Accueil > Tous les forums > Divers montagne > Frimer nuit gravement au ski

Sujet Frimer nuit gravement au ski


Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5

Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#61Re: Frimer nuit gravement au ski

 
Jacques_f
Profil [242 posts] - Le 21/12/2017 19:14 [Edité: 21/12/2017 22:09]

Tu parles donc du même sens que je décris, barrage en France, sens montant de Vintimille direction le col de Tende, pour contrôler des migrants venant d’Italie vers la France.
Le barrage permanent dont je parle et qui est en place depuis plusieurs mois se situe peu après l'ancienne frontière, vers Pienne basse, bien avant Breil.
C'est le seul barrage permanent 24h/24.

 

#62Re: Frimer nuit gravement au ski

 
leded
[1147 posts] - Le 21/12/2017 19:50 [Edité: 21/12/2017 19:52]

Il contrôle aussi les éventuels passeurs et dans les 2 sens, tant qu'à faire.
http://www.nicematin.com/faits-divers/dix-passeurs-de-migrants-interpelles-ce-week-end-a-la-frontiere-italienne-176226

 

#63Re: Frimer nuit gravement au ski

 
C
Cap'tain Hammock
[invité] - Le 21/12/2017 20:49

J'ai été contrôlé par un barrage de gendarmerie dans le sens F-I, en allant de Vintimille vers Limone.

Ce n'est pas un sens F-I ça. C'est un sens I-F.
Tu viens de Vintimille pour aller à Limone, mais entre ces deux points tu repasses en territoire français (La Roya) pour ensuite repasser la frontière au tunnel du col de Tende.
Ça m'est effectivement arrivé en septembre en allant faire une rando pédestre ) la Roche de l'Abisse en venant de Menton et si on ne repasse pas par Vintimille au retour en choisissant Sospel (ouf la route !) on se fait contrôler à l'entrée de Sospel.

 

#64Re: Frimer nuit gravement au ski

 
M
Moi !
[invité] - Le 21/12/2017 21:08

On a tous de l'ego, heureusement, on ne va pas rejeter notre nature [tant pis pour les spiritueux qui veulent rejeter le mental autant que les "saints c(h)réti(e)ns rejetaient le plaisir des sens et du corps]
Frimer, frimer...c'est un terme qui n'a de correspondance que pour les jaloux, point barre.
Si tu n'es pas jaloux, tu ne penseras même pas qu'il frime, il a de l'ego c'est tout. En effet, qu'est-ce qui pousse quelqu'un à passer 1 h à rentrer sa sortie avec photos et tout ? Il veut hurler son bonheur au public, c'était trop bon, il ne peut pas le garder pour lui.

J'ai été comme ça...sauf que je sortais tellement que je finissais par passer autant de temps derrière l'ordi qu'à skier. J'ai fait une overdose de poudre et j'ai dû réapprendre à vivre :lol:

Bon, quand je vois des sorties toute la semaine, pendant que je bosse, je ne suis pas vraiment jaloux mais je me dis que c'est un pays où il fait bon vivre...Big Brother veut faire croire à la crise et à la pauvreté mais c'est la fête pour certains :D

C'est bon de savoir qu'une course est en condition cependant, mais en même temps on sait que tout le monde le sait donc on s'attend à la cohue "suce-trace". Du coup, demi-cohue car il y a ceux qui y vont tout de même et d'autres qui renoncent.

Ah, dans le temps, on traçait toujours, on partait sans savoir, tant pis pour le "but". Pas de GPS ni portable, le seul instinct de l'aventure, le vrai ski de montagne. Maintenant même les citadins skient...Non ce n'est pas la frime qui nuit au ski, c'es SKITOUR :evil:

 

#65Re: Frimer nuit gravement au ski

 
Pilator
Profil [2389 posts] - Le 21/12/2017 22:10

Celui qui a réussit quelque chose qu'il trouve estimable a parfaitement raison d'en faire part ici, dans la mesure où c'est agrémenté de photos,
Personnellement, aucun frimeur ne me gène qui cherche à ma faire rêver de ce que je sais ne pas (ou ne plus) pouvoir faire,
Skitour, c'est le partage de toutes les réalisations;, il y a des coups de bols et des mésaventures, que reprocher ?

 

#66Re: Frimer nuit gravement au ski

 
Jeroen
Profil [7345 posts] - Le 21/12/2017 22:53

Moi !, Le ski de rando se démocratise, il y a plus de monde en montagne. Je doute que skitour&co y soient pour grand chose. Au pire ces sites vont concentrer les skieurs sur les mêmes itinéraires, laissant les autres moins parcourus. Au final tout le monde est gagnant : ceux qui à un moment donné n'ont pas envie de réfléchir, et ceux qui aspirent à plus de d'aventure.

 

#67Re: Frimer nuit gravement au ski

 
P
Patrick Angelin
[invité] - Le 22/12/2017 17:57

Titre du fil : "Frimer nuit gravement au ski"

J'avoue avoir perdu le... fil... Quel rapport entre les migrants, les clandestins, la frime et les performances ? Il ne viennent pas à ski les migrants que je sache ??? :lost:

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up

Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5

Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !
VTT de montagne