Accueil > Topo Guide > Sommets > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Cime de Piagu > versant Nord-Est > Sortie du 01 janvier 2021
 Topo validé par la modération

2338 m Cime de Piagu, versant Nord-Est

Données techniques

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Secteur : Vésubie
Orientation : NE
Dénivelé : 850 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 3.1 E1
Pente : 30, passage 35 / 600m

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3741OT ASF5

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Le Boréon (parking de ski de fond) (1500 m) - Nice -> Saint Martin de Vésubie -> Le Boréon -> parking de ski de fond juste avant de traverser le ruisseau

Itinéraire

Montée : Du Boréon remonter la route enneigée jusqu'aux Vacheries (1630m), puis suivre le parcours du chemin d'été Mairis-Piagu. Ce sentier, qui monte assez raide dans la foret, est souvent tracé par les raquettes. Arrivé au pas de la Mairis (2100), suivre plein Ouest la croupe facile qui mène à la Cime du Piagu. Les derniers mètres sont un peu plus soutenus.

Descente : Descendre la pente Nord-Est sommitale, puis poursuivre par un bois de mélèze très aéré. De là, plusieurs possibilités pour descendre au Boréon existent surement. Le tracé ski IGN est une bonne option: descendre en tirant a droite dans la première partie, puis une fois arrivé a proximité du point 1901m (zone plus plate), descendre droit vers la route des vacheries, que l'on rejoint a proximité du point 1553m. Dans des conditions de neige abondante et souple, la foret est toujours bien skiable, exceptés les tous derniers mètres pour rejoindre la route des Vacheries. Une fois au point 1553, se laisser glisser jusqu'au Boréon.

Remarques/Variantes

Variantes :

» Descente par le vallon du Saut (D+ 900m ; Ski 3.2 ; Orientation NW)
Descente par le long vallon du Saut orienté NW (D- 1100m) après avoir suivi l'itinéraire classique de montée par le pas de la Maïris et suivi la crête jusqu'au sommet. Une fois arrivé à la route, remonter en stop ou navette de voiture prévue initialement. Cette descente nécessite un bon enneigement, et ne peut être entreprise qu'avec un manteau bien stabilisé, ce vallon étant un véritable goulot d'avalanche...



Sortie(s) GPS associée(s) : 29.12.10

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Cime de Piagu, versant Nord-Est [»] : Sortie du vendredi 01 janvier 2021 par Em42

Participants : Glad38

Météo

Couvert, fortes chutes de neige le matin s'espaçant en journée.
0°C vers 1200m;

Conditions d'accès

Etat de la route : Défoncée après Saint-Martin. Arrêt obligatoire à 1230m (fin du village)

Altitude du parking : 1230m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Cime 2338 - 2200NE14h3040/100PoudreFond hétérogène 5*
Forêt2200 - 1500NE15h0040/80PoudrePoudre profonde / quelques touchettes sous 1700m
Retour1500 - 1200W15h3020/30Poudre lourdeNeige plus lourde, on reste dans la trace, merci aux raquettistes !

Altitude de chaussage (montée) : 1230m
Altitude de déchaussage (descente) : 1180m

Activité avalancheuse observée : Beaucoup de neige récente. Il est tombé aujourd'hui environ 20cm. Cette neige repose sur 40 à 60cm de neige récente dessous. Nombreux wouffs sur la crête. Quelques petites plaques de surface sont parties sous nos skis dans la forêt, jamais gros.

Skiabilité [?] : ●●●●●


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Depuis Saint-Martin (route du Boréon ravagée par la tempête et fermée) -> Descente directe sur le Boréon - Dénivelé réel effectué : 1300m

Quelle journée ! Entre une remontée du Boréon interminable (7km) et une poudre d'anthologie dans la forêt, nos coeurs ont vacillés entre dépit et euphorie toute la journée.

Tout commence par un plan galère, il a beaucoup neigé cette nuit (15cm) et la voiture n'arrive pas à monter... Nous sommes obligés d'attendre le chasse-neige. Heureusement, celui-ci arrivera quelques minutes après notre arrêt forcé. On parque la voiture obligatoirement à la sortie du village, la route ayant disparue... Deuxième échec d'ailleurs. Après nous être équipés, nous pensions naïvement que nous pourrions prendre les vestiges de la route. Que nenni, 20m après le panneau "route barrée" un trou béant de plusieurs dizaines de mètre nous accueille. Ca ne passera pas... On se retrouve à tricoter derrière les jardins des dernières maisons pour trouver un passage. En réalité (et nous le saurons qu'en fin de sortie), il est préférable de se garer au Pont Mayssa à 1100m. De là, une piste a été créée pour les engins du chantier EDF du barrage. Elle se pratique en randonnée...

Après ce premier échauffement, nous suivons la route jusqu'à un nouveau trou qui, cette fois-ci nous oblige à descendre dans le lit de la rivière; C'est là que nous retrouvons la nouvelle piste partant du pont et les anciennes traces ;). Cette piste emprunte tantôt les vestiges de la route, tantôt un nouvel itinéraire. Nous parvenons au Boréon deux heures après notre départ. Le hameau a été relativement épargné. La vie semble juste s'être figé. Nous passons à côté de deux voitures stationnées pour quelques mois encore là-haut. Le premier pont est en revanche détruit, il faut aller chercher le second (celui du début de la route du Col de Salèse) pour traverser le Boréon. De là, nous pensions en avoir fini avec les ravages de la tempête.. Malheureusement non, la route qui mène aux Vacheries du Boréon est aussi détruite, il vaut mieux suivre les pistes de skis de fond supérieures qui ont été épargnées. Nous perdons de nouveau une heure à se faufiler entre les trous... Des Vacheries, la randonnée commence enfin mais les trois heures nous ont déjà bien entamé. Il neige fort et nous sommes trempés ! Le chemin du Maïris se remonte tout de même bien dans une neige froide profonde. Sur la crête, nous avons même le droit à un peu de soleil pour notre pause déjeuné. Le parcours sur la crête (relativement plate) est accompagné par les nombreux wouffs générés par l'affaissement du manteau neigeux. On a beau savoir qu'on ne craint rien sur la crête (pentes <20°), ça surprend toujours énormément. On atteint finalement le Piagu 6h après notre départ ! Sacrée bavante... Elle sera récompensée par la vue sur la Cougourde et la Cime Agnel plâtrée, magnifique. Pour la descente, nous choisissons de rester plus ou moins sur l'épaule entre le vallon de l'Adoussé et le tracé de ski de randonnée de la carte IGN. La forêt est parfois un peu dense mais ça passe bien et la poudre est géniale !!

Au retour, nous avons l'agréable surprise de trouver notre trace tassée par plusieurs passages (skis, raquettes), tant mieux ça glissera tout seul jusqu'au parking. Retour à 16h, 8h après notre départ, bien fatigués par cette journée..


Commentaires

» Par gerard mitaut, le vendredi 01 janvier 2021 à 19:47

Tu as eu bien du courage de faire tout ça ! Suis monté à pied au Boréon il y a 1 semaine, par la piste tracée à l'arrache au fond du "nouveau" lit de la rivière....c'est un vrai désastre :(
On mesure un peu mieux la caisse qu'avaient les Victor de Cessole et autres lorsqu'ils allaient faire les grands sommets du Boréon à la journée, et depuis St Martin : :OO:

» Par Em42, le vendredi 01 janvier 2021 à 19:50

Oui en effet, impressionnant car c'est long ! :OO:

» Par Jacques_F, le vendredi 01 janvier 2021 à 20:41

Courageux :cool: ...
mais récompensés :wink:

» Par didiergo, le samedi 02 janvier 2021 à 10:26

C'est bien, jolie randonnée surtout au départ de St-Martin pour une classique du coin. Heureusement que la neige est présente assez basse car sinon c'était portage assuré :) Tu aurais du me demander pour la route car paradoxalement la tempête Alex a plus détruit la route côté accès vacheries du Boréon que du côté accès Col de Salèse comme on peut le voir sur les photos aériennes prises par l'IGN où l'on voit bien toutes les parties détruites et au niveau de la route de la Madone de Fenestre, c'est aussi assez impressionnant :ill: :
https://www.ign.fr/institut/le-mag/tempete-alex-un-avion-de-lign-photographie-les-zones-sinistrees --> après tu cliques sur "voir les orthophotographies sur le géoportail" (en vert) pour voir la totalité de la zone touchée.

» Par Jacques_F, le dimanche 03 janvier 2021 à 15:13

Merci Didier pour le lien,

Un autre lien IGN intéressant où on peut survoler les trois vallées en avant/après dans leur totalité >> alex.ign.fr/

» Par didiergo, le lundi 04 janvier 2021 à 09:31

Très intéressant aussi, merci Jacques :wink:

» Par Em42, le mardi 05 janvier 2021 à 20:36

Merci pour les liens, c'est assez impressionnant en effet !

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne