Accueil > Topo Guide > Sommets > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Cime de l'Agnellière > Tour horaire et sommet > Sortie du 20 janvier 2018
 Topo validé par la modération

2700 m Cime de l'Agnellière, Tour horaire et sommet

Données techniques

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Secteur : Vésubie
Orientation : S
Dénivelé : 1500 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.2 E2
Pente : 35°/40° sur 400 m dans le Petit couloir

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3741OT ASF5

Matériel

Piolet et crampons


Départ/Accès

Départ : Le Boréon (parking de ski de fond) (1500 m) - Nice -> Saint Martin de Vésubie -> Le Boréon -> parking de ski de fond juste avant de traverser le ruisseau

Itinéraire

Montée
Du Parking suivre les pistes de fond et se diriger vers les vacheries du Boréon. Des vacheries suivre le sentier d'été en rive gauche (à droite en montant). Passer le Pont de Peïrastreche et continuer à grimper jusqu'au large replat côté 1936 m (borne 425). Suivre alors au Sud le cheminement du sentier d'été montant à Trécolpas (petite passerelle). Par très bon enneigement, au niveau du point côté 1866m, on peut suivre le vallonnement permettant d'accéder directement au Lac de Trécolpas en rejoignant le collet côté 2187m qui domine le déversoir du Lac de Trécolpas. Continuer vers le fond du vallon en suivant sa rive droite sans perdre de dénivelé en suivant l'itinéraire menant au Pas des Ladres. Non loin du point côté 2275 m, obliquer au Sud dans une combe orientée Nord qu'il faut remonter. Lorsqu'elle se divise vers la côte 2450m, prendre la branche la plus au Sud (à main gauche) pour arriver sur la crête Est de l'Agnellière vers les 2600 m. La combe se repère facilement sur la carte IGN car elle se situe très exactement au niveau du E du sommet référencé "CIME DE L'AGNELLIERE". Une fois arrivé sur la ligne de crête, la suivre à l'Ouest pour arriver au sommet.


Descente
Depuis le sommet, prendre vers l'Est (à gauche du sommet) pour rejoindre le plateau sommital et s'engager Sud-Est dans le Vallon de l'Agnellière. Attention de ne pas prendre direct depuis le sommet vers la Vallon de l'Agnellière en raison de la présence de barres. Descendre ce vallon jusque vers la côte 2100m pour ensuite repeauter pour gagner la Cime du Pisset et de là descendre par le petit couloir de Juisse pour rejoindre l'itinéraire de montée et le Boréon.

Remarques/Variantes

Parcours à n'entreprendre que dans des conditions de neige bien stabilisée

Variantes :

» En A/R par le lac de Trécolpas (D+ 1200m ; Ski 2.3 ; Orientation NE)
Montée
Par le même itinéraire que le topo principal

Descente
Retour par le même itinéraire jusqu'au Lac de Trécolpas puis passer en rive gauche du lac par le goulet de son déversoir (petit muret) pour rejoindre le replat par le fond du vallon. Attention c'est pas très large et parfois raide (env 40 ° courts). Une fois sur le replat sous le verrou du Lac si les conditions Nivologiques sont stabilisées suivre au mieux en traversée les pentes à l'Ubac de la Cime de Juisse pour rejoindre l'itinéraire de montée pour éviter de traverser le cours d'eau. En cas de doute sur la stabilité du manteau neigeux (L'Ubac de Juisse voit souvent partir de grosses avalanches) préférer rester en rive droite et suivre l'itinéraire de montée.

» par la cime puis combe de Juisse (D+ 1200m ; Ski 3.2 ; Orientation W)
Des pistes de ski de fond, monter au pas de la mairis puis cime du Pisset Puis cime de Juisse. Par neige stabilisée il est possible de traverser à niveau au dessus de barres pour atteindre le collet de Juisse sinon contourner par dessus (moins expo). Monter ensuite la face ouest de l'Agnelière jusqu'au sommet.

Attention la neige peut être très dure et on surplombe des barres un peu partout!!

Descente par cette face raide jusqu'au collet de Juisse en faisant un crochet par la gauche pour éviter une barre puis suivre le fond du vallon jusqu'au sentier du refuge de Cougourde

Itinéraire à faire par neige stabilisée mais à éviter en neige dure.

» Couloir Est (D+ 1000m ; Ski 4.3 ; Orientation E ; Départ Madone de Fenestre)
En partant de la Madone de fenestre suivre la voie normale du Pas des Ladres sur 400 m de dénivelé en suivant globalement le sentier d'été. On arrive sur un petit replat et le flanc de montagne se dévoile sur la gauche avec le couloir qu'il faut remonter.
Pente : 40-45° de moyenne sur 400m / sup à 45° sur 80m avant le collet. Du Collet rejoindre facilement le sommet.
La montée et la descente de ce couloir nécessitent des conditions d'enneigement assez faible et par temps froid.



Sommet(s) associé(s) : Cime de Juisse

Refuge(s) associé(s) : Refuge de Cougourde

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Cime de l'Agnellière, Tour horaire et sommet [»] : Sortie du samedi 20 janvier 2018 par didiergo

Participants : Valérie et Bernard

Météo

Beau temps dans l'ensemble, à peine voilé en cours de matinée et un peu de vent se renforçant en milieu d'après-midi. -2°C au départ du Boréon à 8h50

Conditions d'accès

Etat de la route : Sèche

Altitude du parking : 1475 m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Sommet2700mSW14h45SouffléeNeige lissée par le vent et moquette sous 2300m
Crète de Juisse 2440mW16h30SouffléeNeige dure et lissée par le vent avec des passages cartonnés
Altitude de chaussage (montée) : 1475 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1475 m

Activité avalancheuse observée : RAS mais d'anciennes plaques parties les jours précédents.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 1550m

Avec le vent tempétueux durant la semaine ayant suivi les belles chutes de neige, il était acté que les conditions de neige ne seraient pas excellentes. Nous avons donc opté pour un tour esthétique où l'on ne croise jamais grand monde hormis des hardes de chamois !

Départ du Boréon avec un ciel à peine voilé sans vent. Montée agréable par le sentier bien damé montant à Cougourde. Nous bifurquons au Gias de Peirastrèche en direction du Lac de Trécolpas. La neige est jonchée de branches, preuve de la violence du vent durant les jours précédents. Nous progressons sur une neige dure, parfois cartonnée ou gelée avec des zones en poudreuse dense. Vers 2280 m sous le Pas de Ladres, nous prenons la combe Nord de la Cime de l'Agnellière et vers 2400 m nous mettons les couteaux quand la pente se redresse car la neige est dure, lissée par le vent. Enfin, vers 2550 m ce sera une progression en crampons pour rejoindre la ligne de crête menant au sommet. Pause déjeuner juste sous le sommet à l'abri du vent qui commence à souffler. Après le repas, en guise de balade digestive nous gravissons le sommet qui nous offre toujours un panorama grandiose sur l'ensemble du Mercantour et la Côte depuis le cap d'Antibes aux îles de Lérins et même la Corse que nous ne verrons pas en raison des nuages élevés encombrant le ciel vers l'Est.

La descente dans le vallon de l'Agnellière avec une pente soutenue se fera sur une neige dure, lissée par vent permettant une bonne accroche mais avec une certaine vigilance en raison des certaines zones changeantes. Plus bas dans une exposition SE, nous aurons le plaisir de skier une belle moquette à poils ras. A la côte 2150 m nous repeautons pour regagner la crête de Juisse. Progression intégrale en couteaux car la neige est bien dure mais sous un franc soleil, le mauvais temps annoncé par météo France passant plus à l'Ouest comme prévu. Arrivés sur la crête du Pisset, nous poursuivons en direction de la Cime de Juisse avant de stopper au dessus du petit couloir de Juisse à 2440 m. En effet, la neige étant bien dure avec des zones gelées, aucun intérêt à skier depuis le sommet avec de telles conditions de neige.

La descente dans le petit couloir de Juisse s'avérera assez physique avec pour commencer, une neige lissée par le vent présentant une excellente accroche puis des zones cartonnées et enfin des zones de poudreuses soufflées avec des blocs de neige dure liés aux coulées des jours précédents. Enfin, pour terminer avant de regagner le sentier, nous avons eu le plaisir de skier une bonne poudreuse dense. Retour rapide par la piste pour rejoindre le Boréon et terminer ainsi ce beau tour vraiment esthétique.


Commentaires

» Par Jacques_F, le dimanche 21 janvier 2018 à 18:14

Bon le vent n'a rien arrangé, mais n'a pas tout ravagé, et finalement on peut encore se faire plaisir on dirait ! . :wink: :happy:

» Par didiergo, le dimanche 21 janvier 2018 à 18:32

@Jacques : effectivement le vent n'a pas tout ravagé mais ce n'est pas non plus la panacée :ill: Pour autant, avec le gros redoux en cours, mercredi en versant Sud ce devrait être pas mal du tout :wink:

» Par taramont, le dimanche 21 janvier 2018 à 19:25

merci de nous montrer que le ciel bleu existe quelque part et qu'il y en a qui savent en tirer le meilleur parti :)

» Par didiergo, le dimanche 21 janvier 2018 à 20:01

@taramont : nous avons effectivement du ciel bleu mais au prix d'épisodes venteux à répétition :ill: Par contre par chez vous, cette année dans les Alpes du Nord, vous croulez sous la neige avec des hauteurs proches des records :wink:

» Par ciaisg, le dimanche 21 janvier 2018 à 20:30

On va finir par y aller dans le nord !!!
Sinon question, ça sert à quoi que je me décarcasse pour te prendre des photos si t'y vas pas ? :P :lol: :wink:

» Par Ferski, le dimanche 21 janvier 2018 à 22:30

Beau tour et belles photos; il est temps qu'il reneige on dirait !!
Peut-être à partir de vendredi prochain. :wink:

» Par didiergo, le dimanche 21 janvier 2018 à 23:15

@Guillaume : c'est sûr le Nord une fois stabilisé ce sera le top ! Pour la Gordolasque, je vais attendre de meilleures conditions de neige :wink:
@Eric : merci, effectivement cela reste un tour varié et agréable :cool: Espérons que les prévisions pour la fin de semaine se vérifieront avec le retour de la neige :wink:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne