Accueil > Tous les forums > Divers montagne > Frimer nuit gravement au ski

Sujet Frimer nuit gravement au ski


Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 Suivante

Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#46Re: Frimer nuit gravement au ski

 
Pïerre*
[1486 posts] - Le 21/12/2017 12:09

_pierre_ a dit :Et pendant ce temps là une actu (au moins intéressante ?!) sur les migrants en montagne récolte un vote négatif avec 3x + de votants que toutes les dernières actus...

#cestfatdechezfat


On voit comment ça s'écharpe sur des sujets anodins sur la frime à ski ou les déniv. fantômes. Je n'ose même pas imaginer ce que ça pourrait sur des sujets de société bien plus graves. L'ambiance est parfois (souvent) délétère sur le forum, est-il nécessaire d'en remettre une couche ?

 

#47Re: Frimer nuit gravement au ski

 
P
Pascal
[invité] - Le 21/12/2017 14:31

Pïerre* a dit :_pierre_ a dit :Et pendant ce temps là une actu (au moins intéressante ?!) sur les migrants en montagne récolte un vote négatif avec 3x + de votants que toutes les dernières actus...

#cestfatdechezfat

On voit comment ça s'écharpe sur des sujets anodins sur la frime à ski ou les déniv. fantômes. Je n'ose même pas imaginer ce que ça pourrait sur des sujets de société bien plus graves. L'ambiance est parfois (souvent) délétère sur le forum, est-il nécessaire d'en remettre une couche ?

Très juste. Vaut-il mieux pour autant ne jamais parler des sujets graves et ne rien proposer ou tenter parce qu'on pourrait froisser certains ?
En remettre une couche, c'est juste bon pour la neige.

 

#48Re: Frimer nuit gravement au ski

 
Pïerre*
[1486 posts] - Le 21/12/2017 15:02 [Edité: 21/12/2017 15:06]

Pascal a dit :Vaut-il mieux pour autant ne jamais parler des sujets graves et ne rien proposer ou tenter parce qu'on pourrait froisser certains ?

Les espaces pour traiter de ces sujets graves, ce n'est pas ce qui manque: réseaux sociaux, forums dédiés, forums sur les grands médias d'information... Est-ce qu'en parler en plus sur skitour (alors que ce n'est pas la vocation du site) va faire bouger les lignes ? Rien n'est moins sûr. par contre rajouter une source de conflit supplémentaire alors que quasiment toutes les discussions sont en train de partir en sucette, ça il y a de fortes chances.

D'ailleurs c'est parti sur l'actu en question...

 

#49Re: Frimer nuit gravement au ski

 
P
Pascal
[invité] - Le 21/12/2017 15:52

Pïerre* a dit :Pascal a dit :Vaut-il mieux pour autant ne jamais parler des sujets graves et ne rien proposer ou tenter parce qu'on pourrait froisser certains ?

Les espaces pour traiter de ces sujets graves, ce n'est pas ce qui manque: réseaux sociaux, forums dédiés, forums sur les grands médias d'information... Est-ce qu'en parler en plus sur skitour (alors que ce n'est pas la vocation du site) va faire bouger les lignes ? Rien n'est moins sûr. par contre rajouter une source de conflit supplémentaire alors que quasiment toutes les discussions sont en train de partir en sucette, ça il y a de fortes chances.

D'ailleurs c'est parti sur l'actu en question...


Le ski de randonnée n'aurait ainsi rien à voir avec la solidarité en montagne.
Parler des migrants en danger dans les Alpes, est necéssaire ne serait-ce que pour rappeller qu'il peut arriver à chacun d'avoir besoin du prochain pour survivre par exemple en montagne.
Alors oui on peut ignorer les problèmes et penser que les autres s'en occuperont. Vivrait-on vraiment bien tranquilles en tâchant d'ignorer notre conscience ?
La confiance en son prochain en prend un coup.
La discussion peut se « barrer en sucette » si c'est le prix à payer pour éviter ça.

 

#50Re: Frimer nuit gravement au ski

 
Pïerre*
[1486 posts] - Le 21/12/2017 16:17

Et voilà tout de suite les grands mots...

A moins de penser qu'il existe des gens dont le seul canal d'information sur l'actualité du monde est skitour, qui peut croire que l'actu en question informe qui que ce soit sur la problématique des migrants?
En quoi penser que la publication de cette actu sur skitour ainsi que la discussion stérile qui va suivre et n'apportera rien à personne, permet de dire qu'on veut ignorer les problèmes ?

Ces discussions sur un site qui est dédié à autre chose, n'apportent rien, si ce n'est de permettre à certains de porter des jugements moraux sur d'autres sur la base de quelques lignes écrites dans un commentaire.

Perso, j'en ai dit assez, je m'arrêterai là. Je viens sur skitour pour discuter de sujets mineurs tel matos, itinéraires, nivologie. L'évocation des grandes problématiques du monde, je les réserve à d'autres endroits et encore mieux à des discussions de vive voix. La confrontation d'idées sur des thèmes importants par clavier et écran interposé, c'est pas mon truc.

 

#51Re: Frimer nuit gravement au ski

 
leded
[1147 posts] - Le 21/12/2017 16:32

Il me semble que le forum Blabla est dédié pour les causes extérieures, en autres :
http://www.skitour.fr/forum/

Après, vue l'accueil de chaque thread, il vaut mieux en rester à sa sortie, son CR (quand l'envie s'en présente de poster) et de faire verrouiller le reste. :(

 

#52Re: Frimer nuit gravement au ski

 
Jacques_f
Profil [242 posts] - Le 21/12/2017 16:40 [Edité: 21/12/2017 16:45]

Il est important que l'on en parle aussi sur skitour.
La montagne est notre terrain de jeux mais dans le même temps des migrants y risquent leur vie pour arriver en france.

Mais le problème qui est aussi posé aujourd'hui est, est-ce que la Solidarité envers des migrants peut-être considéré comme un délit par les forces de l'ordre ?
A-t'on le droit d’agir en toute humanité avec des migrants sans encourir la répression ?

Pour exemple, le situation de la vallée de la Roya à l'est du Mercantour où des migrants essayent de passer en France. Les forces de l’ordre ont entre autre établi un barrage sur le territoire français pour contrôler tous les véhicules y compris les véhicules légers (skieurs par exemple en route vers le col de tende) pour vérifier si on ne transporte pas de migrants.
Il y a des procès encours contre des habitants de cette vallée de la Roya « coupables » d’être venus en aide à des réfugiés, avec la menace de lourdes sanctions, mesures d’intimidation, poursuites et parfois condamnations de personnes ayant agi en soutien à des migrants.
100 organisations associatives ou autres, nationales ou locales, ont publié un manifeste par lequel elles entendent dénoncer ces procédés.

Entre autre récemment dans la vallée de la Clarée (hautes Alpes), de nombreux habitants et professionnels de la montagne se sont mobilisés pour avoir le droit sauver des vies, de jour comme de nuit sans répression en faisant une marche sur la route du col de l’échelle. Voir la publication ci-dessous:
www.facebook.com/fredi.meignan/posts/10215215372246031

 

#53Re: Frimer nuit gravement au ski

 
P
Pascal
[invité] - Le 21/12/2017 16:49

@Jacques_f

Merci, je me sens moins seul avec les « grands mots ».
Le problème posé aujourd'hui est, est-ce que la Solidarité envers des migrants peut-être considéré comme un délit par les forces de l'ordre ?
A-t'on le droit d’agir en toute humanité avec des migrants sans encourir la répression ?

 

#54Re: Frimer nuit gravement au ski

 
taramont
Profil [87 posts] - Le 21/12/2017 17:06

non, Pascal, Jacques F et d'autres, vous n'êtes pas seuls : rien de ce qui se passe dans les montagnes n'est hors sujet, surtout si c'est aussi grave : la rando, ce n'est pas seulement de jolis virages ; ça permet aussi de réfléchir à autre chose que de savoir qui frime et qui ne frime pas.

 

#55Re: Frimer nuit gravement au ski

 
R
rominet
[invité] - Le 21/12/2017 17:47

explique nous donc un peu en quoi c'est pas gentil de faire seulement des joulis virages dans la peuf... :lol:

 

#56Re: Frimer nuit gravement au ski

 
P
Pat
[invité] - Le 21/12/2017 17:56

Jacques_f a dit :Pour exemple, le situation de la vallée de la Roya à l'est du Mercantour où des migrants essayent de passer en France. Les forces de l’ordre ont entre autre établi un barrage sur le territoire français pour contrôler tous les véhicules y compris les véhicules légers (skieurs par exemple en route vers le col de tende) pour vérifier si on ne transporte pas de migrants.

C'est surprenant quand même que le barrage soit dans le sens France-Italie (c'était mon cas!). M'est d'avis, quand même, que cela n'a pas grand chose à voir avec les migrants.
Je pense qu'il se dit trop de choses à propos de ces migrants, déformées par les associations concernées afin d'attirer l'attention par des coups d'éclats.
Il est certainement plus intelligent et nécessaire de laisser nos forces de l'ordre faire leurs jobs même si cela ne plaît pas à tout le monde et même s'il y a un loupé de temps en temps.
On ne peut pas d'un côté demander davantage de sécurité ce qui implique de serrer les vis et d'un autre être laxiste dès qu'on parle de migrants. Il y a des règles.

 

#57Re: Frimer nuit gravement au ski

 
Jacques_f
Profil [242 posts] - Le 21/12/2017 18:42

Tu fait semblant de mal comprendre, le sens contrôlé est bien italie vers france, de l'autre pas de contrôle !

 

#58Re: Frimer nuit gravement au ski

 
P
Pat
[invité] - Le 21/12/2017 18:51

Désolé, je persiste. J'ai été contrôlé par un barrage de gendarmerie dans le sens F-I, en allant de Vintimille vers Limone.
Et je ne dois pas être le seul, il y aura peut être un autre témoignage.
Comme quoi, il y a beaucoup de "on dit" et "d'a priori"!

 

#59Re: Frimer nuit gravement au ski

 
Jacques_f
Profil [242 posts] - Le 21/12/2017 18:53

A quel endroit ?

 

#60Re: Frimer nuit gravement au ski

 
P
Pat
[invité] - Le 21/12/2017 19:00

Entre Breil et Saorge. De mémoire, car je ne pratique cette route que 2/3 fois dans l'année.

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up

Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 Suivante

Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !
VTT de montagne