Accueil > Topo Guide > Sommets > Valais W - Alpes Pennines W > Bec de Luseney > Par le glacier de Luseney > Sortie du 24 fevrier 2020
 En attente de modération

3503 m Bec de Luseney, Par le glacier de Luseney

Longue course avec pas mal de plat au début. Les pentes sont souvent soutenues, à n'entreprendre que par nivologie stable.
Au sommet, la vue est splendide sur les 4000 Italosuisse (Cervin, Mont Rose, Dent d'Herens, etc...).

Données techniques

Massif : Valais W - Alpes Pennines W
Secteur : Val d'Aoste
Orientation : T
Dénivelé : 1900 m.

Difficulté de montée [?] : AD+
Difficulté ski [?] : 4.1 E2
Pente : 45° / 150m

Nb de jours : ½, 1
Type : Aller/Retour

Cartes : ESC06

Matériel

Crampons, piolet pour la fin.
Une corde et de quoi protéger pour sortir le sommet.

Départ/Accès

Départ : Bionaz (1606 m) - Depuis la Suisse:
Col/Tunnel du Grand Saint Bernard-> direction Aoste jusqu'à Gignod->quitter la route principale à Variney

Depuis la France:
Tunnel du Mt Blanc-> ->Aoste -> direction Grand St Bernard -> Gignod->quitter la route principale à Variney

Valpelline -> Oyace -> Dzovennoz -> Bionaz

Itinéraire

Depuis le terminus de la route déneigée (1705m), suivre la route du barrage de Places Moulin jusqu'à la Ferrière (1687m). Du hameau, descendre la piste évidente qui mène à la Madone di Carmine (1622m). C'est le point bas de la randonnée, il faudra se souvenir du dernier repeautage au retour ;). Depuis la chapelle, suivre le sentier n°14 qui indique le bivouac Chentre-Bionaz. On remonte alors un sentier pas toujours commode entre les barres rocheuses. Lorsqu'on parvient à un replat vers 1880m, prendre le vallon qui part plein Est (nommé Comba d'Avé). On contourne par le sud la petite pointe 2144m et on rejoint la combe d'Arbière. On la traverse pour rejoindre les jolies pentes ouest menant au bivouac Chentre-Bionaz à 2536m. Prendre alors la direction NE et s'engager dans l'un des deux couloirs qui descendent du glacier du Luseney (passages à 40° sur le haut). Une fois les couloirs franchis, remonter le glacier jusqu'au col de Luseney. De là, l'itinéraire pour accéder au sommet est évident. Continuer à remonter le glacier jusqu'à finir sur un petit couloir en mixte à plus de 45°. Le sommet est alors tout proche.

Photos

Depuis la Comba D'Arbière (après le contournement du point 2144), vue sur le Bec et l'itinéraire pour rejoindre le bivouac
Depuis la Comba D'Arbière (après le contournement du point 2144), vue sur le Bec et l'itinéraire pour rejoindre le bivouac [par Em42]
Après le bivouac, les deux couloirs possibles pour rejoindre le glacier
Après le bivouac, les deux couloirs possibles pour rejoindre le glacier [par Em42]
Vue sur la pente finale depuis le col de Luseney
Vue sur la pente finale depuis le col de Luseney [par Em42]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Bec de Luseney, Par le glacier de Luseney [»] : Sortie du lundi 24 fevrier 2020 par Em42

Participants : Glad38

Météo

Grand beau, encore du vent modéré à fort sur le glacier. Toujours des températures hors saison : 18°C à 1700m à 15h30...

Conditions d'accès

Etat de la route : ok

Altitude du parking : 1705m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Glacier de Luseney3350 - 2900mN12h000/???IrrégulièreTrès soufflé, très moyen 2*
Couloir du Luseney2900 - 2550mNW12h152/???Poudre tasséeEn visant bien, c'est correct 3*
Mont Dzalou3000 - 2050mW14h002/???MoquetteMoquette royale 5* !!
Retour2130 - 1620mW14h3020/100Transfo lourdePourri par le foehn et la chaleur sous 2000m 2*
Altitude de chaussage (montée) : 1620m
Altitude de déchaussage (descente) : 1620m

Activité avalancheuse observée : Coulées de neige lourde parfois assez épais dans les versants raides au soleil sous 3000m.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo jusque vers 3350m -> Descente jusqu'au Bivouac -> Mont Dzalou 3008m -> Retour - Dénivelé réel effectué : 2350m

3ème jour de nos vacances Italiennes et premier but ! Le foehn et la chaleur commencent à faire mal dans la région. La neige remonte à vitesse grand V dans les versants sud. Après 2 journées à viser le soleil à la Tête de Licony et au Mont Gelé , nous décidons d'aller voir s'il reste un peu de neige froide en versant nord...

Après un départ tranquille au lever du jour, premier pépin de la journée, je casse une rondelle de mon bâton, ça augure la suite. Le regel est médiocre mais tout de même présent même en forêt. L'enneigement est même continu ! La progression logique jusqu'au bivouac nous permet d'avancer assez vite. Notre progression se ralentit quelque peu dans le couloir où la neige dure nous contraint à une vigilance renforcée. Au-dessus, le glacier est battu par le vent du nord bien continu encore aujourd'hui. Les rafales minent notre moral et à la vue de la pente finale complètement décapée, nous abdiquons 150m sous le sommet. Dommage, nous reviendrons. Début de descente très délicate dans ces conditions puis une fois entrés dans le couloir, ça s'améliore. Retour au bivouac à 12h30 où nous décidons de savourer un petit pique-nique au soleil.. Il est encore tôt et le Mont Dzalou commence juste à voir le soleil. Nous repeautons et allons braver la chaleur dans ces pentes ouest. Dernière grande descente de la journée, la face ouest du Mont Dzalou se révèlera être la bonne option du jour ! Superbe moquette 5* sur 900m, ça rattrape la précédente descente. Le retour dans la forêt est sans surprise une horreur puis nous remettons une dernière fois les peaux pour revenir à la voiture.

Une bien belle journée face aux 4000m du centre des Alpes !


Commentaires

» Par cassien, le lundi 24 fevrier 2020 à 19:02

Joli périple bravo à vous deux :wink:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne