Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses - Arves > Col du Sabot > versant SW > Sortie du 24 fevrier 2020
 Topo validé par la modération

2100 m Col du Sabot, versant SW

Données techniques

Massif : Grandes Rousses - Arves
Secteur : Oisans
Orientation : SW
Dénivelé : 700 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 1.2 E1
Pente : 15° petits murs 25°

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : La Villette (1400 m) - RN 91-> Rochetaillée->vallée de l'Eau d'Olle-> Vaujany puis la Villette. Parking au Collet

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Remonter le vallon vers le N puis NE en suivant plus ou moins le tracé de la piste ou en coupant ses lacets. On remonte tout d'abord en rive droite puis vers 1800m nous pouvons passer en rive gauche pour atteindre le col du Sabot.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Vallon herbeux rapidement enneigé. En passant bien au milieu du vallon, on reste à l'écart des pentes de Côte Belle (rive gauche) et des Rochers Motta (rive droite) et le risque d'avalanche est limité; attention cependant, des grosses coulées sont possibles (déjà vu le fond du vallon comblé par une avalanche de fond issuée de Côte Belle) et certains courts petits ressauts peuvent cacher des plaques dans ce secteur particulièrement venté.
Une classique des vieux grenoblois.. ou une première initiation.

Sortie(s) GPS associée(s) : 27.11.10 19.12.09

Photos

col du Sabot
col du Sabot [par Etienne -H-]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Col du Sabot - Deux nabots prennent leur pied dans le même Sabot [»] : Sortie du lundi 24 fevrier 2020 par Marco

Participants : Gaspard et Basile
Membres associés : sanfroic (04.03)

Météo

Grand beau, ni trop froid ni trop chaud

Conditions d'accès

Etat de la route :
sèche
Altitude du parking :
1400

Conditions de neige

Neige bien dure le matin et glissante dans les traces de descente.
Moquette excellente de haut en bas (descente vers 11h)
5* les 3/4 et la fin avec un peu de relief 4*
Altitude de chaussage (montée) : 1410
Altitude de déchaussage (descente) : 1410

Activité avalancheuse observée : ras

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Col du Sabot - Deux nabots prennent leur pied dans le même Sabot - Dénivelé réel effectué : 750m

Depuis la sortie du 5 janvier au Charmant Som avec mes nains (http://www.skitour.fr/sorties/charmant-som,94528.html), pas moyen d'avoir un créneau pour les sortir à nouveau.
On a tenté un autre Charmant Som le weekend dernier mais ce fut l'échec avec arrêt à la bergerie.
Gaspard se remettait à peine du virus qui avait dévasté sa classe de CM2.
Le repas chinois à la cantine y était peut-être pour quelque chose, surtout la soupe de pangolin...
Basile avait mal dormi pour cause de doudou oublié chez sa maman.
C'est la première fois, dans ma longue carrière d'alpiniste, que je loupe un sommet parce qu'un de mes coéquipiers a eu un problème de doudou...
Aujourd'hui c'était, par contre, la grande forme. Le lever à 6h n'a pas posé de problème.
Le début de la montée était bien dur, et en tant que papa tortionnaire, je ne leur ai pas mis les couteaux.
Basile a fait une petite zipette et du coup on les a mis car la joie n'éclairait plus leurs visages poupins.
Gaspard avait peur de glisser jusqu'à la voiture. L'année prochaine j'espère que ses angoisses l'auront quitté quand on fera la NNE des Courtes.
Une fois au soleil et avec une neige plus douce les sourires sont revenus pour ne plus les quitter de la journée.
La descente était en excellente moquette. Je n'ai pas mis 5* mais il y en avait plein les yeux des enfants.
"la plus belle rando de ma vie", "la plus belle descente de ma vie", les termes dithyrambiques ne manquaient pas, malgré leur expérience assez modeste toutefois.
Les half-pipes naturels de cette descente les ont comblés aussi.
Basile a réussi à s'en coller une à la descente et se donner un coup de ski au dessus de l'oreille et ceci sans déchausser (ils sont souples ces petits).
Trois larmes et c'est reparti avec le sourire.
Une bien belle sortie à tous les niveaux.
Même au pique-nique près de la voiture, les animations ne manquaient pas. Un skieur-parapentiste venant de l'Alpe d'Huez a mis sa voile dans un arbre et a dû y monter en godasses de ski pour une séance de "Modes et Travaux" qui a bien intéressé les enfants.


Commentaires

» Par bernie, le lundi 24 fevrier 2020 à 18:14

Bravo !
Je n'arrive pas à motiver mes propres nabots (dont 1 Gaspard !) alors je te tire mon chapeau !

» Par Toz, le lundi 24 fevrier 2020 à 18:25

Bravo les nains et merci Marco pour tes CRs toujours au top :cool: :cool:

» Par moms, le lundi 24 fevrier 2020 à 18:43

Bravo, tout simplement génial, moi non plus, ma fille adore le ski, mais simplement la descente :~ :cool: :wink:

» Par p1p1, le lundi 24 fevrier 2020 à 19:00

Salut la Perroud Family !
Félicitations à vous 3 ! J'attends avec impatience le CR de la NE des Courtes !!

» Par Jeroen, le lundi 24 fevrier 2020 à 20:05

:cool:

» Par jeanluc, le lundi 24 fevrier 2020 à 20:23

Superbe ! Ca rappelle des souvenirs... :cool:

» Par balto38, le lundi 24 fevrier 2020 à 20:29

Joli, les miens jusqu'à 15 ils étaient partant. Puis game boy :ill: . Il parait qu'il faut attendre 25 ans et ils refont de la montagne.... :)
Il reste à leur apprendre les risques de la montagne (Arva.....)
Bonne continuation sur la neige de printemps (joli matos pour les nabots) dans 10 ans c'est le papa (ou le grand père) qui va tirer la langue :D
a+

» Par Vinchy, le lundi 24 fevrier 2020 à 21:11

Super! Trop classe la photo 1. Déjà super équipés!
Je viendrai probablement demander des conseils dans quelques années. Enfin, si les miens daignent refaire du ski de rando après notre but "vent" et "Papa va trop vite" au Charmant Som car pour le moment, ils se sont remis au taquet au ski de piste (ils adorent le tapis :D).
(Et promis, je ne te volerai plus le titre la prochaine fois :oops: ... il fallait le voir comme un hommage :roll: )

» Par RAYMOND, le lundi 24 fevrier 2020 à 21:25

Bravo et félicitations aux deux ''nabots''.
Nous sommes partis en même temps que vous ce matin pour le Rissiou. Moquette pour nous aussi et température digne d'un mois de mai. Marco vous êtes mon ainé de seulement 2 jours et je vous dois tout mon respect pour arriver à motiver les garçons. Bravo :wink:

» Par jpc, le lundi 24 fevrier 2020 à 21:31

"C'est la première fois que je loupe un sommet car un de mes coéquipiers a eu un problème de doudou..." :lol: Bravo pour la piste aux étoiles !! :happy:

» Par Marco, le mardi 25 fevrier 2020 à 18:46

@bernie, moms, Vinchy, Raymond :
Pour les motiver c'est un subtil équilibre à trouver entre les fraises Tagada et les coups de bâton. :P
@balto38 :
Je crains aussi le bouillonnement d'hormones de l'adolescence :ill:
Pour la sécurité, pour le moment c'est à l'ancienne :
Conditions de printemps aux bons horaires.
Je suis le papa et vue leur progression en flèche et ma lente (très lente :ill: ) dégradation, je me donne pas deux ans avant de leur courir après :oops:
@p1p1 : ce sera peut-être le couloir de l'Infernet ou le Linceul si les conditions sont là. :lol:
@Raymond : alors gamin, c'était bien le Rissiou ? :P
@jpc et Jeroen : :)

» Par ELAvol, le mercredi 26 fevrier 2020 à 14:30

Encore 2 gosses qui vont attraper le skivirus. :wink:
Marco, tu fais ch... tu ne trouves pas qu'il y a déjà assez de traces partout dans Belledonne ? :D
En tout cas pour être passé par cette étape, oui le dosage subtil entre tagada et coups de baton est un bon résumé.
Amitiés.

» Par rafale38, le mercredi 26 fevrier 2020 à 16:00

Super partage :wink: Bravo à la famille. :)

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne