Accueil > Topo Guide > Sommets > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Cime de Piagu > versant Nord-Est > Sortie du 07 mars 2020
 Topo validé par la modération

2338 m Cime de Piagu, versant Nord-Est

Données techniques

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Secteur : Vésubie
Orientation : NE
Dénivelé : 850 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 3.1 E1
Pente : 30, passage 35 / 600m

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3741OT ASF5

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Le Boréon (parking de ski de fond) (1500 m) - Nice -> Saint Martin de Vésubie -> Le Boréon -> parking de ski de fond juste avant de traverser le ruisseau

Itinéraire

Montée : Du Boréon remonter la route enneigée jusqu'aux Vacheries (1630m), puis suivre le parcours du chemin d'été Mairis-Piagu. Ce sentier, qui monte assez raide dans la foret, est souvent tracé par les raquettes. Arrivé au pas de la Mairis (2100), suivre plein Ouest la croupe facile qui mène à la Cime du Piagu. Les derniers mètres sont un peu plus soutenus.

Descente : Descendre la pente Nord-Est sommitale, puis poursuivre par un bois de mélèze très aéré. De là, plusieurs possibilités pour descendre au Boréon existent surement. Le tracé ski IGN est une bonne option: descendre en tirant a droite dans la première partie, puis une fois arrivé a proximité du point 1901m (zone plus plate), descendre droit vers la route des vacheries, que l'on rejoint a proximité du point 1553m. Dans des conditions de neige abondante et souple, la foret est toujours bien skiable, exceptés les tous derniers mètres pour rejoindre la route des Vacheries. Une fois au point 1553, se laisser glisser jusqu'au Boréon.

Remarques/Variantes

Variantes :

» Descente par le vallon du Saut (D+ 900m ; Ski 3.2 ; Orientation NW)
Descente par le long vallon du Saut orienté NW (D- 1100m) après avoir suivi l'itinéraire classique de montée par le pas de la Maïris et suivi la crête jusqu'au sommet. Une fois arrivé à la route, remonter en stop ou navette de voiture prévue initialement. Cette descente nécessite un bon enneigement, et ne peut être entreprise qu'avec un manteau bien stabilisé, ce vallon étant un véritable goulot d'avalanche...



Sortie(s) GPS associée(s) : 29.12.10

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Triplette à la Cime de Piagu [»] : Sortie du samedi 07 mars 2020 par didiergo

Participants : Valérie

Météo

Très beau temps frais avec du vent modéré jusqu'à la mi-journée. -2°C au départ du Boréon à 9h30

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking : 1 475 m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Sommet2 338 mN12h20PoudreTrès bon ski avec une poudreuse légère
De bonnes conditions de neige grâce aux chutes de neige récentes au-dessus de 1 900m.

Altitude de chaussage (montée) : 1 475 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1 475 m

Activité avalancheuse observée : RAS mis à part quelques coulées de neige récente observées dans les versants Sud en pente raide

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Triplette à la Cime de Piagu - Dénivelé réel effectué : 1400m

Avec le retour de l'hiver et de la neige en deux bonnes couches successives (60 à 80 cm sur les 2 épisodes), direction la Vésubie pour profiter de la bonne poudreuse à la Cime de Piagu compte tenu du risque 3 marqué et de la bonne qualité de neige que l'on devrait rencontrer sur cet itinéraire. Même si à l'origine nous avions envisagé la Cime de Juisse, le vent fort et froid au niveau du Pas des Roubines de la Maïris nous en a dissuadé.

Départ du Boréon à 9h30 avec un temps magnifique mais une température bien fraîche. La trace est faite mais bien raide au départ m'occasionnant deux décollages de peaux d'autant que la neige est bien froide. Au Pas des Roubines de la Maïris nous obliquons vers la Cime de Piagu car le vent y est moins présent même s'il faiblira nettement à la mi-journée. Nous arrivons au sommet en même temps que 5 personnes. C'est le retour de l'hiver avec un Mercantour à nouveau bien blanc. La luminosité est exceptionnelle et nous apprécions la vue panoramique. En raison du vent nous ne trainons pas trop au sommet et débutons la descente vers 12h20 avec une très bonne poudreuse légère très agréable à skier. Nous descendons sur l'épaulement qui domine le vallon de l'Adoussé jusque vers la côte 2 000 m où nous ferons notre pause déjeuner. Second repeautage pour regagner une seconde fois le sommet et profiter une nouvelle fois de l'excellente neige poudreuse. D'ailleurs, nous n'allons pas nous priver d'un troisième repeautage pour remonter au niveau du replat juste sous le sommet. Cette dernière descente est tout aussi bonne que les deux précédentes avec une poudreuse légère s'alourdissant seulement sous les 1 950m. Vers 1 850 m, l'enneigement étant moindre, nous rejoignons la piste nordique et nous n'avons plus qu'à nous laisser glisser jusqu'au Boréon bien fréquenté en ce samedi.

Au final, une belle randonnée avec des paysages enneigés féeriques et des conditions de neige très bonnes nous permettant de skier une belle poudreuse. Il fallait en profiter car de telles conditions ne durent jamais bien longtemps dans le Mercantour !


Commentaires

» Par Jacques_F, le lundi 09 mars 2020 à 18:13

Jolies conditions et chouettes photos :roll: :wink:

» Par didiergo, le lundi 09 mars 2020 à 19:13

@Jacques : merci. Il fallait en profiter comme vous l'avez fait aussi sur Estenc :D

» Par Jacques_F, le lundi 09 mars 2020 à 19:15

Oui ça fait du bien de retrouver de bonnes conditions :D

» Par Em42, le mardi 10 mars 2020 à 06:00

Le Mercantour semble avoir retrouvé des couleurs ! :D :D

» Par didiergo, le mardi 10 mars 2020 à 09:05

@Emeric : effectivement ce coup de blanc a fait du bien :wink: Bravo pour vos belles sorties en Italie. Vous êtes rentrés juste à temps car tous les refuges et stations de ski viennent de fermer :ill:

» Par taramont, le mardi 10 mars 2020 à 15:02

et ça enchaîne, virages et sorties et photos de très grande qualité qui nous font voyager :)

» Par didiergo, le mardi 10 mars 2020 à 18:24

@taramont : merci pour le commentaire :wink: On apprécie la poudreuse dans le Mercantour car elle ne dure jamais bien longtemps :D Mais cette année dans les Alpes du Nord je crois que vous êtes logés à la même enseigne avec tantôt de la neige à 1 000 m et quelques jours après de la pluie au-dessus de 2 000 m :ill:

» Par taramont, le mardi 10 mars 2020 à 19:02

oui, c'est tout à fait ça ! mais que tout le monde soit à la même enseigne ne console pas, bien au contraire ; bonne continuation dans votre projet à loooong cours :)

» Par didiergo, le mercredi 11 mars 2020 à 10:02

@taramont : merci et bonne continuation à vous aussi :wink:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne