dont on aurait voulu profiter plus longtemps...

Mais il est l’heure... l’heure de finir la descente, de retrouver Marc et de récupérer la voiture après une ultime petite remontée. Le chemin du retour sera moins chaotique... pas besoin des pelles !
Retour quand même fatigué à la civilisation kazakh après deux jours de folie dans un autre monde, presque un autre temps qu’on aura d’ailleurs parfaitement optimisé !


Commentaires

» Par Mathias, le jeudi 01 mars 2018 à 19:24

Sympa le dépaysement :wink: Dommage que les photos soient de mauvaise qualité :~

» Par Arno74, le vendredi 02 mars 2018 à 03:31

Oui désolé... je les ai surtout mises pour illustrer, mais c’est vrai que je devrais changer de téléphone :D
Il doit y en avoir de meilleure qualité sur l’appareil photo mais je n’ai rien pour les transférer :wink:

» Par HDlameije, le vendredi 02 mars 2018 à 07:44

J'aime bien la yourte du CAF :D :D

» Par Arno74, le vendredi 02 mars 2018 à 13:06

Oui c’est assez authentique comme ambiance ! Y a quand même la place pour 10 lits superposés, une table (avec rallonge!), un évier, un poêle et un meuble de cuisine avec réchaud à gaz!!
Fonctionnel, efficace et bien sûr très convivial quand on se retrouve à 10 là dedans ! :wink:

» Par fabi1, le vendredi 02 mars 2018 à 23:56

Même perdu au milieu du Kazakhstan, Arno74 poste des topo sur skitour...... c'est beau.
Ici à Bonneville pas besoin d'aller bien loin on va à l'école en luge !!!!!
Bon trip et vous nous raconterez ça autours d'un petit apéro !

» Par Arno74, le samedi 03 mars 2018 à 20:41

Qu’est ce que tu veux Fab, j’aime faire partager les endroits potentiellement insolites que je traverse :wink: bon j’ai un peu de retard au niveau des CR mais qd on sort les skis tous les jours pendant 8 jours c’est pas simple de garder le rythme :wink:
Sinon bien sûr qu’on vous racontera tout en détails de vive voix!! :cool:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne