Accueil > Topo Guide > Sommets > Taillefer - Matheysine > Coiro > Le Coiro par le vallon de l'Infernet > Sortie du 13 fevrier 2018
 En attente de modération

2605 m Coiro, Le Coiro par le vallon de l'Infernet

Superbe vallon, offrant de nombreuses possibilités de ski (Coiro - Col Guillaume - Tête de l'Ermitat...) - Départ et forêt difficile. Le ski ne s'apprécie réellement qu'à la sortie de la forêt vers 1700m, soit une approche de 900m difficilement skiable. Ca doit aider pour le côté sauvage...

Données techniques

Massif : Taillefer - Matheysine
Secteur : Matheysine et périphériques
Orientation : E
Dénivelé : 1800 m.

Difficulté de montée [?] : AD-
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 30°/800m, sortie à 40°/100m

Nb de jours : ½, 1
Type : Aller/Retour

Cartes : IGN 3336 OT

Matériel

En plus du matos classique : couteaux. Pourquoi pas une paire de crampons pour les parties raides en cas de neige dure...

Départ/Accès

Départ : Le Périer la Drayre (880 m) - Depuis Grenoble - Vizille - La Mure - Valbonnais - Le Perier. A l'entrée du Perier prendre la petite rue sur la gauche. La suivre jusqu'à traverser le pont sur la Malsanne, se garer juste après (panneau d'orientation).

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Depuis le pont de la Drayre, suivre les directions du Coiro et des Surres par une forêt assez raide orientée NE (bon chemin). Aux Surres (1290m), on bascule plein sud et il arrive souvent que la traversée se fasse sans neige... Rejoindre le lit du ruisseau du Dourdouillet. Remonter alors jusqu'à la sortie de la forêt. On arrive sur un vaste plat où l'on peut trouver la cabane de l'Infernet (vers 1795m).

De là, deux possibilités :
- Soit remonter rive droite une grande pente raide mais peu exposée (35° / 300m) jusqu'à rejoindre un plat vers 2100m (combe évidente). Le chemin d'été passe par là.
- Soit remonter un système de pentes rive gauche entre les rochers moins raide mais plus exposé (25/30°) au dessus de petites barres.

A partir du replat, suivre la combe évidente partant devant un peu main gauche jusqu'au sommet du Coiro évident (grande Pyramide blanche). Le vallon main droite est le vallon de l'Infernet. Il mène au col Guillaume (2557m).

Photos

Vue du vallon depuis les Surres
Vue du vallon depuis les Surres [par Em42]
Les deux itinéraires possibles et les deux sommets depuis le replat à 1800m
Les deux itinéraires possibles et les deux sommets depuis le replat à 1800m [par Em42]
Vue du vallon depuis le sommet... Vraiment skiant sur 800m !
Vue du vallon depuis le sommet... Vraiment skiant sur 800m ! [par Em42]

Remarques/Variantes

Dans le vallon possibilité de monter au col Guillaume ou à la Tête de l'Ermitat (probablement 4.2 ou 4.3...).


Sommet(s) associé(s) : Col Guillaume

Voir aussi : https://www.camptocamp.org/routes/198793/fr/le-coiro-versant-e

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Enchaînement Coiro - Col Guillaume [»] : Sortie du mardi 13 fevrier 2018 par Em42

Participants : Luc

Météo

Grand beau ! vent de sud-est s'intensifiant sur les crêtes (30/40km/h)
Froid !
-10°C le matin
+3°C à 14h au Périer

Conditions d'accès

Etat de la route : ok

Altitude du parking : 880m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Coiro2600 - 2100SE11h4540/???PoudreExcellente ! 5*
Col Guillaume2560 - 1800S13h0040/???PoudreExcellente ! 5*
Plat1800 - 1650NE13h150/???CroutéeInskiable :-( 1*
Forêt 1650 - 1320E13h3020/50PoudreOn retrouve la poudre 4* !
Les Surres1320 - 1280S13h450/0Pas de neige - 5min de portage !
Sous les surres1280 - 960NE14h0/30CroutéeChemin dans forêt dense : sportif ! 2*
Altitude de chaussage (montée) : 880m
Altitude de déchaussage (descente) : 960m

Activité avalancheuse observée : Pas mal d'accumulations au dessus de 2000m principalement en orientation sud et est... Nous avons évolué prudemment. Traces d'anciennes coulées jusqu'en fond de vallée.

Note sur la skiabilité
Nous notons la skiabilité 3* (à la demande de mon modérateur préféré :p) car la partie skiante du vallon était vraiment bonne... Il faut savoir que le bas est pénible et qu'il nécessite très souvent un portage de 400 voire 500m de D+. Nous avons eu de la chance de skier jusque sous 1000m !

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo jusqu'au Coiro - descente jusqu'au replat vers 2100m puis remonté au col Guillaume 2557m - Dénivelé réel effectué : 2400m

Quoi ? Un topo qui n'existe pas à moins d'une heure de Grenoble ?! Pas possible et pourtant... Il faut dire que ce vallon de l'Infernet ne se laisse pas dompter facilement... L'accès est pour le moins... physique :). Le bas est seulement à 880m et la forêt est très mais alors très dense ! Même pas la peine de penser à skier entre les sapins (comme en Chartreuse) ou les mélèzes (comme dans le sud), ici c'est Arcosland et surtout, mais alors surtout, ne pas sortir du chemin tant que la forêt n'est pas passée ! Pour cette 3ème sortie en semaine, j'emmène avec moi l'ami Luc. Rompu à mes plans foireux depuis notre voyage en Albanie. C'est seulement sa deuxième sortie de la saison, du coup, je lui concocte une petite sortie aux oignons dont il se souviendra !

Déjà, au départ, le -10°C à la sortie de la voiture, ça pique ! Montée en bonnet et polaire de rigueur. Heureusement, nous trouvons le soleil après 700m de montée dans la forêt (bon chemin). Vers 1500m, je ne sais pas ce qu'il nous prend, un accès de confiance, un chemin trop plat ?, nous voilà parti dans la forêt, où plutôt Arcosland pour trouver un chemin, que l'on pense, meilleur. Sauf que Arcosland est tellement dense qu'il nous pousse vers la sortie - On monte comme cela jusque vers 1700m sur une pente sud. Enfin, on voit quelque chose... enfin, on voit le vallon... Eh merde, il est derrière le gros cailloux devant nous. Sortie de la carte, genre course d'orientation :
"- Ca doit passer au-dessus du caillou...
- Tu déconnes, il y a des barres partout
- Mouais t'as raison, ça semble foireux notre histoire !"

Et hop, nous voilà rendu de nouveau dans arcosland mais cette fois-ci en mode je descends avec des peaux. C'est comme une attraction de Dysneyland mais avec la magie en moins et le fouettage de visage/coinçage de ski/rétention de bâton en plus. On vous conseille l'attraction, en plus c'est gratuit ! Bref, tout ça pour dire qu'on finit par trouver la sortie de la forêt (après quelques fouettage de visage et curage de nez par branches intempestives). Yes, à nous la belle poudreuse ! Ouais, sauf qu'Eole, le rigolo, il s'est amusé à virer toute la poudreuse, à la place, nous remontons sur une croûte infâme, qui ne porte même pas à la montée, bref on recommande ! Le moral dans les chaussettes, on se dit que c'est la sortie pourrie par excellence et qu'on commence à comprendre pourquoi personne ne vient ici.... Finalement dès que la pente se redresse, la neige s'adoucie et on commence à croiser cette substance douce au contact, froide, presque légère... Mais si de la poudre !!! Il y en a, c'est incroyable. On ne la cherchait même plus. Au-dessus du replat à 2100m, c'est le jackpot ! Le vallon entier vierge de toutes traces et en poudre ! Même pas une ride... Le sourire revient, le plaisir de tracer aussi. On trouve notre attraction fétiche (mais celle-là on la garde pour nous !). Sommet peu après 11h30, on se fait de nouveau bousculer par Eole. Un skieur redescend la face nord, au doux bruit de ces carres sur la neige dure, ça ne semble pas top... Nous, c'est du bonheur ! A 2100m, je laisse Luc à son repas du midi et j'en profite pour aller tracer le col Guillaume (2557m). Même neige, même euphorie ! Je mets une heure à réaliser l'A/R.

Au retour, on retrouve notre croûte infâme à 1800m et sur 150m de D- puis de nouveau quelques bons virages dans la forêt où la poudre est restée froide. Petit déchaussage pour passer les Surres puis nous finissons par une descente acrobatique du chemin ! Une belle découverte, je reviendrais notamment pour visiter la Tête de l'Ermitat. Elle a passé la journée à me faire de l'oeil !


Commentaires

» Par Boris Pivaudran, le mardi 13 fevrier 2018 à 17:14

C'est sûr que le coin doit pas voir grand monde... déjà qu'en été c'est sauvage ! Bravo pour cette belle bambée

» Par Em42, le mardi 13 fevrier 2018 à 17:23

Merci Boris ! Je te confirme, pas une trace :D
Il y a de quoi faire pourtant, tu devrais aller voir la Tête de l'Ermitat, elle devrait pouvroir t'intéresser :cool:

» Par Rémo Barbaruli, le mardi 13 fevrier 2018 à 18:13

:roll:

» Par Toz, le mardi 13 fevrier 2018 à 18:17

(2605-880)+(2557-2100)=2182 :P
Sinon, ça fait une sacrée redescente en peaux :lol:

@Boris : ce vallon est majeur l'été en VTT quand tu viens de Pierre Luminet :wink:

» Par Em42, le mardi 13 fevrier 2018 à 18:25

@ Toz :
1ère montée : 1910m (avec un bon foirage dans la montée). Luc avait 1850m à sa montre en s'étant arrêté un peu plus bas.
2nde montée : 560m (arrêt au point 2578m sur la carte, un poil au dessus du col). J'avais 2470m sur la montre. Mais un peu étonné par la seconde montée, je l'avoue :oops:

Allez, je suis sympa, j'enlève 100m sur le D+ pour te faire plaisir :P

» Par jeanpitre, le mardi 13 fevrier 2018 à 18:35

Ça fait plaisir de savoir qu'il y a des aventuriers montant au Coiro par le Perier. C'est effectivement une prouesse sauf quand on reste bien sur le sentier. Et je compatis à votre frustration de ne pas pouvoir descendre à ski dans la forêt. L'Internet, finalement c'est pas l'enfer mais presque, alors que Rif Bruyant de l'autre côté, c'est skiant jusqu'en bas mais plus froid aussi !

» Par Toz, le mardi 13 fevrier 2018 à 19:06

@Emeric : trop sympa :happy:
Tu veux vraiment me faire plaisir ? Enlève une étoile :P :lol: :wink:

» Par Em42, le mardi 13 fevrier 2018 à 19:12

@Toz : t'as vu, j'suis sympa comme mec :cool: :cool: :P
En même temps, c'est pour ça que je m'embête à remettre des étoiles dans les commentaires de ski :roll:

» Par Em42, le mardi 13 fevrier 2018 à 19:18

@ Jean Pitre : Merci pour le commentaire. Il ne me reste plus qu'à skier la SW et j'aurais fait tous les topos du Coiro (que je connaisse :oops: )

Joli aussi le Rochail, c'est une belle course également !

» Par Toz, le mardi 13 fevrier 2018 à 19:30

Tu es mon idole :cool:
1500m à 4/5* et 900m à 1/2* avec un cours portage, on est bien à 3*
Et nul doute que vous avez du vous régaler sur toute la partie haute. Les photos sont bien parlantes.
Et le détail des sections que tu fais avec leur skiabilité respective est très appréciable :cool: :wink:

» Par Em42, le mardi 13 fevrier 2018 à 19:40

Merci Toz :).
Au fait, tu reviens quand grimper ?? :D

» Par Dje74, le mardi 13 fevrier 2018 à 19:52

Ça a bien l'air sauvage !!! sinon avec le deniv que vous faites auj, vous pouvez presque descendre toute la partie skiante du vallon S, en partant de Rif Bruyant (avec possibilité du couloir Péroud ou autre au retour) et avoir du bon ski jusqu'en bas (on porte 150m en ce moment).

» Par Toz, le mardi 13 fevrier 2018 à 20:17

Peut etre vendredi :roll: :happy:

» Par Em42, le mercredi 14 fevrier 2018 à 10:47

@Dje : Yep, je connais l'itinéraire du Rif mais nous cherchions le soleil ;); Puis ça n'avait pas l'air fameux de l'autre côté :s

@ Toz : Je compte sur toi !

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne