Accueil > Topo Guide > Sommets > Vanoise > Col des Fonds > Boucle Vallon du Fruit - Revers de Gébroulaz > Sortie du 13 avril 2019
 Topo validé par la modération

2907 m Col des Fonds, Boucle Vallon du Fruit - Revers de Gébroulaz

Données techniques

Massif : Vanoise
Secteur : Tarentaise
Orientation : T
Dénivelé : 1230 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.1 E1
Pente : 250m/30° passage à 35°

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3534OT

Matériel

Couteaux

Départ/Accès

Départ : Méribel - Mottaret (Plan de Tueda) (1681 m) - D'albertville, gagner la station de ski de Méribel-Mottaret et se garer un peu plus haut au parking du Plan de Tueda (1681).
Attention : Le ski est interdit dans la réserve naturelle plan de Tueda. Adaptez votre itinéraire.

Itinéraire

Au départ de Mottaret (1681 m), suivre le fond du Vallon direction sud, contourner le lac de Tuéda. Après le lac de Tueda obliquer vers l'E et remonter des pentes moyennes jusqu'au pied de l'Aiguille du Fruit (la piste d'été peut etre suivie). Continuer en terrain relativement plat dans le vallon du Fruit jusqu'au refuge du saut (2123 m). Quitter alors le fond du vallon pour atteindre par des pentes soutenues le lac de Chanrouge (2300 m), ou par le fond du thalweg à gauche des pentes raides. Prendre la Combe S de droite qui conduit par des pentes modérées au Col des Fonds (2907 m) via le passage des Eaux Noires 2800m.
Descente:
Revenir au passage des eaux noires, et descendre à gauche sous la face Ouest du Mont Coua, longer le lac du Mont Coua rive droite, en direction des pentes inférieures du passage du Mont Coua. Viser les belles falaises de la Roche Pellier (pointe 2734m), par un beau vallon en pente douce.
On descend alors une belle pente Ouest (revers de Gébroulaz) soit au plus raide sous le point 2658m légèrement à droite (enneigement important nécssaire, quelques barres) soit sous la face Sud de la Roche Pellier, jusqu'au torrent des Allues au pied du point caractéristique 2352m.
On retrouve alors la descente "normale" de gébroulaz jusqu'au refuge du Saut (rive droite du torrent) puis le vallon du Fruit jusqu'au parking de Tuéda.



Remarques/Variantes

Sortie(s) GPS associée(s) : 13.04.19

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Et Pourquoi pas une balade autour du Mont Coua ? [»] : Sortie du samedi 13 avril 2019 par veloski

Participants : Florence ...
Membres associés : rhododendron (19.04)

Météo

Grand beau, lumineux.
Fraîcheur matinale entretenue par la bise soutenue.
Petite douceur au soleil avec un vent qui faiblit.

Conditions d'accès

Etat de la route :
ras

Altitude du parking :
1681 m

Conditions de neige

Sous 2000 m : conditions printanières. Neiges dure à la montée en début de matinée. Moquette à la descente vers 13h00 . Encore dure sur les revers nord.
Entre 2000 et 2500 m : neige dure tant à la montée qu'à la descente, malgré la fine pellicule de neige récente(déjà durcie).
Au dessus de 2500 m : alternance dure et croûtée.

L'enneigement est bon dans le secteur et les conditions de skis sont globalement correctes.

Altitude de chaussage (montée) : 1681 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1681 m

Activité avalancheuse observée : quelques petites coulées superficielles récentes.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : voir trace GPS - Dénivelé réel effectué : 1130m

Avec quelques incertitudes sur le beau temps annoncé (le ciel d'Albertville n'étant pas «piqueté» d'étoiles à notre départ), nous gagnons Méribel-Mottaret et chaussons les skis, au sortir de la voiture, au départ des pistes de ski de fond du Plan de la Tuéda. Le regel a bien durci traces de skieurs et de piétons et nous nous échauffons au son du crissement de nos skis, sous un ciel serein ! Suivant la piste encore bien enneigée, nous prenons enfin un peu d’altitude, dominant le torrent des Allues qui caracole en bordure du Bois de la Ramée.

L'entrée dans le Vallon du Fruit est toujours un moment bien apprécié, même si la fraîcheur de la bise matinale n'incite guère à la contemplation ! La dernière chute de neige a «relooké» berges et pentes menant à l'Aiguille du Fruit et à l'Arête du Bois Marin. Le chalet de La Plagne dépassé, nous gagnons la rive droite du torrent et apercevons quelques chamois dans les pentes herbeuses des Grands Dîners, avant d'atteindre, enfin ! les abords du Refuge du Saut (deux étés de travaux ont été nécessaires pour offrir, dès juin 2014, un refuge totalement rénové et remis aux normes, dans un bâtiment éco-responsable ; seul le soubassement de pierre de l'ancien refuge a été conservé).

Remontant désormais le Ruisseau de Chanrouge et compte tenu de la neige bien durcie, nous apprécions les couteaux qui nous permettent d'arriver enfin au soleil ! et d'admirer le paysage environnant : Aiguilles dentelées du Rateau, Roche Nue, Chanrouge et des Corneillets, reliefs plus imposants de Roche Pellier et du Mont-Coua vers lequel nous nous dirigeons, puisque nous nous avons décidé de boucler par le Passage des Eaux-Noires, de tranquilles vallonnements succédant à d'esthétiques combes, griffées seulement d'empreintes de renards et de lièvres.

Notre itinéraire nous mène entre Mont-Coua et Grand Mont-Coua, face aux Aiguilles du Borgne, sur la crête reliant Mont du Vallon au Mont du Borgne. L'Aiguille, puis le Dôme de Polset apparaissent à leur tour, tandis qu'au premier plan les roches dolomitiques du Roc du Soufre ne peuvent laisser indifférents : reliefs dorés, creusés par l'érosion, aux multiples fissures, dont certains ravinements encore enneigés ajoutent au caractère chaotique du secteur.

Un dernier coup d’œil au massif du Mont-Blanc avant d'entamer une traversée pour passer le verrou au pied du Roc du Soufre et de tester la neige de la combe descendant aux Revers de Gébroulaz : la neige ne s'est guère adoucie mais nous arrivons sans encombres au Refuge du Saut, après avoir traversé les anciennes coulées descendant jusqu'au Doron des Allues et qui ont bien dégarni le flanc sud du Plan des Génisses. Non loin du refuge, subsiste une ancienne mine : pendant 20 ans (jusqu'en 1778), 25 mineurs allemands et autant d'Italiens y ont exploité le filon de plomb argentifère sur 400 mètres de puits et galeries.

De retour sur nos traces du matin, entre pousse-bâtons, pas de patineur puis repeautage, nous traversons le long Vallon du Saut (fréquenté par quelques raquetteurs, en ce début d'après-midi), apercevons deux marmottes, au sortir de leur terrier, aux alentours encore bien pourvus de neige...Arrivés à la côte 2000, la descente par la piste encore suffisamment enneigée nous mène au Plan de la Tueda. La glisse est encore acceptable et à la force des bras, nous arrivons à nous propulser (!!!) jusqu'au parking : une faible dénivelée mais pas mal de kms parcourus pour profiter d'une belle et tranquille journée en montagne !

Merci à Florence pour son compte rendu !



Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

» Par Rémo Barbaruli, le samedi 13 avril 2019 à 20:57

La troisième photo est surnaturelle ! Quelle est la probabilité que le soleil effleure juste les traces ? Superbe !

» Par veloski, le samedi 13 avril 2019 à 21:16

@Rémo Barbaruli : En fait les traces de lièvres étaient en relief, sculptées par le vent, avant d'être mises en évidence par la petite pellicule de neige déposée hier.

» Par taramont, le dimanche 14 avril 2019 à 11:59

très belles images comme toujours :)
photo 5 : Florence connaîtrait-elle l'illumination ? :wink:

» Par Florence ..., le dimanche 14 avril 2019 à 15:41

Sûr qu'à force de faire de belles balades, en compagnie de Christian, l'on peut devenir illuminée… par les lumineux paysages parcourus :cool:

» Par HDlameije, le lundi 15 avril 2019 à 09:14

Encore une fois, magnifique !!! :D

» Par rhododendron, le vendredi 19 avril 2019 à 22:21

Partie pour faire l'épaule Est de l'aiguille duFruit, j'ai trouvé l'enneigement bien mince.
Alors j'ai préféré découvrir ces longs et tranquilles valons qui mènent au col des Fonds.
Au bout de la balade , vue imprenable sur Polset.
Le compte-rendu de Florence est parfait , les conditions similaires .
J'ai donc préféré m'associer.
itinéraire : vallon du fruit , col des Fonds , Eaux Noires, revers de Gebroulaz, refuge du Saut.
En prime , une remontée au col du vallon (+400 m) , afin de rejoindre les pistes de Méribel, et ne pas top pousser sur les bâtons.

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne