Accueil > Topo Guide > Sommets > Ubaye - Parpaillon - Alpes Cozie S > Brec de Chambeyron > Tour horaire > Sortie du 30 mars 2018
 Topo validé par la modération

3389 m Brec de Chambeyron, Tour horaire

Données techniques

Massif : Ubaye - Parpaillon - Alpes Cozie S
Secteur : Ubaye
Orientation : T
Dénivelé : 1350 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : passages à 30°

Nb de jours : 1, 2
Type : Boucle

Cartes : 3538ET

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Fouillouse (1907 m) - De Barcelonnette (par la vallée de l'Ubaye) ou de Guillestre (par le col de Vars) rejoindre St Paul.
Suivre alors direction Maljasset, et après 4km, prendre à droite une petite route escarpée jusqu'à Fouillouse (parking à l'entrée du village).

Itinéraire

Traverser le village et suivre l'itinéraire du GR5 en direction du Col du Vallonet (vers Larche), par des pentes douces dans les mélèzes.
Passer les vestiges militaires de Plate Lombarde (point 2182m) et continuer environ 1 km en rive droite pour prendre à gauche le vallon des Aloupets (à environ 2300m)
Remonter facilement au Pas de Couletta (2752m) par une succession de pentes faciles et de replats.
A cet endroit, soit vous basculer sur le refuge de Chambeyron par une descente de 150 m si vous voulez couper la course en 2 jours, soit vous continuez à flanc en rive gauche du vallon pour passer sous la face NO du Brec de Chambeyron (classique dans la journée)
Passer juste à droite du lac Long et atteindre par une traversée ascendante le Col de la Gypière (2927m)
Descendre côté Sud rive droite, en passant près du refuge Barenghi, jusqu'à 2550m environ (sous la face N du Monte Baueria)
Remonter en direction de l'Ouest pour atteindre le Col de Stroppia (2865m)
Descendre les pentes Ouest et le vallon de plate lombarde jusqu'à Fouillouse

Photos

La partie de l'itinéraire entre le Pas de la Couletta, le Col de Gypière et jusqu'au pied du Col de Stroppia
(Vue depuis la Brèche Nérot Vernet).
La partie de l'itinéraire entre le Pas de la Couletta, le Col de Gypière et jusqu'au pied du Col de Stroppia
(Vue depuis la Brèche Nérot Vernet). [par Géraud °°°]

Remarques/Variantes

Possibilité de le faire en 2 jours en dormant au refuge du Chambeyron (2626m) ou au refuge Barenghi (2815m)

Possibilité de faire la Pointe de Chauvet (3320m) par la face SO à partir du refuge (3.1)

Possibilité de basculer sur la vallée de Maljasset par le Pas de la Sauvagea et le magnifique vallon d'Aval


Variantes :

» tour horaire depuis Larche (D+ 2400m ; Orientation T ; Départ Larche)
J1: Larche > col de Mallemort > col de Vallonet > Pas de la Couletta > refuge de Chambeyron
J2: refuge de chambeyron > col de la Gypière > traversée jusqu'au col de Portiola > Larche



Refuge(s) associé(s) : Bivouac Barenghi Refuge du Chambeyron

Sortie(s) GPS associée(s) : 18.04.10 10.03.09

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Festikrout' Ubaye 2018 [»] : Sortie du lundi 26 au vendredi 30 mars 2018 (5 jours) par Nico06

Participants : gstephan

Météo

Lundi, mardi et mercredi : beau avec vent froid de secteur N.
Jeudi : bâché jusqu'à 17h, avec quelques éclaircies. Le ciel s'ouvre alors. Beaucoup de vent au dessus de 2200 toute la journée (vent froid de secteur W).

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking : 1513 m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Descente du Pas de la Couletta2752 - 2600W17h00Cartonnée2* : les virages sont difficiles, même dans l'axe de la combe
Descente de la Gypière2927 - 2600S10h30Croutée2* : trop de vent pour la moquette espérée... 4 bons virages sur 300 m de D-...
Descente de la Portiola2899 - 2251S13h30Croutée2* : quel beau vallon, mais toujours trop de vent pour la moquette...
Descente du col des Monges2542 - 2320SE17h00Croutée1* : inskiable !
Au dessus du Lago Visaisa2320 - 2000N8h30Croutée fin3* : un peu de poudre, finement croûtée, et bien tracée
Trouée au dessus de Saretto1900 - 1600NW9h00Trafolée2* : trafolée croûtée, virages sautés recommandés...
Descente du col de Mary2641 - 1912N16h30Soufflée3* : soufflée en haut, croûtée / cartonnée au milieu, un peu de moquette en bas
Descente de la Pointe Basse2800 - 2379SW14h00Croutée3* : alternance croûte portante, croûte cassante, poudre sur croûte portante...
Descente des Dents de Maniglia3000 - 2379W18h30Irrégulière3* : neige portante avec un peu de poudre sur les 2/3 inférieurs, bon ski !
De la croûte, puis encore de la croûte, puis un peu de poudre, puis de la croûte... et même un peu de croûte pour finir... Bref, il ne fallait pas oublier le casse-croûte chaque jour...!

Altitude de chaussage (montée) : 1513 m (à la Petite Serenne)
Altitude de déchaussage (descente) : 1921 m (à l'église de Maurin)

Activité avalancheuse observée : quelques coulées dans le bois de l'Eyssilloun, un belle plaque en face S au dessus du lac Rond, des accumulations en versant N du col de la Gypière, une belle plaque de fond (partie probablement mardi après-midi) en face W traversant la route au dessus de Chiappera, de nombreuses purges en face E sous Rocca Rossa et Rocca Bianca mercredi vers 12h, des whoumfs vers le plateau de Tuissier jeudi en fin de matinée.

Skiabilité [?] : ●●○○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : La Petite Serenne > Pas de la Couletta > Refuge du Chambeyron > Col de la Gypière > Col de Portiola > Col des Monges > Bivouac Bonelli > Lago Visaisa > Chiappera > Col de Mary > Maljasset > But à la Pointe Basse de Mary > But aux Dents de Maniglia > Bergerie Supérieure de Mary > Maljasset - Dénivelé réel effectué : 5300m

Une semaine de raid pour le cycle Nature et P... du CAF de Lyon-Villeurbanne. Nous avions initialement envisagé une traversée de Belledonne sur 5 jours. Mais les conditions nivologiques actuelles ainsi que le temps annoncé pour cette dernière semaine de mars nous ont fait descendre vers le Sud.
Et malgré une indigestion de croûte, pour chacun des participants, nous n'avons pas regretté ce choix. Car l'Ubaye, c'est beau !

Jour 1 : après avoir fait le trajet depuis Lyon, nous démarrons ce raid depuis la Petite Serenne. Mais pourquoi ne pas être montés jusqu'à Fouillouse avec les bagnoles me diriez-vous ? Car il n'y rien de mieux que la traversée du mélezin et de Pra Chouvain (avec vue splendide sur le Brec de Chambeyron) pour se mettre dans le bain. On surchauffe dans la montée vers Pralouyer, mais rapidement, le vent de secteur N s'en mêle, et nous rafraîchit bien dans la combe SSW vers le Pas de la Couletta. Au col, il fait même franchement froid. Nous ne traînons pas et gagnons rapidement (malgré la neige cartonnée ou croûtée, selon les expositions, pas facile à skier) le refuge de Chambeyron, non gardé ce printemps. Nous sommes rejoints par 2 anglais du Lancashire ("Hi" s'ils nous lisent) qui arrivent de Chiappera.

Jour 2 : départ 8h30 du refuge, pour une longue étape qui s'annonce magnifique vu la couleur du ciel. Mais cela souffle déjà fort et ça caille vraiment. Nous passons par la Croix Bujon et le lac Noir pour gagner le pied du col de la Gypière. La dernière traversée vers le col s'effectue un par un, le vent ayant accumulé de la neige dans la pente finale. La descente en direction du Laghi di Nubiera ne restera pas dans les annales (nous n'avons du faire que 4 bons virages, sur une petite pente en neige portante...).
Le cheminement vers le col de la Portiola est superbe, nous traçons toute cette partie. 3 skieurs descendent de la Tête de Sautron, évidemment ravagée par le vent. La combe de descente du col est superbe aussi, mais elle n'est pas en moquette (plutôt en croûte qui casse dès qu'on appuie un peu trop), c'est tellement dommage. Pause picnic à la cabane de Viraysse, au dessus de laquelle nous avons pu skier quelques mètres de neige transformée. Puis nous reprenons notre marche en avant vers le col des Monges. Nous ne traînons pas au col car le vent souffle si fort (vent de secteur W) et descendons vers le bivouac Bonelli, dans la neige la plus pourrie du raid. Superbe soirée et nuit salvatrice au bivouac.

Jour 3 : départ 8h15 du bivouac, les chaussures en mode descente pour une fois. Nous trouvons un peu de poudre, finement croûtée et bien trafolée, dans la combe N au dessus du Lago Visaisa. Vers 2000 m, nous entamons une longue traversée qui nous permet de rejoindre le petit collet au nord du lac sans avoir à déchausser. Ce cirque est vraiment magnifique, les parois N de l'Auto Vallonasso sont impressionnantes. Une trouée à travers le mélezin nous permet de rejoindre le chemin d'été au dessus du barrage de Saretto et nous gagnons Chiappera puis les granges Collet, où nous déjeunons. Le vent de secteur N se refait sentir. Lors de la montée au Col de Mary, le ciel se couvre légèrement et nous prenons alors la décision de ne pas tirer vers le col du Marinet. Lors de la descente sur Maljasset, nous trouvons un peu de moquette / transfo en dessous de la bergerie inférieure. Le boarder-cross au dessus du Clos de Balet est très ludique avec cette neige transformée, ce mercredi après-midi.

Jour 4 : départ du refuge CAF de Maljasset (au passage : super accueil, superbe soupe au fèves, super dîner, super petit-déj') vers 9h15, le temps est bâché, il neige. Nous nous dirigeons vers la Pointe Basse de Mary en espérant que le temps se découvre, conformément aux prévisions de Météo France. Mais les quelques éclaircies à partir de 11h ne sont malheureusement pas durables. Vers 2600 m, 2 "whoumfs" ralentissent notre progression. Finalement, nous nous arrêtons vers 2800 m avant les grandes pentes de la Pointe, la visibilité ne s'étant pas beaucoup améliorée, et les effondrements de la couche supérieure constatés nous incitant à la plus grande prudence. Une coupe du manteau neigeux lors de la pause picnic à 2800 m nous montrera l'existence d'une couche de grains sans cohésion sous la croûte de regel en surface (croûte plus ou moins épaisse), ainsi que d'une autre croûte de regel (à environ 50 cm de profondeur) surmontée de quelques grains anguleux. Concernant la descente, plus on approche de la bergerie supérieure de Mary et plus c'est skiable. Nous nous installons à la bergerie, et guettons l'éclaircie durable tant attendue afin de rephoquer. Finalement, vers 16h45, nous nous décidons à ressortir, et prenons la directions des Dents de Maniglia... et la magie opère, le soleil se montre enfin généreusement ! Nous gagnons le cirque sous les Dents de Maniglia et enlevons les peaux sur un replat à 3000 m d'altitude. Le début de la descente est difficile, la croûte est cassante. Mais nous trouvons rapidement une neige bien portante, et en effectuant nos virages dans les "poches" de neige fraîche (avec un peu de grésil) disséminées par le vent, nous prenons bien du plaisir. Et tout ça au soleil couchant ! Wow ! Nous arrivons vers 19h30 à la bergerie, et malgré le froid, nous conservons le sourire jusqu'aux oreilles ! Pour fêter tout ça, soupe aux champignons et polenta au fromage ! Malheureusement pas très digeste...

Jour 5 : après une nuit difficile (le froid, mais aussi la polenta qui avait plus la consistance d'un aligot mal préparé...), et en raison du temps (vent, quelques chutes de neige, visibilité assez réduite par moment), nous prenons la décision de redescendre directement sur Maljasset par le vallon de Mary. Tant pis, nous visiterons une prochaine fois les cols du Marinet, Large et de Miéjour.

Au final, superbe voyage au sein de ces magnifiques Alpes du Sud, tellement sauvages, et si propices à la randonnée à skis !

NOTA : le jour 4, nous envisagions, au départ du raid, monter passer la nuit au bivouac Boerio, situé sous le Bric de Rubren côté italien. Mais Stéphane, le gardien du refuge CAF de Maljasset, nous en a dissuadé, la foudre ayant récemment amoché le toit du bivouac. Merci à lui.


Commentaires

» Par jean boudet, le samedi 31 mars 2018 à 07:26

magnifique! Dommage pour la neige :lost:

» Par -Joe Cook-, le samedi 31 mars 2018 à 10:56

Le chamois du refuge de Chambeyron était nettement moins bouffé il y a 1 semaine. La photo ici http://www.skitour.fr/sorties/pointe-d-aval-ou-de-chauvet,84471.html

» Par Nico06, le samedi 31 mars 2018 à 12:56

@ Jean Boudet : merci ! Oui c'est dommage, on pouvait espérer mieux pour une fin mars... de véritables conditions hivernales en ce début de printemps !

» Par Nico06, le samedi 31 mars 2018 à 12:58

@ Joe Cook : oui, il ne restait plus que les os mardi matin... merci pour la photo, je ne l'avais pas vue.

» Par Davey Cooper, le samedi 31 mars 2018 à 13:03

Ma coin préféré, mais avec trois enfants, maintenant je fais seulement Le Grand Van et l'Eulier. C'est bien de voir ces photos. :D

» Par Nico06, le dimanche 01 avril 2018 à 10:36

@ Davey Cooper : un de mes coins préférés aussi ! Il y a tellement à faire là-bas !

» Par ThomasM, le mardi 03 avril 2018 à 16:00

jolies photos... :)
je retiens le coin pour une prochaine saison

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne