Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > Vent du sud et randos autour de Grenoble

Sujet Vent du sud et randos autour de Grenoble


Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#1Vent du sud et randos autour de Grenoble

 
Y
Yann
Profil [431 posts] - Le 30/11/2008 20:00

Bon, je vais être un peu lourd et je précise que je souhaitais écrire ce post avant d'apprendre le dramatique accident du Sorbier.

Le fort vent du sud étant annoncé, pourquoi vouloir à tout prix aller dans Belledonne sud et Taillefer alors que ce sont les zones les plus exposées ?

D'autre part, hier beaucoup de skitouriens ont fait part de mauvaises conditions nivo dans ces mêmes zones. Les C.R. étaient suffisamment explicites alors pourquoi ne pas en tenir compte et se borner à retourner dans ces mêmes zones alors que le vent soufflait encore aujourd'hui et ça se voyait ?

 

#2Re: Vent du sud et randos autour de Grenoble

 
papaseb
Profil [182 posts] - Le 30/11/2008 20:35 [Edité: 30/11/2008 20:37]

Yann,

Premiere chose: les CR tu ne peux en tenir compte, en effet tous ceux qui pratiquent la rando a ski a Grenoble ne lisent pas les CR sur skitour ou C2C ou bivouak ou autre... Donc, c'est sans connaissance particulière que certains ont pu aller dans des endroits minés...

Deuxièmement : Le ski de rando je pratique depuis environ 15 ans et tous les "anciens" te le diront, il y avait beaucoup mais alors beaucoup moins de pratiquant avant et surtout, si tu te plonges dans la littérature de genre 1960 tu verras que le ski de rando s'appelait 'ski de printemps'..Alors qu'est ce qu'on fou tous le 30 novembre en rando?? Simplement c'est devenu un sport comme le judo ou l'escalade...on veut pratiquer toute l'année et surtout, a force de parcourir les mêmes endroit proches de chez nous (moi le premier) on en oublie les fondamentaux de la rando...c'est comme en voiture, c'est sur les trajets quotidien que l'on a le plus d'accident grave..

Alors oui le vent soufflait, alors oui les CR étaient explicites, oui quand on a "l'habitude" on peut voir certains signes alarmants, mais même les plus grands se sont fait peur voir pire...
La montagne n'est pas un sport qu'on peut apprendre dans la littérature, la météo non plus...aujourd'hui pour faire du parapente il y a des stages avec des niveaux a validés, mais pour le ski rando : rien...
Combien sommes nous a avoir initié un ami, un copain, un membre de la famille alors qu'au fond qui sommes nous, qu'est ce qu'on y connait a la montagne dernière notre bureau la semaine??
Pire encore, sans se mentir, si on fait un vrai sondage, combien sont ceux qui testent leur arva avant de partir, pire encore, combien sont ceux qui disent : pas de problème avec l'arva...mais qui ne font ou n'ont jamais fait de manip, de simu de recherche etc...

Alors bien sur je vois déjà les grands skitourriens qui surf sur ce site s'insurger : mais si on fait des manips etc...Mais regarde combien sont montés à la croix de chamrousse aujourd'hui et combien l'ont validés ici??
300 d'après Jeroen...allez, 15-20 ici...

Ce qui te semble une évidence ne l'ai pas forcement pour le commun des gens qui veulent se faire plaisir en montagne...en montagne on est libre, pas de permis, pas de test...juste de la condition physique pour aller au sommet d'ou certains ne redescendront jamais...folie, manque de connaissance du terrain, manque d'information, manque de temps pour s'informer???
Le constat au final est lourd, et chaque fois je suis triste parce que je sais ce quest la montagne et la passion qu'elle dégage...et les folies qu'elle nous fait faire!!

La montagne, sa vous garde....

 

#3Re: Vent du sud et randos autour de Grenoble

 
J
J2LH
Profil [614 posts] - Le 30/11/2008 20:46

papaseb a dit :Le ski de rando je pratique depuis environ 15 ans et tous les "anciens" te le diront, il y avait beaucoup mais alors beaucoup moins de pratiquant avant et surtout, si tu te plonges dans la littérature de genre 1960 tu verras que le ski de rando s'appelait 'ski de printemps'.
Il me semble que malgré l'augmentation du nombre de pratiquants et une pratique plus hivernale on ne constate pas d'augmentation du nombre de victimes.

papaseb a dit :Le constat au final est lourd
Ce n'est pas mon impression, même si bien sûr une seule victime c'est déjà trop.
Des dizaines de milliers de journées x randonneurs chaque saison, une dizaine de décès de randonneurs à ski.

 

#4Re: Vent du sud et randos autour de Grenoble

 
Tchouf
Profil [671 posts] - Le 30/11/2008 20:51

Petite rectification cette nuit dans le secteur de Chamrousse c'était plutôt vent du N :roll: .
C'est seulement tôt se matin que le vent à tourner de secteur SSE :wink: .

Concernant la prise de décision, chacun fait avec son ressenti, ces disponibilités (ou obligation).

Après, à nous de faire demi-tour quand çà sent mauvais. Malheureusement trop tard des fois :( .

 

#5Re: Vent du sud et randos autour de Grenoble

 
neigerome
Profil [474 posts] - Le 30/11/2008 21:20

J2LH a dit :Il me semble que malgré l'augmentation du nombre de pratiquants et une pratique plus hivernale on ne constate pas d'augmentation du nombre de victimes.

le problème que cela soulève est que l'on ne comptabilise pas le nombre de déclenchements sans victimes.
A la lecture des différents compte-rendus de ces derniers jours, il me semble que de nombreuses plaques ont été observées. Après c'est à chacun de prendre ses précautions, responsabilités. Personnellement je vais attendre que ça se stabilise, qu'il y ait une véritable sous-couche mais je peux comprendre les morts de faim (dont j'ai surement fait partie à un moment ou à un autre de ma vie de randonneur)

 

#6Re: Vent du sud et randos autour de Grenoble

 
J
J2LH
Profil [614 posts] - Le 30/11/2008 21:44 [Edité: 30/11/2008 21:44]

neigerome a dit :J2LH a dit :Il me semble que malgré l'augmentation du nombre de pratiquants et une pratique plus hivernale on ne constate pas d'augmentation du nombre de victimes.

le problème que cela soulève est que l'on ne comptabilise pas le nombre de déclenchements sans victimes.

Tu veux dire quoi ? Que le nombre de victime n'est pas représentatif du risque pris ?

neigerome a dit :A la lecture des différents compte-rendus de ces derniers jours, il me semble que de nombreuses plaques ont été observées.

On n'a pas encore les chiffres d'estimation du risque de MF mais on peut estimer que c'est du 3/5, i est bien rare que l'on n'observe rien dans ces conditions.

neigerome a dit :Personnellement je vais attendre que ça se stabilise, qu'il y ait une véritable sous-couche mais je peux comprendre les morts de faim
Pour ce qui est de la sous-couche je peux t'affirmer qu'au moins dans les Aravis c'est elle qui risque d'être particulièrement dangereuse. Pour simplifier la situation tu as souvent 2 couches : une sous-couche de poudreuse et au dessus de la neige compactée par le vent. La sous-couche a bien plus de chance de se transformer en grains anguleux qu'en couche stable et la plaque au dessus n'attend qu'une surchage de neige (ou d'un randonneur). Il me semble que le danger va augmenter dans les prochains jours et non se stabiliser, et c'est une situation qui peut perdurer. C'est pas près de se stabiliser.

 

#7Re: Vent du sud et randos autour de Grenoble

 
K
kaiser38
[invité] - Le 30/11/2008 22:16

Le fort vent du sud étant annoncé, pourquoi vouloir à tout prix aller dans Belledonne sud et Taillefer alors que ce sont les zones les plus exposées ?

En même temps ou veux-tu aller si tu veux skier un peu ???

En chartreuse ou en Vercors il n'y a pas assez de neige pour pouvoir skier correctement.
Après les gens n'ont pas tous envie, moi le premier, d'aller faire 3h de bagnole pour aller en Lauzière comme toi ou ta soeur !

Alors du coup pour pas mal de randonneur, qui ont envie de toucher la neige, les coins de Belledonne comme le sorbier facilement accessible, sont bien pratiques !

C'est un mélange de chose ! D'abord la méconnaissance des spots de rando qui poussent beaucoup d'entre nous à aller toujours aux mêmes endroits, dans des classiques que l'ont croit débonnaire et qui s'avèrent être des pièges (Van, Chamechaude, taillefer...).
Puis le manque de préparation de sa course, à savoir que l'on ne regarde pas forcement le bulletin météo, mais qu'on se fie plus volontiers aux quelques CRs lu la semaine d'avant ou il est stipulé que ca passe "sans trop toucher".
Du coup, on ne réfléchi pas forcément aux conditions nivo le jour de sa course, surtout en début de saison ou le manque de neige donne une impression de sécurité relative (grosse erreur la encore) !

Dernière chose très importante Yann, c'est qu'il faut faire la distinction entre le randonneur lambda, et le "skitourien acharné" (sans ironie) comme toi.
90% des gens sont randonneurs lambda qui pense à skier avant de penser au risque... Encore une fois, surtout en début de saison, ou la tentation de retoucher la neige après 5 ou 6 mois d'interruption est grande.

Sur ce, bonne randos, et sachons raison garder

 

#8Re: Vent du sud et randos autour de Grenoble

 
Chech
Profil [619 posts] - Le 01/12/2008 08:53

pour moi qui peut être considéré comme un " mort de faim" en début de saison tout au moins, avec des choix de jours de sorties pas évidents, une seule solution avec les conditions limites: sortir sur des itinéraires peu enneigés, donc pas trop haut. D' accord ça donne des conditions skiables moins bonnes, on a des touchettes , on est obligés de ressortir les vieux skis cailloux droits et longs; mais au moins on skie à peu près en sécurité.
Quand à repérer les plaques, même avec pas mal d'expérience, je suis sceptique!

 

#9Re: Vent du sud et randos autour de Grenoble

 
S
snowdingue
Profil [277 posts] - Le 01/12/2008 09:32

Vu les conditions meme les zones faiblement enneigées sont piègeuses.
peu de neige mais globalement légère et transportable facilement par le vent et donc grosses accumulations quand meme
c'est un peu ce qui se passe actuellement en Belledonne

 

#10Re: Vent du sud et randos autour de Grenoble

 
neigerome
Profil [474 posts] - Le 01/12/2008 17:43

J2LH a dit :Tu veux dire quoi ? Que le nombre de victime n'est pas représentatif du risque pris ?
plus ou moins, j'ai l'impression que l'on commence à parler de danger à partir du moment ou il y a eu accident. alors même que de nombreux signes préfigurent du risque potentiel. A la lecture des compte rendus, certains ont cités des bruits caractérisant les plaques, d'autres ont vus des accumulations, d'autres on notés la présence de cassures, d'autres encore sont partis avec les plaques. c'est un constat, je ne porte pas de jugement, je cite les faits et je reste au chaud.

J2LH a dit :On n'a pas encore les chiffres d'estimation du risque de MF mais on peut estimer que c'est du 3/5, i est bien rare que l'on n'observe rien dans ces conditions. suite à l'incident au taillefer ce weekend, un des secouriste a estimé le risque "marqué".

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up
Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !
VTT de montagne