Accueil > Topo Guide > Sommets > Luchon - Posets - Maladeta > Aneto > Raid Aneto - Posets > Sortie du 17 avril 2019
 Topo validé par la modération

3404 m Aneto, Raid Aneto - Posets

Raid reliant les 2 sommets les plus hauts des Pyrénées

Données techniques

Massif : Luchon - Posets - Maladeta
Orientation : T
Dénivelé : 9150 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 40° max

Nb de jours : 5
Type : Traversée

Cartes : Editorial Alpina Maladetta-Aneto

Matériel

Crampons et piolets légers au cas où.


Départ/Accès

Départ : Piste du Val del Riu Nere (1506 m) - Vielha, puis prendre la route qui monte au tunnel. Vers 1300 m avant le dernier virage avant l'entrée Nord du tunnel

Itinéraire

J1: Du terminus de la piste du Val del Riu Nere, remonter tout le vallon pour accéder au col Alfred (2875m). Contourner le Cap deth horo de Molières par le NW et monter au Tuc de Molières (3010m). Revenir jusque sous le col de Molières que l'on franchit. Descente versant E sur le refuge de Molières (18 places, non gardé, couvertures, table) en restant assez haut en rive gauche du vallon.
D+:1600

J2: Du refuge, revenir au col de Molières et en descendre versant W sur le plan d'Aigualluts. De là, gravir l'Aneto en aller-retour. Puis descendre (pas mal de plats) sur l'Hospital de Benasque (hotel 3* mais prix corrects).
D+: 2000m

J3: De l'Hospital, traverser le rio Esera et aller en face dans le vallon de Remune que l'on remonte jusqu'au portal de Remune (2847m). Depeauter et descendre 100m sur l'Ibon Blanco de Literola. Monter au pic Perdiguere (3222m) par les pentes SE (fin à pieds probable depuis l'antécime 3170). Descente plein sud vers le collado Ubago (2650m) d'où l'on descend le versant SW (attention selon l'enneigement, le bon itinéraire n'est pas toujours évident). Rejoindre le barranco del Perdiguero et vers 2100m passer en rive droite. Descente jusqu'à la cabane del Torno (1740m). Puis dernière remontée au refuge d'Estos.
D+: 1850m

J4: Gravir le pic de Posets (3369m) en AR
D+: 1900m

J5: Du refuge d'Estos, remonter le barranco del Forau de Oo jusqu'au pic Clarabide (oriental puis central - 3020m). Redescendre sur le lac de Gias 2640m) ou un peu plus haut et repeauter pour monter au Port d'Oô (2908m- attention le passage du col se situe bien à gauche). Courte descente jusqu'au replat 2800 d'où l'on peut faire un AR au cap du Seil de la Baque (antecime 3097 - fin à pied). Du replat 2800, repeauter pour monter au pic Gourdon (3034m). En descendre (soit en AR, soit par un couloir NE) et dès que possible, basculer sous le pic des Spijéoles. La descente sur la Coume de l'Abesque n'est pas évidente à vue et doit varier selon l'enneigement. Rejoindre le lac Saussat puis courte remontée au col d'Espingo et descendre sur les granges d'Astau.
D+: 1800m

Remarques/Variantes

Pour J2: Du col de Molières, il y a sûrement possibilité de descendre au lac vers 2630, de repeauter vers 2810 au SE du Tuco de Barrancs, d'en descendre versant W jusque vers 2500m et de remonter à l'Aneto. De l'Aneto,on peut aussi descendre sur le glacier éponyme jusque vers 3100m et remonter au col Maudit puis à la Maladeta (fin alpine).

Pour J5: Possibilité de rajouter le pic des Spijéoles en AR.

Sommet(s) associé(s) : Pico Posets ou Llardana Pic Perdiguère

Refuge(s) associé(s) : Refuge Estos

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Aneto, Raid Aneto - Posets [»] : Sortie du samedi 13 au mercredi 17 avril 2019 (5 jours) par steph_

Participants : Salome, Claire, Pauline

Météo

J1: beau temps
J2: Couvert, brouillard au-dessus de 3200m
J3,J4,J5: Beau se couvrant à la mi-journée

Conditions d'accès

Etat de la route : déneigée

Altitude du parking : 1400

Conditions de neige

Enneigement plutôt faible dans les Pyrénées cette année.
Conditions de neige pas toujours au top: pas de poudre ou très peu. Neige parfois transformée mais pas toujours...En étant généreux, j'arrondis à 3*.

Altitude de chaussage (montée) : 1450
Altitude de déchaussage (descente) : 1700

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 9000m

Encore un joli raid dans les Pyrénées après celui de l'an dernier ( http://www.skitour.fr/sorties/vignemale,85277.html ).
Cette fois-ci je suis accompagné d'un trio féminin :-)

Après une quasi-nuit blanche, nous partons à 2h de Grenoble. Arrivée à 8h15 à Bagnères de Luchon où un taxi nous emmène à l'entrée N du tunnel de Vielha. Nous remontons le magnifique vallon de Riu Nere jusqu'au col Alfred puis montons au Tuc de Molilères (enneigement limite mais ça passe encore). Beaucoup de monde là-haut, quelque uns à skis mais la majorité en raquettes-crampons. Descente sur le refuge de Molières où nous passons l'après-midi à nous reposer et à faire fondre de l'eau. Au final, nous serons 15 dans ce petit refuge où il faut dormir en quinconce sur les couchettes.

J2: La météo annonce une journée couverte donc nous mettons toutes les chances de notre côté et nous partons à 5h30 du refuge. Col de Molières au lever du jour mais les nuages sont déjà là. Descente très moyenne sur le plan des Aigualluts où nous nous délestons d'une grande partie de notre matos. Nous remontons vers l'Aneto en suivant une bonne trace qui vient d'être faite par un groupe de français (Jeroen, les espagnols tracent raide aussi, ça te plairait pas). Le sommet est pris dans les nuages, les filles abandonnent vers 3000m, le jeune (ou pas) coq prétentieux que je suis tente de monter plus haut mais à 3200m, je dois me rendre à l'évidence que ça ne sert à rien. Descente plaisante avec une visibilité encore correcte. Puis pas mal de plat pour arriver à l'Hospital de Benasque. Nuit au top dans cet hotel 3* pour des prix très corrects (nous avons payé 248 euros pour 4 en demi-pension; jacuzzi, hammam, petit dej gargantuesque...).

J3: Départ vers 6h pour le pic Perdiguère. Après 200m de portage, le vallon de Remune est magnifique à remonter et nous arrivons sans difficulté au portal de Remune. Courte descente béton sur le lac de Litérole. La montée au pic Perdiguère est très déneigée mais en insistant un peu, nous réussirons à monter (et descendre) à skis jusqu'à l'antécime avec un court déchaussage. Sommet vers 12h, le ciel se voile donc nous ne traînons pas.
La descente du col Ubago à vue ne nous a pas paru triviale (nous avons même dû désescalader un ressaut de 10m). Déchaussage vers 2050 puis 1h30 de marche jusqu'au refuge d'Estos où nous passerons 2 nuits seuls avec le gardien (très sympa).

J4: Journée en AR donc avec des sacs légers. La météo annonçant une matinée nuageuse, nous ne sommes partis que vers 8h15 mais en fait il faisait beau dès le matin. Dommage car des nuages sont arrivés à la mi-journée. Les 10cm de neige tombés dans la nuit améliorent la qualité de la neige mais en contre-partie, nous avons eu le droit à une bonne séance de bottage. Pauline n'est pas très en forme aujourd'hui et stoppe 100m sous le sommet que nous atteignons avec Claire et Marion dans les nuages. La descente du col Paul sera la seule en poudreuse du raid. Au final, une très belle journée mais plus fatigante que prévu.

J5: Départ à 6h15 du refuge et portage obligatoire pendant 300m mais nous décidons de continuer à monter à pied jusqu'au sommet de Clarabide. Puis nous franchissons le port d'Oô et pendant que Pauline nous attend sur le replat 2800, nous montons rapidement au Seil de la Baque (stop au col à droite de l'antécime). Puis remontée assez raide au pic Gourdon (fin à pied). Au sommet, les filles en ont marre des manips, le vent commence à souffler fort, on abandonne le pic des Spijéoles. Descente très bonne sur la coume de l'Abesque (passage pas franchement évident avec cet enneigement mais nous avons eu de la chance et avons trouvé le passage). Contour du lac Saussat par la droite, pique-nique à l'abri du vent, franchissement du col d'Espingo dans la tempête et nous déchaussons à 1700m au-dessus du lac d'Oô. Puis portage sur le sentier très fréquenté jusqu'aux granges d'Astau (nous avons beaucoup intrigué les gens; "Y a des remontées mécaniques au-dessus?"). Là, Claire a fait du stop pour récupérer la voiture à Luchon. Grenoble à minuit!


Commentaires

» Par didiergo, le jeudi 18 avril 2019 à 12:55

Un secteur superbe à découvrir mais petite année à neige dans les Pyrénées :x

» Par Basu, le jeudi 18 avril 2019 à 19:39

Très joli raid dans le plus beau des massifs, bravo :wink: Ce n'était pas gagné avec la météo variable du moment.

» Par gerard mitaut, le vendredi 19 avril 2019 à 11:09

Il y en a qui savent bien s'entourer pour les raids ! :roll: :roll: :wink:.....superbe d'ailleurs ce raid même avec si peu de neige :)

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne