Accueil > Partir > Découverte > Namibie > Les joyaux de l'Afrique australe en 21 jours (Allibert Trekking)

Les joyaux de l'Afrique australe en 21 jours (Allibert Trekking)

Allibert Trekking
Prochain départ : 23/01/2021
3875€  
Présentation
De la Namibie à la Zambie en passant par le Bostwana, c’est à une traversée exceptionnelle aux confins du continent africain que vous invite ce voyage. Au programme : des découvertes, des rencontres et de nombreux safaris à travers les joyaux de l’Afrique australe et ses paysages grandioses, comme le désert du Namib, le fleuve Okavango au Bostwana et les majestueuses chutes Victoria, sur le Zambèze.
Activité : Découverte

Durée : 21 jours

Pays : Namibie


Détails de l'offre


J 1-2/ France - Windhoek

Vol avec escale pour Windhoek. Nuit à bord. Arrivée le J 2 et accueil à
l’aéroport de Windhoek. Fin de journée et repas libres. Selon vos
horaires d’arrivée, vous rencontrez votre guide en fin de journée (18 h)
ou le lendemain matin (8 h) pour le briefing. Installation
pour la nuit en guesthouse ou rest-camp






J 3/ Windhoek - parc national du Namib-Naukluft - Sesriem

Départ
vers le sud pour rejoindre le parc national du Namib-Naukluft (5 h, 310
km). Arrivée à la mi-journée, installation au campement aménagé de
Sesriem. Suivant les conditions, possibilité de balade dans
les dunes environnantes et sur les berges de la rivière Tsauchab, où
les premiers colons sud-africains se ravitaillaient en eau lors de leurs
migrations au siècle dernier. Dîner en camp et nuit sous tente dans les environs de Sesriem.


 


J 4/ Désert du Namib : Sossusvlei et Dead Vlei


Départ en véhicule pour les dunes les plus spectaculaires du Namib
(plus de 300 m de haut). Nous gravissons les courbes parfaites d’une
des plus hautes dunes du monde ! L’oasis de Sossusvlei est le lieu de
rencontre de la faune lorsque les rares pluies viennent remplir les
pans (lagunes peu profondes) asséchés au pied des dunes, peuplés de
fantomatiques arbres fossiles âgés de plusieurs centaines d’années. En
fonction des saisons, nous parcourons à pied les 4 kilomètres qui nous
séparent de Dead Vlei et des arbres fossilisés. En cas de forte
chaleur, nous pourrons utiliser les navettes 4x4 pour rentrer du
site en fin de matinée (au choix). Campement aménagé dans les environs. Dîner en camp et nuit sous tente.


4 h de marche.




J 5/
Désert du Namib - Swakopmund

Départ pour Swakopmund, carte postale de l’Allemagne coloniale et lieu
de villégiature pour les Namibiens (4 h de route, 250 km). Mais tout d’abord, traversée d’une
partie du désert du Namib : paysages lunaires de la rivière Swakop, créés
par les vents, abritant certaines espèces végétales parmi les plus
étranges, comme la Welwitschia mirabilis, l’Aloe dichotoma.
Puis c’est Swakopmund, une surprenante oasis de civilisation, avec ses rues bordées de palmiers, ses promenades de
bord de mer… Cette petite ville pittoresque mérite que l’on s’y arrête
pour découvrir ses monuments de style colonial. Elle abrite également un intéressant
musée sur la Namibie, sa faune et son histoire (environ 2 € l’entrée). Repas libres. Nuit en bungalow.




J 6/ Swakopmund - Cape Cross - Spitzkoppe


Aujourd’hui, nous allons voyager vers les territoires les moins peuplés
de Namibie. Nous faisons une étape à Cape Cross afin d’admirer la
gigantesque colonie d’otaries à fourrure. Le spectacle de la nature est
impressionnant : des
dizaines de milliers d’individus vautrés sur le sable, les uns sur les
autres ! Puis nous quittons la côte pour rejoindre le massif du
Spitzkoppe, appelé aussi le Cervin de la Namibie (300 km, 4 h 30). Le
site
est grandiose et sauvage. Nous rejoignons notre campement pour deux
nuits en
plein bush, au pied des gigantesques monolithes de granit rose. Dîner en camp et nuit sous tente.




 


J 7/ Spitzkoppe : journée de découverte


Nous partons en randonnée à la découverte de Spitzkoppe, un site
splendide et empreint d’histoire, qui culmine tout de même à 1 784 mètres
d’altitude, une exception dans cet environnement extrêmement plat par
ailleurs ! Les Bochimans y ont trouvé refuge durant des millénaires et
ont laissé de nombreuses peintures rupestres. La faune n’est pas absente
du lieu, qui constitue un abri privilégié pour les mammifères comme
les damans ou les antilopes. Avec un peu de chance, nous pourrons
également croiser des éléphants du désert... Retour au camp pour le
déjeuner, puis repos aux heures les plus chaudes de la journée. En fin
d’après-midi, courte “grimpette” sur les rochers arrondis afin de
découvrir toutes les facettes du massif
dans les lueurs du couchant, splendide. Les variations de lumière
offrent un spectacle incroyable : le massif et la plaine s’illuminent, du
rose au rouge, en passant par
les ocre et le violet. Dîner en camp et nuit sous tente.


3 h 30 de marche le matin. 1 h 30 de balade l’après-midi.




J 8/ Spitzkoppe - Twyfelfontein : gravures rupestres


Départ pour le site de gravures rupestres de Twyfelfontein (300 km, 4 h
30), l’un des
plus importants d’Afrique, classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 2007. Nous sommes au cœur du Damaraland, région se
situant à l’ouest de la Namibie et longeant la côte des Squelettes sans
jamais avoir accès à l’Atlantique. Elle abrite de nombreux sites d’art
rupestre, tel que le célèbre site de
Twyfelfontein, mais aussi la plus haute montagne de Namibie, le
Brandberg (2573 m). Dans l’après-midi, marche d’environ une heure au
cœur d’un puzzle d’énormes blocs de rochers de grès rouge aux arêtes
tranchantes, à la découverte de l’art de l’âge de la pierre. Installation
en campement
aménagé dans les environs. Dîner en camp et nuit sous tente.


2 h de marche et de visite sur le site.





J 9/ Twyfelfontein - Kamanjab : visite d’un village himba - Etosha


Nous prenons la route pour Kamanjab (200 km, 3 h de route) afin de nous
rendre aux portes du Kaokoland. Cette région est habitée
par les Himbas, peuple de pasteurs semi-nomades aux traditions toujours
vivaces. Le paysage y est plus vallonné que dans le sud d’où nous
venons,
et abrite plusieurs oasis. Nous faisons une halte à Kamanjab pour le
déjeuner. Nous en profitons pour visiter un village himba et découvrir
leur mode de vie ancestral et leur habitat. En fin d’après-midi, nous
atteignons le campement pour la nuit, que nous établirons le plus près
possible de la porte ouest du parc d’Etosha, afin de limiter le temps
de route du lendemain. Dîner en camp et nuit sous tente.


2 h de visite.


 


J 10/ Parc d’Etosha : safari


La route de la veille nous a permis de nous approcher des limites du
parc. Aussi, nous atteignons rapidement la porte d’entrée, pour
débuter la traversée du parc d’ouest en est. Nous prenons tout notre
temps et faisons de nombreux arrêts pour ce premier safari animalier à
bord de notre véhicule, dans l’immense réserve d’Etosha (23 000 km²) :
éléphants, girafes, zèbres, oryx, chacals, kudus, springboks, lions,
panthères, écureuils terrestres... Un enchantement ! Dîner en camp et
nuit sous tente en campement aménagé dans le parc (ou en bordure de parc
selon disponibilité)


 


J 11/ Parc d’Etosha : safari




Deuxième journée consacrée à l’observation des animaux depuis notre
véhicule. Lever matinal pour le premier safari
de la journée, puis retour au camp pour le déjeuner. Moment de repos,
puis nous repartons en safari en
fin d’après-midi, à la lueur du couchant. Soirée au bord du point
d’eau pour admirer la
procession d’animaux venus s’abreuver et, peut-être, avoir une chance
d’observer d’un peu plus près le
fameux rhinocéros noir. Dîner en camp et nuit sous tente en campement
aménagé dans le parc (ou en bordure de parc selon disponibilité).


 


J 12/ Parc d’Etosha - Tsumkwe : rencontre avec les Bochimans


Longue journée de transfert (450 km, 6 h 30) pour rejoindre la région très reculée de
Tsumkwe, aux portes du Botswana et du désert de
Kalahari. Dans cette région aride et particulièrement désertique, seuls les Bochimans ont osé établir leurs villages.
Rencontre
avec ces hommes d’un autre temps, qui partageront avec vous leur
culture ancestrale, comme leurs connaissances de la survie et de la chasse. Dîner en camp et nuit sous tente.




J 13-14/ Tsumkwe - delta de l’Okavango : Shakawe (Botswana)

Nous partons tôt le matin pour le Botswana, et arrivons en fin de
journée aux villages bordant le nord du delta de l’Okavango (260 km,
6 h 30). Nous établissons le campement pour deux nuits à Shakawe (ou
Etsha, ou Gumare), au bord du fleuve Okavango. Le lendemain, nous
consacrons la journée à sa découverte : nous partons en balade en bateau
à moteur (environ 3 h) pour en découvrir les méandres. Quel contraste
avec les journées précédentes ! Nous croisons de nombreux oiseaux, le
delta étant d’une
richesse ornithologique incroyable, et rencontrerons peut-être la
rarissime chouette pêcheuse de Pels. Quelques grands mammifères peuplent
aussi les lieux
(éléphants, girafes, hippopotames...) et, si nous avons de la chance,
nous rencontrerons le
sitatunga, une étrange antilope des marais qui sait très bien nager, et
peut même se nourrir sous l’eau si nécessaire ! Retour au camp pour le
déjeuner. Dans l’après-midi, il est possible d’effectuer une promenade
proche du campement pour compléter la découverte. Dîner en camp et
nuit sous tente.


 


J 15/ Shakawe - parc de Mahango (Namibie) : safari le long du fleuve Okavango


Nous remontons le fleuve en direction de la Namibie (130 km, 2 h) et
regagnons la bande de Caprivi, langue de terre enclavée entre le
Botswana et l’Angola, permettant à la Namibie d’avoir un accès aux eaux
du fleuve Okavango. Nous établissons le camp à Mahangu, puis nous
partons en safari dans le parc national
de Mahango, où nous suivons une piste de bonne qualité le long du fleuve
Okavango. Une grande variété d’antilopes, telles que les
impalas, kudus, cobes des roseaux, mais aussi des éléphants, des
hippopotames
et de nombreux oiseaux nous attendent de nouveau tout au long de la
journée. Dîner en camp et nuit sous tente.


 


J 16/ Mahangu - Ngoma

Journée de transfert le long de la bande de Caprivi (400 km, 5 h 30)
pour rejoindre le camp de Ngoma, situé à quelques minutes de l’entrée du
parc national de Chobe. Installation du camp et
après-midi libre. Vous pouvez en profiter pour vous reposer et observer
les nombreux oiseaux au bord de la rivière Chobe ou, pour les plus
aventuriers, prendre part à une sortie en canoë (en option payante sur
place). Dîner en camp et nuit sous tente.


 


J 17/ Parc national de Chobe (Botswana) : safari - Livingstone (Zambie)

Notre guide namibien nous confie pour la journée aux bons soins d’un
autre guide, spécialiste de Chobe et de sa faune, et se charge de faire
les papiers pour le passage en Zambie dans l’après-midi. Nous partons en
safari dans le célèbre parc de
Chobe, connu pour ses grand troupeaux d’éléphants, ses nombreux zèbres,
antilopes, hippopotames, et surtout leurs prédateurs ! En
milieu d’après-midi, nous passons en Zambie par Kazungula, poste
frontière à la croisée de quatre pays ! Il
faut nous armer d’un peu de patience... Puis, nous traversons le Zambèze
sur un ferry rudimentaire mais robuste. Après une heure de transfert
par la route, nous
voilà arrivés à Livingstone. Dîner libre et nuit en lodge.


 


J 18/ Parc de Mosi-oa-Tunya : safari à pied - Zambèze : chutes Victoria

Le matin, safari dans le parc de Mosi-oa-Tunya, le long de la rivière
Zambèze. Accompagné d’un ranger armé, vous partez à pied dans la
savane à
la recherche des rhinocéros blancs du parc : un moment riche en
émotions ! Il n’y a pas de félins, mais de nombreux mammifères se
partagent ses soixante-six kilomètres carrés : vous y rencontrerez des
buffles, des éléphants, des girafes, des antilopes, des babouins et bien
d’autres... Pique-nique au bord du fleuve Zambèze avant de rejoindre
les tant attendues chutes Victoria. Découverte libre des chutes (entrée à régler sur place), puis
transfert retour au lodge. Dîner libre et nuit en lodge.




J 19/ Livingstone : journée libre

Journée libre pour profiter à nouveau des chutes Victoria, en passant
par exemple du côté zimbabwéen (voir les informations concernant les
formalités), ou pour vous
adonner à l’une des nombreuses activités en option proposées sur place :
survol des chutes, rafting sur le Zambèze, safari... Repas libres et
nuit en lodge.




J 20/ Livingstone
-...

Transfert à l’aéroport de Livingstone selon les horaires, et vol retour pour la
France.





J 21/ ... - France


Arrivée en France.




NB : les temps de marche et de conduite sont donnés à titre indicatif.





Les chutes Victoria au fil des saisons

Bien que le paysage des chutes évolue selon les saisons, la magie opère toute l’année :

- Janvier - avril : l’été en Afrique australe, qui correspond
aussi à la pleine saison des pluies. Les embruns apparaissent et on peut
déjà apprécier la puissance des chutes.

- Mai - juin : la saison des pluies est terminée, le niveau d’eau
est au plus haut. Le brouhaha est plus intense que jamais et, surtout,
le site est recouvert d’un gigantesque nuage d'embruns, souvent éclairé
d’arcs-en-ciel.

- Juillet - octobre : c’est la période la plus prisée pour la
découverte des chutes car le nuage d’embruns disparaît petit à petit, le
débit est toujours impressionnant et la visibilité idéale.

- Novembre - décembre : nous sommes à la fin de la saison sèche
et le niveau d’eau est au plus bas. C'est la période idéale pour admirer
la géomorphologie de la faille, qui fait plus de 100 mètres de haut et 1 708 mètres
de large ! Vous pourrez aussi profiter de certaines activités comme
l’observation de la faune aux abords du fleuve ou la descente du Zambèze
en rafting ou en kayak.


Points forts :
Le confort des six nuits en lodge et hôtel pendant le circuit.
Les safaris sur l'eau sur l'Okavango et à Chobe au Botswana.

La rencontre avec les peuples Himba et San.
La marche d'approche des rhinocéros blancs.

Dates de départ & tarifs
  • 23 Janvier 2021 (3875€)
  • 06 Mars 2021 (4195€)
  • 03 Avril 2021 (4130€)
  • 24 Avril 2021 (3975€)
  • 15 Mai 2021 (4045€)
  • 12 Juin 2021 (4275€)
  • 10 Juillet 2021 (4695€)
  • 31 Juillet 2021 (4740€)
  • 04 Septembre 2021 (4145€)
  • 18 Septembre 2021 (3950€)
  • 09 Octobre 2021 (3900€)
  • 30 Octobre 2021 (4075€)
  • 20 Novembre 2021 (3775€)
Allibert Trekking

Vivre d'une passion. Parcourir le monde à pied, des Alpes au Kilimandjaro en passant par l'Himalaya ou les Andes. Né de cette volonté, Allibert Trekking, fondé par trois guides de haute montagne, vous fait partager sa passion du voyage, toujours proche et respectueux des hommes et de la nature.

  • Rue de Longifan - 38530 Chapareillan
  • Web : http://www.allibert-trekking.com
  • Contact : contact[at]allibert-trekking.com
VTT de montagne