Accueil > Topo Guide > Sommets > Lauzière - Cheval Noir > Char de la Turche > Versant sud > Sortie du 27 décembre 2012
 Topo validé par la modération

2010 m Char de la Turche, Versant sud

Données techniques

Massif : Lauzière - Cheval Noir
Secteur : Maurienne
Orientation : SE
Dénivelé : 750 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.1 E1
Pente : <25°

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3432ET

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Montsapey (Le Coter) (1120 m) - Aiguebelle (entrée de la Maurienne) -> Montsapey -> le Torchet -> le Coter (petit parking)

Itinéraire

A partir de la Fontaine du Loup (1283m), remonter NW dans une (ancienne) trouée forestière indiquée sur la carte IGN (1:25000 Albertville), où les arcosses ont largement repoussé. A 1700m, on arrive à un replat ("Sources du Chenalet") la végétation se clairsème. Monter sur la croupe Sud Est évidente, que l'on suit jusqu'au sommet (2010m).

Pour descendre depuis le sommet, suivre un vallon orienté Nord Ouest, puis tirer au sud pour passer au Pas des Chèvres. Quelques pas de remontée à pied pour accéder au Pas. On arrive sur le replat des Sources du Chenalet. Descendre ensuite au mieux dans la forêt.

Photos

Le Char de la Turche et son versant SE.
Le Char de la Turche et son versant SE. [par Géraud °°°]

Remarques/Variantes

Randonnée facile et rapide, belle vue dans la seconde partie sur Belledonne, la Chartreuse, la Tarentaise, la Maurienne et les Bauges. La forêt de départ est un peu scabreuse.

Variantes :

» versant E en bouclette (D+ 750m ; Ski 2.1 ; Orientation SE ; Départ Tioulévé (Lieulever))
De Tioulévé suivre la piste puis le sentier d'été qui mène au Char de la Turche via le pas de la chèvre (balisage jaune). Ne pas rater le passage au chalet des Mouilles du haut qui permet de rester sur le sentier au lieu de tirer droit dans la forêt un peu dense et raide par moment. Vers 1600, on sort de la forêt rejoindre alors le Pas de la Chèvre et suivre la croupe E jusqu'au sommet.
Du sommet descendre dans la combe E en contrebas au N puis rejoindre vers 1500/1600m la VN du Grand Arc. Retour au parking par le sentier de découverte.

Conditions récentes

» Le 16 mars par chapp [●●○○○] Belle découverte pour moi que ce Char, habituellement on prend la direction du maître des lieux.Je veux parler du Gd »

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Char de la Turche, Versant sud [»] : Sortie du jeudi 27 décembre 2012 par taramont

Participants : -

Météo

pluie jusqu'à 1400 puis neige mouillée, vent à 1800

Conditions d'accès

Etat de la route : dégagée

Altitude du parking : 1140 m (embranchement du chemin forestier)

Conditions de neige



Altitude de chaussage (montée) : 1140 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1140 m

Activité avalancheuse observée : coulée récente de neige lourde face S au-dessus du Chenalet
skiabilité honnête quoique peu de glisse sur les portions plates

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : le torchet, la Curiaz, Fontaine du Loup, Chenalet - Dénivelé réel effectué : 660m

J'ai hésité avant de consigner cette sortie mais, en fin de compte, les sorties "ratées" sont aussi riches d'enseignement que les flamboyantes. Après les agapes de la Nativité, je me trouvais en état de manque d'air vif et de blancheur immaculée. La météo disait bien ce qu'elle avait à dire mais n'est-on pas optimiste quand on a besoin d'une sortie et pessimiste quand on a envie de la face sud de la couette ? La règle n'a, une fois de plus, pas connu l'exception. Déjà sur la route, l'essuie glace épuisé essayait de me faire signe que non, c'était vraiment trop. Mais la météo avait aussi dit : limite pluie/neige à 1300m, ce que les faits ont confirmé à 100m près. Mais 200 m sous la pluie battante suffisent à vous rincer ! Vu l'état de la neige, lourde, humide en profondeur, j'ai sagement pris partiellement la route forestière (désespérément plate et encombrée d'arbres tombés) ne voulant pas répéter la situation plus que ridicule (et dangereuse de surcroît) de me retrouver à sortir la pelle pour dégager mon propre pied d'une gangue ressemblant davantage à une fraîche coulée de béton qu'à une couche de poudreuse (c'est du vécu). Je raconte cela pour les skitouriens 4x4 que rien n'arrête et auxquels je voudrais épargner cette source de ridicule (il y en a encore assez d'autres, moins évitables...). Au-dessus du Chenalet, à l'altitude 1800, j'étais trempée comme une ratte, je ne voyais plus grand chose vers le haut et j'étais impressionnée par la coulée récente (la veille ?) sur ma droite. J'ai donc battu en retraite. Inutile de dire que, sauf un écureuil, je n'ai rencontré personne. çà rassure quelque part : il y a encore des gens sains d'esprit. J'aurais pu dire que, Noel passé, il était normal que cette sortie n'était pas un KDO, mais il y en a eu un petit cependant : le pré au-dessus de la voiture était d'une skiabilité parfaite. Et, vous le croirez ou non, j'étais ravie de mon bol d'air. Pas d'images aujourd'hui : je n'ai pas voulu ôter mes gants pour une photo de brouillard.


Commentaires

» Par PascalC, le vendredi 28 décembre 2012 à 13:06

c'est sûr, se taper la RF de chenalet depuis le Torchet, faut vraiment avoir envie d'un grand bol d'air et pis grande chance aussi d'être seul à par peut-être des gens en raquettes :roll:
Ou alors un saut dans le passé, j'y était appartant mes vacances d'hiver sur cette piste en ski de fond à écaille à faire la trace pour redescendre ensuite en poussant sur les batons afin d'essayer d'attteindre des vitesse d'escargot .... les temps changent :lost: :)

» Par PascalC, le vendredi 28 décembre 2012 à 13:12

la coulée n'était donc pas de la veille :wink:
http://www.skitour.fr/sorties/char-de-la-turche,43727.html

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne