Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Col de Burlan > Couloir Nord > Sortie du 19 fevrier 2021
 Topo validé par la modération

3207 m Col de Burlan, Couloir Nord

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Oisans
Orientation : N
Dénivelé : 1570 m.

Difficulté de montée [?] : AD
Difficulté ski [?] : 5.2 E2
Pente : 45°/50° sur 300, 40° sur 500

Nb de jours : ½, 1
Type : Aller/Retour

Cartes : IGN Les 2 Alpes

Matériel

Crampons, piolet, casque

Départ/Accès

Départ : Saint Christophe en Oisans (Les Prés) (1639 m) - Grenoble -> Bourg d'Oisans -> Saint Christophe en Oisans -> épingle à la sortie du village -> les Prés -> Parking 1639

NB: Ce départ est (difficilement) accessible en TC

Itinéraire

Du parking 1639 au dessus de St Christophe, s'enfoncer dans le vallon du Diable jusqu'au replat vers 2130. Tourner sud et remonter le long couloir rectiligne évident, long de 1000m, arrivant au col du burlan.
Dans la première partie (premier couloir et pente au dessus), la pente ne dépasse guère 40, dans la deuxième partie (à partir du couloir vers 2900) la pente se redresse un peu (45/50).

Photos

Le couloir vu d'en bas qui parait bien court :-)
Le couloir vu d'en bas qui parait bien court :-) [par matB]

Remarques/Variantes

Un joli couloir bien plus long (environ 1000m !) qu'il n'y parait à première vue...
Les 100 derniers mètres (les plus raides, qui justifient le 5.2) s'enneigent difficilement et sont rarement skiables.

Une rando relativement rapide malgré le plat du vallon du diable un peu fastidieux...

Sortie(s) GPS associée(s) : 10.03.11

Conditions récentes

» Le 19 fevrier [Sortie ci-dessous]

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Col de Burlan, couloir Nord [»] : Sortie du vendredi 19 fevrier 2021 par lagafflo

Participants : Matiou Mac Coy

Météo

Grand bo

Conditions d'accès

Etat de la route : Au top

Altitude du parking :
1630

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Les prés16308hCartonnéeOn est pas sur une orgie de neige, clairement
Sommet320014h
Descente du couloir NPoudre tasséesoit poudre tassée soit carton selon les heures et l'altitude
Altitude de chaussage (montée) : 1630
Altitude de déchaussage (descente) : 1630

Activité avalancheuse observée : Dans la combe, le coté Est à quasi tout dégueulé mais il lui en restait une petite en réserve, terreuse. Sinon, sur tout l'itinéraire, on est proche du zéro risque

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Col de Burlan, couloir Nord

La veille 22h30, texto de Matiou : "Burlan, Pic de St Anne, Charmet?"
22h30 et six secondes : "BURLAAAAAAAAAAN!"
"Tu me chopes à Gretown à 6h15"
"YEAAAAAAAAAAAAAAH"

Bon, en vrai, ça c'est pas vraiment passé tout à fait comme ça, mais l'histoire retiendra ça puisque c'était l'idée quand même. Quelques temps que je veux aller voir ses 1000m de couloir, j'étais chaud!

On part au milieu de cascadeux de glace qui vont faire les dernières de la saison dans ce secteur. La montée dans le vallon n'est pas si longue et pénible au final. A 10h, on arrive sous le couloir. Allez, 1000m de couloir (quasi de face par endroit tellement c'est large) sur une poudre tassée prometteuse ou du carton par endroit, dont on à bon espoir que dans quelques heures ça décaille un peu avec la chaleur annoncée. Malgré que la neige soit bien portante dans la quasi totalité du couloir, notre rythme n'est pas aussi élevé que ça, d'abord on est pas pressé, ensuite arrivée proche des 3000m on sent quand même que c'est le 1e 3000 de la saison. On arrive à 15, 20m sous la sortie. Les cailloux sont trop présents pour continuer à ski. On laisse les Navis et on décide d'aller voir ce sommet en piolet. Nous qui venons de faire 4 sorties sans voir le sommet, on voit le soleil au Burlan! On voit aussi le vent sud, on prend deux mauvaises photos au sommet et on redescend vite chausser.

La descente se passe sur de la poudre tassée (*** ou ****) pour les deux premiers tiers du couloir, on prend un plaisir fou! Le risque avalancheux est proche du néant ("gna gna le risque zéro n'existe pas gna gna"), ça sluffe bien sous les pieds, au point que ça donne envie de faire des arrêts réguliers pour y voir sous les pieds (ça fait une bonne excuse pour cacher le fait qu'on doit se reposer le cuissot aussi...).
Le dernier tiers n'a pas décaillé, où plutôt je pense qu'il à décaillé puis regelé vu l'heure. C'est plus exigeant, on cherche les bandes sur les cotés un peu plus molle, on continue de prendre du plaisir quand nos cuisses ne sont pas en feux mais la skiabilité à franchement baissée (** max). On arrive dans le vallon, qui est popow au début puis ça devient franchement chiant, on pousse sur les bâtons tout le temps ou fait des escaliers, le tout sur des boulettes parfois, au soleil, tout le temps.

On arrive à la voiture à 16h je crois, on boit une bière au comptoir (!!) dans le village pour ponctuer cette journée du diable!


Commentaires

» Par lagafflo, le samedi 20 fevrier 2021 à 16:27

Désolé, je me sui pas fais trop chier avec les photos, elles sont pas dans le bon ordre. Et le "Trouver Charlie" de la photo 5 est du niveau expert, mais ya vraiment une personne sur cette photo :P

» Par Cyrille Marais, le samedi 20 fevrier 2021 à 19:11

:lol: :lol: :lol:
Hummm... hour ! :lol: :lol: :lol:

» Par roufff, le samedi 20 fevrier 2021 à 19:38

Bien vu ! Je pensais y faire un tour cette semaine mais entre vos traces et le redoux, je vais m'orienter sur autre chose :D

» Par lagafflo, le samedi 20 fevrier 2021 à 20:21

@Roufff, je le dis pas trop fort pour pas trop faire appel d'air mais vu que c'était de la poudre tassée ou du carton je ne pense pas que nos traces changent grand chose. Déjà pendant la sortie être le 2e ne changeait déjà rien à la sensation de ski (juste visuellement skier du vierge ou non).
Et le redoux la haut baaaah... C'est la 1e fois de la saison que j'ai sorti la doudoune du sac...

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne