Accueil > Topo Guide > Sommets > Beaufortain > Dent d'Arpire > Brêche dentée > Sortie du 20 mai 2016
 En attente de modération

2467 m Dent d'Arpire, Brêche dentée

Facile et rapide pour profiter de la poudre sans trop monter.

Données techniques

Massif : Beaufortain
Secteur : Beaufortain
Orientation : N
Dénivelé : 600 m.

Difficulté de montée [?] : PD+
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : 40°

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour, Traversée

Cartes : 3532 OT

Matériel

Baudriers, cordes pour aller grimper, ou pour tenter la traverser dans la combe de la Neuva.

Départ/Accès

Départ : Cormet de Roselend (Plan de la Laie) (1820 m) - Chambery > Albertville > Beaufort > Route du Cormet de Roselend jusqu'au refuge du Plan de la Lai (Attention : Route fermée à Beaubois l'Hiver)

Itinéraire

Depuis le refuge du Plan de la Lai, suivre la route jusqu'au premier pont puis monter sur la droite, en direction du sud, vers une vaste combe légèrement circulaire à laquelle on accède en franchissant une moraine (50m de deniv environ)
La partie droite est un peu moins raide et on garde le choix de la sortie.
A un replat parsemé de blocs, on peut prendre à gauche vers la dent d'Arpire et le petit couloir qui la longe côté droit. La pente terminale est assez raide.
On peut continuer tout droit vers la crête moyennant un passage raide entre des rochers 10m avant celle-ci.
On ne sort pas au sommet en ski.

Remarques/Variantes

Sommet(s) associé(s) : Aiguille du Grand Fond Col du Grand Fond Pointe d'Arpire

Refuge(s) associé(s) : Refuge du Plan de la Lai

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Dent d'Arpire, Brêche dentée [»] : Sortie du vendredi 20 mai 2016 par titoutim

Participants : -
Membres associés : Michel Regairaz (21.05)

Météo

Nuit claire, léger regel, beau temps, ciel bleu.
T°c élevée l'après-midi.

Conditions d'accès

Etat de la route :
dégagé jusqu'au refuge du Plan de la Lai
Altitude du parking :

Conditions de neige

Neige finement croûte jusqu'à 2200m puis poudreuse sur fond dur, épaisseur allant croissant jusqu'à 25-30 à 2400m, 35-40 à 2600m.

Altitude de chaussage (montée) : 1800
Altitude de déchaussage (descente) : 1800

Activité avalancheuse observée : Risques de plaques en versant nord le matin, disparaissant avec le redoux. Nombreuses purges toutes orientations l'après-midi, limitées en Nord, plus conséquentes en versant sud.

Skiabilité [?] : ●●●●●


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Dent d'Arpire - Aiguille sans nom - Dénivelé réel effectué : 1100m

Jour 1, la neige sera bonne donc on fait le tour la Neuva, retour par Rozan. Tel était le topo, le jeudi soir à minuit, après une montée dans le brouillard au refuge du Plan de la Lai.
Départ 7h30, certains sont déjà partis vers l'aiguille du Grand Fond. 20 min plus tard, la paresse nous gagne et on se dit qu'on va tester la Dent d'arpire puis traverser de l'autre côté.
Gros brassage et petite inquiétude quand au risque de plaque dans le petit couloir sous la Falaise pour accéder à un décor fantastique, parsemée de failles, d'aiguilles et de dents, une belle brèche dentée :) Sauf que ça merde, impossible de passer de l'autre côté ! On a étudier toutes les possibilités depuis la brèche, à part un rappel ou une désescalade, ça passe pas.
D'ailleurs côté sud, ça purge déjà, la neige a l'air pourrie (il est 10h) alors tant mieux on redescend dans la peuf. Le fond est dur mais c'est vraiment bon.
Au moment de repeauter pour aller à l'aiguille du grand Fond, je lève la tête par inadvertance, comme touché par la grâce :P
Au-dessus de nous d'élève un couloir splendide, encaissé entre 2 barres et visuellement dans d'excellentes conditions.
Bon, j'ai déjà repéré ce couloir de loin, et il ne sort pas, sauf en faisant une traversée un peu expo puis une montée jusqu'au sommet de l'Aiguille...
Jérôme est partant alors on tente notre chance. On trace en surveillant les petites corniches ensoleillées du haut du couloir, le reste de la face n'est pas encore au soleil. la pente s'accentue sur la fin et ça brasse du Yaourt sur le haut.
Quand soudain... vient le moment ou ça ne passe plus à ski. J'attaque donc la traversée à pied, relayé par Jérôme plus à l'aise grâce aux crampons. (c'est pas que j'avais peur mais bon...)
En fait, c'est un peu dur par moment, mais la plupart du temps, on a rencontré une grosse épaisseur de neige tassée recouverte de poudre, et un petit piolet suffit largement. On débouche sur la pente finale, encore plus raide jusqu'au sommet bien soufflé de l'Aiguille...
Grosse corniche au sommet, (qui n'est pas vraiment le sommet, distant de 20m, inaccessible), très belle vue sur le Beaufortain sud et le Mont Blanc, et partout en fait :)
Début de la descente à 12h30, le départ est très raide sur 30m (fond dur vitrifié), j'ai quand même pu faire 3 virages, Yes :P
La suite c'est du bonheur, 40 cm de poudre, avec un gros Sluff parfois menaçant, qu'on enchaine avec la traversée qui se fait tranquilleme,t puis le couloir toujours en poudreuse jusqu'à 2100m.
Bingo dansons le Tango.
Retour au Refuge, on tombe sur le gardien Fifi qui nous paie une bière car on est les derniers clients de la saison :)
Il n'a jamais vu de trace dans cette face et l'aiguille n'a pas de nom. Donc on l'a appelé l'aiguille Sans Nom.
Fin d'après-midi, le couloir s'abîme doucement sous l'effet des purges et ne sera plus praticable.
Quelle Chance


Commentaires

» Par Chech, le samedi 21 mai 2016 à 19:33

Celle-ci, c'est la "Brèche d'Arpire", et effectivement, ça ne passe pas. Pour basculer, peut-être par la brèche de l'autre côté (au NE) de la Dent d'Arpire : un collu qui s'appelle la Brèche de l'Ouille.

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne