Accueil > Librairie > Récit > 342 heures dans les Grandes Jorasses

couverture
couverture

Par Valentin PASQUIER, le 08.05.07

342 heures dans les Grandes Jorasses

Photos : quelques

ISBN-13 : 9782842301422

Prix indicatif : 15€

Auteur : René Desmaison
Editeur : Hoëbeke
Type : Récit

Résumé : Le 11 février 1971, René Desmaison entreprend avec Serge Gousseault une grande première hivernale sur la face nord des Grandes Jorasses : la voie directe qui mène à la pointe Walker (4 208 mètres). Dès les premiers jours, l'ascension se révèle difficile. La neige tombe sans discontinuer, les cordes, très endommagées par des chutes de pierres, sont presque inutilisables, les pitons manquent. Le 15 février, à trois cents mètres du sommet, le contact radio est coupé, les deux grimpeurs n'ont plus que deux jours de vivres. Serge Gousseault montre des signes de faiblesse alarmants. Désormais chaque mètre gagné est un combat. Les bourrasques et le froid glacial épuisent l'homme qui meurt le 22 février.
C'est le journal d'une cordée tragique que raconte ici René Desmaison, sauvé in extremis au quinzième jour. En son temps, ce drame des Grandes Jorasses souleva une vive polémique sur les secours en montagne. Ce récit exceptionnel, aujourd'hui réédité, reste un hymne à l'ascension, une leçon de solidarité et un poignant témoignage sur la vulnérabilité de l'alpiniste face aux éléments.

Avis des internautes "342 heures dans les Grandes Jorasses"

» Valentin PASQUIER, le 08.05.07

Un récit dramatique et bouleversant.
Ici René Desmaison nous décrit l'idiotie et la perfidité des hommes (ici les personnes qui dirigent les secours) en restant assez objectif.


VTT de montagne