Accueil > Tous les forums > Blabla > Propre, le ski de rando?

Sujet Propre, le ski de rando?


Aller à la page : 1 2 3 4 Suivante

Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#1Propre, le ski de rando?

 
S
seb
Profil [234 posts] - Le 28/11/2008 14:41

Robin a dit :Et prendre sa voiture 2 fois par week end en avalant des dizaines de km, c'est responsable? Le bilan carbone de tous les skitouriens et autre randonneurs, il vaut mieux pas le calculer...

Suite à cette remarque lue dans un autre sujet, j'en ouvre un nouveau (dans la rubrique Blabla, malgré le caractère potentiellement fortement polémique de ce sujet, il devrait avoir sa place? Sinon, les modos faites tomber le couperet. :wink: ).

Je crois au contraire qu'il faut le calculer, pour avoir une idée autre que "vague".
Je me réfère aux stats prises dans les (excellents! :roll: ) sondages dispos sur ce site, pour bien cibler la communauté:
-1/3 des 700 votants font plus de 160km par sortie
-93% font plus de 40km par sortie
-le nombre de sorties annuelles est en moyenne de 30 (corrélé au déniv moyen de 30.000m)
Je rajoute mes chiffres: covoiturage moyen de 1.5 ; pollution d'une voiture 100g équivalent Carbone/km ; 95% du kilométrage réalisé en voiture.

Résultats:
Le/la skitourien(ne) "moyen(ne)", pour sa seule activité hivernale favorite (ou pas), utilise près de la moitié de sa dotation annuelle. La dotation annuelle est d'environ 600-700kg equi. C (source Ademe, bilancarbonepersonnel.org, manicore.com) et correspond à un mode de vie 'soutenable' du point de vue des émissions de gaz à effet de serre. Les émissions annuelles d'un français sont actuellement égales à 9 fois celle du skitourien moyen.
Le skitourien "acharné", type 60.000-100.000m, qui ne se déplace qu'en voiture, ne peut avoir un mode de vie soutenable car il émet trop de gaz à effet de serre pour son seul loisir hivernal. Si cet acharné privilégie les sorties de proximité ET a un taux de covoiturage exemplaire (plus de 3.5), son impact est ramené au skitourien moyen.

Voilà, c'est tout pour cette fois! :)

 

#2Re: Propre, le ski de rando?

 
B
Bobo
[invité] - Le 28/11/2008 14:53

seb a dit :pollution d'une voiture 100g équivalent Carbone/km
Si c'est par voiture, c'est trop faible. Par personne à la limite ok.

 

#3Re: Propre, le ski de rando?

 
G
gro
[invité] - Le 28/11/2008 16:20

30 sorties en moyenne par an , je suis le seul qui trouve ca beaucoup ??

quand j'en fais 15 c'est une bonne saison :cool:

 

#4Re: Propre, le ski de rando?

 
O
oneagainmisstoufly
[invité] - Le 28/11/2008 16:53

ça fait peut etre bcp 30 pour le ski mais si tu comptes qu'iln'y a pas que les ski...c'est à dire les sorties escalade, alpinisme,rando...etc, tu es largement à plus de trente par année.
toutes ces activités nous font beaucoup rouler.... on connait le label AB....à quand le SB? (ski biologique).

 

#5Re: Propre, le ski de rando?

 
Phil'Ô
Profil [936 posts] - Le 28/11/2008 16:57

C'est le taux de covoiturage moyen qui me choque ! 1.5 ! Cela signifierait que l'on prend (en moyenne) 1 fois sur deux la voiture seul et 1 x sur 2 seulement à deux !!!

J'ai rarement vu des voitures de randonneurs à moins de 2 personnes et le plus souvent c'est entre 2 et 3, donc selon moi la moyenne de covoiturage est plutôt de 2.5 :happy:

 

#6Re: Propre, le ski de rando?

 
M
Mic'hel
[invité] - Le 28/11/2008 17:02

Phil'Ô a dit :C'est le taux de covoiturage moyen qui me choque ! 1.5 ! Cela signifierait que l'on prend (en moyenne) 1 fois sur deux la voiture seul

beaucoup de sorties se font seul.

 

#7Re: Propre, le ski de rando?

 
Phil'Ô
Profil [936 posts] - Le 28/11/2008 17:04 [Edité: 28/11/2008 17:08]

De toutes les façons, ce raisonnement ne tient que si au lieu de faire du ski de rando, on restait cloitré à la maison ! :oops: :ill:

Ce qui (toujours selon moi) n'est absolument pas envisageable.

Si on veut avoir un taux d'émission de CO² raisonnable, c'est notre mode de vie qu'il faut entièrement revoir.

Je pense qu'il ne faut pas trop culpabiliser le Skitourien qui ne pollue que par l'usage de son véhicule, alors que dans les alpes des dizaines de milliers de skieurs alpins polluent par leur véhicule ET les remontées mécaniques et autres systèmes d'enneigement artificiel qui nécessitent un max d'énergie :oops: . Disons que c'est moi pire :P

Avoir une vision globale et juste de notre impact sur la planète est (selon moi) très difficile :oops: , mais je peux me tromper :roll:

 

#8Re: Propre, le ski de rando?

 
Phil'Ô
Profil [936 posts] - Le 28/11/2008 17:06 [Edité: 28/11/2008 17:06]

Mic'hel a dit :Phil'Ô a dit :C'est le taux de covoiturage moyen qui me choque ! 1.5 ! Cela signifierait que l'on prend (en moyenne) 1 fois sur deux la voiture seul

beaucoup de sorties se font seul.


Selon les stats skitouriennes, mais bon nombre de collectives ne sont pas reprises (ou mal reprises) dans la base.

Ma remarque se base sur ce que je constate sur le terrain... j'ai rarement vu des skieurs de rando seuls... :wink:

Et puis d'ailleurs c'est dangeureux :oops:

 

#9Re: Propre, le ski de rando?

 
leced
Profil [140 posts] - Le 28/11/2008 17:14

Alors Seb,bonne les 1 ières sorties de rando??? :happy:

 

#10Re: Propre, le ski de rando?

 
B
Bobo
[invité] - Le 28/11/2008 17:45

Phil'Ô a dit :ET les remontées mécaniques et autres systèmes d'enneigement artificiel qui nécessitent un max d'énergie
On s'en fou c'est du nucléaire! :lol: En terme de CO2 du moins... :ill:

 

#11Re: Propre, le ski de rando?

 
J
J2LH
Profil [614 posts] - Le 28/11/2008 17:48

Mic'hel a dit :beaucoup de sorties se font seul.
Ca pourrait faire l'objet d'un sondage, combien de personnes en moyenne par voiture ?
(On se posera le problème de la dangerosité à randonner seul après. Surtout que tout dépend de l'itinéraire, difficile de se sentir isolé dans la combe du Grand Crêt par beau temps et nivo ok, surtout le week-end)

 

#12Re: Propre, le ski de rando?

 
L
lolo
[invité] - Le 28/11/2008 18:10

la polution, c'est les autres.. :lol:

moi je regarde les autres faire de la rando sur ski tour...mince mais mon ordinateur pollue :evil:

 

#13Re: Propre, le ski de rando?

 
S
seb
Profil [234 posts] - Le 28/11/2008 18:51

Bon euh deja si on peut éviter les réactions du type "si on se rend compte de la pollution, on ne fait plus rien" car c'est faux. L'idée, c'est de chiffrer le truc, de le comparer à d'autres postes de pollution de la vie de tous les jours, et de voir où on peut s'améliorer :happy: .

@ced: ouai nickel! Chamrousse en velo, c'est parfait! :cool:

@Bobo: 100g équiv. Carbone, c'est 367g de CO2. Si tu prends le truc de l'Ademe: c'est sous-estimé fortement (chiffres constructeurs basés sur des cycles moteurs idéaux non réalistes, les autres polluants que le CO2 ne sont pris en compte, et enfin il faut inclure l'impact du à toute la chaine d'utilisation du véhicule -ceci est simplifié par l'impact de la fabrication, c'est environ 10% du total/km).

@Phil'O: je n'ai pas pris de stats skitouriennes pour le coivoiturage (bon sang, mais lisez tout avant de répondre...) car y'en a pas. Et bien peu de gens pourraient dire à combien ils sont en moyenne à l'année, pour leur loisir hivernal. Une bonne approxi serait d'aller compter sur quelques we et en semaine les parkings fréquentés des classiques. Je suis certain qu'on sera maxi entre 1.5 et 2.
Quand bien meme on peaufine les chiffres tout à la baisse (tres optimiste), on arrive pour le skitourien moyen à un impact correpondant au 1/3 du total possible.
Il ne s'agit pas (plus) de culpabiliser car désormais, fin 2008, pour ne pas etre passé par là il faut etre soit une autruche soit un martien. Il s'agit de donner les clés pour sortir d'un mode de fonctionnement et de consommation de la montagne qui n'est plus possible à long terme (il ne l'a jamais été, mais on ne s'en rendait pas compte). Phil'O, c'est précisément ce que tu dis "ce raisonnement ne tient que si au lieu de faire du ski de rando, on restait cloitré à la maison !" que je souhaite combattre, car c'est faux.

L'an passé, en alternant coviturage efficace, utilisation des transports en commun (bus et train) et vélo, j'ai fait une saison de ski de rando "normale" pour moi -quoiqu'un peu faiblarde mais y'avait pô toujours de bonne neige- (50.000m, 46 sorties) pour un impact de 75kg seulement (1/4 à 1/3 du skitourien moyen, en sortant 50% de plus). Y'a pas de miracle là-dedans: choix de randos de proximité autant que possible, utilisation des transports en commun pour aller loin (en profiter pour partir le we entier), utilisation du vélo seul ou en complément des TC, et covoiturage maximal.

C'est d'autant plus facile pour les gens qui n'ont pas d'enfants.

 

#14Re: Propre, le ski de rando?

 
skiroad
Profil [431 posts] - Le 28/11/2008 19:31

:D hello, quelle discution! Moi quand je vois les déplacements à outrance que fais notre Président de la République, lui ne se pose pas cette question à lui même et celà me laisse perplexe :x , je pense qu'il devrait donner l'exemple. Moi je n'ai pas attendu d'avoir près de 50 berges pour essayer d'être le + en accord possible avec la nature et je râle quand je vois des gens en montagne qui laissent des détritus :ill: , même si c'est en principe biodégradable ( peaux de divers fruits, peaux de saucissons etc.) et il n'y a pas qu'en montagne! je suis aussi pêcheur, ceuilleur de divers produits que peut me donner la nature, je suis outré car même si çà se détruit il faut du temps, + ou - long suivant l'altitude, et faire un pique nique derrière ces gens c'est dégueu! :evil: Je ne suis un partisant des "écolos" mais j'essaye d'être responsable :roll: . Si vous skiez un jours coté Italien, ne vous étonnez pas des détritus :( , ils ne sont pas un exemple!!

 

#15Re: Propre, le ski de rando?

 
Phil'Ô
Profil [936 posts] - Le 28/11/2008 20:24

@ Seb :
Seb a dit :je n'ai pas pris de stats skitouriennes pour le coivoiturage (bon sang, mais lisez tout avant de répondre...) car y'en a pas. Et bien peu de gens pourraient dire à combien ils sont en moyenne à l'année, pour leur loisir hivernal. Une bonne approxi serait d'aller compter sur quelques we et en semaine les parkings fréquentés des classiques. Je suis certain qu'on sera maxi entre 1.5 et 2.

Je sais bien qu'il n'y a pas de stats skitourienne, ce que je voulais écrire c'est qu'il ne faut pas se fier au nombre de participants d'une sortie, car très souvent j'ai lu des C/R où l'Ourien était censé être seul, et sur les photos ils étaient 3 ou 4 ensemble :wink:

Ensuite, le problème des T.C se pose de façon différente selon les régions où tu habites... Dans le 06, la fréquence et les horraires des rotations de bus empêchent bon nombre d'approches par ce moyen de transport :ill: (tout du moins pour une sortie à la journée).

Maintenant, je suis d'accord avec toi, lorsque tu n'as pas d'impératifs familiaux, tu peux parfois réaliser une approche en mobilité douce (c'est ce que j'ai fait cet été pour ma traversée Tende Vintimille en VTT car ma femme et mes enfants étaient en Corse et pas moi :ill: ). C'est juste un nouveau réflexe à prendre (penser aux T.C) :wink:

Ensuite cela dépend aussi de l'endroit où tu habites (centre-ville proche d'une gare ou gare routière ou perdu au fond d'une vallée desservie par une ligne de bus peu fréquente et tardive).

Ce que je voulais dire, c'est que nous sommes bien conscients de l'impact des déplacements que notre sport implique, mais tant que les pouvoirs publics et les constructeurs automobiles ne nous proposent pas d'alternative intéressante, on continuera à utiliser notre voiture :P

Et c'est aussi pour cela que j'ai écrit qu'il ne fallait pas culpabiliser le skieur de randonnée.

Tiens déjà si on obligeait le fret international qui traverse la France à utiliser le train plutôt que des camions très polluants, ne serait-ce que 1 mois par an, cela compenserait largement le fait qu'on prenne notre voiture pour aller faire du ski de rando. Je suis sur que cela compenserait largement nos émissions en CO² :happy: :cool:

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up

Aller à la page : 1 2 3 4 Suivante

Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !
VTT de montagne