Accueil > Tous les forums > Débutants > Technique poudreuse

Sujet Technique poudreuse


Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 Suivante

Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#46Re: Technique poudreuse

 
Auteur : nicolaspa Profil [27 posts] 77.136.86.---
Date: 07/12/2017 18:53 [Edité: 07/12/2017 21:39]

Salut Matmi , beaucoup de conseils judicieux ont été abordé, mais selon moi il y a une chose importante et pas évidente à aquerir.
C'est le maintien de ta ligne d'épaule face à la pente, car si il y a rotation à gauche ou à droite elle va emmener tes skis (et tout le bonhomme) dans sa direction.
Il s'agit donc de rester bien gainé du haut du corps, engager le buste dans la pente (ça peu faire peur) et tes jambes travaillent en dessous.
Tu risques de prendre une ou deux gamelles au début car ton équilibre habituel va être perturbé.
Il existe un éducatif facile à réaliser sur une piste damée plutôt facile.
Tu prends tes bâtons à l horizontale dans tes mains face à toi et tu descends en t’efforçant de les maintenir face à la pente et ne faire travailler que tes jambes.
Petit conseil : fais toi filmer pour se rendre compte de la bonne position,
allez au boulot, tiens nous informé :wink:

 

#47Re: Technique poudreuse

 
Auteur : Geniedesalpages [invité] 178.83.19.---
Date: 07/12/2017 19:19

Ce serait interessant de constater le ratio largeur au patin / d+ effectue pour les utilisateurs de +100....
Apres bien sur c'est une question de programme. Perso, j'ai des "gros UBAC" pour 1000+/- et des X-Response pour la montagne.

 

#48Re: Technique poudreuse

 
Auteur : lugeàfoin [547 posts] 88.179.50.---
Date: 07/12/2017 19:35

Y'a à boire et à manger dans ce post, de bonnes choses et de belles conneries !

La vérité sur sa façon de skier s'obtient en étant filmé et souvent on est surpris du résultat (pas en bien...) car on a la sensation de skier "comme il faut" et en fait pas du tout...

Autre pb, la synchro/coordination est complexe, on peut difficilement bosser les choses séparément, et il est très compliqué de tout faire à la fois bien d'un coup, c'est pas pour rien qu'il faut du temps pour faire un skieur.

Perso, qd je vais en station je vois pas 1 gars sur 100 qui skie correctement, et en rando c'est pire. Si vous voulez voir comment on skie, allez à Tignes à l'Automne, puis après vous regardez un film de vous fait par un pote, çà rend humble ;)

Bisette

 

#49Re: Technique poudreuse

 
Auteur : Tanpat [invité] 176.137.198.---
Date: 07/12/2017 21:20

lugeàfoin a dit :je vois pas 1 gars sur 100 qui skie correctement
Je ne comprends pas ce que veut dire "skier correctement".
Le principal n'est il pas de prendre plaisir en assurant un minimum sa sécurité et celle des autres.
Tout le monde ne veut et ne peut pas devenir champion et le" m'as tu vu" n'interesse pas tout le monde non plus.

lugeàfoin a dit :
Perso, qd je vais en station je vois pas 1 gars sur 100 qui skie correctement, et en rando c'est pire.

Et moi perso quand je vais en station, les "supers skieurs" évoqués me font peur de part leurs vitesses bien souvent totalement inadaptées à l'environnement et à la fréquentation des lieux. Ils ont comme excuse la maîtrise et la technique mais quand ils cartonnent quelqu'un c'est un massacre.

 

#50Re: Technique poudreuse

 
Auteur : Becdesrosses [invité] 178.193.102.---
Date: 08/12/2017 10:07

À mon humble avis pour progresser en ski il faut juste... skier, c’est à dire qu’il faut accepter de «faire le métier» en HP de proximité en station... le D- qu’on peut rapidement y accumuler est beaucoup plus important qu’en rando, cela permet de prendre le feeling et de se faire les cannes pour la descente ou l’effort (en résistance) est bien différent de celui imposé par la montée (en endurance)... une rando de 2000 D+ ça ne fait jamais que 2000 de descente, alors qu’une bonne journée de HP en station cela en fait plus de 10000... les potes qui ne font qu’exclusivement de la rando ben c’est souvent pas des stars à la descente... moi je dois faire une 30aine de journée de HP (plutôt en début de saison, s’il Fait mauvais ou qu’il vient de neiger) sur des saisons à 80 jours de ski environ...
Donc achète des skis de free ride, avec un gros 100 au patin si c’est une paire unique (la lattes à 120 deviennent une punition en neige dure et imposent alors une énorme contrainte aux genoux), prend quelques cours avec un prof de ski compétent avec du débriefing vidéo (très important, on ne fait souvent pas ce qu’on pense faire, et tu verras alors de suite tes défauts et pourra ensuite corriger) puis fais tes gammes tout seul en station. Les progrès devraient rapidement arriver.
Bonne saison!

 

#51Re: Technique poudreuse

 
Auteur : Cyrille Marais Profil [164 posts] 176.168.113.---
Date: 08/12/2017 11:49

Claudio 1831 m'a trop fait rire ! Grospiron en arrière ! Fallait le dire tout de même... j'adore lire les posts, on s'marre bien purée ! même si ça frittte de temps en temps ! Pour les largeurs au patin, les conseils n'engagent que ceux qui pratiquent (c'est comme les couleurs, on aime, ou on aime pas). Si je te dis le patin que j'utilise, ça te servira à rien. Essaye, et ressens. Après, le partage les avis plus haut qui te conseillent un prof, et une caméra. Après quelques heures, p'têt que tu trouveras le déclic... ou pas. Pas facile de se corriger une fois qu'on a pris de mauvaises habitudes (comme la conduite !)

Bonne saison de rando :wink:

 

#52Re: Technique poudreuse

 
Auteur : laurent13 Profil [158 posts] 82.195.187.---
Date: 08/12/2017 15:17 [Edité: 08/12/2017 15:17]

@Bec Des Rosses prend quelques cours avec un prof de ski compétent avec du débriefing vidéo (très important, on ne fait souvent pas ce qu’on pense faire, et tu verras alors de suite tes défauts et pourra ensuite corriger) puis fais tes gammes tout seul en station.
Des contacts adresses par hasard?, c'est pas si facile à trouver (j'ai déjà pris 2/3 cours) mais jamais avec vidéo et c'est difficile de mesurer les progrès accomplis

 

#53Re: Technique poudreuse

 
Auteur : toto l'eventreur [invité] 92.184.100.---
Date: 08/12/2017 15:27

Bonjour;

quelqu'un a évoqué le fait qu'un ski large de patin à tendance à solliciter plus les genoux ou quelque chose comme ça ? Quelle(s) est sont les raisons à ça ?

merci

 

#54Re: Technique poudreuse

 
Auteur : 110 au patin Profil [86 posts] 89.95.216.---
Date: 09/12/2017 08:30 [Edité: 09/12/2017 08:31]

Yep c'est moi.
Chaque annee, a la fac de medecine de gre (il doit y avoir aussi ailleurs), les grands professeurs de medecine du sport et de traumatologie font une session conferences sur le bilan accidentologie de l'annee precedente. Il en est resorti plusieurs fois que les skis larges avaient une tendance superieure a abimer les genoux, en particulier les croises et le plateau tibial. Tu trouveras des donnees sur le net.
Je ne suis pas certains des raisons mais semble t'il, il y aurait une histoire de porte-a-faux. L'appui n'etant plus sous le genou mais desaxe vers l'interieur offre de tres fortes contraintes sur le genou. Un autre fait marqhant avec les skis larges, mais qui n'est pas un soucis en HP, c'est aussi une tendance plus forte a faire des interieurs. Pour le coup, c'est le genre de geste et de faute typique des blessures des croises.

 

#55Re: Technique poudreuse

 
Auteur : Matmi Profil [12 posts] 86.220.64.---
Date: 09/12/2017 08:33

Wow, merci pour toutes vos réponses, ça a été un peu la course, je n’ai pas pu répondre avant. Je ne vais pas répondre aux posts un par un, ce serait fastidieux pour vous.
Juste quelques commentaires :
- Quand je dis que je skie correctement sur pistes, je ne dis bien entendu pas que je suis une star ni que je suis dans le top 5%, loin s’en faut, mais je connais des potes qui ne skient pas mieux que moi sur pistes et passent sans soucis en HP. Je fais du carving (en tout cas en début de journée !), buste face à la pente, me fais plaisir et passe partout sans crainte et à bonne vitesse
- Mes skis de rando sont des Black Crows Camox Freebird, donc 97 au patin.
- Je suis d’accord avec la remarque sur les moniteurs en HP. J’avais pris quelques heures de cours il y a 2 ans et avais été déçu. Galérer pour suivre un moniteur qui ne dit rien et ne s’arrête pas, tout ça pour 110h les 2h, ça fait mal.
- Je fais un blocage sur le virage par avalement. Pour moi, les seules manières de ramener les genoux vers le buste sont de sauter ou de faire une flexion. Et, pourtant, il e semblait que l’avalement n’était ni l’un ni l’autre.
- Je vais tenter toutes vos techniques (tôle ondulée, godille d’il y a 25 ans, etc). C’est vrai que je me surprends à être sur l’arrière en HP, sûrement un mélange de crainte de la chute et d’inconscient qui se dit que, comme ça, les skis ne vont pas plonger. Il est aussi tout à fait vrai que je tente de faire des virages sur les carres en HP, ce qui n’a aucun sens.
La neige est arrivée, y a plus qu’à… Je vais mettre ma fierté dans ma poche, éviter les sarcasmes de mes enfants qui me laissent derrière en HP alors que je suis, encore, devant sur pistes, prendre des tonnes de gamelles, balancer des dizaines de jurons et je vais bien finir par y arriver.

 

#56Re: Technique poudreuse

 
Auteur : Etienne -H- Profil [1269 posts] 78.206.230.---
Date: 09/12/2017 09:51

110 au patin a dit :Chaque annee, a la fac de medecine de gre (il doit y avoir aussi ailleurs), les grands professeurs de medecine du sport et de traumatologie font une session conferences sur le bilan accidentologie de l'annee precedente. Il en est resorti plusieurs fois que les skis larges avaient une tendance superieure a abimer les genoux, en particulier les croises et le plateau tibial. Tu trouveras des donnees sur le net.

Si tu peux balancer le lien je suis preneur. Par contre d'emblée je ne crois pas q'une étude solide ait été faite le sur sujet, mais peut-être que si? (j'ai trouvé des "articles" nord américains qui montraient une tendance à augmenter le risque de lésion du LCA avec des ski >110 sur neige dure mais pas mieux. Bon OK j'ai pas chercher non plus 3h)

 

#57Re: Technique poudreuse

 
Auteur : ski acro Profil [64 posts] 62.202.182.---
Date: 09/12/2017 14:01 [Edité: 09/12/2017 16:21]

Pour le ski en poudreuse, c'est exactement la même technique que sur piste pour déclencher un virage : épaules toujours face à la pente, genoux à l'aplomb des butées et fesses à l'aplomb des talonnières, flexion en appui languette, planter du bâton 10 cm en deçà des spatules, extension et bascule des genoux vers l'aval, on casse le poignet bâton planté dans la neige alors que le bras amont vient se mettre devant pour le prochain virage, flexion et conduite du virage et on enchaîne directement le virage suivant. La seule différence d'avec la piste, c'est un appui équilibré sur les 2 skis.
Voici une petite vidéo qui montre bien le déroulé de la séquence dans +40 cm de poudreuse et pente à ±30° : www.facebook.com/ange.cram.1111/videos/10203257740633536/

A noter que les pointes des spatules sont parfois enfouies sous la neige, mais qu'à aucun moment, elles ne plongent en sous-marin. Avec la vitesse, les spatules déjaugent grâce au phénomène de l'hydroplaning sur la neige. Les skis sont des Line SickDay 125 de 186 cm de long. Avec des skis plus fins de 65 mm au patin, c'est exactement la même technique, sauf qu'on va plus vite pour que les spatules déjaugent et ne partent pas en sous-marin... :wink:

La technique de l'avalement est l'exact opposé de la séquence classique décrite ci-dessus : épaules toujours face à la pente, genoux à l'aplomb des butées et fesses à l'aplomb des talonnières, extension en appui talon, planter du bâton au niveau des spatules, flexion et bascule des genoux vers l'aval, on casse le poignet bâton planté dans la neige alors que le bras amont vient se mettre devant pour le prochain virage, extension et conduite du virage et on enchaîne directement le virage suivant. On peut s'entraîner sur une piste de bosses lorsque la flexion correspond au moment pile où on amorti la bosse en fort appui languette.

Un moniteur de ski digne de ce nom sera capable de vous enseigner ces 2 virages et de bien vous montrer les différences tant dans le déclenchement que lors de la conduite du virage.

Skier à cul avec un planté du bâton au niveau des chaussures et le bras aval ouvert et tourné vers l'arrière n'est à réserver que dans les pillows ou les énormes bosses. Dans les pentes débonnaires ou les couloirs, oubliez, ce n'est ni élégant ni efficace. Règle d'or : les mains sont toujours devant vous, jamais derrière... :wink:

Au boulot...!

 

#58Re: Technique poudreuse

 
Auteur : _pierre_ Profil [658 posts] 90.112.142.---
Date: 10/12/2017 09:02

À propos des études sur les skis larges, il serait intéressant qu'ils aient bien différencié le ski de rando de la descente en station, la montée de la descente, et neige dure ou neige molle...

Dans la mesure où le pompage n'existe presque plus à la descente en neige molle, que le risque de planter est bien moindre surtout au printemps, il se peut que ce soit moins traumatisant... Durant ces 5% de temps :) Bref, oui, tout lien est bienvenu !

 

#59Re: Technique poudreuse

 
Auteur : bebere73 Profil [40 posts] 86.200.249.---
Date: 10/12/2017 10:33

110 au patin a dit :il y aurait une histoire de porte-a-faux. L'appui n'etant plus sous le genou mais desaxe vers l'interieur offre de tres fortes contraintes sur le genou.

Ça parait pas déconnant, tout ce qui peut potentiellement désaxer l'appui aura forcément un impact quelque part vers le genou. Pour faire un parallèle, même si le mouvement n'est pas le même qu'en vélo, on n'en est pas si éloigné non plus, et parlez à un cycliste de la tendinite rotulienne (tendinite de la patte d'oie plus rarement), il saura sûrement de quoi vous parlez et la cause est généralement un problème d'alignement. En tout cas preneur du lien aussi.

 

#60Re: Technique poudreuse

 
Auteur : 110 au patin Profil [86 posts] 89.95.216.---
Date: 10/12/2017 11:28 [Edité: 10/12/2017 11:35]

J'avais trouve a l'epoque des "slides" sur le net. Les etudes dont je parle sont des syntheses realisees par les assistants des professeurs pour leur travaux de theses ou autres. C'est donc destine a un public local, et ce n'est pas un article dans une revue scientifique.
Ensuite, j'ai eu d'autres retours, notemment certains instructeurs de la fede et aussi de quelques pisteurs.
La statistique de l'accidentologie du ski porte sur l'ensemble des patiens admis dans les hopitaux de gre. Je ne suis pas sur qu'elle discerne les randonneurs a la montee...
Le ski de randonnee, meme s'il se democratise, est un petit monde. Les blessures y sont frequentes mais moins, bien moins qu'en station.
Libre a chacun d'avoir son idee la dessus...
Il y a aussi d'autres etudes, sur les accidents en compet. Tout cela est bien surveille et accessible a qui s'en donne les moyens.

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up

Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 Suivante

Répondre à ce message
En tant qu'invité vous pouvez poster mais vous ne pourrez pas éditer vos messages. Rejoignez-nous et découvrez les autres fonctions réservées aux membres, ça prend 2 minutes !
biggrin smile sad eek
confused cool mad razz
lol ill evil rolleyes
wink redface happy lost
Nom
Email [anti-spam]
Sujet [Soyez précis]


Consultez les règles du forum. Pour ajouter un lien encadrez l'URL par < > ou utilisez les BBtags. HTML désactivé. Upload.
Recevoir les réponses par mail


Oui, c'est ça ! (cliquez dans le carré)

VTT de montagne