Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses - Arves > Aiguille de Laisse > Par la combe de Montfroid > Sortie du 31 mai 2019
 Topo validé par la modération

2879 m Aiguille de Laisse, Par la combe de Montfroid

Données techniques

Massif : Grandes Rousses - Arves
Secteur : Oisans
Orientation : T
Dénivelé : 1100 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : 30° max

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

couteaux

Départ/Accès

Départ : le Plan du Suet (1790 m) - Grenoble -> Rochetaillée (direction col du Glandon) -> Allemont -> le Rivier d'Allemont -> Stationner le long de la D926 (1830m), environ 1km en aval du col du Glandon

Itinéraire

Descendre en contrebas de la route en direction du premier chalet. Vous y trouverez une passerelle qui vous permettra de franchir le torrent (environ 300m en aval des chalets du Plan du Suet).
Remonter les pentes ouest puis suivre l'arête ou la combe de Montfroid jusqu'à un grand plat (Monfroid 2277 m). Prendre à gauche pour passer un verrou et se retrouver au dessus d'un lac (2371m).
Atteindre par une traversée sous la Croix de Picheu, le Col de Monfroid puis continuer plein sud jusqu'à une combe sous le sommet. La remonter puis, en arrivant sur la croupe, prendre plein est pour rejoindre le sommet côté 2875m. Pour le vrai sommet 2879m, suivre (à pied) l'arête vers le sud.
Du Col de Montfroid, on peut aussi prendre à l'est puis plein sud, et plus loin traverser une croupe pour rejoindre l'itinéraire de la face nord.
Pour la descente, faire le chemin inverse. Eventuellement ne pas descendre la combe de Montfroid jusqu'en bas ; à environ 2100 m, déchausser pour rejoindre l'arête et profiter des pentes ouest qui surplombent la route du Glandon.
Si vous ne descendez pas trop tard, c'est la cerise sur le gâteau.

Remarques/Variantes

Sortie de fin de saison permettant un excellent ratio ski/portage

Variantes :

» Dôme de la Cochette, couloir O (D+ 1700m ; Ski 5.1 ; Orientation W)
Suivre le même itinéraire que précédemment jusqu'à la combe sous le sommet.
Là, continuer à traverser sous l'Aiguille de Laisse et viser la combe nord sous le Dôme de la Cochette.
Rejoindre un collu entre l'aiguille noire et l'antécime du Dôme de la Cochette.
On rejoint le sommet par des pentes débonnaires.
Longer l'arête est descendre au mieux dans un des couloirs de la face ouest, variable selon l'enneigement.
Se laisser glisser jusqu'au col des couard et remonter aux Aiguillettes puis redescendre au barrage de Grand-Maison.

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Aiguille de Laisse, Par la combe de Montfroid [»] : Sortie du vendredi 31 mai 2019 par popsmasch

Participants : -
Membres associés : Khara (01.06), taramont (01.06), CFleury (01.06)

Météo

Grand beau sans vent

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking :

Conditions de neige

Altitude de chaussage (montée) : 20 minutes de portage 1800 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1800 m idem monté

Activité avalancheuse observée : ras

Skiabilité [?] : ●●●●●


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 1250m

Très bon regel et très bonne neige retour voiture 11h00. Quelques chamois et marmottes


Commentaires

» Par taramont, le samedi 01 juin 2019 à 21:35

Fait ce jour avec l'agréable compagnie de Claire. Camping 5* au col de la Crx de Fer sous la surveillance des Aiguilles d'Arves. Départ à 4h50. Regel nocturne faiblard. Descente sur le refuge puis en contrebas W du refuge. Sommet. Descente par Lac Nicolas puis combe de Montfroid. Partie supérieure jusqu'à 2450m en bonne neige encore peu revenue (sauf la petite section juste sous le sommet déjà bien molle). Ensuite toute la partie sans grande déclivité très inégale, cassante en W, pourrie en E. Combe de Montfroid bonne en neige de névé un peu collante. Le crux de la course est la traversée de la passerelle qui peut surprendre et donner quelques sueurs qui seraient vite refroidies en cas de faux pas (j'ajouterai une petite mise en garde sur le topo).
Encore un grand merci à Rodolphe qui a eu l'amabilité de nous épargner 4 km de remontée à pied sur la route et qui a bien voulu associer sa bouteille d'eau de source à notre bière au cours d'une conversation des plus instructives.
Ciel, Khara, nous aurions pu nous rencontrer ! quelle coïncidence !
(je me permets d'ajouter quelques photos)

» Par Marco, le dimanche 02 juin 2019 à 11:08

@taramont :on aurait pu se croiser (2 fois....).
Ce sera pour une autre fois.
A l'aller j'ai franchi la passerelle en dormant à moitié (presque de nuit, après un lever à 3h).
Au retour, dans mon état de fatigue, passer dans le torrent aurait été un soulagement... :ill: :P

» Par Khara, le dimanche 02 juin 2019 à 11:35

Merci pour ce reportage et toutes vos belles photos.
Quelle chaleur ce samedi ! Avec Nico. et Pascal aujourd'hui, nous avons d'autant plus apprécié la récompense habituelle de fin de rando :D (voir photo :wink: :wink: :wink: )
@ Taramont : quelle belle saison encore une fois, bravo !

» Par taramont, le lundi 03 juin 2019 à 20:55

@Marco : me croiser 2x? le destin vous a épargné cette dernière épreuve :lol:
@Khara : vu où votre photo est placée, on a l'impression que vous buvez la bière avant de partir pour vous donner du courage !
@Marco et Khara : mais où était-il tout ce beau monde que nous aurions dû apercevoir sinon croiser ? pourtant la vue n'était pas bouchée ! sans doute marchez-vous/skiez-vous tellement vite qu'on n'a même pas le temps de vous apercevoir :wink: - bel été à tous les deux et revenez hanter Chartreuse et autres massifs pour que j'ai à nouveau le plaisir de suivre ou de croiser vos traces :)

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne