Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > breche du rateau > traversée W-E > Sortie du 08 janvier 2020
 En attente de modération

3235 m breche du rateau, traversée W-E

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Oisans
Orientation : W
Dénivelé : 1600 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 40° puis 45° au départ dans l'étroiture

Nb de jours : 2
Type : Traversée

Cartes : 3436ET

Matériel

matériel de glacier

Départ/Accès

Départ : Saint Christophe en Oisans (Les Prés) (1639 m) - Grenoble -> Bourg d'Oisans -> Saint Christophe en Oisans -> épingle à la sortie du village -> les Prés -> Parking 1639

NB: Ce départ est (difficilement) accessible en TC

Itinéraire

Du refuge de la selle, remonter le vallon puis le glacier en rive droite, jusqu'à atteindre le replat central (3050 m)
La brèche est juste en face. Montée finale un peu raide, une sangle à droite à mi-pente, une sangle à gauche au sommet de la brèche.
Descendre plein axe, attention au passage de l'étroiture si en neige dure, puis ça s'élargit pour dans un vallon plus facile, entre quelques rochers, pour atteindre le vallon des Etançons vers 2600m. Descente évidente ensuite vers la Bérarde, en rive gauche ou droite selon l'enneigement.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Variantes :

» Brèche du rateau, en boucle via le Col du Replat (D+ 2630m ; Ski 3.3 ; Orientation T)
Il est possible de réaliser une belle boucle plutôt qu'une traversée, et de revenir dans le Vallon de la Selle par le col du Replat.
Pour cela, suivre l'itinéraire principal jusqu'au refuge du Châtelleret, puis au lieu de descendre sur la Bérarde, remonter au Col du Replat. Ensuite, redescendre versant Ouest sur le glacier de la Selle (où l'on rejoint l'itinéraire de montée) en restant plutôt rive gauche en raison de glace vive possible vers le bas.



Sommet(s) associé(s) : Col du Replat

Refuge(s) associé(s) : Refuge du Chatelleret Refuge de la Selle

Sortie(s) GPS associée(s) : 08.01.20

Photos

Brèche du Rateau, versant glacier de la Selle
Brèche du Rateau, versant glacier de la Selle [par Vinchy]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Brèche du rateau, en boucle via le Col du Replat [»] : Sortie du mardi 07 au mercredi 08 janvier 2020 (2 jours) par Vinchy

Participants : Arthur - Marie-Anne - Ivan

Météo

07/01 : grand beau, beaucoup de vent mais pas vraiment froid
08/01 : grand beau toute la journée, -5°C au départ à 7.30 au refuge de la Selle, pas de vent

Conditions d'accès

Etat de la route :
déneigée
Altitude du parking :
1639m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Vallon de la Selle1700-2500mW15-180 à 5cm/?SouffléeAlternance neige dure / soufflée / croûtée
Traversée vers Glacier Selle2700-3000mS8h001cm/?DureBéton
Glacier de la Selle3000-3200mW9-105cm/?IrrégulièreSoufflée, passages dures, passages poudre dense
Brèche du Replat - Est 3100-3200mE10.4510cm/?Poudre tasséeMais irrégulière
Etançons2300-2400mS11.002cm/?Croutée finGalère à skier, alternance neige dure
Col du Replat - SE2900-3300mSE13-145cm/?Transfo lourdeÇa botte
Col du Replat - NW 3100-3300mNW15h003cm/?DureAlternance dure / soufflée / poudre dense
Altitude de chaussage (montée) : 1639m
Altitude de déchaussage (descente) : 1639m

Activité avalancheuse observée : RAS
Une ancienne plaque à vent décrochée en versant SE sous le Col de la Selle

Skiabilité [?] : ●●○○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Brèche du rateau, en boucle via le Col du Replat - Dénivelé réel effectué : 2700m

C'est un réel plaisir de parcourir le massif des Écrins en janvier, les vallons de la Selle et des Etançons vierges de toute trace; ce n'est vraiment pas comparable à avril quand les refuges sont ouverts...

Le premier jour, l'arrivée de nuit au refuge de la Selle, sous la lune (presque) pleine, est magique. Nous prenons de l'eau au ruisseau et c'est un peu sport : mais va bien falloir en avoir pour le lendemain!

Le refuge était rempli de neige : une fenêtre était restée ouverte, elle est cassée, nous avons essayé tant bien que mal de la bloquer mais le vent fort risque de la ré-ouvrir par la suite. Après avoir tout déneigé et tout balayé, une bonne bière fait du bien, la montée fut bien plus longue que prévue! En plus, comme d'habitude quand je pars en refuge, je me suis trimbalé tout le matos photo : 2 objectifs, trépied pour timelapse de nuit... faut le mériter!

Le lendemain, j'ai enfin pu découvrir le glacier de la Selle et le Rateau ; nous nous sommes encordés sur le glacier (avec un baudrier de fortune pour ma part - ayant omis de prendre le mien - une sangle!), même si finalement tout est bien bouché, pas de trous apparents. Il y a quand même une belle quantité de neige à cette altitude!

La montée finale à la Brèche du Rateau, après un court ressaut rocheux au milieu du couloir, permet d'accéder au soleil et c'est bien agréable. De l'autre côté, ça descend assez raide dans l'étroiture, une petite rimaye (peu profonde) à passer, mais ça se skie finalement bien! C'est vraiment très beau et nous nous laissons glisser jusqu'au petit canyon qui mène au vallon des Étançons!

Dans la suite, le soleil fait son apparition et nous fait bien souffrir dans la longue remontée au Col du Replat, toujours aussi magnifique là haut avec l'espace de corniche énorme! Merci à Arthur pour la trace, en forme en ce moment le gaillard!

La descente est ensuite longue longue, dans une neige changeante, pourrie, c'est sûr qu'on ne pourra pas qualifier cette sortie de "hold-up". Mais elle a bien d'autres atouts qui rattrapent, après tout va t'on en montagne uniquement pour la neige?

Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

» Par taramont, le mercredi 08 janvier 2020 à 22:50

sublime !

» Par Em42, le jeudi 09 janvier 2020 à 07:20

J'imagine le poids de ton sac :P

» Par SebL, le jeudi 09 janvier 2020 à 07:38

Belle ambiance. La wilderness à la maison !
Jolies photos également.

» Par Rémo Barbaruli, le jeudi 09 janvier 2020 à 08:29

très belles photos ! ça fait envie - sauf pour la caillante au refuge...

» Par gstephan, le jeudi 09 janvier 2020 à 09:03

Très jolies photos et superbe aventure ! Moi qui ait toujours la flemme de prendre le réflex en ski de rando ça me donne envie de le ressortir !!! ;-)

» Par Glad38, le jeudi 09 janvier 2020 à 10:46

Joli! C'est vrai qu'il est long ce vallon! :P

» Par Den's, le jeudi 09 janvier 2020 à 10:56

Très bonne idée de boucle.
Les photos sont grandioses ! (Notamment les 8, 9 et 10) :cool:

» Par Vinchy, le jeudi 09 janvier 2020 à 11:16

Merci à tous!
@Emeric : oui, lourd lourd tout ça, ça me donne une excuse pour être le plus lent du coup :wink:
@Seb : Avec les températures qui ne sont plus guère dignes d'un vrai hiver et le réchauffement du climat, je pense que ce genre de périple (aller dans les Ecrins en plein mois de janvier) deviendra plus fréquent à l'avenir...
@gstephan : ça vaut le coup, moi au contraire j'ai la fâcheuse tendance de l'amener partout avec moi. Du coup je suis lent, par contre ça met la caisse quand même :)
@Gladys : oui c'est long :) Mais perso j'ai trouvé ça moins long que la descente du Pic du Mas de la Grave, non?
@Den's : oui, une idée originale qui n'était pas la mienne à la base, cette brèche du Rateau n'est en fait pas beaucoup parcourue... on peut aussi faire cette boucle à partir du Chatelleret en avril, dans ce cas l'approche est plus réduite. Ou faire la boucle à l'envers!
Pour les photos de nuit, manque la voie lactée pour que ce soit majestueux... mais en début de nuit, la lune empêchait de photographier!

» Par Boris Pivaudran, le jeudi 09 janvier 2020 à 13:00

Superbes images

» Par Nemo, le jeudi 09 janvier 2020 à 17:17

Bravo , belles photos et belle course :cool:

» Par philou3873, le jeudi 09 janvier 2020 à 20:57

Vous avez passé la nuit dans le refuge Edouard Bourgeois qui est en maçonnerie de pierre et qui est effectivement une glacière
Celui construit en 1970 est en béton cellulaire (siporex) n'est pas beaucoup plus chaud. Le dernier de 1997 est en structure bois, bien isolé et initialement les capteurs solaires thermiques se déchargeaient dans des radiateurs, assurant ainsi le hors gel du bâtiment Mais il n'est ouvert qu'en période de gardiennage. Beau tour que vous avez fait.

» Par Vinchy, le jeudi 09 janvier 2020 à 21:12

@philou : merci pour ces éclaircissements. Effectivement j'avais bien l'impression qu'il y avait 3 bâtiments. Et en effet la nuit a été glaciale :OO:

» Par Jérôme Couturier, le jeudi 09 janvier 2020 à 22:04

Photos de nuit :cool: :cool: :cool:

» Par yougs_4, le vendredi 10 janvier 2020 à 08:03

Beau voyage!

» Par HDlameije, le vendredi 10 janvier 2020 à 08:58

Magnifique :wink: Que de souvenirs.

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne