Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Ailefroide Occidentale > directe Sud Est > Sortie du 07 mai 2019
 En attente de modération

3954 m Ailefroide Occidentale, directe Sud Est

Une superbe ligne débouchant au sommet Occidentale de l'Ailefroide, intégralement skiable

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Haute Durance, Briançonnais
Orientation : SE
Dénivelé : 2432 m.

Difficulté de montée [?] : AD
Difficulté ski [?] : 5.3 E3
Pente : 48-52°/200m

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3436ET

Matériel

crampons et piolets

Départ/Accès

Départ : Ailefroide (1522 m) - Briançon ou Gap > l'Argentière la Bessée > Vallouise > Pelvoux > Ailefroide > Parking 1522
En hiver la route est fermée par une barrière à la sortie de Pelvoux les Claux (1270m)

Itinéraire

Même début que le Couloir Bost-Charignon, sauf qu'il faut remonter le glacier jusqu'en haut. Puis main droite un petit couloir caché permet d'atteindre un replat vers 3650m. De là, traverser vers la gauche pour rejoindre un couloir évident (au dessus des barres rocheuses, le remonter (un ressaut facile suivant enneigement) jusqu'au sommet qui s’aplanit agréablement!

Photos

face SE
face SE [par ghyslain]
traversée
traversée [par ghyslain]
vue du Sélé
vue du Sélé [par ghyslain]
couloir central
couloir central [par ghyslain]
Tracé intégral
Tracé intégral [par Ju_]

Remarques/Variantes

Refuge(s) associé(s) : Refuge de la Selle

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Couloir Pelas Vernay et descente intégrale à skis de l'Ailefroide Occidentale [»] : Sortie du lundi 06 au mardi 07 mai 2019 (2 jours) par ghyslain

Participants : -

Météo

beau

Conditions d'accès

Etat de la route :
ok
Altitude du parking :
1522

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
couloir Pelas Vernay3142-2300N12h15-20/...Irrégulièrede la poudre et du carton ***
couloir Sud Est Ailefroide3954-3650SE12hIrrégulièrede la moquette ou croute réchauffée ***+
reste descente3650-1800E14hMoquettepoudre réchauffé sur le glacier puis moquette ***
Altitude de chaussage (montée) : Bosse Clapouse 2000m
Altitude de déchaussage (descente) : Vallon Celse Nière 1800m

Activité avalancheuse observée : ras

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Ailefroide - Vallon Clapouse - Brêche Victor Chaud (descente couloir Pelas Vernay) - refuge Sélé - Ailefroide Occidentale - Ailefroide - Dénivelé réel effectué : 4000m

Après une bonne tempête en montagne il n'est pas évident de trouver une sortie engagée assez sûre nivologiquement parlant! On recherche tout le dimanche un coin qui pourrai le faire, notre idée est que dans les Ecrins et plus particulièrement au Sud il n'aura pas tellement neigé.
Donc direction Ailefroide pour la brêche Victor Chaud et son superbe couloir du Pelas Vernay et pourquoi pas le lendemain le beau couloir Bost-Charignon ouvert par Manu Abelé et Louis Grenet!
On part de 5h de Grenoble lundi matin, allé zou à Ailefroide, on file rapidement vers le vallon de Clapouse (neige depuis le bas) on monte à pieds jusqu'à 2000 puis on chausse pour rejoindre le petit couloir sud d'accès à la Brêche Victor Chaud.
Pas mal de vent encore, arrivés au sommet du couloir la goulotte semble un poil longue pour nos deux cordes de 30m... Tant pis on desescaladera l'affaire après le rappel. 80m plus bas on peut enfin chausser! Un petit ressaut à passer en ski (plutôt acrobatique...) puis ça déroule bien. Jolie pente vraiment longue et superbe ambiance!

On repeaute pour rejoindre le refuge su Sélé, mais avant on va reconnaître la face pour voir si c'est bien en neige! Après un bon repérage on va se reposer au soleil sur la terrasse du Sélé qu'on partagera avec un groupe de trois personnes bien sympathique!

Mardi, levé tranquille à 5h grand beau et super regel. Forme pas au top après déjà une dizaines de jours de skis... On atteint la goulotte du couloir Bost-Charignon, allé juju y va en premier, on croyait qu'il n'y avait que 20-30m, à mis parcours on décide de rebrousser chemin: de bons glaçons viennent se fracasser à plusieurs reprises dans la voie!
Allé on a un plan B, mais on ne sait pas si ça passe, tant pis on va voir. Après avoir remonter le glacier on aperçoit un petit couloir qui permet de rejoindre l'arrête: yess! Je remonte ce couloir et surprise: un joli replat avec notre traversée toute en neige pour accéder à la ligne qu'on avait repéré la veille.
La motivation nous regagne, on se dépêche de tracer pour arriver dans l'horaire, la neige commence tout juste à réchauffer, au top. On arrive directement au sommet, grosse ambiance, ça y est on l'a fait biiim, le sommet de l'Ailefroide!
De la place pour se préparer au sommet, on fait quelques clichés et on branche les caméras pour immortaliser l'instant! Départ en bonne neige, l'impression de skier une pente suspendue, on entre dans le premier couloir raide (52° à l'inclinomètre) les rochers ne sont pas loin il faut pas trop lâcher et c'est étroit...
On continu jusqu'à l'étroiture qu'on évite par une petite cabriole, et ensuite ça déroule super bien, toujours très raide mais neige bien revenue, un régal. On arrive à la traversée qui se négocie très bien pour rejoindre l'épaule à 3650, le petit couloir et voilà on est sur le glacier! La grosse croute a bien ramollie et on lâche un peu le chevaux, puis festival de transfo à bloc jusqu'au refuge et plus bas!

Voilà une magnifique montagne de skié, merci à Julien d'avoir partagé ça!
On a pas d'infos sur l'itinéraire, a t-il déjà été skié?
Pour la cotation j'ai mis 5.3 E3, plus de 200m à 50°, limite 5.4 mais c'est court quand même?

petite vidéo:
Afficher/Masquer la vidéo ou Lien direct (Youtube)


Commentaires

» Par nonopralo, le mercredi 08 mai 2019 à 17:21

Hou-là c'est pas la sortie de Papa du dimanche, il y a du niveau, je suis très impressionné !
Merci d'avoir partagé votre vidéo, elle donne des frissons !

» Par Manu Abelé, le mercredi 08 mai 2019 à 18:03

Bravo! une belle ligne sans rappel depuis le sommet :roll:

» Par cassien, le mercredi 08 mai 2019 à 18:03

Bravo, belle ligne. :wink:

» Par Rémo Barbaruli, le mercredi 08 mai 2019 à 18:27

"l'impression de skier une pente suspendue" : plus qu'une impression non ? :ill:
classe !

» Par p1p1, le mercredi 08 mai 2019 à 18:33

Pfiouuu impressionant en ce moment Ghyslain !!!
Que ce soit une première ou pas c'est MA-GNI-FIQUE ! :roll: :roll: Congrats messieurs :roll: :roll:

» Par steph_, le mercredi 08 mai 2019 à 18:36

La grande classe!!!

» Par Em42, le mercredi 08 mai 2019 à 18:53

Une bien belle encore Ghyslain ;) ;)

» Par Cédric Colomban, le mercredi 08 mai 2019 à 19:17

Enchaînement royal et (possible) nouvelle ligne trouvée au pied levé sur un sommet majeur... chapeau bas Messieurs !!! :cool:

» Par billyolive, le mercredi 08 mai 2019 à 19:33

Magnifique itinéraire, et gros mental pour skier ces pentes ...Bravo :cool: pour l’expo à voir la photo 44 et la traversée sur la vidéo c’est pas loin du 4 non :ill: ? Quelle technique en tout cas, vous enchaînez les virages sautés comme une godille dans du 30 degré :lol:

» Par henyan, le mercredi 08 mai 2019 à 21:38

Jolie ! mais je ne vais pas te racheter tes skis :P

» Par Bart-S, le mercredi 08 mai 2019 à 22:29

Belle, ça vient alimenter quelques idées de beaux enchaînements dans le coin !

» Par mick38, le jeudi 09 mai 2019 à 00:26

Et modestes les gars que 5.3 E3. Bravo

» Par Cyrille Marais, le jeudi 09 mai 2019 à 10:15

Vous étiez bien, là ! Bravo pour la perf. Je comprends pas le E3 mais bon, c'est pas l'essentiel ! Congrat. :wink:

» Par Benjamin Védrines, le jeudi 09 mai 2019 à 22:11

Salut, superbes moments passés là-haut ! Bravo.

Pour l'Ailefroide Occidentale il s'agit :

- du glacier SW et couloir Sud-Est (itinéraire 40 du topo "ascensions en neige et mixte" de Seb Constant; Cotation : AD- 45/50°, première en 1958 Par P. Abbiati et G. Guderzo, le 4 août)
- couplé avec le couloir SE (itinéraire 41, Cotation : PD+, 45°, première en 1870 par les Almer et compagnie. A ski par V. Bally Leirens, Laurent Delachat, Arthur Ravanel et Pierre Turc le 9 mars 1929 par le glacier ; sur le Labande, itinéraire 539, il n'est que écrit "en hiver", sans préciser "à ski". Il faut demander à Seb).

En ce moment les faces Sud entre autre ne sont pas remplies comme elles l'ont déjà été et comme elles le seront sûrement d'ici peu !

Voila pour les informations sur ces beaux itinéraires,
à bientôt

» Par Hervé, le jeudi 09 mai 2019 à 22:28

Salut Ghyslain
Bravo pour ce bel enchaînement ! Quelques infos. A l’Occidentale vous avez skié la « voie originale » Coolidge 1870, niveau PD. La semaine du 15 avril, il y a eu déjà 3 passages et l’ouverture de cet itinéraire date probablement de très longtemps mais, réalisée en toute discrétion comme les Rochers Rouges au Pelvoux en 1987… Pour la cotation 5.1 / E2 semble plus juste. Lors de mon passage dans cette ligne j’ai trouvé cela ludique, étroit, court, la pente ne donne pas le vertige (sauf avec une GoPro !), pas de difficulté technique. Pour faire un parallèle dans le niveau 5.3, l’an passé Benjamin (Védrines) à ouvert au Pic de Neige Cordier, Les orphelins de l'inaction, c’est vraiment une autre planète… Bonne fin de saison et au plaisir de se croiser sur un sommet sauvage des Ecrins !

» Par Boris Pivaudran, le vendredi 10 mai 2019 à 11:36

Jolis morceaux les copains ! Et le modeste remplissage de cet année a dû corser un peu la pente...
La vidéo est top !

» Par ghyslain, le vendredi 10 mai 2019 à 20:09

Salut à tous, merci pour les infos!
@ Hervé, pour nous il semblait évident qu'une ligne comme celle-ci sur ce sommet ai déjà été skié, mais comme aucunes infos nul part...
Par contre pour la cotation 5.1/E2 je ne suis pas d'accord, peut-être qu'il y avait 20-30 ans le glacier remontait jusqu'au bas du couloir? Ici en cas de chute et saut de barre que ce soit du haut ou en bas je ne donne pas beaucoup de chance de survie... Je me trompe ? Les photos le montre clairement non ?
Pour la cotation 5.1: je ne la crois pas appropriée non plus, certes ce n'est pas très long, mais c'est étroit et plutôt raide (mesures à l'inclinomètre). Si on donne une cotation de 5.1 d'un telle itinéraire et E2, beaucoup de personnes iront se faire peur ou rebrousserons chemin en s'y retrouvant à cause de ces chiffres. Voilà, je suis ouvert au débat! :wink:

» Par Lolopriet, le samedi 11 mai 2019 à 02:21

Salut, j'ai parcouru cette ligne il y a 4 ans tout pile (10/05/2015) avec Dam's, Pti Ju, et Virgile. J'ai souvenir d'un bel itinéraire de ski depuis un beau sommet, et "sans rappel "...magnifique !!!
Pour la cotation, Louis et Manu avaient estimé le Bost-Charignon, plus étroit, plus long et soutenu à 5.3, nous avions donc estimé la cotation à 5.2...
Je pense que cette itinéraire peut être considérer comme un bon étalon de ce qu'est le 5.2 : niveau charnière entre des 5.1 plus ou moins tout le temps en conditions, et des 5.3 qui nécessitent les bonnes conditions de neige (qualité et remplissage) et ne sont pas forcément souvent réalisables...Assurément le manque de remplissage majore la cotation !
Pour ce qui est de l'exposition, je n'est pas souvenir qu'on la ressente plus que cela...pour autant elle y est bien présente. Le E3 me parait valide.
5.2/E3 me semble approprié...
Au plaisir de se croiser dans de belles pentes

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne