Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Ailefroide Orientale > versant Sud > Sortie du 23 mai 2020
 Topo validé par la modération

3847 m Ailefroide Orientale, versant Sud

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Haute Durance, Briançonnais
Orientation : S
Dénivelé : 2450 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 4.1 E3
Pente : 40° sur 150m

Nb de jours : 1, 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3436ET

Matériel

Kit glaciaire.
Crampons et piolet pour l'accès au glacier


Départ/Accès

Départ : Ailefroide (1522 m) - Briançon ou Gap > l'Argentière la Bessée > Vallouise > Pelvoux > Ailefroide > Parking 1522
En hiver la route est fermée par une barrière à la sortie de Pelvoux les Claux (1270m)

Itinéraire

J1 : D'Ailefroide, suivre le torrent de Celse Nière jusqu'au replat de l'Ouro (point 2176m)
Pour le passage de la barre de l'Ouro:
- Par bon enneigement : prendre rive droite en traversant au-dessus des barres pour rejoindre le replat au pied du refuge d'été (exposé)
- Si ce passage est mal enneigé, emprunter le sentier d'été (Attention dès l'automne le Parc des Ecrins démonte les câbles du passage de la Barre de l'Ouro,il reste en place que les scelements!) ou un couloir, plus à droite, qui débouche au-dessus du refuge d'été.
Le refuge d'hiver (2626m) est un peu plus loin, rive gauche aussi. On l'atteint en dépassant les barres sur lequel il est perché.

J2 : Du refuge, rejoindre, par une traversée descendante, le fond du vallon et remonter les pentes SE permettant de contourner par la gauche les barres rocheuses au pied du glacier de l'Ailefroide.
Vers 2950m, remonter un petit couloir (invisible du bas) qui donne accès à un premier replat.
Selon les conditions, gravir la pente au dessus du plat pour gagner une sorte de "vire neigeuse" au pied du glacier, ou continuer à l'horizontal jusqu'à un couloir rejoignant la vire.
Suivre cette vire sur la droite et gravir dès que possible un raide mur sur la gauche (45° sur 50m) pour prendre pied sur le glacier. (Selon l'enneigement, le "passage en neige" peut se trouver plus à l'E, ou être en glace, ou être en rocher ... à repérer la veille)
Remonter ensuite le glacier d'Ailefroide par sa rive gauche jusqu'à une vaste dépression vers 3550m. Traverser en ascendance sur la droite au pied de la grande pente pour rejoindre une épaule que l'on remonte jusqu'à un collu sur l'épaule S du sommet.
Suivre l'arête large et skiante jusqu'au sommet.
Descente : par le même itinéraire ou en coupant par la grande pente (40° sur 150m)

Photos

L'itinéraire depuis le glacier du Sélé
L'itinéraire depuis le glacier du Sélé [par Jip]

Remarques/Variantes

Parc national des Ecrins, chiens interdits

Bien repérer l'accès au glacier la veille

Refuge(s) associé(s) : Refuge du Sélé

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Ailefroide Orientale, versant Sud [»] : Sortie du samedi 23 mai 2020 par steph_

Participants : micha, Salome, Claire

Météo

Beau temps se couvrant l'après-midi

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking :

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Ailefroide 3848>3550SW10hneige dure mais bon grip
3550>2900SMoquette
2900>2500SEMoquette lourde
2500>2000ENeige de névé pas désagréable
Altitude de chaussage (montée) :
Altitude de déchaussage (descente) :

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Refuge - Ailefroide en AR - alt 2000 - refuge du Pelvoux - Dénivelé réel effectué : 2000m

J3 de notre séjour dans les Ecrins après les Agneaux et le coup de sabre les jours précédents.
Sommet magnifique et en bonnes conditions ce jour. L'itinéraire de montée est vraiment sympa et jamais dur (un monde d'écart avec le couloir de la veille...)
Départ à 6h en même temps que 4 autres personnes qui sont montées par la voie normale d'été ( mais que nous n'avons pas revu; j'espère que tout s'est bien passé).
Après une dépose des affaires superflues sur le plat sous le refuge, la montée vers l'Ailefroide est plutôt tranquille. Un court déchaussage de 30m dans le ressaut du bas (vers 2600m), nous mettons les crampons sous le ressaut à 2900m et ne les quitterons pas jusqu'au sommet atteint vers 9h30.
Début de descente en neige dure mais avec bon grip puis le bas, orienté SE, commence à être assez mou (de toute façon, en conditions de printemps, il est impossible d'avoir de bonnes conditions de haut en bas...haut SW et bas SE...).
A la récupération des affaires, Marion se rend compte que son piolet n'est plus sur son sac (probablement perdu la veille au coup de sabre; si une âme charitable le retrouve, merci de nous contacter; c'est un piolet camp corsa nanotech rouge). Potentiellement problématique pour la course du lendemain...
Puis nous franchissons les barres de l'Ouro en rive droite sans problème (30m de remontée à pied) et déchaussons à 2000m dans le vallon de Celse Nière.
S'ensuit une remontée jusqu'au refuge du Pelvoux où nous arrivons peu de temps avant la pluie et l'orage.


Commentaires

» Par Cédric C, le lundi 25 mai 2020 à 15:11

Un bien joli raid ! :cool:
La limite skiable dans le vallon du Sélé se trouve encore aux alentours de 2000m, c'est bien ça ? Merci !

» Par steph_, le lundi 25 mai 2020 à 16:39

Non tu peux descendre plus bas vers 1800m.
C'est juste que nous on s'est arrêtés à 2000m pour remonter directement au refuge du Pelvoux

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne