Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Col du Vallon de Lanchâtra > Par le glacier Courbe > Sortie du 29 avril 2010
 Topo validé par la modération

3150 m Col du Vallon de Lanchâtra, Par le glacier Courbe

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Matheysine et périphériques
Orientation : W
Dénivelé : 2180 m.

Difficulté de montée [?] : PD-
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 40°/150m

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3336ET

Matériel

Couteaux

Départ/Accès

Départ : La Chapelle en Valjoufrey/Valsenestre (970 m) - Grenoble -> la Mure -> Entraigues -> La chapelle en valjoufrey (Parking).
NB : La route accédant au hameau de Valsenestre est interdite à la circulation par arrêté municipal entre novembre et avril. L'amende encourue par les automobilistes est de 135 euros.

Itinéraire

Du centre du village, prendre la route enneigée jusqu'a la passerelle (1458), poursuivre vers l'est en suivant le ruisseau des combes jusqu'à 1600 m environ puis est toujours en suivant le ruisseau de Coin Charnier. A 2400 mètres environ, trouver un couloir sur la gauche qui permet de rejoindre la glacier courbe. On peut aussi trouver un passage plus haut. Atteindre le glacier et le remonter jusqu'au sommet en passant plutôt sur sa rive droite (on peut rencontrer un sérac selon les conditions). On arrive sur un grand plateau. Le col est sur la gauche, on peut franchir le dernier ressaut en face (3150).

Photos

Glacier courbe, comme son nom l'indique.
Glacier courbe, comme son nom l'indique. [par Jeroen]

Remarques/Variantes

Une superbe course.
Passage un peu technique pour rejoindre le glacier courbe. Ambiance haute montagne. Arrivée surprenante.

Sortie(s) GPS associée(s) : 21.04.18 19.03.16

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Col du Vallon de Lanchâtra, Par le glacier Courbe [»] : Sortie du jeudi 29 avril 2010 par HDlameije

Participants : Albert, Régis

Météo

Trèe beau
6° au départ (5h45)
32° au retour (14h30)

Conditions d'accès

Etat de la route : ok

Altitude du parking : 1282m

Conditions de neige

Revenue 3* de 3150m à 2600m
Transfo lourde et chaude facile à skier jusqu'à 1600m

Altitude de chaussage (montée) : 1350m, déchaussages jusqu'à 1600m)
Altitude de déchaussage (descente) : idem

Activité avalancheuse observée : toutes les avalanches de fond sont descendues. Il reste quelques coulées potentielles qu'on doit pouvoir éviter.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 1900m

Ca y est c'est fait. Encore une où je n'irai probablement plus, faute de temps et du nombre de courses encore élevé à faire avant ma fin de carrière de randonneur.

Le grand dilemme du jour : à quelle heure faut-il descendre ? Profiter du haut ou du bas ? Comment avoir le maximum de plaisir ?

Albert est venu avec un ami, Régis , qui a bien fait baisser la moyenne d'âge, mais pas le niveau. Pleine lune, mais déjà 6° au départ. A 6h on croise une garde du parc qui a renoncé, pensant que les conditions n'étaient pas des meilleures. On pense exactement la même chose à voix basse, mais on a fait les kilomètres, nous !!

Au début de la montée, vers 1600m, on se rend compte que l'on va devoir skier sur l'immense avalanche (plus de 1100m de dénivelé). Ca ne s'annonce pas terrible. Pas de surface lisse. Festival de conversions jusqu'au premier replat. Et toujours des boules .... 4 randonneurs devant nous 2 heures plus haut. 2 autres au début de la montée à 30 minutes. La neige a légèrement regelé en surface sous l'action du vent à partir de 2000m. Elle devient un peu plus dure vers 2400. Et là il y a deux écoles : porter ou monter avec les couteaux. Rien de concluant. Petite pause à 2600m, passage d'un petit ressaut gelé et montée dans l'avant dernier bombé qui donne accès à l'entrée du glacier courbe, bien caché derrière l'arête rocheuse qui descend de la Pointe Rover.

Le début du glacier courbe, avec le soleil qui vient de pointer, est magique et inattendue. Le glacier porte vraiment bien son nom. Montée facile jusqu'au col du Vallon de Lanchatra avec un vent froid surprenant. On montera plus haut sous la pointe Buisson. La configuration du glacier, la présence du lac glacière, le front du glacier supérieur sont vraiment peu communs.

Descente à 13h : décaillé jusqu'à 2600m. La neige trafolée, sauf en extrême rive gauche, dans la plus grande pente, est bien agréable.
Dessous, c'est de la transformée lourde mais bien tournante (un peu physique). On fait attention à ne pas mettre trop d'appuis. Les boules formées descendent plus doucement que nous, tant mieux.

Seul passage un peu craignos vers 2450m. Et puis plus inattendu, on peut skier dans l'avalanche. Les boules ont tellement chauffé qu'elles ne sont plus un obstacle. Fin de la descente ponctuée de déchaussage. Les fleurs sont là, les oiseaux sont bien heureux et le font savoir. Un nuage bienveillant est venu voiler le ciel pour nous protéger jusqu'à la voiture. Une chance. Il fait 32° !!

Bilan : un paysage sauvage et sans équivalent, un glacier caché qui se découvre progressivement, un parcours original, du ski (de printemps) de bonne qualité, en tout cas bien meilleur que ce que l'on ouvait attendre.






Commentaires

» Par thomas, le vendredi 30 avril 2010 à 20:06

pour la dernière photo il s'agit de galeries de campagnoles qui dévorent les racines d'herbe : en 74 certains alpages sont dévastés !
pour les précédentes : fantastique !

» Par Yann, le vendredi 30 avril 2010 à 21:49

Effectivement, les campagnols creusent ces galeries sous le manteau neigeux.
Par contre c'est pas un peu tard une descente à 13h. Cette semaine avec les fortes chaleurs , les horaires de descente devaient être très matinaux. Env. 2h00 de soleil sur le manteaux (selon altitude ) et c'était en moquette à poil ras tip top.
En général encore dure au sommet, idéale au milieu et moquette à poil long en bas.
On râle tous contre les skieurs qui ne respectent pas les horaires et laissent des champs de patates aux suivants.
:D

» Par David SAVOYE, le vendredi 30 avril 2010 à 22:08

Superbe !
J'ai épinglé la course :wink:

» Par neigerome, le samedi 01 mai 2010 à 01:40

ah, le glacier courbe !!!
un rêve, une course, une réalité

» Par albertito, le samedi 01 mai 2010 à 08:56

dis hd pour la question campagnol demande a régis
merci pour la belle journée malgré mes doutes en voyant le ravin de la pierre

» Par Régissio, le samedi 01 mai 2010 à 12:15

Cheminement du parcours aussi original que le cheminement des campagnols sous la neige...
Maintenant je n'est plus qu'a etre réincarné en campagnol à Valsenestre :P
Merci à vous 2

» Par Brena, le samedi 01 mai 2010 à 12:43

Salut les boys , belle course , avec vous je me ballade par procuration Merci :cool:

» Par HDlameije, le samedi 01 mai 2010 à 16:11

Je viens d'entendre une émission sur la 2 à propos des relations Homme/Femme, Mars et Vénus si vous préférez. A la fin ils ont parlé d'une étude qui portait sur la différence de comportement familial entre les campagnoles de plaine et celles de montagne :P :P Bien différent :D

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne