Accueil > Partir > Alpinisme > Bolivie > Cordillère Royale et Illimani (6439 m) (Allibert Trekking)

Cordillère Royale et Illimani (6439 m) (Allibert Trekking)

Allibert Trekking
Prochain départ : 25/04/2020
3935€  
Présentation
Tout visiteur de la Bolivie a le regard immanquablement attiré par l’Illimani, plus haut sommet de la cordillère Royale, qui domine de sa haute silhouette étincelante la ville de La Paz, capitale de la Bolivie. Son ascension vient conclure en beauté un trekking qui parcourt la zone centrale de la cordillère, au pied d’autres célèbres sommets glaciaires comme le Condoriri et le Wayna Potosí. Ce voyage court comblera les alpinistes à la recherche d’un premier “6000” glaciaire.
Activité : Trekking-alpinisme

Durée : 17 jours

Pays : Bolivie


Détails de l'offre


J 1/ France...

Départ de France.



J 2/ ...La Paz (3700 m)

Arrivée à La Paz et installation dans un hôtel du centre-ville. Soirée libre. Nuit à l’hôtel.



J 3/ Tiwanaku - Copacabana


Départ tôt le matin pour Tiwanaku, énigmatique cité préincaïque et centre
de cérémonies construit il y a plus de mille ans. Edifices
impressionnants aux blocs de pierre pesant parfois plus de 100 tonnes,
ajustés comme ceux des monuments incas péruviens. Superbe vue sur la
cordillère. Poursuite de la route jusqu’au lac Titicaca. Berceau de la
civilisation andine, entre Pérou et Bolivie, les 8 450 kilomètres carrés
d’eau turquoise constituent un spectacle unique. Arrivée à la petite
bourgade de Copacabana, qui abrite dans son église la Vierge noire du
lac, sainte patronne de la Bolivie... Ce lieu se révèle très intéressant
pour
comprendre la vision sud-américaine de la religion catholique. Nuit à
l'hôtel.




J 4/ Ile du Soleil (3800 m)

La journée commence par la visite à la Horca del Inca, observatoire
préincaïque, puis bateau à moteur jusqu’à l’île du Soleil.  Débarquement
à Challapampa. Visite du petit musée,
puis traversée à pied de l’île du Soleil jusqu’à Yumani le long de
superbes sentiers de crête empruntés par les populations locales :
villages typiques, haciendas, avec comme toile de fond les sommets
enneigés de la cordillère
Royale. Au passage, visite du labyrinthe (Chinkana), ensemble de ruines
incas dans un merveilleux site tout méditerranéen. Nuit en auberge à
Yumani.

4 à 5 h de marche.



J 5/ Ile de la Lune - Yampupata - Communauté de Peñas (3900 m)

Traversée du lac Titicaca jusqu'à Yampupata. Halte sur l'île de la Lune
pour visiter le temple de la Vierge, site tiwanaku du Ve siècle repris
par les Incas vers 1400. Tout au long de la traversée du lac, la vue sur
la cordillère (Ancohuma et Illampú) est magnifique. A Yampupata,
transfert en véhicule pour rejoindre la communauté de Peñas pour
déjeuner avec les membres de la communauté. L'après-midi, possibilité
de faire de l'escalade sur des rochers équipées situés proche du
village (chaussons, cordes , baudriers etc fournis sur place). Logement
chez l'habitant.


2 à 3 h de marche.




J 6/ Communauté de Peñas - Ajuani (4600 m)

Afin de ne pas brusquer votre acclimatation, la randonnée débute
calmement, sur les collines de Peñas en passant par la
grotte de Tupaj Katari et ses peintures rupestres. Traversée sur des
crêtes avec vue sur la cordillère Royale. Transfert en véhicule jusqu'à
Ajuani et son lac (4600 m), installation du camp.

4 h de marche environ. M = 600 m - D = 400 m.





J 7/ Ajuani - col Janchallani (4860 m) - col Jirikhota (4900 m) - Jurikhota (4700 m)

Superbe étape de montagne avec la traversée de deux cols, Janchallani et Jurikhota. Magnifiques vues sur le Huayna Potosí
et le Condoriri, belles lagunes. Installation du campement à 4 700 mètres.

4 à 5 h de marche.
M = 650 m - D = 550 m.



J 8/ Jurikhota - col Apacheta (5150 m) - Condoriri (4660 m)

Passage du col Apacheta, qui offre une très belle perspective sur la
chaîne du Condoriri. Descente vers la lagune du Condoriri. Campement
dans ce lieu idyllique, face au Condoriri, l’un des plus beaux sommets
de la chaîne.


4 h de marche.
M = 470 m - D = 500 m.



J 9/ Ascension du Tarija (5250 m) ou du Pequeño Alpamayo (5410 m)

Ascension facultative du Tarija en cordées autonomes pour parfaire
votre acclimatation. Les plus à l'aise techniquement peuvent continuer
jusqu’au Pequeño Alpamayo (5410 m) en aller-retour par une fine arête
“samivellienne”. Magnifique ascension de superbes sommets. Ceux qui sont
fatigués peuvent utiliser cette journée pour se reposer ou se promener
dans le parc national du Condoriri. De retour au campement, descente
jusqu’à la route, pour un transfert en véhicule à La Paz. Hôtel.


8 h de marche. M : 850 m. D : 1050 m.



J 10/ La Paz - valle de las Animas


Découverte de la capitale la plus haute du monde, dans un site
extraordinaire dominé par la silhouette étincelante de l’Illimani.
L’après-midi, balade dans la valle de las Animas, extraordinaire vallée dans laquelle l’érosion a sculpté
d’impressionnants tuyaux d’orgues, de fins pénitents de plusieurs
dizaines de mètres de haut, des piliers et des ravines. Nuit en hôtel.

2 h de marche environ.



J 11/ La Paz - Pinaya - camp de base de l’Illimani (4500 m)


Après une nuit réparatrice, transfert en 4X4 à Pinaya, puis très beau trekking d’approche de l’Illimani
jusqu’au camp de base situé sur un large replat au pied de la montagne. Installation du campement.


2 à 3 h de marche. M = 600 m.






J 12/ Camp de base - Nido de Cóndores (5500 m)

Au programme du jour : moraines instables et sac lourd pour monter au
“nid des condors”, sorte de promontoire qui domine les pentes et les
glaciers de part et d’autre, avec vue sur les lumières de La
Paz. Nuit sous tente.


5 h de marche. M = 1000 m.



J 13/ Ascension de l’Illimani  (6439 m)


Départ très matinal pour 6 à 7 heures d’ascension environ, avec des difficultés
liées à l’état du glacier. Certaines années, surtout celles de grande
sécheresse, des crevasses très larges obligent à des détours importants.
La pente se redresse (pose éventuelle d’une corde fixe) avant l’arrivée
sur le plateau sommital. On rejoint une élégante arête de neige
jusqu’au point culminant de l’Illimani, le Laikha Kollu (“montagne de
l’ensorcellement”, 6439 m) au pic sud. Longue descente en suivant les
traces de la montée jusqu’au nid des condors, puis jusqu’au refuge, pour
un repos bien mérité.

10 à 12 h de marche environ. 
M = 950 m - D = 1900 m.



J 14/ Camp de base - La Paz

Redescente à Pinaya, puis route de retour pour La Paz. Nuit à l’hôtel.




J 15/ Découverte des Yungas (ou journée libre).

En véhicule, descente de la spectaculaire route jusqu’à Coroico, dans
les Yungas ; balade de découverte de la faune et de la flore
exceptionnelles de cette région pré-amazonienne, des plantations de coca
et des cascades du río Vagantes. Retour à La Paz. Pour ceux qui le souhaitent, journée libre à La Paz. Nuit à l’hôtel.

5 h de route. 2 à 3 h de marche et découverte.



J 16/ La Paz...

Transfert à l’aéroport international et vol de retour vers la France.




J 17/... Paris

Arrivée à Paris.




NB : Les horaires des étapes sont donnés à titre indicatif. M : dénivelée ascendante. D : dénivelée descendante. 

Points forts :

L’ascension de l’Illimani, point culminant de la cordillère Royale.

L’acclimatation sur le lac Titicaca et sur le magnifique Pequeño Alpamayo.

Dates de départ & tarifs
  • 25 Avril 2020 (3935€)
  • 30 Mai 2020 (3935€)
  • 04 Juillet 2020 (4285€)
  • 01 Aout 2020 (4285€)
  • 05 Septembre 2020 (3935€)
Allibert Trekking

Vivre d'une passion. Parcourir le monde à pied, des Alpes au Kilimandjaro en passant par l'Himalaya ou les Andes. Né de cette volonté, Allibert Trekking, fondé par trois guides de haute montagne, vous fait partager sa passion du voyage, toujours proche et respectueux des hommes et de la nature.

  • Rue de Longifan - 38530 Chapareillan
  • Web : http://www.allibert-trekking.com
  • Contact : contact[at]allibert-trekking.com
VTT de montagne