Accueil > Topo Guide > Sommets > Chartreuse > Charmant Som > par les Cottaves > Sortie du 07 fevrier 2019
 Topo validé par la modération

1867 m Charmant Som, par les Cottaves

Données techniques

Massif : Chartreuse
Secteur : Chartreuse
Orientation : E
Dénivelé : 780 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : Faible

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3334OT

Matériel

RAS

Départ/Accès

Départ : Les Cottaves (1080 m) - Grenoble > Le Sappey en Chartreuse > Col de Porte > Les Cottaves, se garer à l'entrée du village. Départ sur le sentier à gauche de la première maison.

Itinéraire

Départ par le sentier qui part vers l'ouest à l'entrée du hameau. A la première intersection vers 1150 m, laisser la piste forestière qui part à droite vers Maubouchet (variante de montée) et poursuivre tout droit. Le chemin monte raide puis redescend légèrement. Prendre la piste qui monte direction NNO. A l'intersection vers 1300 m, prendre le chemin à droite qui traverse un petit ruisseau puis monte direction nord jusqu'au col de Maubouchet (non nommé sur IGN). Prendre Ouest dans de belles pentes boisées. Vers 1550, trouver une raide clairière que l'on remonte entièrement. A la sortie de la forêt (vers 1680), suivre une combe nord (bordée par une petite barre à l'Ouest) jusqu'à déboucher sur le plateau sommital. Reste 50 mètres pour le sommet.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Par fort enneigement, il peut être compliqué de se garer aux Cottaves (pas de place), se garer alors sur la route du col, à l'embranchement de la route des Cottaves, et monter au mieux dans la forêt pour rejoindre l'itinéraire normal vers 1200.

Variantes :

» par Maubouchet (D+ 800m ; Ski 2.3)
A 1150 prendre la piste à droite et la suivre jusqu'à 1400, ou elle s'arrête au dessus des barres. Monter alors O dans des pentes assez raides (pénible) jusqu'au sommet de Maubouchet (1513). Longer la crête vers le Sud-Ouest sur 30 mètres pour trouver un passage qui permet de descendre sur le col de Maubouchet, ou l'on retrouve l'itinéraire classique.

» descente par les Révols (D+ 780m ; Ski 2.3)
Descendre par l'itinéraire classique jusqu'au col de Maubouchet puis basculer N pour rejoindre une belle combe sous les falaises de Maubouchet. On rejoint le bas de la voie des dalles.



Sortie(s) GPS associée(s) : 25.01.19 21.01.17 28.12.12 30.01.10

Photos

Le Charmant Som par les Cottaves
Le Charmant Som par les Cottaves [par Jeroen]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Charmant Som, par les Cottaves [»] : Sortie du jeudi 07 fevrier 2019 par bertrand38

Participants : -
Membres associés : anghelo (14.02)

Météo

nuageux

Conditions d'accès

Conditions de neige

Pas mal en haut, clairière pas décaillée. Forêt entre croûte et poudre lourde.

Altitude de chaussage (montée) 1080:
Altitude de déchaussage (descente) :1080

Activité avalancheuse observée :les dalles ont purgé sur maubouchet

Skiabilité [?] : ●●○○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : descente maubouchet

Footing du matin. A noter la trace de montée infâme avec des raidillons désormais glacés. Ah si tous les ingénieurs grenoblois utilisaient un peu leur puissance cérébrale pour faire une trace efficace et dépourvue de dangers....


Commentaires

» Par Mick38, le jeudi 07 fevrier 2019 à 13:23

Je ne savais pas que ce loisir était réservé aux ingés

» Par Perron, le jeudi 07 fevrier 2019 à 14:21

Ca depend s'ils s'arrêtent pour se laisser doubler ou pas !

» Par kaiser38, le jeudi 07 fevrier 2019 à 14:24

surement le même énergumène que la dernière fois pour monter à l'Aigleton. Trace complétement débile, sur-raide où tu laisses deux fois plus d'enérgie qu'on traçant plus doux et plus long...

» Par ouais, le jeudi 07 fevrier 2019 à 14:42

Commentaire assez nul. Si une trace ne vous plaît pas, vous pouvez toujours en faire une autre. D'autre part, ne pas oublier que cette trace qui ne vous plaît pas a sans doute été faite dans des conditions de neige très différentes de celles que vous rencontrez, lesquelles conditions ont alors facilité un traçage raide.

» Par nuclear, le jeudi 07 fevrier 2019 à 15:26

tant qu'ils bossent pas ds le nucléaire...

» Par dani, le jeudi 07 fevrier 2019 à 15:38

Des traces comme ça faudrait les recouvrir lol
dans le coup surement un collant pippette

» Par jeff69, le jeudi 07 fevrier 2019 à 15:52

... ouais, les recouvrir... et pisser dessus ! :lol:

» Par bertrand38, le jeudi 07 fevrier 2019 à 16:18

Je m'attendais à une pluie de trolls. Finalement c'est assez soft. J'adore quand même le "Si une trace ne vous plaît pas, vous pouvez toujours en faire une autre". L'argument systématique des personnes qui n'ont pas appris à faire une trace correcte. Ben oui c'est vrai et d'ailleurs c'est ce que j'ai du faire en partie sous peine de me valdinguer dans les dalles de la face Est. :ill: Sérieusement plutôt que de réagir de façon agressive à une remarque sur la trace (c'est vrai quoi on dirait que je reproche à un beauf de ne pas savoir conduire son 4X4), il est plus pertinent et plus constructif et tellement plus passionnant de se demander à chaque instant si la trace qu'on fait est safe, confortable pour soi et aussi pour les autres. Qu'il le veuille ou non le traceur porte la responsabilité morale des gens qui vont suivre sa trace.
Quant au " cette trace qui ne vous plaît pas a sans doute été faite dans des conditions de neige très différentes de celles que vous rencontrez". J'aimerais bien savoir dans quelle condition de neige une trace raide et irrégulière est plus appropriée. :D

» Par Bruce, le jeudi 07 fevrier 2019 à 16:36

"... le traceur porte la responsabilité morale des gens ...",
tu peux développer ?

» Par jean jacques rousseau, le jeudi 07 fevrier 2019 à 16:58

bonjour,beaucoup d extras terrestres sur ce site,mais il faut de tout pour faire un monde,j ai fini par le comprendre
habitant dans un coin isolé,je trace le sommet au dessus de ma cabane,je me suis rendu compte effectivement au fur et a mesure des jours que ma première trace devenait raide et inconfortable.hier au charmant som la trace monte tout droit,ne me convenant pas j ai fait ma propre trace,ce que je fais avec plaisir,70 balais,toujours heureux de me retourner sur une jolie trace que je fais pour moi mais en pensant aux suivants et que dire quand deux gendarmes de haute montagne te remercie pour la trace.maintenant je veux pas etre le vieux con,,aigri etc, les temps changent le matériel évolue,les mentalités aussi,c est comme ca,bien pas bien l histoire le dira peut etre, faut l accepter et souhaiter a tous de pouvoir profiter pleinement de la vie.

» Par bertrand38, le jeudi 07 fevrier 2019 à 17:01

@Bruce. Volontiers : le traceur sait que sa trace va être celle qui va être majoritairement suivie (voit-on beaucoup de traces refaites ?) soit parce qu'elle est bonne, soit parce qu'il est difficile voire impossible de retracer (neige glacée par ex), soit parce que des personnes (pour ne pas dire la majorité) vont suivre la trace faite se sentant rassurées. On peut, en tant que traceur, ignorer ou se foutre de ces faits mais ils existent. Personnellement, j'aurais du mal à supporter que quelqu'un se tue parce qu'il a pris ma trace alors qu'elle était manifestement dangereuse. Voilà pourquoi l'argument "Si une trace ne vous plaît pas, vous pouvez toujours en faire une autre" me semble bien représentative de la pratique du XXIème siècle bien loin de la pratique de la montagne qu'on m'a transmise le siècle dernier. Du haut de mes 45 ans, j'ai parfois l'impression d'avoir un discoursde vieux con. :OO:

» Par nenessed, le jeudi 07 fevrier 2019 à 17:12

Hum ...! la météo n'est pas bonne du coup on se défoule sur le clavier...tant que les commentaires sont en bon français ça me va !
On y lit de tout : des champions , des gros nuls , des frustrés , des grandes gueules , des jaloux ,des agressifs ,des énervés, des blaireaux , mais tous ont un point commun ils veulent skier la peuff ,des couloirs 5.3, sauter des barres (de chocolat), monter à mach2....!
C'est poilant...! :lol:

» Par Nounours, le jeudi 07 fevrier 2019 à 17:45

Le matériel d'un randonneur doit il comprendre régle compas ? et préservatif au cas ou l'on double une coquine MDR

» Par coach63, le jeudi 07 fevrier 2019 à 18:24

vous n'avez pas vu la trace de descente ? j'y ai mis des coups de bombe bleu dans le virages :D

» Par co2, le jeudi 07 fevrier 2019 à 18:44

le nucléaire ne fait pas de CO2, bande de Grelous :D !

» Par devel(Grel)o(u)pppage :D !, le jeudi 07 fevrier 2019 à 18:49

"Qu'il le veuille ou non, le traceur porte une certaine responsabilité" (Paulo Grobel). Si il a torD(u votre cerveau), appelez le :D:D:D, bande de Grelous :D

» Par Lolo, le jeudi 07 fevrier 2019 à 18:58

Prenez le tire fesses mdr

» Par nenessed, le jeudi 07 fevrier 2019 à 19:00

» Par co2, le jeudi 07 fevrier 2019 à 18:44
le nucléaire ne fait pas de CO2, bande de Grelous :D !

T'es trop fort !!! :lol:

» Par ingénieur agronoble, le jeudi 07 fevrier 2019 à 22:17

Pour resumer: vous avez peur de vous tuer sur une trace de montée trop raide au charmant Som faite par un inge qui utilisait mal sa puissance cérébrale ?
C'est un peu tordu, mais pourquoi pas, restons ouverts...

» Par ouais, le vendredi 08 fevrier 2019 à 15:34

Par exemple, si la neige est de faible cohésion sur un fond plutôt dur, il arrive souvent que, si l'on fait une trace très éloignée de la ligne de pente, l'avant des skis dérapent à chaque pas. Par contre, en faisant une trace plus raide, ce phénomène de dérapage n'existe pratiquement plus. Vous voulez d'autres exemples, gros nullos ? :lol: . De même dans la grosse fraîche, c'est parfois plus facile et plus efficace de tracer un peu raide. Pour monter des Cottaves, il y a par exemple dans les bois un moment où on a tendance à tracer sur une petite arête ou terre-plein, qui permet de couper un virage du chemin. Ce passage est "un peu raide". Quand il devient ensuite damé par les passages et plus ou moins gelé, ça glisse, il faut soit mettre les couteaux, soit contourner, soit passer au mieux. De toute façon, les dangers de la montée au Charmant Som depuis les Cottaves sont quand même très très relatifs :) .

» Par mick38, le mardi 12 fevrier 2019 à 17:09

:ill: :x :x ça alors, voilà qu'on a utilisé mon pseudo!!! J'ai rien contre les ingés agrenoble. Un bon brassage de cerveaux comme on l'aime ici en tout cas! :P

» Ajouter un commentaire






biggrin smile sad eek confused cool mad razz lol ill evil rolleyes wink redface happy lost
HTML interdit. BBCode Autorisé.


Oui, c'est ça ! (cliquez dans le carré)

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne