Accueil > Tous les forums > Matériel & techniques > Histoires du ski

Sujet Histoires du ski


Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#1Histoires du ski

 
J
Jo
[invité] - Le 04/11/2014 17:18

En fin de printemps, 3 "grands" randonneurs attablés sur la terrasse du refuge du Chatelleret discutent:

_ "Je suis nul, une burne par rapport à Tardivel" pleure le premier
_ "Moi encore plus, je n'ai même pas fait de 5.4 !" se lamente le second
_ "Alors que dire de moi ! le 45° me fait peur ! Je suis une totale crasse !" conclut le dernier

Arrive un touriste belge, qui dit avec son accent :
_"Au vous savez ... moi j'ai même pas dépassé le chasse-neige !"

Les 3 randonneurs se regardent et le dernier marmonne:

"Mais pour qui il se prend celui là !"

 

#2Re: Histoires du ski

 
A
Averell
[invité] - Le 05/11/2014 08:39

Un grand alpiniste partait faire une expédition qu'il avait payée très chère, la voie normale de l'Aconcagua, avec 2 sacs sur une mule pour la marche d'approche. En chemin il rencontra un indigène dépenaillé qui lui demanda :
_ "Qui y a-t-il dans tes sacs ?"
_ "Dans l'un mon matériel de bivouac et de grimpe, sac ABS, une radio satellite , un portaledge, et autres équipement que tu ne dois pas connaitre. Et dans l'autre des pierres pour équilibrer" répondit le grand alpiniste.
_ "Enlève les pierres et équilibre la charge de matériel dans les deux sacs; la mule sera contente" remarqua l'indigène
_"Quelle intelligence !" s'exclama le grand alpiniste, "Est tu riche ? Quel est ton métier ? Informaticien? As tu une moto ? Des skis ? Une Porsche ? Es tu déjà parti en Antarctique, au Népal ?"
_"Rien de cela" répondit l'indigène
_"Mais alors avec une intelligence pareille, tu es un grand chef dans ta tribu ? Tu es quoi ?"
_"Je ne suis rien" répondit l'indigène
_"Bon alors, casse toi pauvre con" conclu le grand alpiniste, qui laissa les pierres dans le 2e sac.

 

#3Re: Histoires du ski

 
J
Jack
[invité] - Le 06/11/2014 12:29

Dans une réserve souchienne des montagnes yéti, un vieux paysan, sur un vieux rocher, regarde deux vaches brouter, une noire et une blanche. Apparemment sans rien faire. Arrive un bobo freerandocountryman, venu s'aérer le week-end de son ergastule mulotienne. Il lui avait fallu monter une longue cote, les skis sur le dos, et il décide de s'arrêter pour boire un peu du Redbull Freerider Specialized, car il le veau bien
Voulant engager la conversion par intérêt ethnologique, le bobo vert demande au vieux souchien:
_"Elles mangent bien les vaches ?" (une question philosophique)
_"Laquelle ?" marmonne le vieux paysan.
Un peu décontenancé, le bobo répond au hasard (enfin pas vraiment, par réflexe pavlovien anti-raciste):
_"La noire ?"
_"La noire oui" répond le local
_"Et la blanche ?"
_"La blanche aussi"
Le bobo se demande si en français (langue benête antique) il y a une subtilité ... et donc par curiosité anthropologique continue la conversation :
_"Et elles font beaucoup de lait ?" (à cette époque le bobo sait encore que le lait sort des vaches)
_"Laquelle ?" marmonne le vieux paysan.
_"La noire ?"
_"La noire oui" répond le local
_"Et la blanche ?"
_"La blanche aussi"
Après ce cut-and-paste le bobo se demande si le vieux souchien n'est pas un peu limité. Passe un long moment à admirer l'horizon, les grues familières du grand bétonnage Duflot embellisant lla comté par de belles colonies melting-potes. Puis le bobo toujours par curiosité anthropologique, et un peu condescendant, demande au vieux gâteux:
_"Pourquoi vous me demandez toujours laquelle ?"
_"Parce que la noire m'appartient" bougonne le local.
Après un moment de réflexion, avec un peu d'appréhension, le bobo vert enchaîne:
_"Et la blanche ?"
_"La blanche aussi"

 

#4Re: Histoires du ski

 
Y
Yom
[invité] - Le 06/11/2014 17:28

J'aime bien ce fil :)

 

#5Le Dalton Zen

 
W
William
[invité] - Le 06/11/2014 19:21

Un moine Zen se met au ski. C’est le printemps, presque l’été. Trop nul, il glisse dans un ravin et reste cramponné à un petit arbuste, suspendu au dessus du gouffre mortel. Arrive un yéti qui commence à lui écraser les doigts (le yéti n’aime pas les chinois sur son territoire, les chinois en Chine il s’en fout). Puis des gentilles gerboises commencent à grignoter les racines de l’arbuste. Des choucas déchirent son sac pour lui piquer son casse-croute, et bientôt attaqueront les yeux.
Passent des abeilles gorgées de miel qui en laisse tomber des gouttes.
Alors le moine zen tend une main pour en goûter la saveur.


Un rabbin se mit au ski. Trop nul il glissa dans le même ravin et resta accroché au même petit arbuste au dessus du même profond précipice ... Il se mit à hurler :
_ »Au secours ! Au secours ! Y a quelqu’un ? »
Alors une voix d’outre tombe répondit:
_ »Confiance mon fils, je t’envoie deux anges qui te ramèneront sur la piste »
Le rabbin réfléchit un moment puis cria :
-« Y a quelqu’un d’autre ? »

 

#6Le cas de l'émir

 
L
Le Yéti
[invité] - Le 06/11/2014 19:49

Un émir du Qatar embaucha un moniteur de bronze-fesses pour faire une sortie d'héliski en Chartreuse (le castiste vert local ayant donné l'autorisation contre une enveloppe). La neige croûtée fût immonde et l'émir très énervé engueula son valet de ski, qui proposa de lui apprendre à skier, avec ristourne, pour se rattraper un si riche client.
_"Peux tu m'apprendre la godille dans la croûte en une journée ?" demanda l'émir.
_"Ah non ... il faudrait 20 ans pour vous l'expliquer ... prince" répondit le moniteur servilement, Puis il eut un éclair de lucidité pour bouter en touche:
"...Mais je connais un grand gourou du ski, qui peut vous l'apprendre en 5mn".
Alors le moniteur soulagé donna adresse du fou d'Edenberg. L'émir alla voir ce phénomène, bien décider à prendre sa revanche sur la croûte. Il atterrit dans le pré à coté de la ferme d'alpage et vit un viel homme, dans une écurie, qui trayait ses 2 vaches, une noire, une blanche, en alternance.
_"Peux tu m'apprendre la godille dans la croûte en une journée ?" demanda l'émir, un peu dégoûté par le fumier sur ses chaussures Morelles, tellement bien cirées par son valet édenté préféré.
_"Oh ... 5 secondes suffisent" bougonna le Fou d'Edenberg.
_"Dis moi la méthode" exigea l'émir (il avait été habitué à donner des ordres à Flamby, alors un gueux des montagnes ...)
_"Il suffit de suivre les skis" répondit simplement l'indigène bouseux.
_"Et comment fait-on pour suivre les skis ?" demanda alors l'émir.
_"Ah ça ... il faudrait 20 ans pour te l'expliquer, mon gag"

 

#7Re: Histoires du ski

 
Y
Yom
[invité] - Le 06/11/2014 20:26

Ben ça y est, j'aime plus...
:(
Reviens Kera !!! :P

 

#8Re: Histoires du ski

 
T
Thib
[invité] - Le 06/11/2014 23:01

ialpiniste, ben il est beaucoup plus drole que vouzautres

 

#9Le cas du perroquet

 
C
Condor
[invité] - Le 07/11/2014 10:18

Des grands randonneurs de l'extrême allaient en Antarctique avec leur grand guide pour une grande expédition. Ils embarquèrent donc dans un grand paquebot pour gros touristes américains à Punta Arena. Mais le seul héros de l'histoire fût un perroquet ... même pas les pingouins.

Pour distraire les bidochons, du hamburger, où de l'aventure humaine à seulement 15000€, un illusionniste devait faire un numéro avec un perroquet. Mais celui ci mourut de dépression dès le largage des amarres (la nostalgie de son chaud pays natal avant son émigration pas choisie de la traitre animale capitaliste, et cette météo toujours pourrie). Les randonneurs avaient vu que le vieux capitaine chilien avait aussi ce genre de bestiole, et le signalèrent au magicien embarrassé, (en benêt, avec des "os" et des "a" à la fin de tous les mots, mais le magicien comprit). Ce dernier demanda donc au capitaine s'il pouvait emprunter son perroquet pour une représentation. Le capitaine répondit qu'il fallait le demander à l'animal, avec diplomatie ... que lui ne voulait absolument pas s'en mêler, connaissant le caractère psittaciforme. Le magicien s'adressa donc directement au perroquet, grincheux et d'un âge certain, qui lui demanda en retour de quoi il en retournait:
_ "Presque rien" expliqua le magicien, "à un moment donné je te fais disparaître et c'est tout"
_ "Pas question" protesta le volatile, "Je ne veux absolument pas disparaître ! Et puis quoi encore !"
L'illusionniste palabra longuement, se répétant maintes fois pour expliquer le tour, et finalement le perroquet accepta contre 10 cacahuètes. Pendant ce temps le capitaine, qui avait pris du retard sur le programme traine-couillons, fit lancer à fond les chaudières ultra-modernes au charbon écolo (comme la lignite teutonne qui sert à la transition énergétique de bobo vert qui a peur de son cancer). Alors que les freerandomen regardaient le tour incroyable qui consistait à faire disparaître un perroquet sous un voile noir, les chaudières explosèrent, coulant le navire en 5mn.

Plus tard les secouristes chiliens ne retrouvèrent aucun survivant, excepté un perroquet qui marchait de long en large sur une plaque de glace à la dérive, en ronchonnant:

_"Mais quel jeux de cons! Quel jeux de cons!"

 

#10Re: Histoires du ski

 
R
raphi73
[invité] - Le 07/11/2014 13:40

:D :D :D :D

 

#11Spécial UCPA

 
L
Le Phoque
[invité] - Le 08/11/2014 13:14

Deux stagiaires UCPA avec leur guide couchent en refuge ... Au petit matin, l'un des deux stagiaires raconte aux autres qu'il a rêvé qu'on lui caressait le zizi. L'autre stagiaire s'exclame que lui aussi a rêvé à ça ! Le guide qui a dormi dans le milieu dit:
"Moi je suis trop pris par mon métier, en refuge, je rêve systématiquement que je fais du ski de rando ..."

 

#12Re: Histoires du ski

 
C
crisor
[invité] - Le 09/11/2014 12:12

Comme quoi !!

Choisissez de préférence un guide Féminin !!!!

ça évite les confusions et elle pourra toujours vous donner un "coup de main" dans les situations .........délicates !!!!!!

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up
Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !
VTT de montagne