Accueil > Topo Guide > Sommets > Lauzière - Cheval Noir > Cime de Lancheton > versant sud > Sortie du 24 janvier 2018
 Topo validé par la modération

2419 m Cime de Lancheton, versant sud

Données techniques

Massif : Lauzière - Cheval Noir
Secteur : Maurienne
Orientation : S
Dénivelé : 969 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.1 E1
Pente : 30 ° maxi

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3433ET

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Montdenis (1450 m) - St Jean Maurienne >> Montdenis

Itinéraire

Des Villes rejoindre la chapelle Notre Dame des Neiges puis remonter plein Nord. On croise à nouveau la piste de départ peu avant un oratoire. Continuer encore sur celle-ci une centaine de mètre puis remonter les pentes douces direction NW jusqu'à rejoindre le crête vers l'altitude 1950. Suivre cette crête jusqu'au sommet.
En cas de conditions douteuses, des Villes partir plein ouest jusqu'à rejoindre le croupe SW à proximité de la pointe du Télégraphe (1719 m.)
Descente : par mauvaises conditions par la croupe SW. Sinon directement dans la pente sud en passant par le petit collet entre l'arête et la croix du Chatelard. On peut aussi descendre à gauche de la croix du Chatelard dans le lit du ruisseau de Fondersole (agréable si bien enneigé).

Photos

Lancheton, vue globale
Lancheton, vue globale [par Etienne -H-]
Le passage sur l'arête. Attention, juste derrière, c'est pentu et sous-le-vent d'Ouest avec risque de départ de plaque.
Le passage sur l'arête. Attention, juste derrière, c'est pentu et sous-le-vent d'Ouest avec risque de départ de plaque. [par bleu73]
3ème couloir SW des Grands Ouillons
3ème couloir SW des Grands Ouillons [par fan]

Remarques/Variantes

Variantes :

» Boucle par les Rochers de Roches Rouges (D+ 1400m ; Ski 2.2)
Du sommet de Lancheton, garder les peaux et continuer NE par la crête (se méfier des corniches à droite) qui mène au sommet de Roches Rouges (quelques rochers de cette couleur juste en face).
Descendre plein Sud jusqu'à 2100m environ (juste en-dessous du chalet de la Gde Biesse), puis remonter au Lancheton par des pentes Est (en évitant de prendre direct sous le sommet sur la fin: corniches fréquentes, sortir sur la droite).
Puis descente classique du Lancheton par la droite ou la gauche de la Croix du Châtelard.

» 3ème couloir SW des Grands Ouillons (D+ 1550m ; Ski 3.3 ; Orientation SW)
Du sommet des cimes rejoindre les rochers rouges. Poursuivre la ligne d'arrête en obliquant légèrement au sud. Passer au plus près de la base des rochers des Grands Ouillons et remonter le troisième couloir (le plus évident). Le redescendre et poursuivre plein sud. Vers 2100m repeauter et remonter au sommet des cimes du Lancheton via le point 2263.



Refuge(s) associé(s) : la Yourte d'Eglantine

Sortie(s) GPS associée(s) : 20.12.18 11.02.16

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Cime de Lancheton versant S : contemplation en guise de consolation [»] : Sortie du mercredi 24 janvier 2018 par taramont

Participants : -
Membres associés : Thierry38v, remichele (28.01)

Météo

magnifique, ni trop chaud ni trop froid, pas de vent, pas l'ombre d'un nuage

Conditions d'accès

Etat de la route : Route de Montdenis en cours de réfection suite à des coulées de boues

Altitude du parking : 1450m

Conditions de neige

Altitude de chaussage (montée) : 1450m
Altitude de déchaussage (descente) : 1450m

Activité avalancheuse observée : dans l'après-midi purges dans les versant S entre la Pte du Vallon et Cime Noire
RAS sur l'itinéraire
Très bon regel nocturne. Neige lisse sans traces à part des goulottes de ruissellement peu profondes et ne gênant le ski en aucune façon.Par contre, crête bien décapée par le vent. Joli ski "de printemps".

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : idem au topo - Dénivelé réel effectué : 800m

Depuis ce matin, je sais que j'ai du cœur : il a été au bord de mes lèvres toute la sainte journée. Je vous passe les détails.... N'ai pas pu monter plus de 800m. Et moi, qui voulait impressionner mon compagnon du jour par une foulée aussi élégante qu'athlétique. Raté.

J'ai dit « sainte » journée, non pas que nous ayons été en un lieu particulièrement mystique, mais il y avait quand même un oratoire avec sa sainte cabotine qui réclamait sa photo. Jusque là rien à dire. Mais c'est que la bougresse a voulu être la seule, l'unique, à être photographiée et par un « miracle » comme seuls ces gens-là savent les faire – évidemment à leur profit – dès portrait tiré, elle m'a subtilisé mon APN. Mais comment lui en vouloir ? Car, elle n'était pas à un miracle près. Sans doute tiraillée par un remord aussi brûlant que le soleil du jour, elle en a réalisé un second à MON profit, puisqu'elle m'a restitué l'appareil par l'entremise de très aimables randonneurs ayant eu vent de ce forfait.

Non, il n'y aura pas de poème aujourd'hui. Pour les raisons évoquées plus haut, la rime aurait été aussi faible que l'allure de mon pas. Et puis, la route de Montdenis est déjà un poème à elle toute seule : était en cours de remise en forme à grands renforts d'engins car la montagne (comme moi, tiens !) s'était laissée aller en liquéfaction.

A la réflexion, je pense qu'il s'agissait d'une journée de désintoxication autant du corps que de notre environnement favori.
Qu'elle était loin la Chartreuse ténébreuse. Ici, un ciel tout ubayen coiffe de blanches étendues qu'aucune falaise ne vient cerner. Il y a bien quelques arbres de solitude, quelques frênes en bosquets et bien des arbustes contre lesquels votre élégante Goretex a intérêt à ne pas se frotter (quel festival d'églantines cela doit être à l'automne!), mais la forêt chartrousine n'est même pas imaginable ici. Un vrai dépaysement vous dis-je.

Car nous étions deux aficionados de la Chartreuse à arpenter ces belles pentes S qui nous ont offert une mémorable session de ski de printemps. Thierry a fini le travail seul et, apparemment, ne l'a pas regretté. En l'attendant, j'ai contemplé ce que d'habitude je n'ai jamais le temps de contempler : une ligne de montagne sans fin allant des Bauges aux Cerces en passant par Belledonne, l'Etendard, les Arves, même les Ecrins au loin, et j'en oublie. Ce fut ma consolation.

PS :
- merci à Thierry pour sa compréhension à l'égard d'un état dont j'aurais bien voulu lui épargner la vue pitoyable
- s'ils me lisent : un immense merci au couple de randonneurs ayant apaisé les remords de la sainte et mes regrets de cette perte que je pensais déjà définitive.

Photo de la coupable ci-dessous. Thierry ajoutera quelques images, car, lui, ne s'est laissé ensorceler que par le paysage, pas par cette sainte un peu retorse.


Commentaires

» Par bernie, le mercredi 24 janvier 2018 à 22:17

Ravis d'avoir été les instruments du miracle!
Qui en est d'ailleurs un veritable puisque c'est en m'arretant contempler un arbre que j'ai decouvert l'apn à ses pieds (et non pas pres de l'oratoire).
Bon retablissement!

» Par rhododendron, le mercredi 24 janvier 2018 à 23:45

Est-ce vraiment la Sainte? Ou bien ton Apn est-il doué d'une âme?
N'oublie pas que le facétieux appareil t'as déjà fait le coup de la disparition... :roll:
Bon rétablissement;l'hiver n'est pas fini!

» Par Em42, le jeudi 25 janvier 2018 à 07:40

Dire qu'on a failli ne pas avoir de photos. Bon rétablissement !

» Par Thierry38v, le jeudi 25 janvier 2018 à 07:55

Merci encore à bernie pour ce miracle...
Je témoigne, qu'à défaut de foulée élégante pour cette journée, Monique a montré beaucoup de courage et de passion pour ce hisser sur l'arête finale.
Du repos, et tout repartira.

» Par taramont, le jeudi 25 janvier 2018 à 13:56

@bernie : nous avons donc contemplé le même arbre ! grâce à lui, votre honnêteté et votre amabilité sont maintenant tombées dans le domaine public :) encore grand merci, nous étions vraiment désolés de ne pas pouvoir vous faire profiter de la bière surnuméraire que mon état ne me permettait plus de goûter - au plaisir de vous recroiser et la chose sera réparée :)
@rhododendron : je n'oublie rien : je sais qu'il y a tjrs une sainte amie pour pallier mon étourderie :wink:
@Em42 : merci : mon rétablissement est comme moi : lent mais sûr ! :wink: - Thierry a assuré pour les photos :)
@Thierry38v : il ne faut pas bcp de courage pour aller là où on est bien - merci pour la patience :)

» Par bernie, le jeudi 25 janvier 2018 à 15:05

Dommage pour la bière, mais il nous fallait être à 13h30 au travail...
Une prochaine fois quand vous repassez en Maurienne!

» Par moumoune, le jeudi 25 janvier 2018 à 17:24

Bon rétablissement! Pour une fois j'aurais peut-être pu suivre!

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne