Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > Folie des grandeurs

Sujet Folie des grandeurs


Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 Suivante

Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#16Re: Folie des grandeurs

 
davidg
[1163 posts] - Le 26/11/2007 18:10

> Il faut étudier le BRA qui lui est fait par des professionnels de la neige.

ah mais non Pascal, il faut tjrs aller voir sur le terrain! :wink:

 

#17Re: Folie des grandeurs

 
kaiser38
[562 posts] - Le 26/11/2007 18:13

salut

tu fais référence à quelle sortie kayaski ?

car y'en a eu pas mal, et surtout de tout...

Du bidon sans neige ou presque, de la peuf mais sur des pentes vallonées et faible...

Bref, je pense que dans l'ensemble nos amis n'ont pas pris de gros risque si ?

Enfin j'ai pas tout regardé en détails.

C'est sur que les sorties de début de saison, c'est tjs un peu tendu du slip.
Les chutes de neige se succèdent, mais parfois avec pas mal de temps qui se passe entre deux couches, du coup les sous couches sont moyennes...

Après pour ce qui est de la connaissance nivo, c'est sur que c'est parfaitement utile. Après sur le terrain, est-ce tjs applicable ?
As-t-on envie de prendre le temps de faire une coupe de neige, ou de recouper tout les infos possible à glaner ??

Je pense qu'un respect des regles de base c'est déjà pas mal...

 

#18Re: Folie des grandeurs

 
squal
Profil [1373 posts] - Le 26/11/2007 18:28

davidg a dit :
ah mais non Pascal, il faut tjrs aller voir sur le terrain! :wink:

Euh perso quand je pense qu'il y a un gros risque, je ne m'amuse pas à faire une coupe pour voir si ça part !!!!

On dira que je me barre rapidos :wink:

 

#19Re: Folie des grandeurs

 
Cyril du Monêt'
[1089 posts] - Le 26/11/2007 18:35

T'as rien compris, Squalllllll !!!!
Tu fais une coupe sur un versant aux conditions à peu près identiques avec la pente en moins. Ou alors sur une pente identique ou l'expo est nulle voire très faible.

 

#20Re: Folie des grandeurs

 
squal
Profil [1373 posts] - Le 26/11/2007 18:40

Bien entendu Cyril :wink:
C'était juste pour ôter l'idée à certains qui auraient pu avoir l'idée de faire une coupe sur place !

Je dis ça car je l'ai déjà vu :ill:

 

#21Re: Folie des grandeurs

 
friz
Profil [631 posts] - Le 26/11/2007 18:48

Cyril du Monêt' a dit :T'as rien compris, Squalllllll !!!!
Tu fais une coupe sur un versant aux conditions à peu près identiques avec la pente en moins. Ou alors sur une pente identique ou l'expo est nulle voire très faible.


Ouaip, pas si évident que ça à appliquer...
Je crois que cette science en est à ses débuts, combien de spécialistes se sont déjà fait attraper?La plaque friable n'est-elle pas indétectable?
Pour moi les conditions de neige de skitour c'est plutôt la qualité de la neige skiée(skiabilité) et l'enneigement, pour le reste le BRA et ce que je vois sur place en essayant de rester lucide devant un éventuel gavage et ça c'est pas facile :ill:

 

#22Re: Folie des grandeurs

 
Kayaski
Profil [250 posts] - Le 26/11/2007 18:48

J'avoue que ma proposition se discute :oops: . Par exemple, même le fait d'observer ou pas des avalanches ne garantit rien quand à la fiabilité du terrain. Par exemple : si on n'observe pas d'avalanches autour de soi, cela ne veut pas dire que le terrain est sain...
Le mieux reste encore la prudence originelle du randonneur. :lol:
Sinon, serait-il possible que votre Bubu nous donne quelques leçons de nivologie?? :roll:
A kaiser38 : c'est vrai qu'hier, aucune forte pente n'a été faite (pas plus que 40° je pense). Par contre, en plein hiver, certains couloirs sont "fraîchement torchés", même après fort vent... C'est là qu'on peut :OO:
Dans les compte-rendus d'hier, je m'attendais à voir des observations sur présence de plaques en altitude. C'est pour cela que je me suis aujourd'hui posé des questions à ce sujet-là... Mais s'il n'y en avait pas, alors tant mieux! :happy:
Squal a dit :Euh perso quand je pense qu'il y a un gros risque, je ne m'amuse pas à faire une coupe pour voir si ça part !!!!
On dira que je me barre rapidos :wink:

D'accord avec toi squal :D

 

#23Re: Folie des grandeurs

 
friz
Profil [631 posts] - Le 26/11/2007 18:52

Les pentes à 35°/40° ne sont-elles pas les plus craignos finalement?

 

#24Re: Folie des grandeurs

 
K
kaiser38
[invité] - Le 26/11/2007 18:54

c'est vrai qu'hier, aucune forte pente n'a été faite (pas plus que 40° je pense). Par contre, en plein hiver, certains couloirs sont "fraîchement torchés", même après fort vent... C'est là qu'on peut

C'est pas au dela de 40 ° que ca craint le plus !!

mais généralement dans des pentes à 35-40... Au dela ca purge tout seul.

Les couloirs en 5.x en plein hiver je dirai que c'est peut etre la ou y'a le moins d'accident d'avalanche... Rapport peut etre aussi au fait, que les pratiquants sur ce type de terrain sont chevronnés en nivologie et sont jamais nombreux sur une pente.

Généralement, t'as une bonne accroche de la neige au substrat (présence de contrefort rocheux qui apporte un solidité au manteau). Généralement, dès que ca pose trop, la neige coule. Mais les grosses plaques de frittage sont plus rares.

a++

 

#25Re: Folie des grandeurs

 
Y
Yann
Profil [10 posts] - Le 26/11/2007 18:55 [Edité: 26/11/2007 18:55]

Ce sont plutôt les 30-35° :(

 

#26Re: Folie des grandeurs

 
davidg
[1163 posts] - Le 26/11/2007 19:25 [Edité: 26/11/2007 19:25]

Yann a dit :Ce sont plutôt les 30-35° :(

http://skirando.com/images/avalanche/avoidance/avoidance6.jpg

Friz a dit :
La plaque friable n'est-elle pas indétectable?


oui mais c'est aussi des couches fragiles voir planes de glissement (entre autre choses: TG, dureté de la neige etc) qui nous intéresses, non? Mais avec la variabilité spatial c'est une science inexacte.

Mais, bon, je voulais juste titiller Squal parce-que le mantra des pascalines etait "facile de nous critique mais tu n'etais pas la sur le terrain!". :D

 

#27Re: Folie des grandeurs

 
Kayaski
Profil [250 posts] - Le 26/11/2007 20:30

Si on est pris dans une coulée, au sein même d'un couloir, comment y échappe-t-on? Est-ce que fuir n'est pas plus simple sur pentes larges?
Un nouveau sujet pourrait être ici abordé, après la remarque de Friz. Comment détecte-t-on une plaque, à l'avance? :OO:

 

#28Re: Folie des grandeurs

 
Y
Yann
Profil [431 posts] - Le 26/11/2007 20:42

@davidg: bien d'accord avec ta courbe david :roll:
en fait ce que je voulais dire c'est que les avalanches les plus dangereuses (ou vicieuses) ne sont pas tellement dans les pentes>> 35° car dans ce cas, les purges sont bien souvent d'ordre "naturel", pendant ou juste après la chutes. A l'inverse, les pentes moins raides purgent nettement moins facilement naturellement.

 

#29Re: Folie des grandeurs

 
Pïerre
[1489 posts] - Le 26/11/2007 21:04

Kayaski a dit :Si on est pris dans une coulée, au sein même d'un couloir, comment y échappe-t-on? Est-ce que fuir n'est pas plus simple sur pentes larges?
Un nouveau sujet pourrait être ici abordé, après la remarque de Friz. Comment détecte-t-on une plaque, à l'avance? :OO:



Pour la question 1, je pense que si on peut il faut tout faire pour ne pas partir avec la plaque, sinon essayer de sortir par les cotés et en dernier recours, de ne pas tomber. Ensuite, ce sont les trucs habituels qu'on lit dans les bouquins, bouger, nager, rester en surface...
Mais, une fois la plaque partie, les marges d'action du skieur sont très, très, très minces...


Pour la question 2, je crois plutôt que la question est comment détecter une plaque qui va partir ?

Parce qu'il ne faut pas se leurrer, on skie très souvent sur des plaques et fort heureusement l'immense majorité du temps elles tiennent.

La réponse est (ça doit être un des seuls points sur lesquels tous les nivologues sont d'accord) qu'il n'existe aucune méthode absolue.

Je vais répéter la citation bien connue de l'alpiniste André Roch "expert, méfie toi, l'avalanche ne sait pas que tu es expert..."

Il n'existe que des méthodes qui arrivent à donner une estimation du risque. Après, à chacun en fonction de ses connaissances et du degré de risque qu'il est prêt à assumer de faire son choix.
Mais toujours garder à l'esprit, en matière de nivologie, qu'on est sûr de rien...

 

#30Re: Folie des grandeurs

 
Guillaume Bou
Profil [34 posts] - Le 26/11/2007 21:23

Je dois dire être surpris de lire parfois "présence de plaques" remarquées à l'oeil nu lors d'une rando. Je dois dire que je serais bien infoutu de vous dire s'il y a des plaques ou pas, sauf si ça fait "wouf" sous les pieds.

Je pense qu'on devrait se cotiser et se payer un stage nivologie avec un pro!

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up

Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 Suivante

Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !
VTT de montagne