Accueil > Tous les forums > Blabla > accompagnateur

Sujet accompagnateur


Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#1accompagnateur

 
éric xxxxx
Profil [2 posts] - Le 08/08/2006 18:44

j'ai comme projet possible de passer le BE d'accompagnateur moyenne montagne.
Si vous êtes accompagnateur ou en passe de la devanir votre expérience m'intérresse.
Le niveau du probatoire est t'il trés relevé?
combien de temps est t'il nécéssaire pour boucler le cursus complet
avez beaucoup de demande est quelle est votre clientelle?
financiérement doit on envisager cette activitée comme complémentaire
ou principale?
combien de temps dure la saison?

Merci à tous........ Arvi pâ!

 

#2Re: accompagnateur

 
jean
Profil [963 posts] - Le 08/08/2006 19:14

Envoi un mail à JC Marini, je pense qu'il pourra te tuyauter :wink:

 

#3Re: accompagnateur

 
L
lionelv
[invité] - Le 08/08/2006 19:37

salut,
le BE d'accompagnateur est un des plus "accessibles" de tous les BE. La formation est super interressante et tu rencontres plein de gens du milieu.
avant tout, ne reves pas, ce n'est pas un boulot toujours facile, et ça reste tres saisonier. Vois le d'abord dans un premier temps comme une activité complémentaire et cherche bien a definir un projet professionnel.
Le niveau du proba n'a rien d'impossible. Il faut juste etre en bonne forme physique, ne pas se rater lors de la course d'orientation :wink: et avoir qques connaissances générales sur le milieu montagnard (flore, faune...)
perso, j'ai mis un peu moins de 3 ans pour suivre le cursus.
c'est une super experience ! :)
bon courage et contacte moi sur ma BAL si tu veux plus d'infos
lionel

 

#4Re: accompagnateur

 
Lorian
Profil [2 posts] - Le 11/08/2006 12:21

"le BE d'accompagnateur est un des plus "accessibles" de tous les BE" c'est ce que nous dit : lionelv
attention, je ne suis pas d'accord, pour la bonne raison que j'ai aussi un BE en sport collectif et je peux assurer que le BE d'alpinisme est beaucoup plus exigeant en connaissances, expérience et physiquement. Si l'épreuve de marche le premier jour ne peut être qu'une formalité pour un très bon marcheur, l'épreuve d'orientation est une véritable "course d'orientation" à préparer très sérieusement. Elle est responsable de l'élimination de 80 % des candidats. Une fois le probatoire réussi, il y a un gros boulot à faire, mais le plus dur est passé
C'est un très beau métier, si tu aimes faire découvrir ta passion à d'autres, vas-y et bonne chance ........... mais c'est pas gagné d'avance

 

#5Re: accompagnateur

 
E
ergastere
Profil [2 posts] - Le 11/08/2006 13:52

Merci pour toutes ces infos je commence à me faire une idée
je reste à votre écoute

merci beaucoup...... Arvi pâ

 

#6Re: accompagnateur

 
H
henyan
[invité] - Le 11/08/2006 16:14

Je rejoins l'opinion de lorian;
Il faut savoir que de nombreux candidats se présentent chaque année au probatoire; Sur l'isère tu as chaque année environs 200 à 250 candidats. Environs 60-70 seront retenus.
Tu peux te faire éliminer du début jusqu'à la fin quelque soit ton expérience.
La grande majorité des candidats se font éliminer sur la course d'orientation et l'epreuve d'entretien mais aussi sur l'epreuve de terrain variée; je rajouterai egalement qu une grande partie des jury sont vraiment présents pour éliminer des candidats . :evil:
Pendant ta formation si tu réussi le probatoire, il te faudra du temps et de la disponibilité pour passer les modules.
Le coût global tourne aux environs de 1500 euros.
Sur skitour plusieurs membres ont passer le probatoire, donc ils pourront te donner également leur opinion.

 

#7Re: accompagnateur

 
tomtom
Profil [470 posts] - Le 15/08/2006 12:14 [Edité: 17/08/2006 13:38]

Salut Eric.

Pour le proba, si tu es en bonne forme et que tu as l'habitude de marcher avec un gros sac, la marche et le parcours en terrain varié ne devraient pas te poser trop de problèmes. Pour la marche, le rythme est quand même soutenu et le dénivelé/projection importants (1700 à 1800 m de D+, 30 km environ).
La CO est effectivement une vraie CO, sur carte au 25000. Si tu as l'habitude de t'orienter en montagne ça t'aidera bien quand même. C'est peut-être la partie qui demande le plus d'entraînement. (des parcours permanents de CO existent un peu partout et sont d'excellents outils d'entraînement)
Pour l'entretien, il faut quand même avoir une connaissance au moins sommaire de la montagne et du massif que tu envisages d'aborder au niveau faune, flore, relief, géographie, activités économiques,... (bien cibler sa liste de randonnées avant). Tu peux par exemple lire le très bon livre "La vie de la Montagne".
Le taux de réussite au proba varie aussi d'année en année en fonction des besoins et des exigences. Comme partout, une bonne préparation est le meilleur gâge de réussite.

Pour ce qui est de la durée de la formation, ça va de 2-3 ans à 5 ans en fonction de l'enchaînement des stages et de tes dispos. Même si les stages et différentes UF sont espacés, ça demande quand même un investissement important en temps.

Pour le coût global (frais de stages), il faut plutôt compter 3000 Euros mini si tu n'as pas d'autre financement. Mais si tu as la possibilité d'obtenir des aides(chômeur ou aide d'une association par exemple), ça peut même te revenir à rien. A ça, il faudra ajouter les frais de déplacement et tous les frais annexes (matériel, cartes, livres...).

Bref, même si ce n'est pas extrêmement dur ce n'est pas donné quand même, aussi bien au niveau des exigences, que des finances et du temps à y consacrer.

Ensuite, pour en vivre à l'année, même si ce n'est pas impossible, c'est plutôt tendu. Tout dépend de ton créneau, du massif dans lequel tu exerces, de ta communication. ...
Une autre activité complémentaire peut être un bonne chose à envisager au moins au début.

Bon courage et beaucoup de réussite!

 

#8Re: accompagnateur

 
M
meeek
[invité] - Le 27/08/2006 17:06

Salut,

Je ne reviens pas sur ce qui a été dit avant... Pour un "montagnard", motivé, sportif aguerri et tip top niveau orientation et lecture de carte, c'est un défi à la portée de pas mal (sans non plus sous estimer le tout). Pour ce qui est de la suite donnée au BE... Là 'faut vraiment réfléchir... Ce que tu veux en faire, as-tu des possibilités d'être salarié, indépendant, bosser avec un bureau, des collègues, partir à l'étranger, avec des TO, le faire dans ta vallée, comment? Pour quel degré d'impplication, à quelle intensité, pour quel argent au bout... Tout ça, ce sont des questions que l'on doit se poser avant. J'imagine que c'est ton cas, en témoigne ton post... Métier de passion, pour quelqu'un qui à la montagne dans le sang et qui aime le contact humain, c'est un métier de curieux et un métier qui a aussi ces petites complications... M§!*$ à toi pour le BE!!! Et peut être nous croiserons nous sur ou hors sentier??

Bye
Meeek

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up
Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !
VTT de montagne