Accueil > Topo Guide > Sommets > Bornes - Aravis > Blonnière > Combe à Marion > Sortie du 13 avril 2014
 Topo validé par la modération

2369 m Blonnière, Combe à Marion

Données techniques

Massif : Bornes - Aravis
Secteur : Borne-Fier
Orientation : N
Dénivelé : 890 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.2 E1
Pente : 35-40° sur 250m

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3531OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Col des Aravis (1486 m) - Suivre la D909 jusqu’au Col des Aravis 1486m (parking).

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Du col partir vers la combe évidente face N. On remonte un petit couloir entre les vernes. Ensuite à 1800m on arrive dans une combe plus large, elle devient un couloir en forme de S. Remonter ce-dernier jusqu'à un col (2300) situé entre les sommets cotés 2356m et 2369m.
On peut ensuite atteindre le sommet de la Blonnière en redescendant légèrement face W puis en montant vers ce-dernier ou alors en montant directement sans les skis depuis le sommet du couloir.

Descente: idem

Photos

Combe à Marion vue du col des Aravis.
Combe à Marion vue du col des Aravis. [par Bruno Duchesne]
Le Haut de la Combe à Marion - Le 05 Juin 2006
Le Haut de la Combe à Marion - Le 05 Juin 2006 [par Freevernes]

Remarques/Variantes

Attention, grosses purges possibles au printemps.

Variantes :

» Gendarme de l'arête à Marion (D+ 850m ; Ski 3.3 ; Orientation NW)
Du col (2300) en haut de la combe viser plein Est et rejoindre le gendarme évident situé sur l'arête à Marion. Prendre garde à chausser en dessous de l'arête car elle est cornichée. On peut l'atteindre en remontant le petit couloir qui débute sur la gauche avant de déboucher au col. Puis le redescendre depuis l'arête.

Petite variante réalisée en fin de saison, à éviter après une période ventée et trop chargée en neige car le goulet est sous le vent donc attention aux plaques.



Voir aussi : Article sur le blog Ski sauvage talon libre ou attaché

Sortie(s) GPS associée(s) : 13.12.15 23.11.13

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Blonnière, Combe à Marion [»] : Sortie du dimanche 13 avril 2014 par Adonnante

Participants : -

Météo

C'est l'été.La veille il pleuvait dans les stations.
Nuit couverte et pas, ou très peu de regel (juste en haut) la nuit. Et grand soleil la journée avec des température de plus de 15° au Col... LA suite....

Conditions d'accès

Etat de la route : Bonne

Altitude du parking : 1485

Conditions de neige

...

Altitude de chaussage (montée) : 1520m
Altitude de déchaussage (descente) : 1520m

Activité avalancheuse observée : Comment dire. DEs coulées existentes. Deux petites purges au desus et ... une grosse avalanche qui a tout emporté, dont des skieurs, sur son passage :o(

Skiabilité [?] : ●●○○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 700m

Nous étions 9 et avons décidé de partir tôt. On décolle donc à 8 heures avec l'intention de faire la Blonnière...
Dès le début on sent que le regel ne s'est pas effectué. Couteaux obligatoires dans la dernière combe qui remonte vers le Col. Cela passe avec les couteaux dans une neige un peu gelée à l'ombre. Certains décident de faire le dernier ressaut à pied. Ils sont plus rapides, mais cela nécessitait de faire une manip dans la pente à 40..
Sommet à dix heures. Vu les conditions on décide de redrescendre direct. Tant pis pour la Blonnière. Les premiers 200 mètres sont gelés.
Deux premières petites purges sur les falaises nous pressent un peu de descendre... On se fait quelques plaisirs dans une neige de printemps réchauffée au soleil...
10h45 on croise des gars qui commencent à monter. On leur dit que cela purge... On est arrivée à la zone de déchaussage et là, crack gros bruit. Ca purge au dessus de la Combe à Marion. Ca purge trés fort. L'avalanche tombe vite, accélère dans les goulets. Pas le temps de dire ouf que l'on saute sur les ARVA, pelles et sondes et que l'on court en direction de l'avalanche. Un des notres appelle les secours (le gars au bout du fil ne savait pas ou était le col des Aravis !!!!)
Bref on cherche, on aide ceux qui était dedans, les secours arrivent et on passe 3 heures à sonder.
Ce qui est impressionnant c'est que dans ce dédale de neige (200m de dénivelé) , les ARVA s'affolent. Trop nombreux à chercher ? Téléphone portables qui perturbent ? On a un signal puis plus rien, sans compter ceux qui repassent, sans faire exprés, en émition GRRRR
En tout cas les secours très pro. Merci à eux pour leur calme et pour nous avoir guidé dans les recherches. Rien à voir avec les exercices d'ARVA d'entrainement... Il faut un certain sang froid pour coordonner le tout, savoir recompter les différents groupe, tenter de comprendre s'il y en a qui sont seuls....
Passé un certain temps ils nous ont renvoyé et sont resté entre eux et la société de secours en montagne pour travailler, certainement plus, comme des pros.
Bilan six blessés, dont deux graves.

La Combe à Marion est une excellente sortie de fin de saison. La saison serait-elle finie ?


Commentaires

» Par xxx, le dimanche 13 avril 2014 à 19:13

Merci pour le récit

» Par jacques burcher, le dimanche 13 avril 2014 à 19:23

+1 :(

» Par jc69, le dimanche 13 avril 2014 à 19:25

ça donne à réfléchir :oops:

» Par Josserand, le dimanche 13 avril 2014 à 19:58

Merci pour le récit, impressionnant cette avalanche.
C'est parti d'une corniche?
Bon rétablissement à tous.

» Par StephRS, le dimanche 13 avril 2014 à 20:11

Des purges de barres rocheuses ou ruptures de corniche se produisent régulièrement au printemps dans l'axe de l'itinéraire, à fortiori avec ces températures : il serait bon de le mentionner dans le topo. :lost:

» Par tyler73, le dimanche 13 avril 2014 à 20:47

un ange passe….

mais un départ à 8h, ce n'est pas tôt à cette époque...

» Par arnaud guff, le dimanche 13 avril 2014 à 20:53

sans être sure de mon coup je pense que la plaque d'aprés tes deux photos est partit du dessus de la falaise ( main droite ( herbe) ?
gros cumul en tout cas , heureusement pas trop de bobo d'aprés les infos ( pas de pronostic vital)

» Par pintor, le dimanche 13 avril 2014 à 22:06

Regel nocturne zero.. sous 2000.. et un manteau neigeux foireux depuis le début de la saison..le sable venu du S ajoute encore à cette fusion pas nucléaire mais presque ..! faut juste pas être là ou se part..! :x

» Par Maxou, le lundi 14 avril 2014 à 08:43

Tes photos sont intéressantes et on se rend compte qu'avec peu de neige sur le haut ça peu envoyer du lourd 700m plus bas. :oops:

Je me souviens d'un poste sur le forum de skitour la semaine dernière qui disait que la corniche était "Puante" et qu'il n'y retournerait pas avant sa rupture.... :(

» Par MusashiChan, le lundi 14 avril 2014 à 09:27

C'est même miraculeux que la corniche ne soit pas partie...sinon... :lost:

» Par Mylka74, le lundi 14 avril 2014 à 10:27

Oui il serait bon de rajouter ce point dans le topo, ça pourrait re-servir...

» Par Adonnante, le lundi 14 avril 2014 à 12:20

Un peu plus de photo, et surtout des photos de détails, ici
https://plus.google.com/photos/111518447357114094740/albums/6001808742304775489?authkey=CL7st6mgmLK8ugE

Pour ce qui est des commentaires positifs ou négatifs, je sais que c'est toujours plus facile après coup de réfléchir, de donner des leçons...
Toujours est-il qu'il est de remarquer que plusieurs skieurs n'avaient pas de pelle et/ou sonde,
que dans notre groupe nous étions 4 ou 5 à avoir fait des formations Neige et Avalanche dispensées par des organismes reconnus, soit 50% du groupe !
...
Bref que le ski de rando n'est jamais à prendre à la légère et que ceux qui pense qu'il faut juste coller une peau sous le ski et y aller gaiement se pose des questions.
Car même avec des années de service l'erreur est humaine malgré la prise d'info, maximale ou non, que l'on peut prendre sur la course...
Sur SkiTour il n'y avait aucune sortie renseignée depuis 15 jours (contre deux sur C2C)... Est ce que cela veut dire que personne n'a fait cette combe depuis 15 jours ? Ou est ce que cela veut dire qu'il n'y a pas grand monde qui prennent la peine de se faire c.... à renseigner sa sortie. Nous passons dans un monde de consommation. On consomme la Montagne comme on consomme un programme télé c'est à dire sans donner en retour. En tout cas bravo à l'initiateur du site SkiTour car c'est ma référence depuis que j'ai quitté les stations de ski aseptisées...
Chacun à sa manière de renseigner ses sorties. Est-ce que certains n'osent pas le faire ? Je ne renseigne peut être pas de manière scientifique mes sorties, mais je pense que c'est une indication, parmi d'autres, à prendre pour l'intéressé. A chacun de savoir réfléchir sur les infos lues à droite à gauche et d'en trier le pour et le contre et ne pas prendre tout pour argent comptant...
Bref, la Montagne (comme la Mer milieu d'où je viens) restera toujours la plus forte. A nous de nous préparer de mieux au pire, et d'aller s'y frotter, au pire, au minimum...

» Par mollotof, le lundi 14 avril 2014 à 12:38

j'étais en belledonne hier, et c'est vrai que cette fois, j'avais laissé l'ARVA à la maison, vu ce que je croyais etre les conditions.... :(

» Par tontonbubu, le lundi 14 avril 2014 à 15:35

Voir ce que j'écrivais le 1er avril :

http://www.skitour.fr/sorties/tete-pelouse,57676.html#sortie

» Par marco, le lundi 14 avril 2014 à 16:34

remarque intéressante tontonbubu! belle analyse du risque... Comment aurait-on pu entrer cette remarque dans la course correspondante? histoire qu'elle ouvre les yeux à tout ceux qui n'ont pas la finesse de ton analyse... je suis étonné de voir des gens encore dans la montée à 10h45 un jour comme hier

» Par maya, le lundi 14 avril 2014 à 17:23

http://www.skitour.fr/blog/talonlibre/1317-la-combe-a-marion-ou-couloir-nord-des-aravis
la photo prise d'avion!

» Par jacques, le lundi 14 avril 2014 à 17:55

8h,9h,10h peu importe...c'était de toutes façons très risqué de s'aventurer dans ce collu plein Est dont les pentes supérieures chauffent très vite, vue la température du matin; mais bon, la montagne est un espace de liberté, N'est-ce pas ?

» Par andresach, le lundi 14 avril 2014 à 18:14

Ce samedi 13 avril nous étions très peu nombreux dans la combe à Marion, même pas une dizaine, ça sentait la fin de saison: le temps au beau ...orageux comme l'avait annoncé la météo, c'était gelé sur la moitié supérieur.
Dans le couloir plein de boulettes et grumeaux récents tombés à l'évidence déjà du haut du panneau rocheux.
J'ai pas trouvé ça engageant et j'ai failli renoncer à mi-pente.
Et puis une semaine au turbin rend souvent plus difficile le renoncement ...alors j'ai continué rapidement avec le doute en tête en scrutant sans cesse le haut.
Au sommet pour une fois, me suis hâté de redescendre sans profiter de la douceur et du paysage.
A 11h du mat' en bas de la combe, un randonneur montait ...brrrr j'ai eu un frisson: je lui ai dit que ça devenait mou et "coulééteux"
Dimanche matin même temps au lever, ça va pas geler... non on va rester cool marcher au-dessus du lac d'Annecy.
J'ai une pensée émue et compatissante pour les "ceusses" qui y sont allés quand même. j'aurais pu être avec eux.
Messmer disait:"...la montagne n'est pas criminelle mais elle est dangereuse"
Victime d'une chute fracassante de 25 m dans une crevasse en 2012, je n'ai pas renoncé mais je sais que Marion (et d'autres) est adorable mais peu abordable quand elle n'est pas bien (et ça arrive plusieurs fois dans la saison).
Pas de leçon, simplement 3 mots sur notre difficulté individuelle et collective à renoncer en montagne et ailleurs. Salute :roll:

» Par Arno74, le lundi 14 avril 2014 à 19:04

Hé bé... ouf... quand je vois les photos d'Adonnante, avec la grosse cascade de neige et le nuage, ça fait froid dans le dos!! 8O
Enfin, rien que la photo avec la purge qui saute la falaise et les skieurs en-dessous... là je descends direct, sans même enlever les peaux!! :wink:
En tout cas vu la corniche qu'il reste encore, je crois qu'il va falloir laisser Marion un moment... :~
Et respect à tous ceux qui étaient sur place et qui ont géré les recherches... vu l'avalanche, ça aurait pu être bien pire.....

» Par mpui, le mardi 15 avril 2014 à 18:50

http://www.skitour.fr/blog/talonlibre/1317-la-combe-a-marion-ou-couloir-nord-des-aravis

» Par fabien, le mardi 15 avril 2014 à 20:10

salut à toi et merci pour ton cr et tes photos vraiment impressionnantes , juste un petit à aparté concernant l'appel aux secours ; sache que les opérateurs sur lesquels tu tombes lorsque tu appelles le 18 ou 112 est un spécialiste du secours ,mais pas obligatoirement un fan de montagne et ne peut donc pas savoir précisément ou se trouve tel ou tel lieu de randonnée, d'ou la nécessité d'être le plus précis possible ( vive le gps de nos tel moderne :wink: )

» Par man74, le mardi 15 avril 2014 à 21:13

je t ai reconnu le montagnard plongeur !!!!!!!
de plus pour l'appel aux secours ,un exemple :combien y a t il de col de la forclaz dans notre belle région???
4 ou 5 .si vous ne donnez pas la ville la plus proche ,il va y avoir une perte de temps dans l'engagement des secours voir une erreur de zone .
conseil :Passez le PSC1 avec les pompiers !!!!!!!!

» Par Adonnante, le mercredi 16 avril 2014 à 08:37

Oui pour le coup de fil au 112.
La en fait cela provenait que le col des Aravis délimite la Savoie de la Haute Savoie, donc le gars au bout du fil voulait envoyer les secours depuis la Savoie. Notre préposé au tel a juste insister pour dire que le Col des Aravis fait partie de la commune de la Clusaz, Hte SAvoie, commune largement plus proche et accessible...
Bref jamais facile tout cela sachant que l'on parle avec un opérateur qui, pour lui, la montagne ce n'est peut être pas son trip.
enfin de quoi, 10-15 mn après (difficile de dire quand on a la tete dedans) l'hélico posait le premier secouriste, debut d'une longue journée...

Et ne pas hésiter à ajouter dès le début du coup de fil, que c'est un accident de montagne, cela accélère légèrement le processus...

Pour le GPS du telephone : Combien savent s'ils ont, ou non, un GPS sur leur tel ? Combien on télécharger une appli adéquate qui te donne ta position, non pas sur une carte, mais en degré,minutes... la on arrive au sommet de la pyramide. De plus on est plusieurs à préférer un tel tout bête qui tient des jours en charge, plutôt qu'un smartphone qu'il faut obligatoirement recharger le soir... Mais il faut choisir : poster son selfie au sommet sur Fb :P ou sécurité ?
Mais là se pose la question de l'implication de certains. Ex : au moins deux personnes dans l'ensemble des skieurs ne savaient pas vérouiller leur sonde. Sonde acheter, sonde mise au fond du sac ? Mais bon ceux là l'avaient leur sonde, pas le cas de tous... donc faute avouée, faute à demi pardonnée...
Donc combien parmi nous pense de temps en temps à tester ou vérifier leur matos dans la saison ? Notre gamin de 6 ans on s'amuse au DVA, pelle et sonde régulièrement. C'est devenu un jeu pour lui ! Avec le ludique l'apprentissage commence tôt :)

» Par Adonnante, le mercredi 16 avril 2014 à 08:54

Et pour en revenir aux conditions, voici un extrait du BRA qui était à 2 pour ce dimanche 13 avril

------------------------------
STABILITE DU MANTEAU NEIGEUX

avalanches naturelles : de rares départs spontanés de neige humide de surface ou de fond (n'importe quand avec asssez gros volume en nord).

déclenchements d'avalanches : possibles dans des pentes raides avec neige devenue très humide en surface (risque accru lors de la descente à skis).

Neige dure/verglacée (crampons parfois utiles) tôt le matin puis vite humide en orientations est , sud-est, sud et sud-ouest . Juste revenue en ouest à la mi-journée. Pentes nord restant assez dure ou un peu cassante.
--------------------------------

Aurions du faire plus attention à ce qui était ecrit entre parenthèse : n'importe quand avec asssez gros volume en nord !

» Par Emmanuel, le mercredi 16 avril 2014 à 20:38

J'ai trouvé des photos qui montrent bien ce qu'il s'est passé :
https://plus.google.com/photos/111518447357114094740/albums/6001808742304775489?authkey=CL7st6mgmLK8ugE

» Par Emmanuel, le mercredi 16 avril 2014 à 20:39

Oups, le lien a déjà été donné. Désolé.

» Par bruno, le dimanche 04 mai 2014 à 15:14

Bonjour,
je suis monté ce matin (4 mai) faire la combe à Marion (départ 6h30 du parking et retour à 9h30).
J'ai retrouvé un ski black diamond blanc que j'ai redescendu et déposé au resto "le chalet savoyard" au col des Aravis.

» Par jlp, le vendredi 09 mai 2014 à 18:10

Bonjour Bruno.C'est bien mon ski perdu lors de l'avalanche du 13 Avril. Je l'ai récupéré au resto. Merci de l'avoir redescendu. JLP

» Par jlp, le vendredi 09 mai 2014 à 19:19

Presque 4 semaines après l’avalanche de la combe à Marion, je tiens à remercier toutes les personnes présentes sur les lieux de l’accident et qui ont aidé à mon secours. Tout d’abord JB de Miscault qui après sa glissade dans la coulée a été le 1er à me retrouver (inanimé mais heureusement pas enseveli).Puis Catherine B . et surtout Vera ( ?)Secouriste arrivée avec l’hélico de la sécurité civile qui m’a posé la 1ère perfusion et qui s’est soigneusement occupée de moi jusqu’ à mon départ pour l’hôpital. Merci également aux nombreux sondeurs (3 hélicos étaient présents sur site).L’accueil et les soins à l’hôpital d’Annecy ont été également parfaits.
Je suis sorti de l’hôpital après 15 jours d’hospitalisation. Je récupère petit à petit malgré mes 10 cotes cassées.
Encore merci à tous pour les messages de soutien et les visites à l’hôpital.
JLP

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne