Accueil > Partir > Randonnée > Bolivie > Les volcans du Sud-Lípez (22 j) (Allibert Trekking)

Les volcans du Sud-Lípez (22 j) (Allibert Trekking)

Allibert Trekking
Prochain départ : 19/10/2019
5145€  
Présentation
Au sud-ouest de la Bolivie, la cordillère Occidentale déroule un chapelet de volcans au-dessus de paysages désertiques colorés uniques au monde. Du fait de l’aridité du climat, pratiquement tous les volcans, même certains qui dépassent 6 000 mètres, sont dépourvus de glaciers, et donc accessibles aux trekkeurs. Plus qu’un circuit dans le Sud-Lípez, ce voyage est une découverte presque complète de l’Altiplano bolivien, ses paysages parmi les plus beaux de la planète, sa riche faune et ses habitants aux traditions très vivaces.
Activité : Randonnée

Durée : 22 jours

Pays : Bolivie


Détails de l'offre


J 1/ France

Départ de France en principe en fin de matinée.



J 2/ La Paz (3700 m)

Arrivée à La Paz en principe le matin. Découverte du site
extraordinaire de la ville, dans un cirque érodé au bord de
l’Altiplano, face aux cimes étincelantes du nevado Illimani (6400 m).
Installation dans un hôtel du centre-ville (altitude : 3700 m environ). Visite de La Paz : excursion en téléphérique au-dessus de la ville, marchés indiens,
vieux édifices qui datent de la colonisation espagnole, marché aux
sorcières. Achats de souvenirs (riche artisanat).
Soirée libre dans la capitale de la Bolivie. Nuit à l’hôtel.




J 3/ Tiwanaku - Copacabana (3800 m)

Départ tôt le matin pour Tiwanaku, l’énigmatique cité pré-incaïque, en
fait un centre de cérémonies construit il y a plus de 1 000 ans. Edifices impressionnants aux blocs de pierre pesant parfois plus de 100
tonnes, ajustés comme ceux des monuments incas péruviens. Superbe vue
sur la cordillère. Nous continuons notre route jusqu’au lac Titicaca.
Berceau de la civilisation andine, entre Pérou et Bolivie, les 8 450
kilomètres-carrés d’eau bleu turquoise du lac sont un spectacle unique. Suivant l’heure d’arrivée, visite de ce petit port, de la la Horca del Inca, observatoire pré-incaïque, ou montée au belvédère qui domine la ville et le lac. Nuit à l’hôtel.




J 4/
Ile du Soleil - Tuni (4300 m)

Bateau à moteur jusqu'à l'île du Soleil. Débarquement à Challapampa.
Randonnée au sud de l'île du Soleil jusqu'à Pilkokaina le long de
superbes sentiers de crête empruntés par les populations locales :
villages typiques, haciendas, ... avec comme toile de fond les sommets
enneigés de la cordillère Royale. Visite du labyrinthe (Chinkana),
ensemble de ruines incas dans un merveilleux site tout méditerranéen.
Puis traversée du lac Titicaca jusqu'à sa rive est (3 h de traversée).
Tout au long de la traversée, la vue sur les sommets glaciaires de la
cordillère (Ancohuma et Illampú, qui dépassent les 6400 mètres) est
magnifique. Transfert en longeant la côte du lac et la route vers La
Paz, au village de Patamanta, bifurcation qui nous conduit vers la
cordillère Royale jusqu'au village de Tuni. Nuit en refuge/écolodge.

4 h de marche.



J 5/ Cordillère Royale : camp de Base du Condoriri - Oruro (3900 m)

Depuis le village de Tuni, magnifique randonnée jusqu'au camp de base du
Condoriri, majestueux sommet glaciaire de 5 600 mètres dont la forme
rappelle un condor aux ailes déployées (d'où son nom). Nous atteignons
le lac du Condoriri (4650 m) situé dans un superbe cirque. Puis montée
au col Aguja Negra à 5 000 mètres (extraordinaire vue sur la face
nord-ouest abrupte du Huayna Potosí, 6 088 mètres) et redescente sur
Tuni et son lac.

Route vers El Alto, puis nous continuons vers le sud dans les paysages
infinis de l'Altiplano jusqu'à Oruro, une importante ville minière
animée. Nuit à l'hôtel à Oruro ou aux environs.

6 h de marche.



J 6/ Oruro - salar d’Uyuni (Jirira, 3700 m)

Nous continuons notre route jusqu’à la petite ville de Huari. Peu
après, la route se transforme en piste. Arrêt à un immense cratère de
météorite. Puis nous continuons notre long trajet sur la piste. Nous
nous rapprochons d’une chaîne volcanique, et c’est la découverte de
l’extraordinaire salar d’Uyuni, une gigantesque surface de sel
immaculée de plus de 10 000 kilomètres carrés (plus grand que la Corse
!).

Nous atteignons enfin Jirira, village du bout du monde au bord du salar
et au pied du volcan Tunupa aux belles roches multicolores dans les
tons jaune, ocre et rouge. Nuit en lodge simple à Jirira.




J 7/ Volcan Tunupa (5400 m) - Jirira (3700 m)

Lever matinal pour cette première ascension, ce qui nous permettra
d’admirer depuis les hauteurs le lever de soleil sur le salar. Longue ascension jusqu’au belvédère du volcan (vers 4600 m), puis nous
suivons l’arête jusqu’au sommet des randonneurs vers 5 000 mètres (qui n’est
pas le vrai sommet, bien défendu par une arête sommitale déchiquetée
réservée aux grimpeurs !).
Redescente et retour à Jirira.


8 à 9 h de marche environ.



J 8/ Ile Lomo Pescado - île d’Incahuasi - San Juán (3800 m)

Nouveau lever matinal pour assister à un moment magique : le lever de
soleil sur le salar. Le soleil rasant joue avec les motifs de la
surface du salar pour créer un tableau coloré changeant. Puis courte
traversée en véhicule d’une partie du salar de Uyuni afin “d’accoster”
sur l’île Lomo Pescado dont les cactus pointent leurs épines vers le
ciel. Marche vers le sommet de l’île afin d’apprécier cette immensité
blanche entourée de hauts volcans qui est sans aucun doute l’un des
moments forts de ce voyage. Vous y verrez probablement des viscaches, sorte de lapin à longue queue
survivant sans problème dans ces milieux pourtant inhospitaliers !


Route sur le salar jusqu’à l’île d’Incahuasi et ses magnifiques cactus
que l’on explore, avant de continuer la traversée en véhicule de cette
immensité blanche.
Puis nous quittons le salar pour faire route dans le désert du Sud-Lípez. Arrivée à la petite localité de San Juán. Nuit en lodge simple.


3 h de marche environ.



J 9/ San Juán - laguna Colorada

Route à travers le désert. Passage au salar de Chiguana, puis nous longeons la
chaîne de volcans qui marque la frontière avec le Chili (vue sur le
volcan actif Ollagüe), avec à leur pied plusieurs lacs aux couleurs absolument
incroyables : bleu turquoise, vert, jaune... Nous voyons
les premiers flamants roses qui peuplent la plupart des lacs d’altitude
de la région. Passage par el árbol de piedra, de spectaculaires
formations rocheuses résultant de l’érosion éolienne. Nous arrivons
enfin à la laguna Colorada, célèbre pour son extraordinaire couleur
rouge brique due à la richesse en micro-organismes. Des dizaines de
milliers de flamants roses y ont élu domicile.
Exploration à pied des environs.
Lodge simple.




J 10/ Laguna Colorada - geysers Sol de Mañana - laguna Verde (4300 m)

Route vers le sud. Passage aux geysers Sol de Mañana, en fait plutôt des solfatares. A près de 5 000 mètres d’altitude, un paysage hallucinant de trous de boue
bouillonnante et de jets de vapeurs au milieu de terrains multicolores
lunaires. Puis nous continuons notre route jusqu’au bord de la très
belle laguna Salada pour un bon bain dans les sources d’eau chaude au
bord du lac. Nous roulons ensuite entre des volcans aux tons ocre,
rouge et blanc jusqu’à la laguna Verde, la bien nommée, dont les eaux
contrastent magnifiquement avec le paysage lunaire environnant.
Au-dessus de nous, la pyramide parfaite du Licancabur. Lodge simple.




J 11/ Ascension du Licancabur (5916 m)


Nous prendrons notre temps pour escalader ce volcan. Les véhicules nous amènent très tôt le matin jusqu’à environ 4 600 mètres,
puis l’ascension se fait par un sentier caillouteux bien tracé,
jusqu’au rebord du cratère occupé par un petit lac (dans lequel ont été
trouvés des organismes vivants !). Redescente par les pentes de neige,
d’éboulis et de sable volcanique. Lodge simple.


8 à 9 h de marche.



J 12/ Laguna Verde - Quetena Chico (4300 m)

Route à travers le désert coloré, passage d’un col (à nouveau quelques
magnifiques lagunes), puis le paysage change avec de larges canyons peu
profonds dont le fond est occupé par des bofedales (marécages à
l’herbe rase), pâturés par les troupeaux de lamas et alpagas. Belle
randonnée de deux heures le long d’un de ces canyons, puis nous atteignons le
petit village très isolé de Quetena Chico. Tout au long de la journée,
les paysages sont dominés par la forme régulière de l’Uturuncu, notre
prochain objectif. C’est un magnifique volcan où les pentes d’éboulis
forment des traînées claires séparées par des arêtes plus sombres.
Installation dans notre logement.

6 h de route.




J 13/ Ascension de l’Uturuncu (6008 m) - Mallku (4000 m)

L’Uturuncu est probablement l’un des “6000” les plus faciles du monde
: la piste d’une ancienne mine de soufre conduit, lorsqu’il n’y a pas
de neige, jusqu’à près de 5 500 mètres ! Comme l’altitude est importante,
nous prendrons également tout notre temps pour gravir les 500 mètres
restants. Redescente en général facilitée par une pente raide d’éboulis
fins, puis route vers le nord jusqu’à Mallku. Logement
simple.


4 h de marche environ. 2 à 3 h de route.




J 14/ Mallku - Uyuni (3700 m)


Petite exploration de Mallku, village au cœur d’une zone de falaises
rocheuses qui a servi depuis longtemps de refuge aux hommes des
anciennes civilisations pré-incaïques. Les roches volcaniques prennent
ici des formes extrêmement diverses, et la balade au milieu de ces
canyons, pénitents et lames rocheuses abritant des restes
d’habitations, de tombeaux et de forteresse est envoûtante (1 à 2 h de
marche). Puis nous continuons notre route : passage au joli village
d’Alota, et arrivée à la petite ville d’Uyuni après environ 5 h de
route. Installation à l’hôtel.




J 15/ Uyuni - salar de Coipasa - Sabaya (3700 m)

Nouvelle traversée, en diagonale cette fois, du salar d’Uyuni. Passage
à Llica, puis traversée d’une portion du salar de Coipasa. Plus petit
que celui d’Uyuni avec “seulement” 2 000 kilomètres carrés, ce salar est situé dans
une région extrêmement sauvage et isolée, limitrophe avec le Chili.
Nous rejoignons ensuite Sabaya. Nuit à l’hôtel.



J 16/ Chullpas de Macaya - Sajama (4200 m)

Nous
passons découvrir les étonnantes chullpas de Macaya. Il s’agit
d’édifices funéraires précolombiens de grande taille, en argile (adobe)
ou en pierre. L’une des constructions en argile est joliment décorée de
motifs de couleur rouge et blanc. Près du site, nous irons également
admirer le lac Macaya qui héberge une colonie de flamants.

Puis route jusqu’au village de Sajama, au pied du volcan éponyme
point culminant de la Bolivie (6542 m). Installation en lodge à
Sajama pour 3 nuits.


Marches ponctuelles.



J 17/ Sajama - camp du Sajama (4800 m)

Cout transfert, puis marche en direction du camp de base du Sajama, dans les paysages
parsemés d’arbres de petites taille centenaires (c’est la forêt la plus
haute du monde... au dire des Boliviens !) dominés par l’énorme volcan éteint
couvert de glaciers. En face, de l'autre côté de la vallée, les deux volcans jumeaux Pomerape et Parinacota se dressent sur la frontière avec le Chili. Redescente. Nuit en lodge à Sajama.

6 h de marche au total. M = D : 500 m.



J 18/ Thermes de Sajama

Randonnée jusqu'à un lac peuplé de flamants roses, puis jusqu'aux
sources chaudes de Sajama. Bain en plein air dans les eaux thermales face au
plus haut sommet de Bolivie.
Retour au village de Sajama. Nuit en lodge.

4 h de marche. M = D : 300 m.



J 19/ Sajama - La Paz (3700 m)

Route de retour vers La Paz. Notre route passe au bord d’étranges
vallées érodées, près de chullpas (tombes incas de forme cylindrique en
adobe) ou de petites chapelles typiques. Possibilité de faire un petit
détour pour visiter l’adorable église de Curahuara de Carangas,
surnommée la “chapelle Sixtine de l’Altiplano” à cause de ses belles
fresques naïves. Arrivée à La Paz vers la mi-journée, installation à l’hôtel. L’après-midi, balade dans le
valle de las Animas,
extraordinaire site proche de La Paz où l’érosion a sculpté
d’impressionnants tuyaux d’orgues, piliers et ravines dans un
conglomérat tendre. Nuit à l’hôtel.



J 20/ Les Yungas (ou journée libre à La Paz)

En véhicule, descente de la spectaculaire route jusqu’à Coroico, dans les Yungas ; balade de découverte de la faune et de la flore exceptionnelle de cette région pré-amazonienne, des plantations de coca et des cascades du río Vagantes. Retour à La Paz. Pour ceux qui le souhaitent, journée libre à La Paz. Nuit à l’hôtel.

5 h de route. 2 à 3 h de marche et découverte.



J 21/ La Paz

Embarquement en principe tôt le matin. Vol de nuit.



J 22/ France

Arrivée en France en principe dans la matinée.




NB : Les horaires des étapes sont donnés à titre indicatif. 
M : dénivelée ascendante. D : dénivelée descendante.




Points forts :
L’ascension d’un “6000” accessible aux trekkeurs et du célèbre Licancabur.
La possibilité de gravir (en option) le volcan Parinacota (6342 m) ou le volcan Acotango (6032 m).


L’acclimatation à La Paz, au bord du lac Titicaca et dans la cordillère Royale.

Les extraordinaires paysages du Sud bolivien, du salar d’Uyuni au Sud-Lípez.

Dates de départ & tarifs
  • 19 Octobre 2019 (5145€)
  • 19 Octobre 2019 (5145€)
  • 23 Novembre 2019 (4790€)
  • 23 Novembre 2019 (4790€)
  • 25 Avril 2020 (4895€)
  • 25 Avril 2020 (4895€)
  • 30 Mai 2020 (4895€)
  • 30 Mai 2020 (4895€)
  • 04 Juillet 2020 (5245€)
  • 04 Juillet 2020 (5245€)
  • 01 Aout 2020 (5245€)
  • 01 Aout 2020 (5245€)
  • 05 Septembre 2020 (4895€)
  • 05 Septembre 2020 (4895€)
  • 17 Octobre 2020 (4945€)
  • 17 Octobre 2020 (4945€)
  • 21 Novembre 2020 (4790€)
  • 21 Novembre 2020 (4790€)
Allibert Trekking

Vivre d'une passion. Parcourir le monde à pied, des Alpes au Kilimandjaro en passant par l'Himalaya ou les Andes. Né de cette volonté, Allibert Trekking, fondé par trois guides de haute montagne, vous fait partager sa passion du voyage, toujours proche et respectueux des hommes et de la nature.

  • Rue de Longifan - 38530 Chapareillan
  • Web : http://www.allibert-trekking.com
  • Contact : contact[at]allibert-trekking.com
VTT de montagne