Accueil > Tous les forums > Divers montagne > alpinisme plus de 1800m de dénivellé

Sujet alpinisme plus de 1800m de dénivellé


Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#1alpinisme plus de 1800m de dénivellé

 
Z
zouzou
[invité] - Le 16/07/2007 18:58

bonjour a tous j'aimerais savoir si il y a beaucoup de personne qui font les courses d'alpinisme d'une traite?????c'est a dire qu'ls font plus de 1800m de dénivellé???

 

#2Re: alpinisme plus de 1800m de dénivellé

 
J
jpc
[invité] - Le 16/07/2007 21:13

"beaucoup de personne qui font les courses d'alpinisme d'une traite?????" : je ne connais pas de sondage sur cette pratique. Désolé.

 

#3Re: alpinisme plus de 1800m de dénivellé

 
Michel
Profil [123 posts] - Le 16/07/2007 21:28 [Edité: 17/07/2007 08:53]

Toutes les pratiques ont cours : "classiquement", l'alpinisme c'est montée en refuge puis course le lendemain. Néanmoins, beaucoup de courses ne nécessitent pas (selon la forme) de s'arreter aux refuges. Dans certaines courses, point de refuges, c'est bivouac ou parcours d'une traite.
Au fait, pourquoi situes tu une barrière à 1800m ?
Les anciens faisaient des parcours franchement étonnants pour la longueur et les dénivelés : Mayer Dibona aux Ecrins fait à l'ouverture au départ de la Bérarde, Pierre Girod ne procédait que de cette façon d'une traite dans la journée pour des itinéraires qui restent engagés ....
Pour ma part, mais il ne faut y voir aucune réalisation marquante, j'ai ainsi fait le Coolidge de la Bérarde, les Rouies, la pte d'Amont, les Ecrins par le pilier Sud, la Meije par la face SW....etc et très souvent la Dibona, mais là ça ne fait plus 1800m.
Il y en a donc pour tous les gouts. :cool:

 

#4Re: alpinisme plus de 1800m de dénivellé

 
Philippe Mahieu
Profil [733 posts] - Le 17/07/2007 11:08

Il y a quelques années des copains étaient spécialistes de ce genre de course: départ de nuit vers 10-11h de la vallée, montée tranquille à la frontale. Bonne pause et casse-croûte au petit matin puis attaque de la voie.... :)
Ils ont fait ainsi beaucoup de classiques de Cham. seul problème, au bout d'un moment ça crève complètement et il faut récupérer...

 

#5Re: alpinisme plus de 1800m de dénivellé

 
Z
zouzou
[invité] - Le 18/07/2007 21:19

en fait je met une barriére a 1800m parce que je pense qu'au dela de ce dénivellé il faut quand meme avoir la caisse physiquement!!!

 

#6Re: alpinisme plus de 1800m de dénivellé

 
T
tetof
[invité] - Le 20/07/2007 10:13

Le problème n'est pas vraiment le denivellé mais plutôt la capacité à tenir un horaire compatible avec les conditions.
Ce n'est jamais un "vrai problème" de faire 1800m, 2000m ou même 3000m dans une journée si tu prends le temps. Mais généralement en Alpinisme, tu n'as pas le temps. Pour des raisons de sécurité, il est nécessaire de tenir un horaire. C'est d'autant plus important en été : les premiers rayon du soleil suffisent à pourrir la neige et à déclencher des avalanches de pavasses, les orages de fin de soirée sont courant etc... La vitesse est un gage de sécurité.

Regarde les horaires des topos. Si tu dépasses notablement l'horaire cela signifie bien souvent que tu n'as pas le niveau de la voie (même si tu arrives au sommet). Beaucoup de personnes ont des problèmes pour tenir les horaires alors qu'ils partent du refuge. Imagine maintenant en rajoutant les 1000m-1500m de montée en refuge.

Si tu veux t'amuser à ce genre de chose, le Coolidge depuis la Bérarde est une bonne façon de tester ta capacité à tenir l'horaire. Monte à ton rythme depuis la Bérarde pour arriver au refuge à l'heure habituelle de dépard, petite pose, et ensuite essaie de tenir l'horaire de montée et de descente.

 

#7Re: alpinisme plus de 1800m de dénivellé

 
Brigitte
Profil [152 posts] - Le 20/07/2007 10:21

Il y a des courses qui se font d'une traite : l'aiguille du plat de la Selle ... car il n'y a pas de refuge :wink:
Le pire, c'est la descente ; la montée "casse" finalement beaucoup moins !

J'en ai fait une très tranquillement à la journée (départ 7-8h, retour 5h voiture) , c'est la traversée de l'aiguille centrale du Soreiller.

 

#8Re: alpinisme plus de 1800m de dénivellé

 
D
Damien COURTOIS
Profil [80 posts] - Le 20/07/2007 11:16

effetivement, le problème c'est les descentes, après ca devient interminable

 

#9Re: alpinisme plus de 1800m de dénivellé

 
Z
zouzou
[invité] - Le 20/07/2007 20:08

mais quand on part pour faire une course d'une traite, il faut partir assez tot genre 1h30 du matin!!!sinan c'est sur que les conditions sont mauvaises si l'on ne part pas assez tot. :cool:

 

#10Re: alpinisme plus de 1800m de dénivellé

 
Michel
Profil [123 posts] - Le 20/07/2007 22:09 [Edité: 21/07/2007 10:48]

Damien COURTOIS a dit :effetivement, le problème c'est les descentes, après ca devient interminable
Les descentes sont toujours interminables : coucher dans un refuge pour couper la montée ne les raccourcit pas malheureusement.

zouzou a dit :mais quand on part pour faire une course d'une traite, il faut partir assez tot genre 1h30 du matin!!!sinan c'est sur que les conditions sont mauvaises si l'on ne part pas assez tot. :cool:
L'heure de départ est avant tout fonction de l'objectif et du timing que l'équipe est capable de tenir. Une ascension comme la Verte par Whymper nécessite un départ très précoce (minuit - 1h) à partir du refuge. Gravir une face Est ou Ouest de meme configuration, ça change pas mal de choses coté horaire. Pour aller à la Dibona, je pars habituellement à 6 ou 7h d'en bas. Ainsi je peux prendre le petit déjeuner au soleil au refuge :cool:

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up
Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !
VTT de montagne