Accueil > Tous les forums > Divers montagne > inflammation pli de l'aine

Sujet inflammation pli de l'aine


Aller à la page : 1 2 3 Suivante

Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#1inflammation pli de l'aine

 
M
mick4122
[invité] - Le 05/04/2005 21:46

Bonjour,

je pratique le ski de randonnée de manière très régulière et j'ai une douleur localisée au pli de l'aine lorsque je fais un pas en avant, lorsque je lève le pied.
J'aimerais mieux cerner ma blessure afin de pouvoir la guérir par des étirements pas exemple.
La douleur semble localisée à l'extrémités supéieure du muscle "couturier" (muscle qui lève la jambe, pli de l'aine)et je pense qu'il s'agit d'une tendinite.
Je penses que la cause de cette inflammation serait le poids des skis et des chaussures qu'il faut faire glisser vers l'avant à chaque pas en ski de randonée. Aussi la neige fraîche constitue une résistance à l'avancememnt.

Si quelqu'un connaît ce type de blessure sportive, ça m'aiderais qu'il me fasse part de son expérience.

ça m'aiderait beaucoup si quelqu'un pouvait m'aider à identifier ma blessure et me dire s'il s'agit de quelque chose de bénin ou d'une blessure classique. Que peut-on me conseiller ?

Merci beaucoup

Mickaël

 

#2Re: inflammation pli de l'aine

 
etienne
[1503 posts] - Le 05/04/2005 21:59

Bonjour Mick,
il ya déjà eut une discussion sur le forum à ce sujet: http://www.skitour.fr/forum/read_5020.html#5059

Il n'est pas impossible que ton problème s'en approche.
Essaie de consulter un médecin compétent dans le domaine de la pathologie sportive et de l'appareil locomoteur pour faire le point et guider ton traitement au mieux.
Bon rétablissement.

 

#3Re: inflammation pli de l'aine

 
M
mick4122
[invité] - Le 05/04/2005 22:18

Merci pour ta réponse Etienne,

En fait j'avais déjà lu la discussion dont tu parle, mais je pense que mon problème est différent car ma douleur n'est pas localisée au niveau des adducteurs. D'ailleurs je ne crois pas que les adducteurs lèvent la jambe pour faire un pas en avant. Si quelqu'un peut me contredire, je veux bien , je ne suis pas spécialiste non plus.
J'ai beaucoup regardé les schéma d'anatomie et ma douleur est vraiment localisée à l'extrémité de muscle "Couturier" (pli de l'aine).

 

#4Re: inflammation pli de l'aine

 
jib
Profil [109 posts] - Le 05/04/2005 23:25 [Edité: 05/04/2005 23:27]

Salut,

Je pensais au début être atteint aux adducteurs, mais en fait je crois avoir la même chose que toi.
Une douleur qui commence d'abord par une petite tension, qui grossit et devient douleur jusqu'à ce que tu aie du mal à monter à ski. Et bien dans ce cas, bonne chance : je me traine ça depuis Septembre dernier et je ne m'en sors pas :ill:

Pour moi, la douleur est venue en courant (effort auquel je n'étais pas habitué), au point que le lendemain je ne pouvais pas marcher dix minutes d'affilée. Puis elle est partie, revenue en pointillés en jouent au tennis puis repartie, jusque là je ne m'en suis pas préoccupé. Elle est revenue début Janvier à ski suite à un départ rapide et un rytme soutenu à la montée, et ne m'a pas laché depuis.

Au départ, j'ai consulté un médecin "classique" : anti-inflammatoires et repos 2 semaines : aucun résultat
Puis je me suis arrêté de nouveau 3 semaines avec 3 séances d'acuponcture + mésothérapie : aucun résultat (mal au bout d'un quart d'heure de montée, avec les sacs pour 2 jours : les b...); je croyais encore que c'était l'adducteur qui merdait.

Ensuite j'ai consulté un médecin du sport "ostépathe" tel que c'est écrit sur la plaque. J'en profite donc pour lui demander si ma blessure n'a pas pour origine un problème d'ordre "ostéopathique", "non non, vous auriez mal en bas du dos". Sur ce échographie par un "spécialiste", plus localisée vers l'aine : pas de problèmes constatés ! . J'enchaine quand même par une douzaine de séances de kiné comme préconisé par le médecin du sport, j'en suis actuellement à la 5ème (il me fait des ultrasons, des étirements et des exercices ayant pour but de consolider autour de la zone touchée).
Entretemps, je suis allé voir un vrai osthéopathe, c'est-à-dire quelqun qui ne fait que ça, qui est passionné et intéressé (mais pas remboursé) : il me dit que j'ai le bassin déplacé (vraisemblablement ça vient de la machoire !) et que c'est évident... la douleur est en fait le résultat d'une compensation. Il me le remet en place (sans aucun craquement ni manipulation douloureuse ou hazardeuse); d'après lui la douleur devrait partir très rapidement :lol:

Sur ce, je vais marcher 4 heures une semaine plus tard : pas de douleur; je fais un peu d'escalade : pas de douleur; je pars en ski de rando : portage sur 600m (et oui dans les Alpes du Sud), pas de douleur et au bout d'une demi-heure après avoir chaussé pour continuer à monter : la douleur revient !!! elle est encore là... c'est de l'acharnement :ill: Je n'ai donc pas trop tiré dessus. Est ce que l'osthéo a vraiment agi et qu'il s'agit de l'inflammation qui n'est pas encore résorbée ou est ce que je suis revenu à la case départ ?
Hier (soit une semaine après ce test) je cours 1/2 heure : aucune douleur, mais à ski ? c'est à chaque fois la même question ...

Voilà c'est pas la joie, tu dois être un peu blasé, je suis désolé

Mais je pense comme toi que le poids des chaussures et des skis jouent un rôle, et surtout le mouvement des jambes à la montée ou elles s'étirent à fond à chaque pas. J'ai d'ailleurs remarqué que la douleur est plus dicrète quand on grimpe avec les cales de montée : le mouvement est moins ample.

En résumé, cette blessure est une malédiction contre le ski de rando, y a que ça qu'elle nous empêche de faire :evil:

Voilà pour mon expérience, je te tiens au courant si au prochain "test" à ski ça tient bien

@+
jb

 

#5Re: inflammation pli de l'aine

 
squal
Profil [1371 posts] - Le 05/04/2005 23:49 [Edité: 05/04/2005 23:56]

Salut Mick,

je connais des personnes qui m'ont semble-t-il déjà décris le type douleur que tu relates. Il y a de fortes chances que se soit simplement une irritation du muscle ilio-psoas due au mouvement répétitif de flexion de hanche lors de l'ascencion. Cette irritation semblerait donc s'expliquer par le fait que le psoas (muscle fléchisseur de hanche) travaillant beaucoup a tendance à augmenter son volume. En effet un muscle qui travaille beaucoup prend du volume au fil du temps, mais aussi il prend du volume rapidement du fait qu'il se "gorge de sang" pour satisfaire le besoin énergétique lors de l'effort. Par conséquent l'ilio-psoas qui passe au niveau de l'aine dans un compartiment peu extensible formé par le ligament inguinal et l'os iliaque se retrouve comprimé dans ton cas à l'effort.
Le remède n'est pas si simple que cela. Il est vrai que de toute façon les étirements ne te feront jamais de mal !! Mais je ne veux pas te donner de fausses illusions, il n'auront certainement aucune action sur la zone de compression du psoas au niveau du pli de l'aine. Ils te permettront tout de même de relâcher les tensions accumulées sur les psoas très sollicités en ski de randonnée.
L'idéal, si tu n'as pas déjà essayé, serait d'essayer du matériel beaucoup plus léger. Skis et fixations, je ne pense pas que les chaussures aient le rôle le plus important. Ca a fait des miracles chez un ami. Si la douleur dure n'hésite pas à consulter un médecin du sport. Ceux qui s'occupent des cyclistes connaissent bien ce type de lésion fréquente en vélo.
C'est une lésion que l'on retrouve fréquement en ski de randonnée (elle est "bénine"), mais si tu insistes trop sur ta douleur, tu risque de déclencher une inflammation plus importante (psoïte) et qui risque de devenir chronique. Là on retombe dans le traitement anti-inflammatoire (médocs, ultra-sons, étirements, repos...). Que du bonheur en vue et rarement des résultats satisfaisants.
Cher Mick ceci est mon avis (celui d'un kiné), je n'ai pas la prétention de détenir la vérité, mais j'espère que ça pourra t'aider à comprendre ta douleur. Je ne t'ai pas forcément apporté la réponse miracle, mais le test du matériel vaut le coup d'essai.

J'espère que mon discours médical est clair et pas trop pompeux!

Bon courage à toi. Pascal

 

#6Re: inflammation pli de l'aine

 
etienne
[1503 posts] - Le 06/04/2005 08:15

Salut Mick,
pour compléter ton propos: les muscles adducteurs participent à la flexion de la cuisse sur le bassin et impriment de plus un mouvement de rotation. Le principal flechisseur reste l'ilio-psoas qui pourrait être en cause chez toi comme le suggèrent d'autres réponses.
Le muscle couturier s'insère en haut sur l'épine iliaque antéro-supérieure, c'est à dire la pointe osseuse au dessus du pli de l'aine donc il me semble peu probable qu'il soit en cause.
Encore une fois un examen médical bien conduit devrait situer le pb.

 

#7Re: inflammation pli de l'aine

 
C
chris
[invité] - Le 06/04/2005 10:24

salut mick,
je compatis, j'ai connu la meme galere l'an dernier. la douleur
était apparu progressivement, je n'y ai pas fait trop attention au départ, mais dans le courant du printemps elle s'est aggravée
après de nombreuses sorties ski et course en cote, au point
d'irradier toute la zone de l'aine jusque dans les testicules.
après m'etre beaucoup inquièter, avoir consulté un médecin du sport, avoir vérifié par une échographie si tout était normal de ce
coté là, je suis allé voir un osthéopathe. pas d'effet miracle
instantané, mais amélioration progressive. il faut dire que j'ai
arrété toute activité sportive sauf l'escalade(qui curieusement ne me faisait pas mal) pendant 6 mois....
l'osthéo m'a appris un étirement qui se révèle très efficace et que je vais essayer de te décrire:
allonger sur le dos au bord d'un lit, les fesses étant au bord du lit
les pieds à plat au sol, les jambes étant pliées a 90°, tu remontes
une jambes pliée en essayant de toucher la poitrine avec le genou
-ne force pas , vas-y doucement- et tu alterne avec l'autre jambe
tu étires ainsi le psoas, et ça marche. et quand j'oublie après une ou deux randos de le faire, mon aine me rappelle a l'ordre.
voilà , j'espère que mon expérience pourra te servir...
bon courage!

 

#8Re: inflammation pli de l'aine

 
M
mick4122
[invité] - Le 06/04/2005 21:27

Merci à tous pour vos intéressantes remarques.

Je trouve que la douleur semble effectivement moins importante lorsqu'on met les cales de montée.

Le seul sport qui me cause cette douleur c'est le ski de rando, et le mouvement qui consiste à faire avancer la jambe en avant est obligatoire. Par contre ce qui est bien avec ce sport c'est qu'il y a toujours en repos de 6 mois forcé durant l'été. En escalade, je n'ai pas de problèmes à l'aine

J'aimerais préciser les conditions dans lesquelles est survenues ma blessure pour vous en faire profiter.
Je me suis en fait vraiment blessé la première fois en déc. 1997 à l'occasion d'un mini-raid de 4 jours pour un jour de l'an. Dans la neige fraîche, j'ai souvent fait la trace. Etant inexpérimenté pour ce laborieux travail je soulevais la neige à chaque pas et la douleur étant survenu j'ai persisté jusqu'à avoir une douleur vive à chaque aine. J'ai déjà appris que lorsqu'on fait la trace, il faut vraiment laisser la spatule remonter au-dessus de la surface de la neige pour ensuite à la fin du pas simplement tasser la neige avec ces quadriceps. C'est comme ça, je penses, qu'on tire le moins sur l'aine. Suite à cette mésaventure, j'ai peu skié durant l'hiver 1998 et en tout cas en stoppant la randonnée dès qu'une mauvaise sensation à l'aine se manifestait. A la mi-avril 1998 j'ai pu faire une combe des Aravis en faisant par moment la trace sans avoir mal du tout (1000 m de déniv.). Puis fin 98 le Mont Blanc à skis sans aucune douleur à l'aine (mini raid de 4 jours).
J'étais guéri !!! rapidement en fait.
De 1999 à 2001, j'ai fait beaucoup de ski de rando, des grosses saisons sans aucuns problème à l'aine. Puis j'ai arrêté pour me consacrer à l'escalade, en faisant toutefois 4 sortie de ski par an en moyenne.
Projetant de me remettre sérieusement au ski de rando, j'ai fait en mars 2004, avec une sortie à 2000 m de déniv et du bottage à la fin. C'est à ce moment la que la douleur est revenue ! Il ne fallait sans doute pas rattaquer si dur !!
Avril puis Novembre 2004 : randonnée avec légère sensation à l'aine.
En ce début de saison 2004-2005, j'ai commencé par des courses de longueur normale, et je n'ai pas eu mal à l'aine. Puis le 10 mars une course sur 2 jours avec pas mal de plat pour monter an refuge m'a provoquer une douleur à l'aine (du même côté qu'en mars 2004). Par contre la douleur n'est pas vive du tout.
Je décide donc d'arrêter les sorties de skis pour me ménager.

J'espère que ce récit pourra vous apporter quelque chose.

Je regarde de près le matos léger. Dans l'avenir ça pourrait être très bien pour prévenir l"inflammation.

 

#9Re: inflammation pli de l'aine

 
M
mick4122
[invité] - Le 06/04/2005 21:34

En ce qui concerne les réponses très techniques, j'aurais quelques questions :

Est-ce que le muscle Psoas-iliaque, apparement le principal "suspect" est un muscle "profond" ?
Je localise vraiment cette douleur au bout d'un muscle qui semble étroit et long et qui se dessine bien sur le corps en haut de la cuisse lorsqu'on lève la jambe !
D'autres part la douleur me semble plus localisée près de la surface plutôt qu'en profondeur.

 

#10Re: inflammation pli de l'aine

 
squal
Profil [1371 posts] - Le 06/04/2005 23:44 [Edité: 07/04/2005 07:14]

Pour répondre à tes questions d'ordre technique:
-En effet le psoas-iliaque est un muscle profond qui est composé de 2 muscles qui sont le psoas avec une insertion sur les 4 premières lombaires et sur la dernière dorsale. L'iliaque quant à lui s'insère dans la fosse iliaque interne et sur le sacrum (intérieur du bassin). Ensuite les deux muscles se rejoignent pour avoir une insertion commune sur le petit trochanter (relief osseux situé à la face interne du fémur à environ une dizaine de cm en dessous de la tête fémorale). Le trajet musculaire n'est pas direct car le tendon commun se réfléchit (fait un virage) sur l'éminence ilio-pectinée. En gros le changement de direction se passe au niveau du pli de l'aine.
-Pour ce qui est de la palpation du psoas-iliaque, on peut le palper dans une zone située au tiers interne d'une ligne qui va de l'épine iliaque antéro-supérieur (bosse importante en haut de la crête iliaque où repose le pantalon) et le pubis. C'est à cet endroit que le tendon se réfléchit d'où la douleur à la palpation.
-Pour ce qui est du couturier, il se peut que lui aussi soit douloureux car c'est un fléchisseur accessoire de hanche. En gros ce n'est pas son rôle principal, mais dans le cas où le psoas est douloureux, on a tendance à compenser et donc à solliciter le couturier pour compenser l'action du psoas. Tout en prenant note que le couturier est un muscle très fin qui n'est pas constitué pour cette action. D'où risque de lésion rapide...
-Enfin je voulais apporter une précision sur les douleurs des adducteurs. En réalité ces muscles sont des victimes, d'autant plus chez les randonneurs. Je m'explique: quand nous sommes en position debout, le bassin est posé en "équilibre" sur les têtes fémorales. Ce sont les muscles qui le font basculer en avant ou en arrière. Donc tout est une question d'équilibre! Si les Ischios-jambiers sont trop raides ou trop toniques le bassin est tiré en arrière d'où un excès de tension sur les fléchisseurs de hanche qui vont se défendre en se contracturants. Maintenant si ce sont les fléchisseurs qui sont trop toniques ou raides (moins extensibles) ils tirent le bassin vers l'avant et augmentent les tensions sur les extenseurs de hanche. Dans les deux cas les adducteurs se retrouvent VICTIMES de cette conspiration car ils sont pour une partie fléchisseurs et pour l'autre extenseurs. Et de part leur anatomie ils sont peu extensibles d'où la souffrance rapide. DONC EN AUCUN CAS IL FAUT ETIRER SEULEMENT LES ADDUCTEURS DANS UNE PUBALGIE :evil: . Il faut commencer par s'occuper des bourreaux qui sont les fléchisseurs de hanche (psoas-iliaque et quadriceps) et les extenseurs (les ischios-jambiers). Je précise qu'il faut aussi regarder si le bassin est bien libre de ses mouvements (ça c'est le boulot d'un professionnnel).

Alors mesdames et messieurs après ce petit cours d'anat :oops: je vous conseille 2 aspirine et un gros dodo. Et surtout n'oubliez pas de vous étirer régulièrement car des muscles souples et détendus seront vos amis lors d'éfforts alors que des muscles raides et hypertoniques vous freineront dans vos mouvements donc vous aurez plus à forcer pour avoir le même résultat. Les étirements ne sont pas faits seulement pour les danseurs ou les gymnastes ! !

Sur ce il se fait tard et demain il faut que j'aille étirer mes patients. :wink:

J'espère que je répond à tes questions Mick. A+ Pascal

 

#11Re: inflammation pli de l'aine

 
M
mick4122
[invité] - Le 08/04/2005 22:57

Je trouvent les réponses vraiment intéressantes. J'aimerais en savoir encore un peu plus !

J'aimerais savoir s'il y a des compétiteurs de ski-alpinisme qui ont eu à gerer se genre de blessures, ceux qui font la Pierra Menta par exemple.

J'avoue que je m'imagine mal, une fois que je serais guéri, faire plus de 2500 m sans avoir peur de me refaire mal à l'aine.

Merci pour vos réponses.

Mickaël

 

#12Re: inflammation pli de l'aine

 
Z
zanolin
[invité] - Le 09/04/2005 09:47

Bonjour,

je ne sais pas si ça a un rapport mais j'ai eu une douleur à l'aine (psoas...) et des tendinites répétées avec SENSATION DE BLOCAGE pendant 3 ans (avec arrêt de sport répétés qui ne servaient à rien).... et à la fin un médecin de Brinaçon m'a fait faire une arthroscopie de la hanche et a découvert que j'avais le bouurelet cotyloidien déchiré (comme un ménisque mais dans la hanche)...
donc les tendinites étaient déclenchées par ce problème
mais il faut que tu fasse le parallèle uniquement si toi aussi tu as eu des impressions de blocage
depuis je me suis faite opérée (reprise du sport même pas 2 mois après l'opération, ski de rando 2 mois après) ...et depusi ça a l'air d'aller (une vingtaine de randos depuis l'opération sans problèmes marqués)...
renseigne toi au cas où!
A+
Anne

 

#13Re: inflammation pli de l'aine

 
N
nico
[invité] - Le 09/04/2005 15:47

J'ai eu ce type de douleur il y a 5ans et ça craint. Je ne pouvais plus lever la jambe, du coup repos 4 mois, et franchement y'a que ça qui marche. Je ressent encore des douleurs de temps en temps et je me méfie, il faut boire beaucoup pendant l'effort et pensez aux étirements au retour. Je suis pas allé voir de médecin, c'est passé tout seul avec du repos. Courage.
A+
A oui, mon kiné m'a dit que les adducteurs compensent aussi le manque de gainage abdominal, donc à vos abdos. Un manque d'abdos peut entrainer des douleurs dues à la surcharge de travail des adducteurs.

 

#14arthroscopie de hanche chez le cycliste

 
C
christophe
[invité] - Le 12/04/2005 10:35

je cherche à savoir si quelqu'un connait un cas de sportif de haut niveau ayant subit une opération par arthroscopie de hanche et ayant pu reprendre son activité aujourd'hui nomalement car personne n'est capable pour le moment de m'y répondre
merçi

 

#15Re: inflammation pli de l'aine

 
S
stef
[invité] - Le 23/05/2005 15:52

Eh bien j'ai été passionné par toutes ces réponses et c'est certainement parceque je viens de rejoindre le camp des blessés !
En effet, apres une bonne prépa fonciere (17h p/ semaine) en ski de rando, fond, velo, course à pied et natation j'ai attaqué les cycles d'intensité ! et notament orienté course a pied avec VMA sur piste.
Au matin du triathlon d'échirolles est survenue la fameuse douleur, je m'échauffe, ca passe donc je cours et je force ! La semaine qui suit grosses séances d'intensité et de maintien...je force encore en négligeant les bases (etirements, hydratation et periode de repos) ! Le jeudi je ne pouvais plus poser le pied a terre (il y a 5 jours) ! Le soir RDV medecin Sport Osthéo qui me remet le bassin en place et préconise pomade et repos !!
Apparement suite à une chute de vélo, le bassin était décalé et j'ai ainsi travaillé sur un faux mouvement qui serait venu inflammé l'insetion du quadri !
Pour l'instant je patiente, je mets de la glace de la pommade et je nage avec pull boy & elastique ! a J+4 la douleur est passée et je marche normalement !
Mais est ce qu'il est bon de s'étirer sur une inflammation de l'insertion ?
A cet endroit y'a pas de tendons alors les cellules se recomposent plus facilement ?
merci pascal et à tous pour vos eclaircisemment !
stef

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up

Aller à la page : 1 2 3 Suivante

Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !
VTT de montagne