Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Arêtes de la Meije > 3ème dent, par les Corridors > Sortie du 18 juin 2020
 Topo validé par la modération

3953 m Arêtes de la Meije, 3ème dent, par les Corridors

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Oisans
Orientation : N
Dénivelé : 2700 m.

Difficulté de montée [?] : D
Difficulté ski [?] : 5.4 E4
Pente : 50° sur 600m (moy.)

Nb de jours : 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3436ET

Matériel

2 piolets dont au moins un acier, crampons, casque


Départ/Accès

Départ : Villar d'Arêne (village) (1630 m) - Grenoble -> La Grave -> Villar d'Arêne

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

J1 - Villar d'arêne > Refuge de l'Aigle par le glacier du Tabuchet (D+: 1800m)

De la place du village, rejoindre le pont sur la Romanche puis suivre le GR50 vers l'Ouest, à travers la forêt.
Accéder ensuite vers le sud à la combe qui monte en direction du Tabuchet.
Remonter vers Côte Longue en restant sur la droite (sous le Roc de Mathusalem) pour éviter les pentes raides.
Monter ensuite en direction du glacier que l'on aborde par sa rive droite.
Au niveau des séracs il est possible de monter un peu en écharpe à droite ou d'effectuer une boucle en les contournant par des pentes plus douces.
Pour la partie supérieure, monter toujours à proximité de la crête à gauche en évitant encore quelques zones de crevasses par la droite.
200m sous le refuge de l'Aigle, la pente se couche nettement.
Viser le rocher de droite sur la crête, le refuge est au pied de son versant sud.


J2 - Refuge de l'Aigle > Serret du Savon > les Corridors > 3ème dent (D+: 900m)

Depuis le refuge de l'Aigle, par une traversée légèrement descendante vers l'Ouest (600m de distance), rejoindre le passage du Serret du Savon (Alt. 3400m).
Le descendre (un bon 45° sur 150m) - risque de neige glacée le matin (désescalade crampons + piolet(s) vivement conseillée si risque de goulottes surtout dans la partie basse plus étroite).
Remonter rive droite du glacier de la Meije jusqu'à 3350 m (en principe jusqu'à quitter l'aplomb des séracs de la Tête des Corridors).
Monter dans la face jusqu'à buter sous la Tête des Corridors, vers 3700m.
Monter en tirant à droite jusqu'à l'aplomb de la brèche séparant les 3ème et 4ème dents. Rejoindre la brèche, puis monter en tirant à droite jusqu'à la 3ème dent.

Photos

3 ème dent des Arêtes de la Meije, le 13 juin 2008
3 ème dent des Arêtes de la Meije, le 13 juin 2008 [par francois biju-duval]
L'tinéraire en face Nord de la Meije (photo poudreuse38)
L'tinéraire en face Nord de la Meije (photo poudreuse38) [par Manu Abelé]

Remarques/Variantes

Refuge(s) associé(s) : Refuge de l'Aigle

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Arêtes de la Meije, 3ème dent, par les Corridors [»] : Sortie du jeudi 18 juin 2020 par Manu Abelé

Participants : -

Météo

Beau, bon regel, se cumulisant vers midi et averses à 15h

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking :

Conditions de neige

2600 - 3400m (Glacier du Tabuchet & Glacier de la Meije): neige transfo regelée le matin, a peine décaillée parfaite vers midi.
3400 - 3980m (face): 1/3 inf neige lustrée dans l'axe des séracs, un peu de poudre réchauffée rive gauche et quelques bandes de poudres compactée dans l’axe, 2/3 sup croutée plus ou moins molle avec qq cm de poudre dessus. Souvent la croute est molle comme une gaufrette ca skie plutot bien, un peu piégeux sinon, 2 passages un peu étroits en escalier.



Altitude de chaussage (montée) : 2600m
Altitude de déchaussage (descente) : 2330m

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo

La journée commence par un réveil à 1h30. T'es dans ta voiture, mal installé, t'as dormi 2 ou 3h, et t'as pas vraiment envie d'avaler les biscuits prévus. Puis c'est 2h de rando bucolique sauf que: 1. t'as sommeil, normal il fait nuit 2. y pas de sentier et 3. pendant que tes baskets et chaussettes se trempent à cause de la rosée, tes skis s'attrapent dans les mélèzes. Nico Wirshing avait dit sur l'accès "rustique mais efficace", ça aurait du me mettre la puce à l'oreille ;-) Bref je conseille l'accès par le Pied du Col et les vires amieux, plus confortable!

Le soleil se lève sur les arêtes de la Meije et on passe plus de temps le nez en l'air qu'à regarder ses skis; Serret du Savon, alors là vu l'état du couloir vu du haut je me suis rappelé les sages mots du Toponeige ENO (la toute 1ère version en noir & blanc, on est puriste ou on l'est pas), Volo me pardonnera j'espère de les citer: "la descente en crampons ne serait pas un déshonneur et ne devrait pas attaquer le moral de celui, sortant du lit, qui ambitionne les Corridors en bonne neige à l'heure ou le soleil brille". Alors bon je sors pas vraiment du lit à ce moment-là, mais de toute facons le truc est inskiable et fini par 20m de goulotte qui se descendent en pointes avant pour réchauffer les mollets avant la remontée de la face.

Un peu refroidi par les condis sur le premier tiers ou ça a déjà purgé, et dire que le gardien de l'aigle la veille au téléphone était dubitatif sur la stabilité du secteur.. Ca prouve que mi-juin, les chutes se stabilisent le jour même ou le lendemain, même sans grand soleil. Bref je me dis si c'est mieux au dessus je skie le bas, sinon je m'échappe par la Tête des Corridors, et effectivement ca s'améliore bien au-dessus, ca brasse pas mal, et je suis bien content de pas avoir shunté la remontée du bas par la Tête des Corridors pour avoir pu repérer les passages les plus skiants.

L'arrivée au sommet est bien émotionnante, j'aurais mis péniblement 8h depuis la voiture, le réveil à 1h30 prend son sens... Je profite mais j'ai déjà la tête dans la descente, il va falloir rester concentré (cf conditions de neige). Je conseille d'attendre une bonne chute pour les suivants, car ça a encore chauffé aujourd'hui.

Soulagement en haut du Serret du Savon, ou il ne reste plus qu'à se laisser glisser sur une moquette parfaite jusqu'aux baskets (qui n'ont pas séché entre-temps ;-).


Commentaires

» Par JB de Miscault, le vendredi 19 juin 2020 à 10:12

Sublime! Bien déçu de ne pas avoir été dispo...

» Par alainlo, le vendredi 19 juin 2020 à 10:52

Ouah ! Sublime. Pour le timing, les photos, l'idée, et l'envie. Une course mythique qui fait bien rêver... Merci.
Descente 9h30 c'était pas trop tard ?

» Par Manu Abelé, le vendredi 19 juin 2020 à 10:55

Merci. descente vers 10h, aucun pb pour la face nord avant 13-14h je pense, les 2/3 inf ne voient pas vraiment le soleil avant, Le pb c'est plus le serret du savon à 11-12h ca allait mais faut pas trop plus tard.

» Par steph_, le vendredi 19 juin 2020 à 11:45

La grande classe, bravo !!!
Quel pied ça doit être de chausser ses skis au milieu des arêtes de la Meije :cool:

» Par Bernard de Miscault, le vendredi 19 juin 2020 à 12:22

Bravo Manu; c'est beau :cool:

» Par Cyrille Marais, le vendredi 19 juin 2020 à 12:38

:cool: :wink: Bravo !

» Par Nicolas Brun, le vendredi 19 juin 2020 à 15:22

Je me disais bien aussi,... que tu ne devais pas être loin compte-tenu des conditions ! :wink:
Bravo pour cette course grandiose, l'engagement et la motivation, et le soin pris à sortir l'appareil photo au bon moment!

» Par Jerome Gingreau, le vendredi 19 juin 2020 à 15:32

P*naise comme je suis jaloux sur celle :lol: Mais bon c'est pas encore perdu, peut etre une des prochaines saisons pour moi aussi :happy:

» Par Lesvieuxgarcons, le vendredi 19 juin 2020 à 19:00

Magnifique! Bravo Manu!

» Par David Z, le dimanche 21 juin 2020 à 11:35

Mazette ! C’te classe encore une fois ! Topissime !

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne