Accueil > Topo Guide > Sommets > Alpes Grées N > Becca di Tos > Face N > Sortie du 25 mars 2011
 Topo validé par la modération

3301 m Becca di Tos, Face N

Données techniques

Massif : Alpes Grées N
Secteur : Val d'Aoste
Orientation : N
Dénivelé : 2061 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.1 E1
Pente : 35° max

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : ASF15 ESC03

Matériel

Alpinisme.

Départ/Accès

Départ : Chamençon-Chamin (1240 m) - De la vallée centrale en Val d'Aoste, bifurquer en direction de Valgrisenche, à partir du village de Leverogne - commune d'Arvier. Et suivre la route pendant 5 km. Prendre à gauche en montant une petite route indiquant les villages. Stationnement en hiver à Chamençon. Au printemps, possibilité de monter le véhicule à Chamin.

Itinéraire

Depuis Chamençon (départ possible également de Revers 1530m), remonter la route enneigée en hiver de Chamin, puis s'élever en forêt en suivant l'itinéraire d'été N°4, en direction de l'alpage de Province (1840) puis de Borègne (2000m), à la limite supérieure des forêts (mélèzes).
Remonter ensuite plein sud, la grande combe située entre deux grands bastions rocheux, le Grand Revers à l'est, la Becca de Verconey à l'ouest. et venir buter sur le verrou rocheux qui barre l'ensemble du vallon supérieur, le franchir par un point faible de 50m de large, 35° de pente, permettant d'accéder au vallon supérieur, et glaciaire. La combe est exposée à des grandes coulées pouvant se détacher des pentes supérieures, faces W du Grand Revers principalement.
Au dessus du verrou, se découvre le vallon supérieur, ample, bordé de petits sommets à main gauche et à main droite, qui s'élèvent et convergent plein sud au sommet principal de la Becca Di Tos.
Vue à 360° détachée sur l'ensemble des massifs du Val d'Aoste, à commencer par la chaîne frontière avec la France, Ruitor - Grande Sassière.

Photos

Combe supérieure et glaciaire de la Becca di Tos. Sommet au centre, constitué de tour rocheuses
Combe supérieure et glaciaire de la Becca di Tos. Sommet au centre, constitué de tour rocheuses [par Pja]

Remarques/Variantes

Sommet fréquenté en HELISKI de janvier à avril, depuis la base de Valgrisenche, qui concerne également une dizaine de sommets de la vallée. Le secteur de dépose est 200m sous le sommet, et laisse donc la pointe sommitale à la seule disposition des skieurs-alpinistes.
Descente en forêt raide entre Province et Chamin.


Refuge(s) associé(s) : Hôtel de la Grande Sassière

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Becca di Tos, Face N [»] : Sortie du vendredi 25 mars 2011 par Pja

Participants : -

Météo

Beau temps, formation de cumulus en mi-journée, sur tous les hauts massifs du Val d'Aoste.

Conditions d'accès

Etat de la route : denneigée jusqu'à Chamençon, mais pas denneigée jusqu'à Chamin

Altitude du parking :
1240

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Province1840-1240Nneige regelée en matinée, soupe en am
Verrou2780-1840Npoudre tassée, puis transfo
Sommet3300-2780N10-15cmPoudrePoudre sur fond dur
Sur 2000m de D+/D-, toutes conditions de neige. A partir de 2000m, les couches anciennes, durcies et regelées, sont recouvertes de 5 à 10-15cm (en altitude) de neige fraiche et légère, peu ventée, bien agglomérée à la couche inférieure. Sous le sommet, accumulations en voie de stabilisation issues des précipitations de S et E.

Altitude de chaussage (montée) : 1240
Altitude de déchaussage (descente) : 1240

Activité avalancheuse observée : Ras le jour de la sortie, mais grandes coulées issues notamment du Grand Revers ayant recouvert tout ou partie du vallon inférieur.

Skiabilité [?] : ●●●●●


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo

Sortie au temple de l'Héliski (4 rotations en matinée, vers 9h et 10h30, une trentaine de skieurs avec guides)... mais au final, de quoi vivre la montagne en bonne autonomie et silence... une fois le pays revenu à sa haute solitude.

Départ matinal de 1240m, où je trouve la neige immédiatement. Neige faiblement regelée en étages inférieurs... on imagine le ski combat au retour!!!
A partir de l'alpe de Province, c'est une belle transfo regelée, dans des forêts de mélèzes queyrasinnes. Puis la remontée se prolonge dans le vallon central, 5 à 10cm de fraiche, recouvrent des reliefs soujacents constiués d'anciennes coulées, dont le volume est impressionnant.
4 groupes héliskis descendent au moment où je remonte le canal de franchissement du vallon inférieur. Les guides sont "respect"... les clients plutôt dans l'inconscience du lieu et de la haute montagne qu'ils éfleurent. La trace ascendante est un peu fuyante dans les blocs trafolés par les traces succéssives.
Arrivé au plateau supérieur (2780), les horizons se dégagent. Je remonte au calme. Tout le vallon est réservé à ma seule progression au rythme du souffle et du vent d'altitude, je trace dans 10-15 cm de fraiche, sur fond dur.

Au dessus du point de dépose, la face supérieure jusqu'à 3300 est pour le seul randonneur... soit 200m de D+/D- qui valent leur or!

Grand bonheur d'être là à 14h au sommet, avec l'arc alpin en circonférence. Le cairn sommital est imposant, scellé. Rhèmes-St-Georges est 2 km en dessous, à portée d'aile.

Je descends par un itinéraire de petites faces et vallons, où la présence antécédente n'est pas venue. Des lumières royales de haute altitude, archiplanantes. Le ski est très facile dans ces conditions... ce qui change des courses précédentes où la résistance du substrat n'était jamais garantie.

Sous le verrou, je trouve encore des petits vallons vierges de toutes traces, toujours poudreux.

C'est moins plaisant sous l'alpe de Province: ski sanglier en forêt, et des des neiges tout ce qu'il y a de plus incertain. A 100m du véhicule, je passe par dessus mes skis coincés au terrain, direction d'un bon mur de soutainement italien.

"Le ski alpinisme, c'est dangereux"... Mais pas forcément en haute altitude. Parfois, sur une route enneigée inégalement...


Commentaires

» Par Etienne -H-, le samedi 26 mars 2011 à 18:44

Bonjour Pascal,
"les clients plutôt dans l'inconscience du lieu et de la haute montagne qu'ils éfleurent"
Tout est dit là...

Joli voyage, tu passes par où pour aller en val d'Aoste à cette saison?

» Par Pja, le samedi 26 mars 2011 à 19:55

Hi Etienne. Pour le moment, je prends sagement le traforo... Pour les grands passages frontaliers montrés en pics 11... j'attends que CP et E_H se décident! J'attends également les "conditions". Bref, on appelle cà la sagesse objective et la sagesse subjective! Comme on sait, en montagne, il est préférable de concilier les 2! :wink:

» Par cecileduc, le samedi 26 mars 2011 à 22:55

De jolies prose accompagnent tes sorties, ce qui rend la sortie (vu derrière un écran) encore plus jolie.
Rappel : ne pas re-lâcher son attention tant que l'on a pas déchaussé .... :D
Il reste le port du casque, aussi

» Par jib, le dimanche 27 mars 2011 à 16:00

Les plates des Chamois sont rayonnantes :roll: . Merci pour ce partage éblouissant de "tes" contrées valdotaines d'altitude. On dirait que M.Bezzi attend des visiteurs :wink: ?

» Par Clément Pernet, le lundi 28 mars 2011 à 13:55

Salut Pascal, merci pour cette piqure de rappel sur la beauté du val d'Aoste, et ce malgré cette fréquentation indésirable.
Plus souvent dans les airs que sur la neige, j'espère bien retrouver ces lieux avec toi au moins une fois avant l'été.. Une plate des Chamois 2011 sinon rien!

» Par Pïerre, le lundi 28 mars 2011 à 15:13

Fréquentation indésirable des héliskieurs certes, mais au final bien plus tranquille dans la plupart des cas que de l'autre coté de la frontière et la vue tellement moins abîmée par les stations tentaculaires.

Il faudrait effectivement se faire une sortie groupée dans ce (Grand) paradis avant la fin de la saison

» Par Pja, le lundi 28 mars 2011 à 21:37

C'est sympa de retrouver ses amis en post sur Skitour... çà le sera encore plus de les retrouver "dans le territoire" !!! :lol:
@ Cécile: le conseil à la réhabilitation du skieur mal en point... une vocation émergée au sommet de la Sassière? :wink:
@ jib: la cime des Torches est tombée, elle s'appelle désormais du beau nom de Becca JB. :ill:
@ Clément: on a réussi à faire l'ouverture de l'hiver 2011, on devrait réussir à partager sa clôture. Mais d'après ce que tu dis, cà sera peut-être en août dans les Cascades? :cool:
@ Pierre: le paradis approche... ! :cool: Il suffit de l'attendre... et de le préparer un peu tout de même?

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne