Accueil > Topo Guide > Sommets > Alpes Grées S > Albaron > par les Evettes > Sortie du 12 avril 2015
 Topo validé par la modération

3637 m Albaron, par les Evettes

Données techniques

Massif : Alpes Grées S
Secteur : Maurienne
Orientation : NE
Dénivelé : 1840 m.

Difficulté de montée [?] : PD-
Difficulté ski [?] : 3.1 E2
Pente : 35°-40° au plus raide

Nb de jours : 1, 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3633ET ASF13

Matériel

matériel de randonnée glaciaire (crampons, piolet, corde, baudrier, 2 mousquetons à vis, un descendeur...)

Départ/Accès

Départ : Bonneval sur Arc (1800 m) - Modane > Val Cenis > Bonneval sur Arc > Éventuellement l'Ecot.
La route d'accès à l'Ecot est généralement déneigée à partir du mois de mai.

Itinéraire

Depuis Bonneval, prendre la route en fond de vallée jusqu'à l'Ecot. Monter en face de l'Ecot pour gagner le refuge des Evettes (800 m de dénivelé).
Depuis le refuge, traverser le plateau des Evettes, puis attaquer le glacier rive gauche, en traversée sous les séracs. Prendre pied sur un plateau glaciaire que l'on traverse vers la droite. Attaquer une pente rive gauche (sous d'autres séracs) puis grand virage à droite avant de revenir à gauche entre les crevases. De là, gagner la selle de l'Albaron. Le sommet se fait à pied par la belle arête SE en aller-retour depuis la Selle.

Photos

Itineraire depuis le refuge des evettes (photo prise non loin du refuge)
Itineraire depuis le refuge des evettes (photo prise non loin du refuge) [par FIX]
La partie finale de l'ascension vue depuis la pointe de Chalanson. En rouge, le parcours d'arête)
La partie finale de l'ascension vue depuis la pointe de Chalanson. En rouge, le parcours d'arête) [par FIX]
L'arête finale depuis la Selle.
L'arête finale depuis la Selle. [par Géraud °°°]

Remarques/Variantes

Une belle course dans un cadre glaciaire de toute beauté. Méfiance pour les sections exposées aux séracs

Descente directe par la face E pour rejoindre le glacier des Evettes (5.1-E3)

Refuge(s) associé(s) : Refuge des Evettes

Voir aussi : les possibilités de boucle en gagnant le sommet de l'Albaron pour basculer versant Avérole

Sortie(s) GPS associée(s) : 14.04.13

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Nat'n'Co à l'Albaron [»] : Sortie du samedi 11 au dimanche 12 avril 2015 (2 jours) par juju

Participants : Nat'n'co: Nat, les Matthieus, Rodrigue, Eric K, ClaudeH, Chloé, Damien, Maurine, Jean-Eric, Clélia, Yannick, Florent, julien
Membres associés : djoule (11.04), damichou, kiliman38, nat

Météo

Samedi: Nuage dès midi, jour blanc et dégel stoppé.
Dimanche: grand beau et très chaud.

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking : Bonne val

Conditions de neige

Samedi: Neige dure et bon regel pour la traversée depuis le haut du téléski du Moulinet jusqu'au refuge des Evettes. Ensuite neige dure (dégel stoppé en raison des nuages) avec beaucoup de reliefs vers le col de la Disgrâce, pas vraiment du bon ski.

Dimanche: Premier ressaut pour prendre pied sur le glacier des Evettes en neige dure (neige froide compactée et neige gelée), ensuite neige froide s'alourdissant au soleil, parfois un peu croûtée, assez physique à skier mais surtout déjà très tracée. Descente du refuge des Evettes sur l'Ecot en neige transfo parfaite vers 14h30.

Altitude de chaussage (montée) : Bonneval
Altitude de déchaussage (descente) : Bonneval, la route de l'Ecot passe encore intégralement à ski mais plus pour longtemps.

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Nat'n'Co à l'Albaron - Dénivelé réel effectué : 2000m

Dernier tractage de la saison, on prend de l'altitude avec une nuit au refuge des Evettes. La selle de l'Albaron n'était pas forcément le plan A de ce week end mais avec ce beau temps tous les refuges visés étaient pleins.
La dernière fois qu'on était dans le coin avec Nat'n'co c'était en 2009 à la Levenna Occidentale. C'était d’ailleurs si mes souvenirs sont bons la première fois qu'on tentait un tractage sur 2 jours avec nuit en refuge. Nat'n'co a continué d'écumer les pentes depuis!
Samedi, départ de Bonneval par le télésiège et le téléski du Moulinet, on gagne 450m de D+ et la traversée jusqu'au refuge des Evettes passe très bien même si ça fait mal aux chevilles! On pique-nique au plan des Evettes, le temps que les nuages arrivent. La troupe repart en direction du col de la Disgrâce mais vu la qualité de la neige et ce qui nous attend le lendemain, je fais demi-tour et rentre au refuge rejoindre Jean-Eric et Clélia sa petite fille de 7 ans montée tractée par son papa. Nat'n'co feront demi-tour un peu plus haut, la visibilité étant vraiment mauvaise avec le jour blanc et la neige franchement pas terrible.
Dimanche le levé à 5h30 est rude et on est un peu long à se préparer si bien qu'on sera prêt à tracter sur les coups de 7h. Il nous faudra un temps certains pour attendre le point 3400m environ, juste sous la selle de l'Albaron. Ce fut dur! On était 12 tracteurs pour 12 places sur la corde, autant dire personne pour remplacer un tracteur ou un traceur fatigué. On en a bien chié! Premier raidillon passé en crampons la neige porte pas trop mal, mais c'est raide. Ensuite on a gardé les skis aux pieds jusqu'en haut, trop de neige meuble pour monter à pied droit dans la pente. Mention spéciale donc pour le passage sous le sérac où on a fait 5/6 conversions pour 50m de D+. Ça va pas bien vite! La météo au beau, le moral et la cohésion de l'équipe nous ont permis d'atteindre le but fixé sans raler. Entendu au sommet: "il n'y a pas the Pink ça manque d'engueulade ce tractage"!!!
Encore un bon week end en bonne compagnie mais surtout n'hésitez pas à venir nous aider. On a bien essayé de débaucher des personnes qui étaient sur le même itinéraire mais leur guide n’était pas trop d’accord...
La descente est vite avalée, tout comme le pique nique resté planqué sous un rocher au plan des Evettes, et Nat se régale avec son bobski! Encore une mention spéciale à Clélia qui descend comme une championne les pentes à 35° sous le refuge en gérant sa vitesse et ses virages.

A vous pour les photos.

PS: après le col de la Case Déserte, on avait dit, plus jamais un tractage dans les pentes à 35°. Ce week-end on s'est rappelé pourquoi on avait dit ça!


Commentaires

» Par djoule, le lundi 13 avril 2015 à 11:20

Je confirme, ça piquait, on en a bien chié, mais on s'est bien marré. Des photos dans les 24h si j'y arrive (paye ton tri) ! :P

» Par Eric L, le lundi 13 avril 2015 à 12:17

BRAVO !!!!!! :D :D

ultra déçu de n'avoir pu en être... :(

» Par damichou, le lundi 13 avril 2015 à 15:55

Un bon, très bon we en excellente compagnie! Merci à tous :D

» Par kiliman38, le lundi 13 avril 2015 à 21:19

partis pour la pointe fransecetti au dessus du col de la disgrace, on a suivi votre ascension complète et on vous tire notre chapeau! belle ascension! on a des photos de la troupe sur la selle de l'albaron. Dites moi comment les poster sur votre sortie. Est ce que le chien (Maurice) vous a accompagné pendant la montée?

» Par juju, le lundi 13 avril 2015 à 21:22

Hello,
Pour poster les photos sur la sortie il suffit que tu t'y associes. Maurice nous a suivi du refuge jusqu'à la selle de l'Albaron et de la selle jusqu'à Bonneval où il a retrouvé son maître. En fait il s'appelle Jimmy!

» Par ZeroD, le mardi 14 avril 2015 à 18:33

Un grand merci pour ce week end. J'en ai jamais autant chiez en montagne, mais c'était avec plaisir, et surtout à refaire !! Un grand bravo à Clélia qui, à 7 ans, gère le camembert !!!

» Par kiliman38, le mercredi 15 avril 2015 à 10:51

voila les photos qu'on a prises de la pointe fransecetti. :cool:

» Par henyan, le vendredi 17 avril 2015 à 19:19

Bravo à toute l'équipe, les photos réussies traduisent le bel effort collectif :OO: :)

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne