Accueil > Topo Guide > Sommets > Alpes Grées S > Albaron > par les Evettes > Sortie du 26 avril 2011
 Topo validé par la modération

3637 m Albaron, par les Evettes

Données techniques

Massif : Alpes Grées S
Secteur : Maurienne
Orientation : NE
Dénivelé : 1840 m.

Difficulté de montée [?] : PD-
Difficulté ski [?] : 3.1 E2
Pente : 35°-40° au plus raide

Nb de jours : 1, 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3633ET ASF13

Matériel

matériel de randonnée glaciaire (crampons, piolet, corde, baudrier, 2 mousquetons à vis, un descendeur...)

Départ/Accès

Départ : Bonneval sur Arc (1800 m) - Modane > Val Cenis > Bonneval sur Arc > Éventuellement l'Ecot.
La route d'accès à l'Ecot est généralement déneigée à partir du mois de mai.

Itinéraire

Depuis Bonneval, prendre la route en fond de vallée jusqu'à l'Ecot. Monter en face de l'Ecot pour gagner le refuge des Evettes (800 m de dénivelé).
Depuis le refuge, traverser le plateau des Evettes, puis attaquer le glacier rive gauche, en traversée sous les séracs. Prendre pied sur un plateau glaciaire que l'on traverse vers la droite. Attaquer une pente rive gauche (sous d'autres séracs) puis grand virage à droite avant de revenir à gauche entre les crevases. De là, gagner la selle de l'Albaron. Le sommet se fait à pied par la belle arête SE en aller-retour depuis la Selle.

Photos

Itineraire depuis le refuge des evettes (photo prise non loin du refuge)
Itineraire depuis le refuge des evettes (photo prise non loin du refuge) [par FIX]
La partie finale de l'ascension vue depuis la pointe de Chalanson. En rouge, le parcours d'arête)
La partie finale de l'ascension vue depuis la pointe de Chalanson. En rouge, le parcours d'arête) [par FIX]
L'arête finale depuis la Selle.
L'arête finale depuis la Selle. [par Géraud °°°]

Remarques/Variantes

Une belle course dans un cadre glaciaire de toute beauté. Méfiance pour les sections exposées aux séracs

Descente directe par la face E pour rejoindre le glacier des Evettes (5.1-E3)

Refuge(s) associé(s) : Refuge des Evettes

Voir aussi : les possibilités de boucle en gagnant le sommet de l'Albaron pour basculer versant Avérole

Sortie(s) GPS associée(s) : 14.04.13

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Albaron, par les Evettes [»] : Sortie du mardi 26 avril 2011 par JEREMIE djey

Participants : Carpette

Météo

grand beau avec quelques petits cumulus en fin d'après midi

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking :

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
glacier du grand fond3620S14hPoudresurper poudre pour la première pente
glacier du collerin3400E14h10Moquettela couche fraiche a fondu et devient tres collante
vallon de descente2800S14h40Transfo lourdeun peu tard pour descendre en S
Altitude de chaussage (montée) : 2590m (ref des evettes)
Altitude de déchaussage (descente) : 2250 (à 3min à pied du refuge d'avérole

Activité avalancheuse observée : RAS, la petite couche d'hier (5 à 15 cm suivant les zones) est collante et semble posée sur un manteau stable.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : traversée de l'Albaron en partant du ref des Evettes vers le ref d'Avérole - Dénivelé réel effectué : 1242m

C'est le grand beau pour cettte 3éme journée du raid, le sourire revient après l'inquiètude de la veille et toute une après midi neigeuse...
La couche fraiche est finalement limitée et repose sur un manteau bien dur. Donc la montée se passe très bien, on commence à s'acclimater et cela se ressent sur le rythme de montée, ça y est on va pouvoir se régaler.
Les paysages sont magnifiques avec cette petite couche de neige fraiche et ce soleil, la montée jusqu'à la selle de l'Albaron s'effectue dans une trace parfaite. C'est du coup l'embouteillage à la selle et il faut trouver une place les manip avant de partir pour l'ascension de l'arête.
18 ans plus tard me revoici donc sur cette très belle arête, plus aérienne que dans mes souvenirs. Nous progressons lentement suite à une erreur stratégique (pas mis les crampons car on pensait rapidement être sur les rochers), du coup 15 min plus tard, on se décide à mettre les crampons et d'un coup tout devient très facile. Avec les crampons, ça devient un véritable plaisir de progresser et on profite enfin de l'ascension.
A 13h10, nous voici au sommet, on se pose pour pique-niquer et profiter de la vue, on est tout seul au sommet, 40 min plus tard on décide d'attaquer la descente avec pour commencer un petit rappel de 20m, sachant qu'on peut tout à fait se débrouiller avec une corde de 30 m en effectuant 2 rappels (un premier de 5m en partant du plateau, puis un second de 15 m sur le point d'attache de la corde fixe), c'est ce que nous avons fait.

Reste la descente, grandiose sur un panorama très dégagé, le glacier en poudre pour commencer, puis la partie E qui chauffe fort. On le savait on est trop tard pour ce type d'exposition, mais ça passe globalement très bien, mis à part un petit passage de la traversée vers 2800. Car c'est SE pour reprendre pied dans le vallon sous la Bessanese et là c'est pourri profond ! une fois ce petit passage passé on retrouve une exposition SW excellente qui permet de descendre jusqu'à 3 min du refuge à ski.
Après réflexion, pour se réserver la plus belle descente dans ces conditions (horaire tardif et enneigement déficitaire), cela vaudrait le coup de traversée plus haut sous la pointe des Audras pour prendre le vallon SW sous le col de la bessanese.


Commentaires

(pas de commentaires)» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne